lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
follow site Recherche Avancée

Les Jeux Educatifs associer l'impensable



image d'illustration du dossier: Les Jeux Educatifs,

Viagra Online Shop Un article de Hayu

go to link Il y a peu, apparaissait sur Oldies Rising le test de Mario is Missing. La rédaction de cet article m'a donné envie de creuser le sujet pour vous en apprendre plus sur le jeu éducatif et ses origines. Vaste sujet, pour un dossier ayant demandé beaucoup de recherches, le thème étant peu documenté. J'espère vous apprendre de nombreuses choses au sein de cet article...

Zithromax Bestellen Online Educatif et ludo-éducatif

Pour commencer, il convient d'apporter quelques précisions sur la distinction entre jeu éducatif, et jeu ludo-éducatif. En effet, bien qu'ayant souvent entendu les deux termes, rares sont les personnes à connaître la différence les séparant. Le jeu ludo-éducatif a pour but de présenter sous forme de jeu vidéo un contenu éducatif en insérant des séquences ludiques avec des défis et des récompenses gratifiantes pour l'enfant. Le meilleur exemple n'est autre que ce cher Adibou, icône du genre dans les années 90 et 2000. Le jeu éducatif, quant à lui, fonctionne de manière différente puisqu'il exploite les mécanismes d'immersion et d'apprentissage utilisés dans le jeu vidéo pour améliorer certaines compétences et connaissances du joueur. On peut par exemple citer l’entraînement cérébral du Dr. Kawashima sorti sur DS, qui est un exemple type de jeu éducatif.


go here On joue éducatif sans s'en rendre compte

Il faut savoir également que dans éducatif est présent le concept d'éducation. Ainsi un titre comme Wii Fit est-il considéré comme un jeu éducatif, en cela qu'il aide à parfaire sa silhouette tout en éduquant le joueur sur les bienfaits de l'exercice physique et du sport. En réalité, de nombreux jeux sont éducatifs et le phénomène touche tous les domaines. A titre d'exemple, les Sims, ou encore Sim City apprennent au joueur les bases de la vie en communauté, de la politique ou encore de l'économie. Finalement, nous avons tous passé du temps sur un jeu éducatif sans forcément nous en rendre compte. Si le soft en question inculque des connaissances pouvant servir ultérieurement au joueur dans la vie réelle, c'est qu'il est à tendance éducative.


http://demercadosmedievales.info/?pharmq=Atarax-Online-Pharmacy&56e=fc Les bases du genre

Ces quelques points étant éclaircis, attardons nous quelques lignes durant sur les origines du genre. Celui-ci prend sa source dans les années 80, avec des logiciels permettant le développement de facultés sensi-motrices comme la perception spatiale ou la coordination des gestes. A cette époque, les logiciels en question étaient plutôt basiques, et convenaient parfaitement à l'archaïsme des ordinateurs d'alors. Aucun enfant n'aurait perçu le côté ludique dans ces softs. Là n'était cependant pas le but recherché, puisqu'ils étaient destinés à certains corps de métiers particuliers et majoritairement utilisés par des adultes.

Il faut attendre les années 90 pour voir arriver les premiers jeux ludo-éducatifs, et notamment le plus plébiscité d'entre-eux, j'ai nommé ce cher Adibou. Pendant cette période, le genre était clairement très prisé et de nombreuses études furent menées sur le sujet. Ainsi découvrit-on que jouer stimulait les enfants, et provoquait la sécrétion de dopamine, une substance favorisant la connexion des neurones. Ces connexions étant la base de tout apprentissage, la possibilité d'apprendre tout en jouant devint évidente. Le jeu vidéo était enfin considéré comme un outil d'apprentissage et permettait aux enfants d'acquérir des connaissances dans différentes matières comme les mathématiques, le français, l'histoire ou encore la géographie. Les parents, quant à eux, voyaient là un bon moyen de gruger leur petite tête blonde en lui faisant travailler son érudition en dehors de l'école et de manière ludique. Adibou fut l'un des précurseurs du genre, et beaucoup se souviennent aujourd'hui encore de ce petit extraterrestre à la casquette rouge qui tournait sous ce bon vieux Windows 95. Plus vieux qu'Adibou, Adi, son grand frère, a débuté sa carrière dès 1990 dans le domaine de l'accompagnement didacticiel intelligent. Le jeu tournait sous Intel 286/386, et s'installait via des disquettes.

Cette série culte est française et a été créée par Coktel Vision, un studio qui est à l'origine de nombreux jeux dont certains plutôt coquins comme "Emmanuelle", célèbre elle aussi mais pas vraiment pour les mêmes raisons. S'ajoutent à son catalogue d'autres titres comme Gobliiins ou Lost in Time. C'est Roland Oskian qui a dessiné les personnages de la série et qui était le PDG de Coktel Vision à l'époque. En 1989, une certaine Muriel Tramis, embauchée il y a peu, prit conscience qu'il y avait un créneau à exploiter sur le ludo-éducatif et développa une gamme de jeux visant à apprendre les mathématiques aux collégiens, et sobrement baptisée « La bosse des maths ». C'est via cette série que Coktel Vision se lancera réellement sur le matché, donnant naissance à Adibou et sa famille quelque temps plus tard...


follow site Adibou tout un symbole

Au delà d'Adibou que nombre d'entre vous ont connu avec Adibou 2 sur PC et qui proposait un univers coloré et enchanteur, il y a eu un nombre incalculable de jeux ludo-éducatifs au fil des ans. Pour terminer sur Adibou, sachez néanmoins qu'il se déclina en de nombreux produits dérivés comme des magazines et même une chaîne de télévision qui n'existe plus aujourd'hui. Bref, ce petit extraterrestre fut un véritable phénomène de société et apprit de nombreuses choses aux enfants pendant une quinzaine d'années. Aujourd'hui, Coktel Vision n'existe plus puisque l'entreprise a cessé toute activité en 2005. Des jeux Adi sont toujours commercialisés, développés par une firme tierce, mais le succès devant beaucoup à l'effet de mode est désormais sans commune mesure avec le raz de marée d'il y a une dizaine d'années.

Il serait cependant abusif de cantonner le genre au seul Adibou. Nous pourrions par exemple citer quelques bizarreries comme Captain Novolin sur Super Nintendo, titre de 1992 qui apprenait aux diabétiques à mieux gérer leur maladie. Il s'agissait là d'un jeu de plates-formes des plus classiques en plus d'être très mauvais, dans lequel le joueur devait éviter des ennemis consistant en de la nourriture grasse ou des boissons sucrées. Il était question de promouvoir l'insuline dont la marque donna son nom au héros et au jeu. Drôle de méthode d'éducation, non ? Sachez que j'ai choisi ici de vous parler de l'exemple le plus flagrant de ces OVNIS vidéoludiques, mais qu'il en existe d'autres du même acabit.


Comprar Levitra Generico Online Quand Mario et Rayman se prennent pour des professeurs

Comme je le précisais dans mon test de Mario is Missing, Nintendo avait senti qu'un marché juteux était en train de naitre. C'est pour cela qu'il prêta sa licence à The Software Toolworks, donnant ainsi son accord pour la création d'une gamme de jeux ludo-éducatif utilisant l'univers de Big-N sur PC et Super Nintendo. Mario ne fut cependant pas le seul à se lancer dans l'aventure, puisque ce bon vieux Rayman suivit son exemple avec la gamme Rayman Junior créée dans le début des années 2000, et qui proposait aux jeunes enfants des calculs, dictées et même de travailler certaines langues comme l'allemand ou l'anglais. Vous l'aurez compris, le ludo-éducatif eut son heure de gloire mais n'est plus très en vogue aujourd'hui, conclusion d'un déclin qui intervint dès le milieu des années 2000. Depuis, c'est le jeu purement éducatif qui a pris le dessus, notamment sur la DS qui s'y prête parfaitement avec son écran tactile.


Buy Brand Name Cialis Online Et l'éducatif dans tout ça ?

Contrairement au jeu ludo-éducatif, le créneau éducatif ne s'adresse quant à lui pas qu'à l'enfant mais à un public beaucoup plus large. Quel meilleur exemple que le Dr Kawashima ? A sa sortie sur DS en 2006, celui-ci s'imposa rapidement comme un véritable phénomène, et tout le monde y jouait afin de connaître l'âge de son cerveau et de l'entretenir à travers des exercices simples et journaliers. Le jeu a grandement contribué au succès de la console, popularisant cette dernière auprès des non-joueurs. Surfant sur la vague, de nombreux autres jeux de ce type furent commercialisés par la suite, comme Cérébrale Académie qui permettait de jouer en famille et d'ainsi comparer ses capacités intellectuelles.

Mais les consoles Nintendo (et plus particulièrement la DS) ont, au fil des ans, accueilli d'autres types de jeux éducatifs visant à travailler différentes aptitudes. Ainsi Cooking Mama se proposait-il d'apprendre à cuisiner, tandis qu'Art Academy poussait le principe de Mario Paint (qui dès 1992 offrait au joueur d'utiliser une souris pour dessiner sur sa Super Nintendo) à son paroxysme en enseignant le dessin. Le jeu éducatif jouit donc d'une grande variété, et même s'il repose sur des mécaniques plutôt répétitives, balaye de nombreux domaines. De nos jours, le genre reste très populaire en inventant constamment de nouveaux concepts, et s'ouvre également aux nouvelles plates-formes que sont les smartphones et les tablettes. Une ouverture facilitée par l'utilisation d'écrans tactiles parfaitement adaptés à l'exercice...


Kamagra Uk Sale Soyons sérieux

Pour clôturer ce dossier, je tenais à faire une petite aparté sur les serious games. Que peut bien signifier ce terme si sérieux ? Celui-ci est né suite au développement de logiciels créés spécialement pour l'armée américaine, et plus précisément pour les troupes déployées en Irak. Nous pourrions par exemple citer Supercharged, un jeu d'action/simulation permettant de gérer la trajectoire d'un vaisseau en manipulant des charges électromagnétiques. Ça donne envie, hein! Ces jeux peuvent également servir à faire découvrir un métier aux jeunes diplômés, et même la SNCF s'y est mise avec son titre intitulé "Défis Ingénieurs".

On trouve toutes sortes de serious games, s'invitant dans tous les domaines comme l'écologie (Ecoville), la politique (September the 12th), ou encore le marché de l'emploi (Technocity). Ces jeux, si tant est que l'on puisse les qualifier ainsi, sont dotés d'un gameplay et d'une connotation plus sérieux, leur but n'étant en aucun cas de divertir le public. Le Serious Game peut il être considéré comme un jeu éducatif ? Difficile d'apporter une réponse à cette question, mais vous remarquerez comme la frontière entre tous ces sous-genres peut être fine...

J'espère que ce dossier vous aura plu et qu'il vous aura donné des connaissances, s'imposant du même coup comme un article éducatif. En tout cas, votre serviteur se sera éduqué en le rédigeant, au travers de moult recherches sur ce sujet relativement méconnu... Un grand merci à Adibou et toute sa famille !

Article publié le 11/03/2014

photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs  photo d'illustration pour le dossier:Les Jeux Educatifs