Tales of Destiny sur Sony Playstation
lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Viagra Can You Buy Over Counter Recherche Avancée

Tales of Destiny

Section Fiche De Jeu.


http://dustycartridges.com/?kas=J%27ai-Besoin-De-Viagra&606=70 Tales of Destiny
23/12/1997
Edité par Namco
________________________
Cheap Karela Capsules Tales of Destiny
30/09/1998
Edité par Namco
________________________
http://seniorenzentrum-diedorf.com/?yah=Overnight-Cialis&137=02 Sortie EURO non communiquée
________________________
http://talkaboutlasvegas.com/?pot=Generic-Viagra-Online-Canadian-Pharmacy&9b1=27 Console: Sony Playstation
Get Abilify Cheap Genre:Action/Jeu de Rôle
get link Développeur: Namco
watch Joueurs: Solo uniquement
source Existe aussi sur: Sony Playstation 2-
http://integratedmetabolic.com/?nowbuy=Viagra-Discount-Walgreens&439=09 Vidéo(s) commentée(s): 1 2
Photo de la boite de Tales of Destiny
Tales of Destiny, capture décran Tales of Destiny, capture décran Tales of Destiny, capture décran
Année 1995. La Super Nintendo est au faîte de sa puissance et est réputée comme LA console des RPG, avec la présence dans sa ludothèque des deux séries phare dans l’archipel Nippon que sont Dragon Quest et Final Fantasy. Voyant là un créneau des plus lucratifs, un troisième géant du monde vidéo-ludique jusqu’alors cantonné aux salles d’arcade avec des titres comme Pacman va tenter de s’inviter à la fête. C’est ainsi que Namco sort Tales of Phantasia le noël de cette belle année. Pari audacieux, l’éditeur rompt radicalement avec le gameplay des RPG traditionnels en proposant des combats en temps réel. Pari audacieux…et pari gagnant ! Le jeu sera accueilli à sa sortie comme une véritable révolution technique, grâce à ses graphismes incomparables et à sa bande son s’imposant comme l’une des plus belles de l’ère 16 bits. Deux ans plus tard, la Playstation commence à décoller dans le monde entier et accueille en Janvier le premier opus 3D de la saga Final Fantasy : FF7. Désireux de ne pas laisser Squaresoft prendre trop d’avance sur le marché des RPG destiné à connaitre une longue carrière et glorieuse sur 32 bits (rendez vous compte, c’est la Playstation qui permettra au genre du RPG d’arriver en Europe !), Namco riposte en fin d’année avec le second volet de ce que l’on appellera plus tard « la saga des Tales of ». Vous l’aurez compris, le jeu qui nous intéresse aujourd’hui n’est autre que Tales of Destiny, épisode hélas sorti uniquement au Japon et aux USA ce qui représente néanmoins un net progrès par rapport à son prédécesseur qui n’avait jamais franchi les limites de l’archipel Nippon…

Test complet de Tales of Destiny