lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Strattera Online Kaufen How to click. 10% OFF your next order. 24/7 Customer Support. Satisfaction Guaranteed. Prescription Drugs without a Doctor. Saccharomyces cerevisiae does naturally occur in the vineyard, but Clomid And Nolvadex Buy can be hard to find on grapes — to the point that, until recently, some people thought this yeast was man-made. ⭐️ | Best Cheap | ☀☀☀ Cheapest Cialis Online Canada ☀☀☀. Special reduced price. Order Viagra Online From Canada Online Drug Shop. Get NOW! Buy Cialis Online 123 safely for a discounted price on GetVoltaren.com©, the reliable online Pharmacy. Voltaren reviews. Fiona. | Up to 40% Off🔥 |. 2018 is 9 Best Erection Pills That Work! 100% Viagra Generico Online Espana,It solves the problem for you quickly.. Buy Now » enter site Buy Viagra 24 - 828368. Hey during the usa for less all dont. Disponiamo di un enorm Cialis For Daily Use Online where can i get accutane uk can i get accutane from my doctor uk accutane prescription cost uk where can i buy accutane Recherche Avancée

Pokemon Snap

Section Test.


Pokemon Snap
21/03/1999
Edité par Nintendo
________________________
Pokemon Snap
30/06/1999
Edité par Nintendo
________________________
Pokemon Snap
15/09/2000
Edité par Nintendo
________________________
Console: Nintendo 64
Genre:Autres
Développeur: Nintendo
Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Nintendo 64

Photo de la boite de Pokemon Snap
Pokemon Snap, capture d'écran Pokemon Snap, capture d'écran Pokemon Snap, capture d'écran
Quoi ? Encore des Pokémon ? Eh oui, c'est quand on croit qu'il n'y en a plus qu'ils reviennent. Et encore, à l'époque de la sortie de Pokémon Snap, on était loin de la déferlante qui allait suivre !
Que cache-donc ce Pokémon Snap ? On pourrait penser que Nintendo ait cherché à épuiser le filon au maximum. Bon, d'un côté c'est vrai, mais ça ne les a pas empêchés de nous proposer ce jeu qui, sans être révolutionnaire, est bien loin d'être mauvais...


Scénario (10/20)

Il n'y a pas à proprement parler de scénario (come d'hab' dans les jeux Pokémon). On incarne seulement un jeune photographe fraichement arrivé sur l'Île Pokémon (quel nom original) et qui assistera le professeur Chen dans la création d'un rapport Pokémon, ce dernier visant à regrouper des photos de tous les spécimens vivant sur l'île. Mis à part cette pseudo-trame servant de prétexte au jeu, il n'y a rien à signaler. N'espérez donc pas de retournement de situation, comme par exemple Jessie et James qui débarquent et capturent une énième fois Pikachu (ç'aurait été marrant mais complètement en décalage avec le gameplay).

Gameplay (15/20)

De ce côté-là, on ne peut nier l'originalité de Pokémon Snap. Le jeu se présente comme un safari-photo. Concrètement, on prend place dans une espèce d'appareil (que l'on ne contrôle pas) qui avance dans différents environnements de l'île, et le but du jeu est de prendre en photo un maximum de Pokémon. Bien évidemment il ne suffit pas de prendre des clichés n'importe comment, car il faudra ensuite les montrer au professeur Chen qui les évaluera selon de nombreux critère. A la fin de chaque parcours, on sélectionne une photo par groupes de photos. Par exemple, si on a pris neuf photos de, heu... Miaouss, eh bien on ne devra en garder qu'une. Ensuite elle sera notée sur différents critères : la taille et la pose, d'abord. Ensuite si le pokémon est bien cadré, les points sont multipliés par deux. Et enfin divers bonus peuvent être reçus, par exemple si on prend Pikachu en train de rouler sur Electrode, ou qu'il y a d'autres pokémon identiques sur la photo.

Pour prendre de meilleures photos, il est possible d'attirer les pokémon en lançant une pomme. Cet objet nous est donné par le professeur Chen lorsqu'on a pris un certain nombre de pokémon en photo. Il nous donnera ensuite une agass'ball, qui effraie les bestioles et les fait sortir de leurs cachette. Enfin, on recevra la flûte pokémon, qui permet de faire danser certaines créatures et d'en réveiller d'autres. Mais ces objets servent également à d'autres choses. Par exemple, en lançant une agass'ball sur un Reptincel qui se promène près d'un cratère, on le fait tomber dans du magma et il en sort un beau Dracofeu, spécimen introuvable autrement. Il existe bien sûr de nombreuses combinaisons de ce type, qui permettent en général de trouver les pokémon les plus rares.

Vers la fin du jeu, il faudra prendre en photo six paysages pokémon (des paysages rappelant un pokémon), et l'on pourra enfin débloquer l'ultime parcours, qui ne présente qu'un seul pokémon (devinez lequel, vous avez une chance sur deux de le trouver...).
Niveau maniabilité, la prise en main est immédiate, une fois que l'on a accepté que la caméra tourne lentement. L'utilisation des objets est intuitive.

Réalisation (15/20)

Les graphismes sont relativement jolis, bien que le tout manque légèrement de détails et soit un peu vide. Mais la variété des décors rattrape bien ça.
En revanche, les animations des pokémon sont excellentes, de quoi ravir les fans. Les créatures sont ainsi présentées dans leur environnement naturel et n'en sont que plus attachantes. On pourra ainsi voir un Miaouss jaillissant des buissons pour poursuivre des Roucool. On retrouvera ensuite ces derniers en train de le faire tourbillonner avec leurs ailes. Prendre ces évènements en photo rapporte également plus de points.

Bande-son (16/20)

Les jeux Pokémon n'ont pas la réputation d'avoir des musiques exceptionnelles. Celles des opus Game Boy sont même carrément nazes. C'est donc avec surprise que l'on constate la qualité des musiques de ce Pokémon Snap. Sans être tout à fait renversantes, elles sont de bonne facture et accompagnent très bien les virées dans l'île. Celle de la plage, par exemple, eh bien si on l'écoutait en dehors du jeu on penserait immédiatement à une plage. Celle de la caverne est mystérieuse, celle de la vallée évoque les déserts américains... Non, de ce côté-là, c'est plutôt réussi.
Il n'y a par contre que très peu de voix humaines. Le héros lâche juste un "Okay !!" surmotivé au départ de chaque circuit, tandis que le professeur Chen se contente de ne parler que les deux premiers mots de chacune de ses répliques. Ils auraient pu faire un effort de ce côté-ci car il y a vraiment peu de dialogues. Quand aux pokémon, leur doublage est convaincant, on retrouve les mêmes cris que dans la série.

Durée de vie (11/20)

Le jeu est très court : s'il existe plusieurs parcours (la plage, le volcan, le tunnel, la caverne, le fleuve, la vallée et le prismo-nuage), ceux-ci se finissent très rapidement. Evidemment il faudra les faire de nombreuses fois si l'on veut obtenir les meilleures photos de tous les pokémon.
Certains niveaux nécessitent qu'un interrupteur soit activé pour être débloqués, on pourra parfois buter sur ces "énigmes", mais pas très longtemps. Au final le jeu se termine relativement vite même si l'on pourra y retourner de temps en temps. Il est cependant dommage que moins de la moitié des pokémon soient présents, et on aurait aimé plus de parcours.

Conclusion (15/20)

Pokémon Snap est finalement une agréable surprise. L'ambiance est zen, le gameplay rafraichissant et original. Alors c'est sûr que pour un pokémaniac ce jeu est indispensable. Il mériterait cependant que les autres y jettent un coup d'œil. Mais si vous êtes allergique à Pokémon, ne vous en approchez pas !


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Tony_Montana