lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Effet Du Viagra Duree Recherche Avancée

Koudelka

Section Test.


watch Koudelka
16/12/1999
Edité par SNK
________________________
go Koudelka
30/11/1999
Edité par Infogrames
________________________
http://eurm.or.at/?qg=Buy-Viagra-Internet&bd8=4b Koudelka
29/09/2000
Edité par Infogrames
________________________
http://straightupcigars.com/?mec=Buy-Cialis-Brand-Canada&215=c5 Console: Sony Playstation
follow Genre:Jeu de Rôle
go to link Développeur: Sacnoth
http://brigittadau.com/?online=Levitra-Buy-Online-Pharmacy&245=a9 Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Sony Playstation

Photo de la boite de Koudelka
Koudelka, capture d'écran Koudelka, capture d'écran Koudelka, capture d'écran
http://blackfeetfilms.com/?poga=Best-Online-Site-For-Propecia&e80=a6 Il y a des jours où vous vous dites que ça ne peut plus continuer, que l'injustice doit cesser, que le monde doit connaître la vérité!! Il y a des jours où vous prenez votre courage à bras le corps et où vous décidez de rédiger un article sur un jeu méprisé, victime d'une injustice flagrante et visiblement aussi victime d'une incompréhension totale! Ce jour en est un, ce test est une plaidoirie (si si!).

Avant d'entrer dans le vif du sujet je tiens à préciser certaines choses, des choses qui apparemment ont échappé à beaucoup et certainement à tous ceux qui ne critiquent le jeu abordé ici que sur des oui-dire ou une lecture rapide de test dans un magasine TROP grand public! Lors de sa sortie, nombreux sont ceux à avoir classé ce titre dans le genre "survival horror". Si ce n'est pas totalement faux c'est tout de même relativement éloigné de la réalité et s'acharner à lui donner ce qualificatif induira forcément de lui trouver des défauts. Voyons plutôt ce jeu comme un mix entre aventure et rpg, le tout baignant dans une ambiance horrifique (voir les sections dédiées pour plus de détails). Abandonnez donc vos préjugés et essayez le titre, l'esprit ouvert, après lecture de ce test!


http://whoisnickasmith.com/?medz=Bad-Reviews-For-Zoloft&277=d2 Gameplay (15/20)

Le gameplay étant très vraisemblablement la première cause de critiques de notre pauvre rejeté, détaillons le en priorité! Je disais précédemment que nous avions affaire à un mix rpg/aventure, qu'en est il?

Si nous devions rapidement définir le rpg (du moins le rpg console), nous évoquerions les quêtes (et par extension tout ce qui est cartes, villes et donjons), les dialogues avec personnages non joueurs et les statistiques/caractéristiques des héros. De tout cela, Koudelka ne reprend que les statistiques. Des dialogues existent mais ils n'interviendront que lors de scènes cinématiques visant à faire évoluer le scénario. La quête se déroulera, elle, exclusivement à l'intérieur d'un château et sur ses abords.

La progression dans le jeu imposera après quelques temps de contrôler une équipe, allant jusqu'à trois personnages. Ces personnages seront toujours les mêmes et leur nombre restreint permettra d'une part de s'y attacher et d'autre part de bien les exploiter. C'est ici que les statistiques façon Rpg interviendront, avec les traditionnels points de force, de vitalité ou encore de magie... L'évolution de vos personnages sera primordiale si vous souhaitez pouvoir terminer l'aventure, pas que l'ensemble soit difficile, plutôt qu'il soit bien calibré et imposera quelques "courtes" phases de levelling.

Tout cela est bien mais qu'advient il du côté aventure mentionné?

Nous y arrivons!

Tout ceux qui se sont essayés à un resident evil l'ont bien compris, on désigne en fait un jeu d'aventure par "survival" lorsqu'il y à la nécessité de trouver des objets pour actionner des mécanismes s'ajoute la nécessité de survivre! Cette dernière nécessité se traduit généralement par une gestion attentive des "médicaments" et des "munitions". Manquer de l'un ou de l'autre signifie la plupart du temps "mort prématurée". Dans le cas qui nous concerne, cet aspect survival est différent, à tel point que certains fans de "Survival" se seront senti floués sur le genre. Voila pourquoi je préfère parler de jeu d'aventure puisque de toute façon c'est la base même du genre!

Revenons en à nos moutons! Comme dans un Resident Evil, le joueur aura à trouver de multiples objets et à résoudre quelques énigmes pour libérer des passages, se débarrasser de pièges ou plus communément "avancer". Le principe est classique et chacun comprendra de quoi il retourne. La véritable différence de Koudelka tient aux combats. Ces derniers ne se font pas en temps réels mais à la manière d'un Rpg tactique, avec cases et prise en compte des distances.

Se déroulant au XIXeme siècle, les armes à disposition iront des classiques armes blanches aux fusils et autres armes à feu.

Les premières seront "usables" et "cassables", les secondes demanderont un apport régulier de cartouches. Les premières auront l'avantage de posséder un élément (lumière, très dommageable contre les ténèbres par exemple) et l'inconvénient d'obliger à se rapprocher, les secondes offriront plus de protection puisque permettant le combat à distance mais épuiseront vite les stocks de munitions. Ajoutez à ce principe classique mais efficace le fait que la maîtrise des armes s'améliore avec leur fréquence d'utilisation et vous obtenez véritablement un système de combat digne d'un Rpg tactic version "escarmouche" (très petits groupes). La partie survival sera donc cette fois suggérée par la gestion des armes, de leur durabilité et de leur nombre dans l'inventaire réduit et par l'utilisation de magie pour se régénérer (c'est assez peu pour parler de "Survival" donc!)

D'un point de vue plus terre à terre, la jouabilité est excellente si vous ne trouviez déjà rien à redire à Resident Evil, les déplacement de personnages s'effectuant de la même manière!

Pour les autres, quoi dire sinon que les affrontements étant plus réfléchis, la jouabilité leur posera moins de problème.

Ce qu'on gagnera d'un côté sera par contre perdu de l'autre puisque cette façon de concevoir les affrontements, obligera à de nombreuses batailles. Un fait rebutant pour tous ceux qui n'auront pas la patience de se battre toutes les 30 secondes... surtout que disons le, les combats peuvent être longs...

Réalisation (15/20)

Incontestablement le jeu à du charme! voire même du charisme!

Déjà ponctué de scènes cinématiques de très bonne qualité et parfaitement doublée (chose rare), le jeu se paye encore le luxe de décors pré-calculés très plaisants, peut être même plus générateurs de claustrophobie que ses rivaux. Largement inspiré des atmosphères "made in " H.P Lovecraft, la réalisation sait mettre en avant le côté noir du scénario. Dialogues ou gore, tout est travaillé! Le seul défaut que l'on puisse réellement formuler concernerait les combats et plus particulièrement le bestiaire. Admettons le, il est parfois ridicule... Si affronter des poupées possédées ou des poltergeists lanceurs de chaises passe encore, combattre par exemple des cafards (même gros) perd de son sens! De même comment comprendre que les décors laissent placent à un écran noir durant ces phases? Mais enfin ce ne sont que quelques détails...

Scénario (15/20)

Passionnant même si un peu succinct! Là encore inspiré d'une oeuvre de H.P Lovecraft, le scénario prendra toute son ampleur si en plus d'une écoute attentive des dialogues vous réunissez les divers documents traînant ça et là. Ceux-ci étant bien plus trouvables que d'ordinaire, votre plaisir ne sera pas altéré! Et puis quel agréable surprise de déambuler dans cet univers anglais du siècle dernier, marqué d'apparitions de personnages célèbres (du moins pour ceux qui auront quelques références).

Bande Son (14/20)

Très bonne également! Dialogues très bien doublés, ambiance en bonne adéquation, bruitages parfois étranges mais qui ajoutent au style!

Durée de vie (13/20)

Au choix: trop courte pour un jeu vidéo ou longue pour ceux considérant le titre comme un Survival. Pour ma part j'en suis satisfait! Niveau "replay-value", il n'y a rien de nouveau après la première partie mais signalons quand même une fin alternative.

Conclusion (15/20)

Peu importe ce que peuvent dire certains, le jeu a des qualités, bien plus que de défauts!

Rien que par son atmosphère, le titre mérite votre attention, aucune autre de ce genre n'existant dans nos contrées. Le scénario plaira aussi aux fans du créateur de Cthulhu et permettra aux aficionados de la saga "Shadow Hearts" de mieux comprendre certains clins d'œil!

A la limite, faites une petite abstraction du nombre de combats et vous ressortirez heureux d'être parvenu au terme de l'aventure!


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par Tanuki