lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Recherche Avancée

Hyrule Historia



Un article de

400 Bad Request

Manuwaza


400 Bad Request
Cet article est en rapport avec la saga
Zelda


nginx
The Legend of Zelda. Derrière ces quatre mots, se cache l'une des sagas vidéoludiques les plus cultes de toute l'Histoire du jeu vidéo. Depuis le premier épisode commercialisé en 1986, cette série a traversé les âges, sévissant sur toutes les consoles Nintendo, qu'elles soient portables ou non, et même sur le CDi de chez Philips. En 1998, elle passa à la troisième dimension avec Ocarina of Time, sans pour autant perdre de sa superbe. Là se trouve la marque des grands jeux, à savoir s'adapter à son époque et à l'évolution de la technologie tout en conservant son âme. Pour fêter les vingt-cinq ans de la saga, Nintendo décida en 2011 de sortir un livre regroupant une foule d'informations ainsi que des documents de développement inédits. Deux ans plus tard, cet ouvrage eut droit à une traduction française. C'est de cette dernière dont il va être question au sein de cet article...



Hyrule Historia -c'est son nom- se divise en trois parties distinctes, mais débute avant toute chose par un joli éditorial signé Shigeru Miyamoto himself. Dans ces quelques lignes, ce grand monsieur nous livre quelques anecdotes ayant guidé certains des choix de l'équipe de développement durant la création du premier épisode. Certaines informations, comme l'origine du nom « Zelda », sont aujourd'hui connues de tous mais d'autres s'avèrent nettement plus savoureuses. Saviez-vous, par exemple, que le projet était à l'origine de créer un titre basé sur le Famicom Disk System (périphérique de la Famicom permettant l'utilisation de disquettes sur la 8 bits de Nintendo) et offrant aux joueurs de concevoir leurs propres donjons ? Avoir droit au témoignage d'un personnage aussi central dans l'univers de la saga ne pouvait que laisser augurer du meilleur pour la suite.

Une suite qui débute par une section intitulée « Au commencement de la légende ». Derrière ce titre se cache une foule d'informations concernant Skyward Sword, dernier épisode « de salon » en date, commercialisé en 2011 sur Wii. Au travers de croquis préparatoires, documents de production ou autres magnifiques artworks, il vous sera proposé de découvrir en détail l'univers de ce volet. Personnages, lieux, bestiaire... Tout y est détaillé, et surtout commenté par de petites notes de membres de l'équipe de développement, expliquant tel ou tel choix. Chose appréciable ayant certainement demandé un travail colossal, même les petites annotations présentes sur les différents croquis ont bénéficié d'une traduction dans la langue de Molière. Sont également mentionnées les références aux précédents épisodes, tout comme est soulignée l'évolution de certains éléments communs à ces derniers et Skyward Sword. Cette section se termine par une illustration pleine page commémorant les vingt-cinq ans de la saga, et consistant en une bien belle photo de famille permettant d'apprécier l'évolution du chara-design au fil des années. Véritable mine d'or pour tous les fans de l'épisode Wii, les motivations de cette section du livre m'apparaissent pourtant assez douteuses. Rappelons que Hyrule Historia fut commercialisé en 2011 au Japon, soit la même année que le jeu susnommé. Au risque de paraître cynique, ne pouvons-nous pas y voir une campagne promotionnelle à peine déguisée de Nintendo pour son dernier né ? De l'avis de tous, Skyward Sword est loin d'être le chapitre le plus mémorable de cette saga comptant en son sein des jeux aussi cultes que A Link to the Past ou Ocarina of Time. Sachant cela, les motivations de Big-N d'accorder une place aussi prépondérante à SS apparaissent hélas assez claires.

photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia


Le véritable corps de ce livre, celui qui justifie le titre « Hyrule Historia », réside bel et bien dans la seconde partie. Bien qu'ayant joué à la quasi-totalité des jeux composant la saga, votre serviteur ne s'était jamais posé la question d'une quelconque cohérence scénaristique entre ces épisodes, considérant chacun d'entre-eux comme une œuvre à part entière et indépendante de ses comparses. Pourtant, cette deuxième section du livre a réussi ce qui semblait impossible : créer un fil conducteur, et replacer chaque chapitre de la série dans une chronologie générale ! Avant toute chose, sachez qu'il vous faudra être rudement concentré pour saisir toutes les informations livrées dans ces soixante pages. D'ailleurs, le schéma récapitulatif ouvrant cette section est assez représentatif de la complexité d'un tel travail, avec notamment une fourche scénaristique créant trois Hyrule « parallèles » en fonction du dénouement d'Ocarina of Time, et de la victoire ou non de Link contre Ganon lors du combat final. Au fil de votre lecture, vous réaliserez cependant que malgré l'ampleur de la tâche, les créateurs de cette chronologie sont parvenus à accoucher d'un résultat globalement cohérent se lisant comme un conte de fées, ce en épluchant scrupuleusement chaque dialogue, chaque détail, chaque référence présente jusque dans le plus insignifiant des lieux.

Chaque page se décompose en trois parties. A gauche, se trouve une sorte de frise chronologique vous informant à la fois sur la période traitée et sur l'épisode concerné. Au centre, est racontée l'histoire dudit épisode de manière romancée et assez bien écrite, relatant ainsi les péripéties de Link, le tout à grand renfort d'illustrations parfois issues des jeux, mais consistant la plupart du temps en de magnifiques artworks. Enfin, la partie droite comporte des informations additionnelles afin de préciser certains points abordés dans le corps de page, dans une approche encyclopédique. Ces ajouts s'avèrent toujours pertinents, et à chaque fois que j'ai eu un doute sur l'identité d'un personnage ou la définition d'un terme, la réponse se trouvait juste à côté dans cette marge. En bas de page, nous retrouvons fréquemment une description un peu plus conséquente de lieux ou éléments importants. Certes, quelques incohérences sont parvenues à se glisser dans cette chronologie, tout comme l'on sent que les rédacteurs du livre ont peiné à inclure certains épisodes au sein de celle-ci. Mais le travail réalisé n'en est pas moins convaincant dans son ensemble compte tenu des énormes difficultés rencontrées pour homogénéiser cette série qui, de l'aveu même de ses créateurs, n'avait aucunement été conçue pour posséder un tel fil conducteur.

La partie suivante pourrait être considérée comme le pendant du début du livre mais appliqué à chaque épisode de la saga. Comprenez par là que vous retrouverez, sur une petite centaine de pages, des illustrations et croquis de développement associés à chaque épisode, avec là encore des annotations traduites en français. Certains documents (dont beaucoup demeuraient inédits en 2011) sont magnifiques à découvrir, et vous éclaireront à n'en pas douter sur les choix des développeurs dans la conception de tel ou tel donjon, d'un combat contre un boss, ou dans le choix de design concernant tel ou tel protagoniste. Chacune de ces pages comporte quelques commentaires, bien que ceux-ci ne soient visiblement pas le fait des membres des équipes de développement des jeux concernés. Dommage, tout comme l'aspect nettement moins exhaustif que la partie consacrée à Skyward Sword. Ici, certains titres auront droit à une grosse dizaine de pages, mais d'autres à seulement trois ou quatre. Nous sommes de toute manière loin des soixante composant la première partie de l'ouvrage... Un peu plus de texte eut également été appréciable, tant il existe d'informations croustillantes sur cette saga d'une richesse incroyable ! Bref, le lecteur dont l'intérêt est vivement éveillé par les documents présents ici reste finalement sur sa faim.

Cette section se poursuit par une rétrospective des designs de Ganon, Link et Zelda au fil des épisodes, évolution là encore commentée au travers d'un petit texte accompagnant chaque image. Enfin, arrive un récapitulatif de tous les épisodes de la saga, chacun agrémenté d'un succinct paragraphe descriptif et de quelques images des différentes jaquettes. Notons que les deux chapitres commercialisés sur CDi n'y figurent pas. Logique, certes, mais il aurait pu être intéressant de connaître le sentiment de Nintendo sur ces brebis galeuses. Comme pour boucler la boucle après l'éditorial de monsieur Miyamoto, la fin du livre comporte un petit texte de Eiji Aonuma, directeur de Nintendo EAD impliqué dans la plupart des épisodes 3D de la saga. Afin de clore la lecture de manière magistrale, a enfin été inclus un manga d'une trentaine de pages retraçant la genèse de Skyward Sword et le départ de la déesse Hylia pour se réfugier dans les cieux. Sans surprise, c'est Akira Himekawa (qui se trouve en fait être un duo de deux mangakas, déjà à l'origine de nombreuses séries de mangas traitant de la saga de Nintendo) qui fut sollicité pour produire ce récit parfaitement mené malgré sa faible longueur. Un bien beau bonus...

Si le contenu de Hyrule Historia s'avère des plus intéressants malgré les quelques bémols susmentionnés, attardons-nous quelques lignes durant sur l'aspect du livre. Là encore, Nintendo a mis les petits plats dans les grands pour offrir aux fans un objet de qualité ! HH se présente ainsi comme un ouvrage au format A4, relativement imposant tant par ses dimensions que par son épaisseur. En cause, un grammage conséquent pour les pages intérieures octroyant au tout une indéniable dimension haut de gamme. La maquette est globalement de qualité, et le tout s'avère très attrayant à lire grâce à l'adjonction d'images aérant efficacement les textes. Mais le plus gros travail visuel fut effectué sur la couverture rigide ! De couleur verte, et texturée de manière à évoquer un vieux livre, elle comporte en son centre un motif doré en relief magnifiquement ouvragé et comprenant, entre autres, la Triforce ainsi que les symboles des trois déesses ayant créé le monde. Comme pour parachever ce rendu extrêmement réussi, un marque-pages de tissu a également été inclus.

photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia


Conclusion

En achetant Hyrule Historia, vous achèterez donc avant toute chose un superbe objet ! Mais les informations contenues dans ces pages valent réellement que l'on s'y intéresse et vous y découvrirez à n'en pas douter quelques explications quant à certains choix de développement. Dommage cependant que cet ouvrage ait clairement été utilisé à des fins marketing dans la promotion de Skyward Sword, et l'on aurait apprécié qu'un peu plus d'importance soit donnée à des épisodes ayant pourtant marqué l'Histoire des jeux vidéo de manière bien plus évidente. De même, le tout comporte un nombre raisonnable mais néanmoins un peu trop élevé de fautes de syntaxe et d'incohérences grammaticales, certainement à mettre sur le compte de la traduction. Un livre à posséder malgré tout pour chaque fan des aventures de Link, même si l'impression générale demeure celle d'un certain gâchis compte tenu du potentiel représenté par une telle œuvre...


Article publié le 08/03/2015


photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia photo d'illustration pour l'article goodie:Hyrule Historia