[TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Vous vous sentez une ùme de rédacteur? De Pong à la Playstation 3, vous pouvez poster vos créations ici.

[TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede Boyhood » Dim 10 Nov 2013 23:17

Nouvelle version mes amours, bonne lecture ! :D

Si la Game Boy Advance a connue bon nombre de jeux dans Mario, dont un certain nombre inĂ©dit, comme Super Circuit, Superstar Saga (oui, ils aiment les Super chez Nintendo), l’autre sĂ©rie phare de Nintendo, Zelda, s’est faite assez rare, en effet, il n’y a eu que des remakes d’anciens Ă©pisodes et un inĂ©dit, un seul et unique, rĂ©pondant au nom de The Minish Cap. Et c’est de lui dont on va parler.

On sauve la Princesse, mais en mode Pikmin !
L’histoire prend place dans le royaume d’Hyrule (vraisemblablement avant l’épisode Four Swords), qui est alors en fĂȘte, c’est en effet un grand jour pour le Royaume car c’est aujourd’hui le festival en hommage aux Minish, petits ĂȘtres lĂ©gendaires qui auraient jadis apportĂ© l’épĂ©e de LumiĂšre au HĂ©ros de la LumiĂšre pour vaincre les forces des TĂ©nĂšbres (un jeu qui commence par une fĂȘte en commĂ©moration d’un Ă©vĂšnement impliquant un hĂ©ros de lĂ©gende
. J’aurais pas dĂ©jĂ  vu ça dans jeu qui parle d’une baguette magique qui contrĂŽle le vent ? Non, pas possible).
Nous incarnons donc un jeune garçon, appelons le Link, neveu du forgeron Smith, et ami d’enfance de la princesse Zelda, fille du Roi d’Hyrule. Alors que la fĂȘte bat son plein, la Princesse Zelda s’échappe du chĂąteau (sacrĂ©ment compĂ©tent le personnel) pour aller voir son ami et lui proposer d’aller en ville avec elle pour profiter des festivitĂ©s, ce que le jeune garçon dotĂ© d’une grande extraversion
 Car oui, Link est muet, comme toujours dans un Zelda.
AprĂšs nous ĂȘtre bien amusĂ©s Ă  la fĂȘte, nous dĂ©cidons de nous rendre au chĂąteau pour assister Ă  la remise du grand prix du concours organisĂ© pour la fĂȘte, une entrevue de l’épĂ©e de LumiĂšre, un petit coucou du roi ET une Ă©pĂ©e forgĂ©e par Smith. Et il s’avĂšre que le gagnant du concours est un grand vilain (en mĂȘme temps l’histoire n’allait pas dĂ©marrer s’il ne se passait rien), un terrible magicien du nom de Vaati (oui, dans cet opus, ce n’est pas Ganon qui se fait poutrer Ă  la fin mais bien Vaati
 Mais oui vous savez, le grand mĂ©chant de Four Sword), qui veut obtenir la toute-puissance Force contenue dans l’épĂ©e de LumiĂšre (qui va mystĂ©rieusement se faire appeler Ă©pĂ©e de Quatre au fil de l’aventure). Le mage parvient Ă  briser l’épĂ©e lĂ©gendaire et Ă  libĂ©rer la Force, il en profite Ă©galement pour pĂ©trifier Zelda qui s’est interposĂ©e.

AprĂšs une telle catastrophe, le Royaume est bien embĂȘtĂ©, il est hors de question d’envoyer l’armĂ©e pour sauver la Princesse, donc on dĂ©lĂšgue la lourde tĂąche de sauver le monde à
 Link (ce qui est normal, sinon on n’incarnerait pas ce personnage) ! Qui doit alors ramener la Paix (avec un grand P) dans le Royaume d’Hyrule.
ArmĂ© d’un bouclier offert plus tĂŽt par son amie pĂ©trifiĂ©e et de l’épĂ©e de son oncle, le jeune homme court vers la forĂȘt, dans laquelle se trouverais apparemment un Temple qui nous donnerait le pouvoir de reconstituer l’épĂ©e de LumiĂšre et de terrasser Ă  nouveau les Force du Mal. Et dans la forĂȘt, Link fait la connaissance d’Exelo, un chapeau magique dotĂ© de la parole, qui nous donnera des conseils, nous insulteras et nous permettra de nous rapetisser Ă  la taille des Minish et inversement, et ce, tout au long de l’aventure.
Le jeune Ă©lu et son chapeau (mon personnage favori de l’épisode, soit dit en passant), vont alors traverser des forĂȘts, des dĂ©serts, des montagnes et aux autres fermes laitiĂšres, et ainsi dĂ©couvrir un monde dont ils ne soupçonnaient mĂȘme pas l’existence pour mener Ă  bien leur quĂȘte.
Pour rĂ©sumer, le scĂ©nario, s’il ne vole pas bien haut dans la forme, se rĂ©vĂšle assez intĂ©ressant au niveau du background de l’histoire et du dĂ©veloppement de certains personnages. On a aussi droit Ă  quelques retournements plutĂŽt sympas qui, sans nous laisser pantois comme devant la rĂ©vĂ©lation de la paternitĂ© de Dark Vador, peuvent surprendre quelque peu. ScĂ©nario : 14/20

Un opus coloré et mignon tout plein
D’entrĂ©e, on remarque que le design de jeu est assez diffĂ©rent de ce qu’on Ă©tait habituĂ© Ă  voir dans un Zelda, le monde est trĂšs colorĂ©, voire un peu enfantin, ce qui rappelle un peu le parti prix du design de The Wind Waker, ça peut ne pas plaire Ă  certaines personnes habituĂ©es au design des autres Ă©pisodes ou aux dĂ©tracteurs de l’épisode sorti sur GameCube (on est bien loin des Zelda II et A Link To The Past en effet, et encore moins de l’opus suivant The Minish Cap, Twilight Princess) mais personnellement, j’ai beaucoup aimĂ©. Les personnages ont attachants, le bestiaire est classique mais toujours aussi efficace, les divers NPC sont rigolos (et on retrouve Malon, oui mesdames et messieurs, elle n’est pas morte !). Bref, le world design est trĂšs bien fait.
Aussi, le soft est techniquement excellent pour de la GBA :
- Les villes sont dĂ©taillĂ©es, on retrouve des personnages Ă  chaque coins du rues, les maisons sont toutes diffĂ©rentes, des mini-jeux ou quĂȘtes annexes sont cachĂ©es un peu partout, il faut du temps avant d’avoir tout trouvĂ© dans une ville.
- Les donjons sont tous trĂšs beaux Ă  voir et, bien que parfois ils semblent un peu trop classiques (le marais par exemple, est assez rĂ©pĂ©titif et est juste une suite de petites Ă©nigmes oĂč l’on aura besoin de l’arc et des bottes de PĂ©gase), peuvent ĂȘtre trĂšs bien foutus, comme dans le Temple de la ForĂȘt, oĂč l’un des Ă©lĂ©ments central est un tonneau qu’on doit faire pivoter alors qu’on est rĂ©duit Ă  la taille des Minish ; ou bien le Temple du Vent, qui nous fait utiliser une bonne partie de notre inventaire pour avancer, mais je vous laisserai bien sur le dĂ©couvrir vous-mĂȘme.
- Enfin, les environnements sont trĂšs variĂ©s, on passe d’une montagne aride Ă  un cimetiĂšre, d’une forĂȘt dense Ă  un grand lac bien connu de tout fan de la sĂ©rie.
Enfin, la possibilitĂ© de voir le monde du point de vue d’un Minish en plus de celui d’un humain est trĂšs apprĂ©ciable et permet de renouveler l’expĂ©rience.
Graphismes : 18/20

La puissance des Minish est entre nos mains
La grosse originalitĂ© du jeu est qu’on peut devenir petit, encore plus petit que le mĂŽme d’Ocarina of Time, oui oui ! On peut donc obtenir la taille d’un Minish, ce qui ferait drastiquement gonfler l’égo de Passepartout. Une fois petit, notre vision du monde change, on peut passer lĂ  oĂč on ne pouvait pas avant, et accĂ©der Ă  des endroits assez sympas, comme des villages Minish, qui se ferait bien sur complĂštement annihiler si on pouvait marcher dessus. Mais le truc qui est un peu moins cool pour Link c’est que ce qui pouvait lui sembler inoffensif Ă  taille normale devient un grand danger une fois rapetissĂ©, le jeu en joue d’ailleurs en nous faisant affronter par deux fois des monstres bien connus dans le jeu, mais lorsqu’on est rapetissĂ©, et croyez-moi, c’est tout de suite moins facile.
Mais qu’il soit rĂ©duit Ă  la taille d’une puce ou qu’il soit en taille rĂ©elle, Link est sensĂ© pouvoir se dĂ©placer, naturellement ; et bien on remarque avec stupĂ©faction (c’est du sarcasme) que le soft jouit d’une maniabilitĂ© aux petits oignons :
- D’une part, on sera d’accord, Ă  moins d’ĂȘtre trĂšs gauche (ou de ne pas avoir de bras, ce qui rend assez dure une sĂ©ance de jeu vidĂ©o en gĂ©nĂ©ral), on arrive parfaitement Ă  manipuler Link et il relĂšverait de la folie de critiquer les licences phares de la grandes firme japonaise. Pour ĂȘtre plus prĂ©cis sur le maniement de Link d’ailleurs, et bien c’est trĂšs simple, les boutons sont paramĂ©trables ! Oui, on peut mettre les objets oĂč on veut sur les touches faites pour, Ă  savoir le bouton A e le bouton B. Par exemple, on peut mettre l’épĂ©e sur le bouton B et le boomerang sur le bouton A, on rĂšgle ça Ă  sa convenance, ce qui est trĂšs apprĂ©ciable. On peut Ă©galement accĂ©der Ă  l’inventaire du jeu et sauvegarder grĂące au bouton start, mais je pense que vous le saviez dĂ©jĂ . AprĂšs, je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer Ă  quoi servent les flĂšches directionnelles, c’est Ă©vident.
- D’autre part, on dans le jeu, qui arrive Ă  se renouveler sans trop de mal au fil de l’aventure et des nouveaux accessoires obtenus : au-delĂ  des boomerangs, arcs, bombes et bottes de PĂ©gase bien connus des habituĂ©s de la sĂ©rie, on retrouvera d’autres bombes qui sont cette fois-ci tĂ©lĂ©commandĂ©es, une cape qui permet de sautĂ© plus haut et plus loin, une maitrise de l’épĂ©e qui s’accroit avec l’apprentissage de nouvelles techniques et bien sĂ»r, grosse « originalitĂ© » de cet Ă©pisode est, l’épĂ©e qui permet de se dĂ©doubler ! Bon, d’accord, on avait vu ça dans Four Swords
 Mais quand mĂȘme ! C’est classe !
Et avec tout cet attirail, Link affrontera nombre de chevaliers malfaisant qu’il faudra assommer pour s’en dĂ©faire, d’innombrables squelettes vivants, des chauves-souris dĂ©moniaques par milliers ou bien des myriades de plantes qui vous lancent des graines qu’il faudra renvoyer avec le bouclier
 Et ouais, on affronte tout ça dans The Minish Cap. JouabilitĂ© : 18/20

Une bande son sympa, mais qui aurait pu ĂȘtre plus marquante
VoilĂ  pour moi l’un des points qui aurait vraiment pu ĂȘtre amĂ©liorĂ© dans ce Zelda, certes on retrouve les thĂšmes principaux de la sĂ©rie remaniĂ©s, et ces reprises sont bien faites. Les autres musiques restent elles aussi trĂšs agrĂ©ables oui
 Mais malgrĂ© ces qualitĂ©s, la musique n’est PAS marquante, oĂč est passĂ©e la maestria des musiques de The Wind Waker ou bien d‘A Link to The Past ? Si la musique est agrĂ©able, elle est trop discrĂšte et ne marque pas le joueur. Ce qui est bien Ă©trange pour un Zelda, la bande-son des jeux de la sĂ©rie Ă©tant gĂ©nĂ©ralement trĂšs soignĂ©e.
Sans parler des musiques, le jeu est dotĂ© des bruitages qu’on connait bien, les petits cris de Link sont prĂ©sents dans le jeu, ne vous inquiĂ©tez pas Ă  propos de ça. On retrouve Ă©galement les quelques NPC qui peuvent eux aussi Ă©mettre des sons. Le reste du casting du jeu est ainsi composĂ© de muets.
Bande-son : 14/20

Une durĂ©e de vie trĂšs honnĂȘte
Pour un jeu sur console portable de l’époque, on a affaire-lĂ  Ă  une durĂ©e de vie tout Ă  fait honorable. Comptez 15-20h maximum pour faire le jeu une premiĂšre fois, et une trentaine pour le finir Ă  100%.
On peut regretter le fait qu’il n’y ai que peu de donjons Ă  explorer durant l’histoire (je crois qu’il y en a 6), mais les quĂȘtes annexes sont nombreuses et vous occuperont encore un moment.
Par exemple, dans le monde Zelda, il y a quelqu’un qui a brisĂ© des milliers de dessous de bouteille et qui les a Ă©parpillĂ© dans le monde entier, super passe-temps me direz-vous, mais la suite est encore mieux ! Car oui, tous les habitants du Royaume se sont dit qu’il fallait tous les reconstituer, et que ça leur porterait bonheur, d’oĂč le nom de ces morceaux, les fragments du bonheur (oui, la grande majoritĂ© du Royaume d’Hyrule est au chĂŽmage). Vous aurez donc Ă  recrĂ©er des dess
 reconstituer les fragments entre eux pour qu’il vous arrive des choses fantastiques, comme par exemple un passage qui se dĂ©bloque, une personne qui a tout Ă  coup une idĂ©e de gĂ©nie. Vous pourrez assembler des paires non seulement avec des humains, mais aussi avec des minish, ce qui soulĂšve un grand questionnement, comment peuvent-ils avoir possession de ces fragments alors qu’ils font normalement leur taille (je prĂ©cise que Link est apparemment la seule personne qui puisse changer de taille dans le Royaume) ?
Il sera Ă©galement possible de chercher mesdames les Grandes FĂ©es des Fontaine et de requĂ©rir leur aide en leur lançant divers explosifs Ă  la figure (que voulez-vous, Link est un homme courtois), de collectionner les figurines reprĂ©sentant tout le bestiaire du jeu ainsi que les divers personnages rencontrĂ©s durant l’aventure. Vous pourrez Ă©galement tenter de parfaire votre maitrise de l’épĂ©e en obtenant tous les prĂ©cis d’escrime cachĂ© dans le Royaume, et bien d’autres choses Ă  faire encore.
Pour rĂ©sumer, s’il est trĂšs loin le plus long Zelda de la sĂ©rie, il se rĂ©vĂšle trĂšs complet pour un jeu sur console portable.
Durée de vie : 16/20
Conclusion :
Et bien nous avons lĂ  un trĂšs beau Zelda, qui plus est inĂ©dit, sur Game Boy Advance. Certainement LE jeu de sa console d’ailleurs. Un excellent jeu que j’ai eu tout petit et qui reste l’un de mes Zelda favoris. Le monde est charmant, les personnages hauts-en-couleur, un gameplay au poil. Il est difficile de trouver de vrais dĂ©fauts Ă  ce jeu mais seulement certains points moins bons que d’autres comme la musique. Mais dans la globalitĂ©, le jeu reste un excellent cru de la licence Zelda, et on ne peut pas lui enlever ça.
Note Finale : 17/20
DerniÚre édition par Boyhood le Mer 27 Nov 2013 00:58, édité 9 fois.
La phrase suivante est vrai.
La phrase précédente est fausse.
Vous avez 4 heures.
Avatar de l’utilisateur
Boyhood
Princesse
Princesse
 
Messages: 40
Inscription: Dim 10 Nov 2013 16:27
Localisation: Dans un complexe carcéral

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede tanuki » Dim 10 Nov 2013 23:28

Alors, c'est parti.

1ere remarque que j'aurais à formuler sur beaucoup de tests-tests de postulants rédacteurs: pourquoi précisez-vous que vous auriez pu trouver des choses complémentaires à dire? Si tel est le cas alors dites les d'office! Pourquoi limiter votre écrit?

Sinon, ton test s'avĂšre trop analytique et en mĂȘme temps trop simple. Tu ne fais qu'effleurer les parties dĂ©crites. Tu donnes ton sentiment, c'est trĂšs bien mais tu n'expliques pas vĂ©ritablement pourquoi ton sentiment tend vers tel ou tel penchant.

exemple:
Aussi, le soft est techniquement excellent pour de la GBA, les villes sont dĂ©taillĂ©es et pleines de vie, les donjons bien qu’un peu classique pour certains, trĂšs beaux Ă  voir, et des « campagnes » sympa Ă  parcourir.


Il y aurait tellement plus à dire! Les villes sont détaillées? Comment ça? quels sont ces fameux détails?
En quoi les donjons sont-ils finalement assez classiques? Et pourquoi sont -ils parfois trĂšs beaux?

Un gameplay Ă  la Zelda, toujours aussi bon
Que dire
. Pas grand-chose à part que c’est trùs bien.


En général, ce genre de tournures introduit un texte peu argumenté et c'est mauvais signe!

Une jouabilitĂ© aux petits oignons qui arrive Ă  se renouveler sans trop de mal au fil de l’aventure et des nouveaux accessoires obtenus. On pourrait peut-ĂȘtre lui reprocher d’ĂȘtre un peu trop classique d’ailleurs, mais dans les faits, on ne peut rien dire.


Justement si on peut dire des choses! L'introduction du chapeau, le renouvellement des accessoires, l'ordre pré-établi de la découverte des donjons, la résolution d'énigmes aidée ou pas.

Bref, il manque beaucoup de substance à ton texte. Puisqu'il s'agit d'un de tes jeux fétiches, rend lui donc hommage en en parlant avec plus de mordant, de détails, bref, fais nous adorer le jeu ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
tanuki
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 8104
Inscription: Sam 6 Nov 2010 20:17

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede Boyhood » Dim 10 Nov 2013 23:29

Je m'y attelle dans ce cas ;)
La phrase suivante est vrai.
La phrase précédente est fausse.
Vous avez 4 heures.
Avatar de l’utilisateur
Boyhood
Princesse
Princesse
 
Messages: 40
Inscription: Dim 10 Nov 2013 16:27
Localisation: Dans un complexe carcéral

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede Maitre*Coq » Dim 10 Nov 2013 23:36

Bon, alors dĂ©jĂ  dans la longueur, on n'est pas encore au niveau, mais sur le contenu non plus. On ne sait pas comment fonctionne le jeu, par exemple le gameplay, l'intĂ©rĂȘt de devenir minuscule dans un environnement gigantesque, les astuces de perspective, les diffĂ©rentes impressions liĂ©es aux donjons, les Ă©nigmes proposĂ©es, l"humour lĂ©gendaire des Zelda... enfin y'a plein de choses Ă  exploiter et sĂ©rieux c'est quoi ce "Que dire
. Pas grand-chose Ă  part que c’est trĂšs bien"

>>> Euh Ă©vite stp :D

Je prĂ©fĂšre ĂȘtre tranchant mais ne le prends pas mal :)

Puis ça serait malvenu que je critique gratuitement ton travail, vu le niveau faible de certains de mes tests ^^
Ma console préférée ? La Super Nintendo !
Ma console coup de coeur ? La Dreamcast !
Mon animal préféré ? Le babouin !
Avatar de l’utilisateur
Maitre*Coq
Boss
Boss
 
Messages: 1940
Inscription: Dim 28 Nov 2010 13:19

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede tanuki » Dim 10 Nov 2013 23:38

vu le niveau faible de certains de mes tests


AMEN!

alors que les miens sont tous la perfection incarnée! 8-)
Image
Avatar de l’utilisateur
tanuki
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 8104
Inscription: Sam 6 Nov 2010 20:17

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede Maitre*Coq » Dim 10 Nov 2013 23:42

Il ne me rate jamais celui-lĂ ...en mĂȘme temps je t'ai tendu ma belle perche !
Ma console préférée ? La Super Nintendo !
Ma console coup de coeur ? La Dreamcast !
Mon animal préféré ? Le babouin !
Avatar de l’utilisateur
Maitre*Coq
Boss
Boss
 
Messages: 1940
Inscription: Dim 28 Nov 2010 13:19

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede Boyhood » Dim 10 Nov 2013 23:45

Je prĂ©fĂšre ĂȘtre tranchant mais ne le prends pas mal :)

Meuh non c'est rien ^^
Je te méprise, toi et toute ta famille, je me barre.

Nan sérieux, je prend en note tout ça ;)

Par contre pour le coup du gameplay, qu'est-ce qu'on peut dire sérieusement ? C'est comme critiquer le gameplay de Mario, c'est pas vraiment utile, ils font toujours un gros boulot là dessus. Je vais bien entendu viré ce que j'ai mis, mais je vois pas comment plus développer cette partie.
La phrase suivante est vrai.
La phrase précédente est fausse.
Vous avez 4 heures.
Avatar de l’utilisateur
Boyhood
Princesse
Princesse
 
Messages: 40
Inscription: Dim 10 Nov 2013 16:27
Localisation: Dans un complexe carcéral

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede guyndo » Dim 10 Nov 2013 23:48

Le seul qui faisait de meilleurs tests que Tanuki, c'était moi ! Mais comme dans toutes bonnes religions, lorsqu'on réussit à surpasser le Dieu, on en subit les conséquences !!

Pour rester dans le sujet, tu pourrais complĂ©ter la sĂ©ction gameplay en paraltn de toutes les possibilitĂ©s offertes par le changement entre Minish et monde normal, tu pourrais parler du chapeau, du dĂ©roulement de la quĂȘte, des bottes secrĂštes, des accessoires, des fragments du bonheur, etc...
Et je pense que tu pourrais Ă©galement parler des innombrables clins d’Ɠil du jeu, qui en font un excellent Ă©pisode point de ve nostalgie.
I'm "Scissors Head" the second henchman of the king. I'll let you pass by here if you win three "janken" matches...

Alex Kidd.....
Avatar de l’utilisateur
guyndo
Demi-Boss
Demi-Boss
 
Messages: 592
Inscription: Mer 26 Oct 2011 20:38
Localisation: Monster Land

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede tanuki » Dim 10 Nov 2013 23:50

alors, c'est parce qu'en fait tu t'attaches au cÎté technique je pense.
Maitrecoq t'as donné de bons exemples. Il faut plutÎt chercher à parler des ajouts par rapports aux autres épisodes, ou aux manques par rapport aux références! Tu peux commencer par décrire rapidement le systÚme avec les boutons, sans trop détailler le truc car en général c'est soporifique.
Ensuite tu t'attardes sur certains points essentiels. Le coup de la différence de taille entre environnement et personnage est une trÚs bonne piste puisque finalement l'épisode repose la dessus.

Mais je vois que notre gouine d'eau a déjà prodiguer ses bons conseils.
Image
Avatar de l’utilisateur
tanuki
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 8104
Inscription: Sam 6 Nov 2010 20:17

Re: [TEST] The Legend of Zelda - The Minish Cap

Messagede Maitre*Coq » Dim 10 Nov 2013 23:52

En quoi le gameplay est tellement parfait ? Quelles sont les bonnes idées ? Qu'est ce qui est si génial ? Creuse donc la question et argumente mon ami ! Rappelle toi, si tu fais un bon test, un petit enfant de 2 ans pour toi !
Ma console préférée ? La Super Nintendo !
Ma console coup de coeur ? La Dreamcast !
Mon animal préféré ? Le babouin !
Avatar de l’utilisateur
Maitre*Coq
Boss
Boss
 
Messages: 1940
Inscription: Dim 28 Nov 2010 13:19

Suivante

Retourner vers Vos articles ou vidéos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron