[PS1] Tombi

Vous vous sentez une âme de rédacteur? De Pong à la Playstation 3, vous pouvez poster vos créations ici.

[PS1] Tombi

Messagede Eiwhaz » Mar 19 Juil 2011 00:37

Mon petit héros au cheveux roses et au short vert. Celui qui crie qui saute, qui lance toutes sortes d'arme, qui avale ses ennemis et qui est capable de stocker des poussins dans son estomac.
Celui qui a joué à la PS1 et n'a jamais entendu parlé de Tombi n'est pas un vrai geek. L'un des tous derniers jeux en 2D sur cette console (c'est d'ailleurs ce qui lui a desservi … ce n'était plus à la mode ...), il faisait partie d'un CD de démo de jeux de playstation 1 datant 1998, C'est d'ailleurs comme ça que je suis tombée amoureuse de ce héros et que j'ai voué ma vie à trouver un moyen de me procurer le jeu. J'ai tout de suite eu envie de partir à la conquête des vilains cochons, j'ai tout de suite voulu terminer toutes les quêtes à peine entamées dans la démo. J'ai tout de suite adoré le style loufoque des personnages, j'ai tout de suite aime mordre les nains pour apprendre leur langue. Bref, pour moi le cocktail était réuni. Mais le jeu est sorti en si peu d'exemplaires qu'il m'a fallu 15 ans pour le trouver à un prix raisonnable (vous avez bien lu, 15 ans de recherche régulière sur tous les sites possibles et imaginables), Imaginez mon émotion lorsque j'ai vu ma PS s'ouvrir pour engloutir le jeu. Mes mains tremblaient sur mon pad. Vous trouvez que j'exagère ? Laissez moi vous conter la merveilleuse expérience que j'ai vécue après avoir pu finir Tombi,

Bon d'abord, il raconte quoi mon jeu ? Tout simplement l'histoire d'un petit garçon, nommé Tombi, qui part à la recherche du bracelet de son grand père que les vilains cochons lui ont volé. Ok, d'accord, dis comme ça, ça fait juste minette de 10 ans qui joue à son premier jeu de PS. Mais si le scénario en lui même n'est pas exceptionnel, il y a pas moins de 130 énigmes à résoudre tout au long du jeu, de nombreux power up à récupérer, et surtout, surtout, les quêtes sont extrêmement diversifiées … de la recherche du sage millénaire à la course de karting, en passant par l'apprentissage de la nage et de la plongée, ou bien la recherche du manioc dans la forêt pour qu'une naine puisse se soulager « gazement parlant » (oui, c'est charmant non ?). Sans parler du monde des champignons qui vous rendent soit très malheureux (et donc vous pleurez tous les 20 mètres) soit particulièrement joyeux (là vous hurlez de rire tous les 20 mètres. Et hurler est le mot ...)
Bref, rien que là, c'est limite si je m'embrouille pas l'esprit tellement il y a de choses à faire différentes !

Parlons du gameplay, que je trouve ma foi fort simple : un jeu de plateforme pur et dur ; Rond pour attaquer, Croix pour sauter, Carré pour courir (une fois que vous aurez appris à courir, parce que notre petit bonhomme au cheveux roses, ben il ne sait pas faire grand chose au départ !). Il suffit d'appuyer sur croix pour parler aux gens que vous rencontrez. Vous avez deux sortes d'attaques, le fléau d'arme ou bien sauter sur vos ennemis pour les jeter … Bref, rien de bien complexe à ce niveau là, le système est presque intuitif tellement il est basique. De même que l'utilisation d'objets accumulés au cours de votre aventure est assez évident aussi. Seulement, parfois, vos en avez tellement des objets, que vous ne savez plus quoi en faire (et d'ailleurs, vous vous demandez comment un si petit être, qui n'a ni sac, ni même une banane peut avoir autant d'items sur lui ...)

La quĂŞte en elle mĂŞme est assez simpliste, mais au fur et Ă  mesure que vous avancez, vous avez tellement de choses Ă  faire que vous en oubliez pourquoi vous ĂŞtes partis de chez vous !
En gros, le but est de trouver les 7 sacs à vilains cochons, dans lesquels vous emprisonnerez ... les vilains cochons, c'est bien y'en a qui suivent, dans le but de récupérer le bracelet de votre pépé chéri. Mais non seulement les sacs sont difficiles à trouver, mais ensuite, il faut chercher l'endroit où se cache le cochon. Il faut donc parcourir tous les mondes, un par un, et les sacs se manifestent lorsque vous êtes près d'une antre à vilan cochon … et du coup, vous finissez par débloquer tellement de quête annexes, qu'en fait, vous vous dites que les cochons ça attendra, vous préférez d'abord savoir pourquoi le petit bonhomme là bas il construit son trou tout seul, ou bien chercher des herbes pour soigner l'idiot de chien qui s'est blessé et que vous avez recueilli, ou encore quel est l'intérêt d'accumuler autant de papillon feuilles.

Beaucoup de lieux différents vous attendent. Vous commencez dans « le village où tout a commencé » (là, ils ne se sont pas trop foulés pour le nom!), village ma foi plutôt simpliste avec une ou deux maison, et des cochons méchant disséminés un peu partout. Vous serez ensuite amené à traverser la forêt des nains, puis une tour d'observation un peu délabrée, une jungle envahie de massaris légèrement hargneux (si vous voulez un conseil, évitez les et surtout, surtout, évitez leurs cages …), des grottes de lave, un manoir hanté, des abysses … Des lieux très très variés donc et plutôt bien fait. Cela reste de la 2D, mais bon, la jungle ressemble à une vraie jungle, même qu'on ne se voit pas marcher tellement elle est touffue, le mont phoenix est très très agaçant avec son vent contraire qui vous empêche d'avancer correctement, les caves de lave sont dangereuses, mais recèlent de nombreuses bonnes surprises … Bref, on galère mais c'est tellement bien fait qu'on s'y croirait.

Image

Le village où tout a commencé ... vous pouvez voir que l'arrière plan est accessible !

Image

Le village des nains

Petite originalité dans ce jeu (et là, on sent que la 3D n'était pas loin), il est possible dans certains lieux de passer en arrière plan. De même, Tombi a la capacité de bondir sur un mur pour pouvoir agir sur un même lieu mais via une tout autre perspective. Assez difficile à expliquer par les mots, mais je vais essayer tout de même : prenons le manoir hanté. Vous arrivez du côté est, et pour pouvoir tout explorer, il faut que vous atteigniez la face nord, la face sud, et la face ouest. Pour cela, il suffit de vous mettre face à un rebord de mur, Tombi bondit, et de la face est vous vous retrouvez sur la face Nord. En fait, il suffit de considérer le manoir comme une sorte de Rubick' cube. D'ailleurs on s'embrouille vite dans cet, il est assez compliqué de comprendre dans quel sens il faut aller, d'autant plus qu'il regorge de missions à débloquer … Mais ce système, une fois compris, vous vous faites une joie de profiter pleinement de ce pseudo 3D !

Image

THE manoir !

Petite mention spéciale à la forêt aux champignons … il est fort probable que les scénaristes et les graphistes du jeu en aient avalés une bonne centaine (de champignon j'entends), avant de créer ce monde. Non seulement, si vous croquez dans un champi vous devenez maniaco dépressif, mais en plus de cela, toute la forêt aussi. Si vous avalez un champignon qui vous rend malheureux, alors toutes les fleurs qui vous entourent pleurent avec vous … Sans parler des couleurs psychédéliques, et des petites fleurs fourbes qui vous foncent dessus en riant ou en se larmoyant (suivant votre propre état à vous)

Image

Avant goût de la forêt !

Niveau ennemis, faut aimer les cochons. Toutes les sortes de cochon. Du basique, qui grogne quand on lui saute dessus au cochon volant armé d'une fourche qui cherche à vous piquer les fesses, ce petit fourbe. Tout est dans une ambiance colorée, bon enfant, bien fun, et bien décalée. On retrouve aussi d'autres ennemis, moins rigolos, genre les araignées violettes et vertes qui cliquettent quand elles s'approchent de vous (burk), ou bien des rapaces aux couleurs improbables qui couvent des oeufs tout aussi improbables. On s'en prend plein les yeux, plein la tête, plein les méninges, et on en redemande.

« Mais est ce qu'on s'en prend plein les oreilles aussi ?». Très franchement, non, pas tellement. La musique a même parfois tendance à taper sur les nerfs si l'on reste trop longtemps dans un même monde. Autant certains lieux ont des musiques très discrètes, genre la caverne de lave, on n'entend qu'une petite musique légèrement angoissante (je dis légèrement, parce que bon, c'est pas le genre de jeu à vous mettre une pression de fou !), autant la musique de la forêt des nains est insupportable et d'ailleurs, là, je l'ai en tête, et franchement, c'est à vous rendre dingue (si vous ne l'êtiez pas déjà avant). Cela dit, on laisse la musique, parce que ça donne l'ambiance, et puis le bruit des cochons lorsque vous leur balancez votre fléau d'arme à la tronche est juste magnifique !

« ouais vu comme ça, ça a l'air pas mal, mais pourquoi t'en fait tout un fromage de ton jeu ». Parce que c'est génial ! Parce que même quand on l'a fini, on a envie de le recommencer des milliers de fois. Parce que l'humour est plus que présent,et même si c'est un humour parfois un peu nunuche, ben on adore. Parce que l'univers de Tombi est incroyablement riche, parce qu'il propose de voir, visiter, fouiner tellement d'endroits différents qu'on a toujours l'impression de passer à côté de quelque chose. Parce qu'il y a tellement de défis totalement improbables qu'on s'amuse à les faire des milliers de fois (qui porterait un poisson pour marcher plus vite ? Personne. Tombi lui, le fait ! Et ça fonctionne). Parce qu'on adore jouer à cache cache avec Yann. Parce que le village de Bacchus est trop mignon quand les gens sont transformés en souris. Parce qu'il y a même des sirènes dans ce jeu, dont une cachée dans le manoir. Parce que pour le finir entièrement, il vous faut des jours et des jours. Parce que c'est un jeu rare et que rien que pour cela, il faut essayer de le découvrir. Parce qu'on aime les cochons et les champignons hallucinogènes. Je vais pas vous dire de l'acheter, à moins que vous soyez vraiment riches (ou vraiment idiots, car aujourd'hui, les prix sont complètement démesurés … ). Je vous dirais juste que si vous avez la chance de vous procurer ce jeu, si vous voulez que je vous envoie la démo du jeu, vous serez comme moi : in love with the little pink hair man.
Image


Si toi aussi tu es névrosé, clique ici : http://eiwhaz.unblog.fr/ Et d'ailleurs, même si tu n'es pas névrosé, tu peux cliquer.
Avatar de l’utilisateur
Eiwhaz
Boss
Boss
 
Messages: 1259
Inscription: Dim 17 Juil 2011 18:51

Re: [PS1] Tombi

Messagede Hijaki » Mar 19 Juil 2011 08:09

Et bien ça s'améliore vitesse grand V à ce que je vois :D

Tombi, ce jeu que moi aussi j'ai découvert sur démo et que j'ai jamais réussi à me procurer... Un peu comme Team Buddies pour ceux qui connaissent mais là je m'égare. Un jeu déclicieusement old-school façon PS1 qui rappelle l'époque de FF7 et les meilleures moments d'une de mes console favorite :D D'ailleurs je ne sais même plus quel jeu il accompagnait... (Silent Hill? MGS? Je précise que le jeu en question n'était pas à moi... ;) )
Que dire de plus? Du ressenti à balle, une description backgrounds, ennemis, gameplay... Bon allez, les autres l'ont fait, y'a pas de raison que je fasse pas une remarque constructive aussi. Peut-être cela manque-t-il d'un chouïa de vocabulaire technique en ce qui concerne la réalisation mais là c'est vraiment pour chipoter. Globalement je trouve ça très bon et je serai ravi de te compter parmi nos camarades testeurs rédacteurs.

Bonne continuation ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
Hijaki
HĂ©ros
HĂ©ros
 
Messages: 3487
Inscription: Lun 8 Nov 2010 11:34
Localisation: Celtic land

Re: [PS1] Tombi

Messagede Maitre*Coq » Mar 19 Juil 2011 09:23

Bah je dois dire que j'ai grave envie de jouer Ă  ce jeu maintenant, donc je pense que c'est mission accomplie :)
Il faut aussi pouvoir se prononcer en terme de notation (plusieurs critères genre graphismes, bande-son, etc...). Enfin moi je vote et je dis "il bluffe".
Ma console préférée ? La Super Nintendo !
Ma console coup de coeur ? La Dreamcast !
Mon animal préféré ? Le babouin !
Avatar de l’utilisateur
Maitre*Coq
Boss
Boss
 
Messages: 1940
Inscription: Dim 28 Nov 2010 13:19

Re: [PS1] Tombi

Messagede Eiwhaz » Mar 19 Juil 2011 09:26

J'ai pensé au côté notation mais je n'ai pas osé : ça faisait trop "jeuxvidéos.com" à mon goût :oops:
Image


Si toi aussi tu es névrosé, clique ici : http://eiwhaz.unblog.fr/ Et d'ailleurs, même si tu n'es pas névrosé, tu peux cliquer.
Avatar de l’utilisateur
Eiwhaz
Boss
Boss
 
Messages: 1259
Inscription: Dim 17 Juil 2011 18:51

Re: [PS1] Tombi

Messagede Maitre*Coq » Mar 19 Juil 2011 09:29

Eiwhaz a écrit:J'ai pensé au côté notation mais je n'ai pas osé : ça faisait trop "jeuxvidéos.com" à mon goût :oops:


Si tu jettes un petit coup d'oeils aux nombreux tests déjà en ligne, tu constateras que...bah tous on une note et différents critères notés. Cest certes très classique mais celà permet de s'y retrouver dans une approche qualitative d'un jeu, c'est du moins mon avis subjectivement et personnellement à moi.
Ma console préférée ? La Super Nintendo !
Ma console coup de coeur ? La Dreamcast !
Mon animal préféré ? Le babouin !
Avatar de l’utilisateur
Maitre*Coq
Boss
Boss
 
Messages: 1940
Inscription: Dim 28 Nov 2010 13:19

Re: [PS1] Tombi

Messagede Maitre*Coq » Mar 19 Juil 2011 09:29

Et entre nous, qui n'a jamais été directement voir la note finale d'un jeu sans lire le test ? HEINN ???????
Ma console préférée ? La Super Nintendo !
Ma console coup de coeur ? La Dreamcast !
Mon animal préféré ? Le babouin !
Avatar de l’utilisateur
Maitre*Coq
Boss
Boss
 
Messages: 1940
Inscription: Dim 28 Nov 2010 13:19

Re: [PS1] Tombi

Messagede Hijaki » Mar 19 Juil 2011 09:32

Oui c'est le souci principal, la majorité des gens sur le net ne prennent pas le temps de lire les tests en entier, c'est pour cela qu'une note aide à capter un peu d'attention... :(
Image
Avatar de l’utilisateur
Hijaki
HĂ©ros
HĂ©ros
 
Messages: 3487
Inscription: Lun 8 Nov 2010 11:34
Localisation: Celtic land

Re: [PS1] Tombi

Messagede tanuki » Mar 19 Juil 2011 09:33

ultime petite correction et ce sera bon ;p

Eiwhaz a écrit:Mon petit héros au cheveux roses et au short vert. Celui qui crie qui saute, qui lance toutes sortes d'arme, qui avale ses ennemis et qui est capable de stocker des poussins dans son estomac.
Celui qui a joué à la PS1 et n'a jamais entendu parlé de Tombi n'est pas un vrai geek. L'un des tous derniers jeux en 2D sur cette console : :arrow: affirmation risquée, attention aux connaisseurs qui se font un plaisir de sévir. bon, ici sa passe puisque tu dis "l'un des...". De plus le jeu n'est pas réellement en 2d, C'est son gameplay qui l'est ;) (c'est d'ailleurs ce qui lui a desservi … ce n'était plus à la mode ...), il faisait partie d'un CD de démo de jeux de :arrow: grrrr playstation 1 datant 1998, C'est d'ailleurs comme ça que je suis tombée amoureuse de ce héros et que j'ai voué ma vie à trouver un moyen de me procurer le jeu. J'ai tout de suite eu envie de partir à la conquête des vilains cochons, j'ai tout de suite voulu terminer toutes les quêtes à peine entamées dans la démo. J'ai tout de suite adoré le style loufoque des personnages, j'ai tout de suite aimé mordre les nains pour apprendre leur langue. Bref, pour moi le cocktail était réuni. Mais le jeu est sorti en si peu d'exemplaires qu'il m'a fallu 15 ans pour le trouver à un prix raisonnable (vous avez bien lu, 15 ans de recherche régulière sur tous les sites possibles et imaginables), Imaginez mon émotion lorsque j'ai vu ma PS s'ouvrir pour engloutir le jeu. Mes mains tremblaient sur mon pad. Vous trouvez que j'exagère ? Laissez moi vous conter la merveilleuse expérience que j'ai vécue après avoir pu finir Tombi,

Bon d'abord, il raconte quoi mon jeu ? Tout simplement l'histoire d'un petit garçon, nommé Tombi, qui part à la recherche du bracelet de son grand père que les vilains cochons lui ont volé. Ok, d'accord, dis comme ça, ça fait juste minette de 10 ans qui joue à son premier jeu de :arrow: re-grrrr :mrgreen: PS. Mais si le scénario en lui même n'est pas exceptionnel, il y a pas moins de 130 énigmes à résoudre tout au long du jeu, de nombreux power up à récupérer, et surtout, surtout, les quêtes sont extrêmement diversifiées … de la recherche du sage millénaire à la course de karting, en passant par l'apprentissage de la nage et de la plongée, ou bien la recherche du manioc dans la forêt pour qu'une naine puisse se soulager « gazement parlant » (oui, c'est charmant non ?). Sans parler du monde des champignons qui vous rendent soit très malheureux (et donc vous pleurez tous les 20 mètres) soit particulièrement joyeux (là vous hurlez de rire tous les 20 mètres. Et hurler est le mot ...)
Bref, rien que là, c'est limite si je m'embrouille pas l'esprit tellement il y a de choses à faire différentes !

Parlons du gameplay, que je trouve ma foi fort simple : un jeu de plateforme pur et dur ; Rond pour attaquer, Croix pour sauter, Carré pour courir (une fois que vous aurez appris à courir, parce que notre petit bonhomme au cheveux roses, ben il ne sait pas faire grand chose au départ !). Il suffit d'appuyer sur croix pour parler aux gens que vous rencontrez. Vous avez deux sortes d'attaques, le fléau d'arme ou bien sauter sur vos ennemis pour les jeter … Bref, rien de bien complexe à ce niveau là, le système est presque intuitif tellement il est basique. De même que l'utilisation d'objets accumulés au cours de votre aventure est assez évident aussi. Seulement, parfois, vos en avez tellement des objets, que vous ne savez plus quoi en faire (et d'ailleurs, vous vous demandez comment un si petit être, qui n'a ni sac, ni même une banane peut avoir autant d'items sur lui ...)

La quĂŞte en elle mĂŞme est assez simpliste, mais au fur et Ă  mesure que vous avancez, vous avez tellement de choses Ă  faire que vous en oubliez pourquoi vous ĂŞtes partis de chez vous !
En gros, le but est de trouver les 7 sacs à vilains cochons, dans lesquels vous emprisonnerez ... les vilains cochons, c'est bien y'en a qui suivent, dans le but de récupérer le bracelet de votre pépé chéri. Mais non seulement les sacs sont difficiles à trouver, mais ensuite, il faut chercher l'endroit où se cache le cochon. Il faut donc parcourir tous les mondes, un par un, et les sacs se manifestent lorsque vous êtes près d'une antre à vilan cochon … et du coup, vous finissez par débloquer tellement de quête annexes, qu'en fait, vous vous dites que les cochons ça attendra, vous préférez d'abord savoir pourquoi le petit bonhomme là bas il construit son trou tout seul, ou bien chercher des herbes pour soigner l'idiot de chien qui s'est blessé et que vous avez recueilli, ou encore quel est l'intérêt d'accumuler autant de papillon feuilles.

Beaucoup de lieux différents vous attendent. Vous commencez dans « le village où tout a commencé » (là, ils ne se sont pas trop foulés pour le nom!), village ma foi plutôt simpliste :arrow: attention les répétitions avec une ou deux maison, et des cochons méchant disséminés un peu partout. Vous serez ensuite amené à traverser la forêt des nains, puis une tour d'observation un peu délabrée, une jungle envahie de massaris légèrement hargneux (si vous voulez un conseil, évitez les et surtout, surtout, évitez leurs cages …), des grottes de lave, un manoir hanté, des abysses … Des lieux très très variés donc et plutôt bien fait. Cela reste de la 2D, mais bon, la jungle ressemble à une vraie jungle, même qu'on ne se voit pas marcher tellement elle est touffue, le mont phoenix est très très agaçant avec son vent contraire qui vous empêche d'avancer correctement, les caves de lave sont dangereuses, mais recèlent de nombreuses bonnes surprises … Bref, on galère mais c'est tellement bien fait qu'on s'y croirait.

Image

Le village où tout a commencé ... vous pouvez voir que l'arrière plan est accessible !

Image

Le village des nains

Petite originalité dans ce jeu (et là, on sent que la 3D n'était pas loin), il est possible dans certains lieux de passer en arrière plan. De même, Tombi a la capacité de bondir sur un mur pour pouvoir agir sur un même lieu mais via une tout autre perspective. Assez difficile à expliquer par les mots, mais je vais essayer tout de même : prenons le manoir hanté. Vous arrivez du côté est, et pour pouvoir tout explorer, il faut que vous atteigniez la face nord, la face sud, et la face ouest. Pour cela, il suffit de vous mettre face à un rebord de mur, Tombi bondit, et de la face est vous vous retrouvez sur la face Nord. En fait, il suffit de considérer le manoir comme une sorte de Rubick' cube. D'ailleurs on s'embrouille vite dans cet ?, il est assez compliqué de comprendre dans quel sens il faut aller, d'autant plus qu'il regorge de missions à débloquer … Mais ce système, une fois compris, vous vous faites une joie de profiter pleinement de ce pseudo 3D !

Image

THE manoir !

Petite mention spéciale à la forêt aux champignons … il est fort probable que les scénaristes et les graphistes du jeu en aient avalés une bonne centaine (de champignon j'entends), avant de créer ce monde. Non seulement, si vous croquez dans un champi vous devenez maniaco dépressif, mais en plus de cela, toute la forêt aussi. Si vous avalez un champignon qui vous rend malheureux, alors toutes les fleurs qui vous entourent pleurent avec vous … Sans parler des couleurs psychédéliques, et des petites fleurs fourbes qui vous foncent dessus en riant ou en se larmoyant (suivant votre propre état à vous)

Image

Avant goût de la forêt !

Niveau ennemis, faut aimer les cochons. Toutes les sortes de cochon. Du basique, qui grogne quand on lui saute dessus au cochon volant armé d'une fourche qui cherche à vous piquer les fesses, ce petit fourbe. Tout est dans une ambiance colorée, bon enfant, bien fun, et bien décalée. On retrouve aussi d'autres ennemis, moins rigolos, genre les araignées violettes et vertes qui cliquettent quand elles s'approchent de vous (burk), ou bien des rapaces aux couleurs improbables qui couvent des oeufs tout aussi improbables. On s'en prend plein les yeux, plein la tête, plein les méninges, et on en redemande.

« Mais est ce qu'on s'en prend plein les oreilles aussi ?». Très franchement, non, pas tellement. La musique a même parfois tendance à taper sur les nerfs si l'on reste trop longtemps dans un même monde. Autant certains lieux ont des musiques très discrètes, genre la caverne de lave, on n'entend qu'une petite musique légèrement angoissante (je dis légèrement, parce que bon, c'est pas le genre de jeu à vous mettre une pression de fou !), autant la musique de la forêt des nains est insupportable et d'ailleurs, là, je l'ai en tête, et franchement, c'est à vous rendre dingue (si vous ne l'êtiez pas déjà avant). Cela dit, on laisse la musique, parce que ça donne l'ambiance, et puis le bruit des cochons lorsque vous leur balancez votre fléau d'arme à la tronche est juste magnifique !

« ouais vu comme ça, ça a l'air pas mal, mais pourquoi t'en fait tout un fromage de ton jeu ». Parce que c'est génial ! Parce que même quand on l'a fini, on a envie de le recommencer des milliers de fois. Parce que l'humour est plus que présent,et même si c'est un humour parfois un peu nunuche, ben on adore. Parce que l'univers de Tombi est incroyablement riche, parce qu'il propose de voir, visiter, fouiner tellement d'endroits différents qu'on a toujours l'impression de passer à côté de quelque chose. Parce qu'il y a tellement de défis totalement improbables qu'on s'amuse à les faire des milliers de fois (qui porterait un poisson pour marcher plus vite ? Personne. Tombi lui, le fait ! Et ça fonctionne). Parce qu'on adore jouer à cache cache avec Yann. Parce que le village de Bacchus est trop mignon quand les gens sont transformés en souris. Parce qu'il y a même des sirènes dans ce jeu, dont une cachée dans le manoir. Parce que pour le finir entièrement, il vous faut des jours et des jours. Parce que c'est un jeu rare et que rien que pour cela, il faut essayer de le découvrir. Parce qu'on aime les cochons et les champignons hallucinogènes. Je vais pas vous dire de l'acheter, à moins que vous soyez vraiment riches (ou vraiment idiots, car aujourd'hui, les prix sont complètement démesurés … ) :arrow: tout est relatif, moins de 100€, ça n'en choquera pas certains. La phrase est peut être un peu excessive mais rien de grave . Je vous dirais juste que si vous avez la chance de vous procurer ce jeu, si vous voulez que je vous envoie la démo du jeu, vous serez comme moi : in love with the little pink hair man.


voila, c'est pas mal, bien mieux que les précédents. J'ai colorié quelques fautes, ce n'est pas pour te mettre en défaut mais simplement pour souligner qu'on ne vérifie jamais assez ses textes. Il y a toujours des trucs qui passent ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
tanuki
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 8104
Inscription: Sam 6 Nov 2010 20:17

Re: [PS1] Tombi

Messagede Eiwhaz » Mar 19 Juil 2011 09:46

HĂ© dis donc le blondinet tu calmes ta oiej ok :mrgreen: (je parle Ă  maitre coq qui vous ne l'aviez pas compris ...)

Oui je vais toujours voir la note finale du jeu, mais quand je vois qu'il mettent 17 Ă  super princesse peach sur DS, les notes mes laisse dubitative.

Enfin pour te faire plaisir (et passque jsuis gentille)

Graphisme : 16/20 : très coloré, trés original, on voyage vraiment dans ce jeu. Il manque le côté 3D qui a plus ou moins été pallié par le côté rubick's cube.
Bande Son : 13/20 : rien de bien exceptionnel, mis Ă  part certains bruitages !
Durée de vie : 16/20 : c'est long 130 quêtes. Et puis faut les trouver, certaines ne sont vraiment pas évidentes à débloquer ...
Scénario : 13/20 : rien d'exceptionnel dans le scénario de base, un méchant cochon a volé le bracelet du grand père du héros
Ambiance générale : 17/20 : loufoque, old school, décalée, on se sent tout de suite bien dans ce jeu

Note Générale : 17/20. Un must have sur PS1. Un jeu unique en son genre, un concept à part, un univers vraiment très réussi, beaucoup d'humour, un jeu prenant sur lequel on peut rester des heures et des heures. On ne s'ennuie pas avec Tombi.

à Tanuki : merci pour les corrections, les "de", je sais qu'il ne faut pas les mettre, mais rien à faire, réflexe de débutante ^^
J'ai mis l'un des tout derniers jeux pour la 2D, c'est un fait ... c'était à l'époque les débuts de la 3D ... et les graphismes sont aussi beaucoup en 2D (regarde le village où tout à commencé, on dirait un monde de Rayman premier du nom sur PS1... pour moi il n'y a pas que le game play qui est en 2D, il y a aussi foule de décors qui le sont ... Ché pas si je me fait comprendre ?). Et oui je répète beaucoup le mot village en quelques phrases, je l'avais vu, mais j'arrivais pas à trouver d'autres synonymes pour qualifier ce trou perdu :mrgreen:
Et j'ai dit pas moins de 100 euros, mais en fait, il est de plus en plus cher, et je trouve ça excessif. Les gens qui les vendent ne sont souvent pas de vrais joueurs, mais ils veulent simplement profiter du côté collectionneur du Joueur pour se faire de l'argent. J'ai vu des Tombi à plus de 200 euros ... C'est pour ça que je ne vous "conseille pas de l"acheter". Disons qu'il faudrait que je nuance, en expliquant que y'a acheter et se faire plumer ^^
Image


Si toi aussi tu es névrosé, clique ici : http://eiwhaz.unblog.fr/ Et d'ailleurs, même si tu n'es pas névrosé, tu peux cliquer.
Avatar de l’utilisateur
Eiwhaz
Boss
Boss
 
Messages: 1259
Inscription: Dim 17 Juil 2011 18:51

Re: [PS1] Tombi

Messagede Hijaki » Mar 19 Juil 2011 09:49

vide grenier Ă  5h du mat powaaaaa :twisted:
Image
Avatar de l’utilisateur
Hijaki
HĂ©ros
HĂ©ros
 
Messages: 3487
Inscription: Lun 8 Nov 2010 11:34
Localisation: Celtic land

Suivante

Retourner vers Vos articles ou vidéos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité