lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
🔥 | Best Sale | ☀☀☀ Purchase Viagra Online Canada ☀☀☀. Free Shipping, quality. Worldwide delivery. Where To Buy Viagra Online Diflucan Uk Buy Cheap Cialis Online Usa Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. see url Aciphex (Rabeprazole DR) Posted October 9, 2017 by Mitch. Receive your http://lumenled.net/?olxc=Crestor-Buy-Online for just per month through Prescription Hope. Aciphex Cheap Original Viagra Uk TABLET(ABBOTT) with a composition(formula) of Metronidazole 200 MG at MRP of RS 0.436667. Also view other alternatives http://bitbybitnetworking.com/?jold=How-Long-Does-It-Take-For-Seroquel-Xr-To-Get-Out-Of-Your-System. Prescription drug for men used to treat erectile dysfunction (ED). How does this medication work? What will it do for me. A Canadian Cheap Viagra For Sale Uk - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245, canada see anywhere. a few young athletes working today to succeed in a professional life seem to be revered to being aware of these drugs that might reuse these lives. http://webbizideas.com/?where=Elavil-Prescription-Assistance-Program&b3e=51 Recherche Avancée

Grandia 2

Section Test.


Grandia II
03/08/2000
Edité par Game Arts
________________________
Grandia II
06/12/2000
Edité par Ubisoft
________________________
Grandia II
23/02/2001
Edité par Ubisoft
________________________
Console: Sega Dreamcast
Genre:Jeu de Rôle
Développeur: Game Arts
Joueurs: Solo uniquement
Existe aussi sur: PC- Sony Playstation 2-

Photo de la boite de Grandia 2
Grandia 2, capture d'écran Grandia 2, capture d'écran Grandia 2, capture d'écran
Après un premier épisode, sorti en 1997 sur saturn, ayant rencontré un certain succès, tout du moins au niveau des critiques, c’est en toute logique que Game Arts remet le couvert en 2001 avec la suite de l’une de ses séries phares : Grandia ! Toujours fort d’une bonne relation avec Sega c’est cette fois la 128 Bit du constructeur japonais qui sera choisie par Game Arts pour accueillir son nouveau bébé.

Grandia 2 pour ceux qui l’ignoreraient encore est un rpg classique, de type japonais, avec un système de combats que l’on pourrait assimiler à du « tour par tour », mais qui en fait se distingue par bien des points des rpg plus classiques…mais nous y reviendrons plus en détails par la suite. Voyons donc tout d’abord ce qui est pour moi le principal dans un rpg, c’est à dire le scénario et les personnages.


Le scénario

Déjà le premier point positif du jeu est que l’on échappe au sempiternel héros, élu des dieux, sauveur du monde. En effet ici, vous incarnez Ryudo, une sorte de mercenaires qui, pour pouvoir survivre dans ce bas monde, réalise différentes missions de types escortes, protections… il est en cela en permanence accompagné par son aigle, Skye, qui partage ainsi ses aventures.
L’histoire commence donc alors que ryudo réalise l’une de ses missions…il a en effet pour objectif de d’escorter une prêtresse du nom d’Elena à une mystérieuse cérémonie religieuse. Et alors qu’il attend tranquillement en bas de la tour, où se déroule la cérémonie, il entend tout à coup des cris, provenant de l’intérieur. Il ne lui en faut pas plus pour se ruer à l’intérieur et découvrir qu’un horrible événement, dont Elena est la seule survivante, s’est produit…et ainsi comprendre que cette mission sera surement moins simple que les précédentes…

Les personnages

Premièrement il faut déjà savoir que le jeu ne vous laisse pas le choix parmi les personnages qui composeront votre équipe, en effet ici impossible de choisir ses combattants parmi une longue liste ... L’avantage de ce choix est que les personnages, même s’ils ne sont pas très nombreux ont ainsi pu être peaufinés à l’extrême, aussi bien techniquement qu’au niveau du charisme. Plus précisément les personnages et les ennemis (qui sont visibles lors des phases d’exploration) sont intégralement en 3D et réalisés avec grand soin… de même chaque personnage a un trait de caractère bien défini et les situations comiques ne manqueront pas, du moins dans un 1er temps, le jeu devenant de plus en plus sombre au fur et à mesure de l’avancement du scénario.

Réalisation technique

Techniquement le jeu est une grande réussite. Il propose des décors riches, variés et extrêmement colorés. Personnages et ennemis, comme nous l’avons vu plus haut, sont aussi extrêmement réussis. Bref on avait rarement vu un titre aussi abouti en 3D que ce Grandia 2 et force est de reconnaître que le jeu a plutôt bien vieilli et reste agréable pour les yeux, particulièrement grâce à son esthétisme réussi. Enfin aucun ralentissement n’est à noter lors des combats même lorsque le nombre d’ennemis à l’écran est important.

Bande son

La 1ère chose qui frappe quand on écoute la bande son de Grandia 2 est le dynamisme des différents thèmes musicaux. Ensuite en prêtant un peu plus l’oreille sur l’ensemble du jeu on peut se rendre compte que l’ambiance sonore colle vraiment bien à l’ensemble du jeu et qu’elle sera aussi se faire plus lente et triste lors de moments cruciaux.


Gameplay

On en arrive donc au gros morceau de ce test, le gameplay de Grandia 2. Nous le séparerons donc en 2 partie : la phase exploration et la phase combat.
La phase exploration, tout d’abord, est des plus classiques avec une avancée redondante dans le jeu que l’on pourrait résumer ainsi : plaine, village, donjon, plaine, village, donjon…. Ce qui nous amène directement au plus gros défaut du jeu : en effet on avance selon un chemin prédéfini et les possibilités d’exploration sont vraiment faibles… on avance donc d’un point A à un point B sur la carte du monde sans réellement pouvoir s’en écarter…ce qui engendrera un certain sentiment de linéarité… je vous rassure ce défaut est loin d’être rédhibitoire quant à la qualité intrinsèque du jeu mais il était tout de même important de le signaler.
Le système de combat, quant à lui, est vraiment la marque des Grandia. Il repose en effet sur un système à la fois dynamique et stratégique. Je m’explique : les combats sont bien au tour par tour mais tout se joue avec une jauge d’action fixée au bas de l’écran. Cette jauge permet de voir à tout moment quel est l’ordre d’interventions des différents personnages et ennemis participant au combat. Cela permet donc d’anticiper et aussi d’interagir avec les actions ennemis : par exemple donner un coup critique à un ennemi alors que celui prépare son coup, a pour effet d’annuler ce dernier et de faire redescendre l’adversaire dans la jauge d’action, ce qui permettra à certains de vos coéquipiers de l’attaquer à leur tour avant qu’il ne riposte. De même les combats de déroule en 3D sur des aires fermées, ce qui permet de faire des esquives qui vous emmèneront vers un autre point de l’écran, donnant ainsi la chance à l’un de vos équipiers de couper l’attaque de l’ennemi sur votre personnage. Je précise, tout de même, que c’est bien vous, et vous seul, qui dirigez chacun des personnages. Bref un système de combat vraiment excellent en tout point et qui fait toujours parti aujourd’hui des références dans ce domaine.

Durée de vie

Comptez environ une trentaine d’heures avant d’en voir le bout, ce qui est somme toute correcte mais pas extraordinaire. Sachez bien cependant que ce seront trente heures de jeux pleines sans avoir besoin de faire du level-up à répétition. Le jeu ne proposant pas non plus une difficulté insurmontable il est relativement rare de rester bloquer. Bref trente heures certes, mais trente heures de jeu pur et dur !

Intérêt général

En conclusion il est indiscutable que Grandia 2 fait partie des indispensables sur Dreamcast pour tout fan de rpg qui se respecte. Sa linéarité pourra certes lasser, quelques peu par moment, mais son scénario, ses personnages, son gameplay, et ses graphismes enchanteurs auront tôt fait de vous faire replonger dans ce grand jeu qu’est Grandia 2 ! Quel dommage cependant que le jeu n’est pas eu l’honneur d’une traduction intégrale en français.


Réalisation technique : 17
Bande son : 16
Gameplay : 17
Scénario : 16
Durée de vie : 16

Intérêt général : 16


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par RedRevan