lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://spotliteme.com/?eq=xenical-online-pharmacy-uk&111=d3 Recherche Avancée

Huit ans de design et d anecdotes

go C'est fait, Oldies Rising souffle aujourd'hui sa huitième bougie. A cette occasion, je vous offre un article traitant de ses différentes versions. Vous avez déjà, par le passé, eu droit à quelques informations concernant les différents designs au travers d'un autre article bonus. Ici, la vue sera plus globale et ne manquera pas de provoquer quelques arrêts cardiaques chez certains développeurs de métier. Embarquement immédiat...

follow Version 1 : Frontpage Powa!

Tout commença donc en 2007 avec la toute première version du site, entièrement créée par votre serviteur. A l'époque, je n'avais pas le moindre début de commencement de notion concernant la programmation. Voilà pourquoi l'intégralité de cette première version fut réalisée en utilisant Frontpage, un logiciel de Microsoft offrant une interface graphique permettant de créer un site web sans utiliser la moindre ligne de code. Cette méthode ne manquait pas d'inconvénients, le premier étant que le code généré par le logiciel était, de l'avis de tous, d'extrêmement mauvaise qualité. Le second problème, c'est que le site était alors entièrement codé en HTML. Pas de PHP, pas de base de données. La principale conséquence, c'était qu'il fallait pour mettre un article en ligne entièrement le faire à la main en créant dans le logiciel une nouvelle page, en y incluant le texte, en y insérant les informations du jeu, les screenshots, puis en l'uploadant via un logiciel FTP (Filezilla, que nous utilisons encore aujourd'hui)... Bref, la mise en ligne d'un article prenait alors facilement trente minutes, voire plus. Notons que le design, comme vous pouvez le voir sur les images accompagnant cet article, était...disons épuré pour faire dans l'euphémisme. La seule fioriture provenait de la bannière représentant un soleil levant, « rising sun » en anglais, en référence tant au Japon (l'Empire du Soleil Levant) qu'à l'appellation Oldies Rising (que l'on pourrait traduire par « le soulèvement des oldies », sous entendu contre les jeux récents pour beaucoup de qualité douteuse). Vous connaissez désormais l'origine du nom du site, amis lecteurs ! Côté contenu, le site ne comportait que des tests de jeux, fiches consoles, quelques dossiers et des vidéos. Il permettait également à ceux qui le souhaitaient d'y afficher des photos de leurs collections respectives, car il s'agissait là du but premier d'Oldies Rising à sa création ! Enfin, le forum était alors hébergé ailleurs.


La version 1 du site



source site Version 2 : passage au PHP/MYSQL

Par la suite, vint Tanuki et, très peu de temps après, la version 2 du site. Ce fut une révolution, car le PHP fut implémenté de même que l'utilisation d'une base de données. Ceci simplifia grandement sa gestion, la mise en page se faisant alors automatiquement. Il suffisait d'entrer le texte dans la base de données et d'uploader les screenshots qui se plaçaient automatiquement dans l'article. A l'époque, aucune interface d'administration n'était disponible : nous entrions directement les données dans la BDD en utilisant l'interface phpmyadmin fournie par l'hébergeur, qui était à l'époque Free. Côté contenu, cette seconde version s'enrichit d'une rubrique brèves, de tutoriaux et d'un lexique. Le design, toujours pauvre, avait cependant gagné en richesse par rapport à la V1 avec en page d'accueil des vignettes attirant l’œil du lecteur en affichant des images en rapport avec les articles. Toutefois, il avait l'inconvénient d'être uniquement compatible avec le navigateur Firefox, Internet Explorer, Safari, Chrome et Opera provoquant d'énormes décalages sur les différents éléments. Notons qu'en matière de codage, cette version inaugurait notre parti pris s'appliquant à toutes les suivantes, à savoir coder entièrement le site à la main sans utiliser le moindre template comme Wordpress ou Joomla, malgré les conseils qui nous avaient été donnés en ce sens. Le but était, et est encore de ne pas infliger aux internautes un énième site doté du même design, ne se distinguant que par ses couleurs et sa bannière. Nous démarquer, telle a toujours été notre ligne de conduite, en proposant un aspect visuel original que vous ne retrouviez nulle part ailleurs. Les seuls logiciels utilisés pour la programmation du site furent Notepad++ (une version améliorée du bloc-notes de Windows, offrant notamment des codes couleur pour faciliter l'interprétation des différents langages de programmation), et Gimp pour la conception des designs pour poussés des versions suivantes.


Ci-dessus : schémas réalisés à destination de Tanuki pour définir les grandes lignes de la V2
(Cliquer pour agrandir)



A gauche : concept de la V2. A droite : version définitive



http://straightupcigars.com/?mec=Is-Propecia-Prescription-Only-Uk&378=f3 Version 3 : AmanoSkin et refonte de la base de données

Malheureusement, la base de données avait été conçue par quelqu'un n'ayant aucune notion de base dans ce domaine. De fait, celle-ci était très mal organisée, sans la moindre jointure entre les tables ! Ceci parlera aux développeurs... Parallèlement à cela, j'ai à cette époque commencé une formation dans l'informatique qui comportait une petite dose de développement. J'avais alors un professeur de programmation qui, en voyant Oldies Rising et surtout sa base de données, a été outragé, littéralement horrifié ! Il fut alors décidé de sortir la V3 dont le développement prit un temps considérable. Tanuki et moi-même nous partageâmes les tâches, lui s'occupant du design et moi de la refonte de la base de données dans les règles de l'art en utilisant mes connaissances fraîchement acquises, ainsi que du code PHP. Je repartis de zéro en utilisant un petit logiciel gratuit nommé AnalyseSi permettant de représenter visuellement sa base de données avec toutes ses tables, d'en vérifier la cohérence, avant de l'exporter pour la mettre en place sur le serveur web. Pour la petite histoire, le site comportait déjà tellement de tables que j'ai dû brancher mon PC portable sur une télévision de 82cm pour toutes les afficher et pouvoir travailler correctement avec une vision globale. Ensuite, un second problème s'est posé. Le site comptait déjà plus de 200 articles présents dans l'ancienne base de données, et au vu de la conception de cette dernière, il était impossible de les importer directement dans la nouvelle. Voilà pourquoi votre serviteur a dû prendre son courage à deux mains et entrer manuellement TOUS ces articles dans la nouvelle base, bien aidé par la toute nouvelle interface d'administration qu'il venait de coder et lui permettant de réduire à cinq minutes la saisie d'un article (rappelez-vous, cela en nécessitait 30 sur la V1).


L'AmanoSkin : le design préféré des deux créateurs du site



Xenical Comprar Online Espana De l'AmanoSkin à l'EasySkin

En parallèle, Tanuki s'attaqua lui au design qui serait plus tard appelé l'AmanoSkin, en référence aux deux artworks signés Yoshitaka Amano présents dans la bannière. Personnellement, j'adorais cette version, dotée d'un design que je trouvais magnifique, et surtout très pratique d'un point de vue accès. Les derniers tests ou dossiers étaient directement visibles via la page d'accueil, tandis que tous les autres types d'articles voyaient les derniers ajouts être disponibles via des menus déroulants en bas de l'écran : un pour les brèves, un pour les tutos etc etc. Cette page d'accueil avait par conséquent été conçue pour ne pas nécessiter de défilement. En outre, la compatibilité avec les navigateurs Internet les plus communs était désormais complète.

Malheureusement, les gens ne comprirent jamais le principe des menus déroulants et n'accrochèrent pas au design. Nous décidâmes donc, d'un commun accord, de conserver ce dernier mais d'en proposer un second en complément, plus classique, en laissant le choix au visiteur. Par ironie gentillette envers les plaintes concernant le manque d'ergonomie de l'AmanoSkin, nous avons appelé le second design EasySkin. Il ne s'agissait pas d'un simple Skin, mais bel et bien d'un recodage complet de l'interface, le seul point commun entre les deux étant la base de données. Comme déjà mentionné, l'EasySkin était beaucoup plus classique. Un bandeau à gauche avec les derniers tests mis en valeur par les jaquettes des jeux, un cadre « mises à jour » avec classement par date, et une mise en avant des derniers articles de chaque type. Nous revînmes également à une bannière plus classique que celle de l'AmanoSkin, plus ouvragée mais également plus fouillis. Notons enfin que l'EasySkin fut le premier à abandonner la teinte orangée caractéristique de ses prédécesseurs, allant de pair avec l'abandon de la thématique soleil levant.


L'EasySkin



Le choix entre les deux designs fut laissé aux visiteurs au travers d'un skin switcher présent en page d'accueil. Pour la petite histoire, celui-ci fut entièrement réalisé par votre serviteur pourtant nullissime en matière de design, le tout pendant des cours (hem) en utilisant uniquement Microsoft Paint. Le code PHP permettait d'afficher, pour chaque nouveau test, un petit texte automatique variant en fonction de sa note, son genre, sa plate-forme de sortie et énormément d'autres facteurs ! A noter que c'est durant la V3 que nous avons quitté Free pour un hébergement payant avec en prime le nom de domaine oldiesrising.com se substituant à l'ancienne url oldiesrising.free.fr. Nous souhaitions ainsi nous affranchir de tous les problèmes techniques induits par un hébergement gratuit. La suite des événements nous montrera qu'une solution payante n'est pas forcément plus fiable, mais c'est là un autre débat...


A gauche : concept du Skin Switcher. A droite : la version définitive



Clomid Online For Sale Version 4 : nombreuses idées boudées, et flops en série

Au fil du temps, nous avons fini par nous lasser des incessantes critiques de l'AmanoSkin, les visiteurs étant de plus en plus pressants pour sa disparition bien que disposant d'une solution de rechange. Bien que l'adorant, et donc la mort dans l'âme, nous décidâmes par conséquent de l'abandonner définitivement pour le remplacer par une version plus conventionnelle. Celle-ci conserva cependant l'appellation AmanoSkin en hommage. Ce nouveau Skin se basa beaucoup sur l'EasySkin en proposant scrupuleusement les mêmes fonctionnalités, mais offrant une bannière plus originale basée sur des hexagones en guise de boutons avec une image s'affichant au milieu de ces derniers. Le gros intérêt de cette version, outre le fait d'être très fonctionnelle, était de permettre de changer facilement ladite image. Pendant longtemps, nous en avons mis une toute nouvelle en ligne chaque mois, en offrant aux visiteurs de deviner à quel jeu appartenaient les personnages. La sauce prit bien au début, mais les gens se désintéressèrent petit à petit de ce jeu pourtant à mon sens amusant. La bannière resta donc finalement la même...


Le nouvel AmanoSkin



Cette version compta également deux innovations de taille. La première était le passage d'un forum « tout fait » hébergé chez un tiers, à un forum en phpbb entièrement hébergé par Oldies Rising. C'est celui que vous voyez actuellement. La seconde, allant de pair, était la mise en place de One Up. Le concept consistait à proposer à chaque site traitant du rétrogaming une section dédiée sur le forum afin d'y exposer ses nouveautés. Chaque mois, une newsletter était envoyée à nos membres avec un condensé des nouveautés dans le monde du rétrogaming chez nos différents partenaires. Un temps populaire, cette idée a également été abandonnée car très peu de partenaires jouèrent le jeu sur le long terme, la plupart n'envoyant bientôt plus leurs news. Le newsletter étant quasiment vide chaque mois, nous avons mis un terme à One Up, et à notre idée de créer une véritable communauté au sein des sites traitant du rétrogaming. Enfin, un sondage et des mots fléchés hebdomadaires furent mis en place et alimentés quelques mois, mais là encore finalement abandonnés par manque de participation.


La page de la newsletter



http://otterpaintball.com/?led=Buy-Generic-Zyban-Online&274=bd Nouvelles rubriques, nouveaux types de contenu, R.I.P EasySkin

C'est à ce moment qu'il fut décidé d'offrir un peu plus de contenu aux visiteurs. Tout d'abord, les tests virent leurs pages être améliorées en affichant désormais les dates de sorties sur les trois continents principaux (Europe, États-Unis et Japon) ainsi que les éditeurs dans ces territoires, de même que les différentes jaquettes, des astuces et manuels pour chaque jeu. A l'heure où j'écris ces lignes, Oldies Rising compte pas loin de 300 manuels. Nous avons par la suite encore enrichi le contenu multimédia en proposant des scans de publicités d'époque présentes dans les magazines. Nous comptions toutefois sur les visiteurs pour nous aider à alimenter tout cela, mais l'aide ne vint jamais hormis quelques trop rares participations. Ces rubriques ne sont par conséquent pas aussi étoffées que nous le souhaiterions. Au rang des nouvelles rubriques, nous créâmes également l'éphéméride permettant d'informer les visiteurs sur les anniversaires d'événements importants, la musique du jour offrant de découvrir un morceau issu d'un jeu vidéo particulier avec une description textuelle, et l'image du jour proposant des images insolites en rapport avec le jeu vidéo. Nous implémentâmes aussi la rubrique « le Saviez-vous ? » comportant des articles un peu plus spéciaux sur des aspects méconnus du monde vidéoludique, ainsi que les chroniques consistant la majeure partie du temps en des podcasts, mais aussi en des défis pad en main. Enfin, s'ajoutèrent à cela des articles traitant de goodies. Chacune de ces modifications demandant beaucoup de codage, afin de ne pas multiplier par deux notre travail, nous décidâmes d'abandonner définitivement l'EasySkin pour nous concentrer sur l'AmanoSkin, le lien vers le premier cité sur le skin switcher pointant désormais sur le forum. Cette foule de modifications valait bien un passage à une version 4 même si en soi celui-ci fut progressif.


Version 5 : Design remis au goût du jour, et lancement de l'encyclopédie

Puis, Oldies Rising sortit la Castlevania Sancti Biblia. Dans la foulée, Tanuki et moi-même priment le parti de monter une association qui serait destinée à éditer les livres d'auteurs tiers ne pouvant le faire par eux-mêmes. Tanuki attira ainsi mon attention sur le fait que le site était doté d'un design trop archaïque pour offrir une image sérieuse de l'association. Voilà pourquoi il se lança dans le développement de la V5 que vous voyez aujourd'hui. Je vous dois une révélation : je n'aime pas ce design que je trouve trop commun et, personnellement, beaucoup moins pratique que la V4. Étant hélas le seul de la population française dans ce cas, je me suis rangé à l'avis du plus grand nombre devant la nécessité de plaire à un maximum de personnes. Cette V5 a également subi d'énormes modifications dans la base de données afin de mettre en place l'encyclopédie destinée à remplacer le lexique présent depuis la V2. Celle-ci est désormais pleinement opérationnelle et permet de renseigner, pour chaque jeu, le staff, les items, les personnages, véhicules, lieux, firmes, organisations...le tout avec des fiches détaillées et illustrées. Tout ce que nous attendons, ce sont de bonnes volontés pour nous aider à remplir cette encyclopédie, amis lecteurs. Notons également que cette V5 a vu disparaître la gestion des collections, plus personne n'étant intéressé pour exposer ses belles pièces sur Internet. D'ici quelques semaines, le skin switcher désormais inutile disparaîtra pour laisser la place à la page d'accueil de ce nouveau design.



http://indolivebet88.com/?lapharm=Where-To-Get-Xenical-In-Malaysia&a6b=2d Oldies Rising, un site boudé mais persévérant

J'espère que cet article vous en aura appris énormément sur l'envers du décor d'Oldies Rising. Finalement, il est représentatif de notre esprit. Au contraire de nombreux sites web traitant du rétrogaming, Oldies Rising a été créé par quelqu'un qui, à l'époque, n'était inscrit sur aucun forum, n'avait jamais rédigé le moindre article, participé au moindre site web, bref, quelqu'un de totalement inconnu sur Internet. Je ne le savais alors pas encore, mais il s'agissait là d'un handicap, d'un fardeau que nous ne parviendrions jamais à surmonter. Là où la plupart des sites web bénéficient de « l'aura » de leur créateur comptant nombre de relations l'aidant à bâtir quelque chose de solide, Oldies Rising n'a pu compter, sur le long terme, que sur la motivation de deux personnes avec l'aide de quelques perles beaucoup trop rares conquises par son concept, pour bâtir ce qui actuellement compte une base de données de quasiment 1500 tests. Mais l'héritage de ce site sorti de nulle part, huit ans après sa création, lui porte toujours préjudice et lorsque de l'assistance est demandée, pour aider à la rédaction, pour participer à un livre, répondre à une devinette sur Facebook, ou tout simplement pour laisser quelques commentaires afin de motiver le rédacteur d'un article, les appels restent systématiquement sans réponse. C'est d'ailleurs pour cela qu'à l'heure où j'écris ces lignes, je reste le seul rédacteur actif sur le site. Mais qu'importe ! La galère est irrémédiablement inscrite dans l'ADN d'Oldies, et bien que comptant dans son histoire moult situations qui auraient poussé plus d'un admin à déposer les armes, bien que n'offrant pas la moindre reconnaissance hormis une exception, bien que comptant une foule de rubriques abandonnées par la suite par manque de participation (comme vous l'aura appris une lecture attentive de cet article), Oldies Rising perdurera certainement bien au delà de ses dix ans, même s'il doit se contenter d'un article mensuel en guise de mise à jour. Pourquoi ? Parce que nous sommes de sacrées bourriques, têtus comme des mules, et que lorsque la coupe sera pleine en ce qui me concerne, Tanuki sera présent pour reprendre le flambeau pour dix années de plus. Parce que nous sommes passionnés, et parce que nous avons encore des choses à partager. Tel est le but d'Oldies Rising, et ce depuis huit ans jour pour jour...


watch Manuwaza