lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Recherche Avancée

Space Harrier

Section Test.


400 Bad Request Space Harrier
03/12/1994
Edité par Sega
________________________
Space Harrier
??/??/1994
Edité par Sega
________________________

400 Bad Request

Space Harrier

??/??/1994
Edité par Sega
________________________

nginx
Console:
Sega Megadrive 32X
Genre:Shoot'em Up
Développeur: Sega
Joueurs: Solo uniquement
Existe aussi sur: Sega Master System- Sega Saturn- Sony Playstation 2-

Photo de la boite de Space Harrier
Space Harrier, capture d'écran Space Harrier, capture d'écran Space Harrier, capture d'écran
Grand classique Sega des salles d’arcade, Space Harrier a par la suite été adapté sur les différentes machines du géant japonais. Ainsi après des versions master system et megadrive tout à fait convaincantes, il était logique pour Sega d’adapter le titre sur sa dernière née afin, d’au moins, lui attirer les faveurs des fans de la série.

Cet opus 32X de Space Harrier est ainsi des plus classiques, vous incarnez donc un humain qui doit protéger son système solaire (ça change de l’éternel sauvetage de la terre dans beaucoup de jeux) de l’invasion de monstres, aliens, robots, et autres dragons… Postulat de départ classique donc mais somme toute suffisant pour un bon jeu d’arcade old-school !


Nous avons donc affaire, dans le cas présent, à un shoot’em up 3D ! Vous dirigez donc votre perso représenté de dos à l’écran et devez éliminer toutes les vagues d’ennemies déferlant sur l’écran, bien aidé en cela par votre gigantesque fusil à plasma ! Vous êtes ainsi libre de vous déplacer sur la totalité de l’écran, ce qui donne une sensation de liberté bien agréable pour l’époque, et devez annihiler les déferlantes ennemis avant qu’ils n’aient raison de vous : chose particulièrement difficile tant ils sont nombreux et rapides !

La représentation du jeu rappelle ainsi un peu le mode 7 de la super nintendo : des ennemis et décors en 2D avec une jouabilité 3D. Heureusement la qualité de la réalisation reste tout de même supérieure à ce que peut réaliser la 16 bits de Nintendo et le joueur peu habitué à ce genre de subterfuges pourrait tout à fait se laisser berner par l’illusion de la 3D.

L’objectif principal du jeu est, quant à lui, de protéger les différentes planètes les unes après les autres, ainsi que de réaliser le meilleur score possible (Arcade, Arcade quand tu nous tiens !!!). Chose qui ne sera pas aisée tant la difficulté à finir le jeu est extrêmement élevée ! Ce qui malheureusement sera loin de ravir l’intégralité des joueurs et réservera donc ce jeu à une minorité de joueurs acharnés et avides de challenges, les autres arrêteront bien vite, rebutés qu’ils seront par l’imposant challenge opposé aux joueurs dès les premières missions.


La réalisation technique de l’ensemble est plutôt réussie malgré le recours au procédé expliqué ci-dessus, les décors sont variés, les ennemis nombreux et originaux, et l’animation est d’une fluidité exemplaire, reste cependant le léger regret que les développeurs n’aient pas détaillé et rempli un peu plus les décors.

La bande son n’est pas des plus originales, et ne propose pas non plus une qualité orchestrale mais le rythme vif correspond bien au style du jeu ! Ce qui n’est déjà pas si mal !


Le gameplay a le défaut de ses qualités ! Je m’explique : il est d’une simplicité enfantine vu qu’il n’utilise que la croix de direction et qu’il n’existe qu’un seul bouton de tir, par contre pour ce qui est de la richesse du gameplay on repassera ! Bref un gameplay très arcade, ce qui est bien logique vu le style du jeu que nous testons.

Le scénario est correct pour un jeu d’arcade, simple et pas prise de tête mais loin d’être passionnant évidemment .


La durée de vie dépend beaucoup de ce que vous recherchez dans un jeu : si vous êtes à la recherche d’un challenge ardu le jeu vous tiendra longtemps en haleine, en revanche si pour vous refaire plusieurs fois les niveaux avant de réussir à les passer est d’un ennui sans limite, le jeu retournera vite dans sa boite et ne ressortira jamais.

En conclusion je dirai que ce Space Harrier sur 32X est une bonne adaptation du hit de Sega et demeure l’un des jeux les plus intéressants de ce support ! Il ne conviendra cependant pas à tout le monde et est à réservé aux férus d’arcade et à ceux qui ne craignent pas les challenges de haut vol !



Réalisation technique : 14

Bande son : 13

Gameplay : 15

Scénario : 12

Durée de vie : 14


INTERET GENERAL : 14


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par RedRevan