débat: la wii, un jour adulée?

discussions sur les consoles actuelles

débat: la wii, un jour adulée?

Messagede tanuki » Mar 11 DĂ©c 2012 19:42

Alors, je pense qu'un petit dossier sur la question serait très sympa sur oldies. ça irait dans le sens de la reconnaissance de la valeur des consoles à titre posthume.
Je vous propose donc de débattre GENTIMENT ET POLIMENT du sujet selon plusieurs points. Nous ne sommes pas là pour défendre notre steack donc pas la peine de vouloir à tout prix avoir raison! Ce que nous voulons c'est essayer de dégager des lignes de pensée qui permettront de d'évaluer si oui ou non la wii sera un jour considérée comme une grande console ou même simplement s'il sera possible de la redécouvrir.

Je vous propose d'aborder en premier lieu la question de ce qu'il faut pour être "adulé" avec retard.

Comme je l'ai déjà dit, il me semble que la RE-découverte inclue forcément la découverte et que par conséquent, la console en question doit avoir suffisamment de "curiosités" à offrir. Par curiosités je pense surtout aux jeux non distribués de manière officielle.
Même si maintenant avec le net c'est plus facile qu'avant, les sorties officielles doivent empêcher une partie des jeux non distribués d'être importée par les joueurs (question de porte monnaie tout simplement) du vivant de la console. Une fois morte par contre, on a envie de découvrir se qu'on a manqué, pour alimenter l'objet qui nous plaisait tant auparavant par exemple.

Je garde la suite pour plus tard. Vous en pensez quoi de cette hypothèse et comment voyez-vous les "ingrédients" du succès à posteriori?
Image
Avatar de l’utilisateur
tanuki
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 8105
Inscription: Sam 6 Nov 2010 20:17

Re: débat: la wii, un jour adulée?

Messagede SLAINE » Mar 11 DĂ©c 2012 20:15

bonne idée d'avoir fait un topic sur le sujet tanuki ;)

je reprends donc juste rapidement le dernier post de Tama parce que j'aimerai avoir une explication (dans la bonne humeur biensûr ;) )

"Je ne crache pas sur la wii, loin de là, personnellement c'est le système Wii mote qui m'a totalement refroidi. Après si les gens dépensent des sous dans des jeux Barbies, Poney magique et j'en passe, c'est leur problème ...

Voilà le genre de pensée que je méprise chez les joueurs. Je laisse tomber."


Pourquoi parle tu de mépris ??? je ne vois pas en quoi dire que la wii mote ne me convient pas est une marque de mépris. De même pour les jeux que j'ai cité. Je ne fais que répondre à ta remarque selon laquelle les gens ont les consoles qu'ils méritent... Personnellement je ne suis pas d'accord avec cette affirmation, même si effectivement s'il y a des personnes pour acheter ce genre de soft, je ne vois pas en quoi je serai personnellement pénalisé par les éditeurs ...


Pour en revenir au débat, je ne pense pas que cette console soit adulée plus tard. Pour moi la comparaison avec une saturn, une playstation ou une dreamcast n'est pas pertinante. A l'époque de la saturn, les jeux étaient dans la continuité de l'univers développé par les 16 bits avec cette nouvelle technologie qui a ouvert beaucoup de perspectives (les séquences cinématiques, la 3D, l'adaptation plus fidèle des jeux arcade, etc...). On était donc dans une "poursuite" de la passion des fans de jeux vidéos qui attendaient des suites de leurs licences fétiches, de nouveaux jeux plus étonnants, etc... Avec la wii, on est plus dans cette optique, mis à part quelques jeux Nintendo qui ont vu des suites (mais elles sont très rares). Le catalogue de la console n'est donc pas du tout sur le même registre et je ne pense pas qu'on s'émerveille dans quelques années de voir des jeux Wii parce qu'ils n'ont pas "l'histoire" des licences ou séries qui ont enthousiasmé notre "enfance".
Après elle restera dans les mémoires pour avoir apporté un gameplay totalement différent et plutôt attractif au départ.
Avatar de l’utilisateur
SLAINE
HĂ©ros
HĂ©ros
 
Messages: 2073
Inscription: Lun 8 Nov 2010 11:45

Re: débat: la wii, un jour adulée?

Messagede Tama » Mar 11 DĂ©c 2012 21:39

Alors, comme je dois aller au cinéma à 00h05 tout à l'heure, j'ai éteint le mode Berserk pour me calmer un peu et réussir à grapiller un peu de sommeil. J'ai pété un coup, en somme 8-)

Bon, premièrement je vais répondre à Slaine, histoire de régler ça.
Je ne parle pas de mépris pour ton expérience de jeu - qui ne regarde que toi. Si tu as eu du mal avec la Wiimote j'en suis désolé, c'est très dommage.
Je parle de mépris parce que ta phrase sous-entend que tu réduis la ludothèque d'une console à des titres navrants. C'est un procédé d'argumentation bas de plafond qui est révélateur de la pensée d'une énorme partie des joueurs modernes : le troll érigé en système de pensée. On ne sait pas, on s'en fiche et on balance des phrases assassines parce que faire le critique blasé, c'est la classe.
Tout le monde peut le faire avec toutes les consoles, c'est d'une facilité déconcertante. Et ça, ça m'exaspère.

VoilĂ .

Maintenant, pour la Wii qui sera peut-être adulée, ou pas.
Que ce soit clair, ce n'est pas que je pense qu'elle le sera. Mais j'aimerais beaucoup qu'elle le soit car sur cette génération, une partie des joueurs l'ont aimée pour une partie réduite de sa ludothèque...et une autre partie des joueurs lui ont craché dessus pour cette même partie réduite de sa ludothèque. C'est comme si on adulait où conspuait un livre pour un seul chapitre...
C'est pour ça que j'aimerais qu'on revienne un peu sur les jeux qui peuplent la Wii. On a :

- les jeux familiaux : ils ont été le fer de lance publicitaire de Nintendo. C'est compréhensible, les gamers leur ont fait la gueule à l'époque de la Gamecube, alors ils trouvent un autre public. C'est de bonne guerre, en quelque sorte :? C'est aussi pour ça que je disais qu'on a les consoles et les jeux qu'on mérite.
Bref. On a ici des jeux à qualité très variable ! Le très bon party game peut côtoyer le jeu d'éditeur-tiers développé par-dessus la jambe, alors c'est un peu le foutoir...Et c'est majoritairement à cause d'eux que Nintendo s'est vu critiqué, d'autant plus que ces jeux ne sont habituellement pas aimés des joueurs chevronnés.

- les jeux "concept" : l'arrivée du pointeur et de la détection de mouvements a donné beaucoup d'idées, et là aussi on a eu tout et n'importe quoi. On a ceux qui exploitent totalement le concept mais qui se sont ratés ou sont assez imprécis(Red Steel ou Madworld), ceux qui l'ont fait et qui ont réussi (Deadly Creatures, Sonic & The Secret Rings), et ceux qui ont trouvé un certain équilibre entre le pointeur et les mouvements (No More Heroes, Pandora's Tower, De Blob, Wario Land Shake...). En règle générale, il y a peu de ratés dans cette dernière catégorie puisqu'ils sont arrivés au moment où les équipes de développement maitrisaient le hardware, et savaient donc ce qu'elles faisaient.

- les jeux "pointeurs" : l'ennui avec la détection de mouvements, c'est qu'un certain nombre de joueurs n'y trouvaient tout simplement pas leur compte. Qu'ils n'y arrivent pas ou que ce ne soit tout simplement pas leur tasse de thé, peu importe, ils y sont allergiques mais avaient aussi envie de profiter de la console.
C'est là où le FPS a énormément gagné, en rendant très naturel l'exploration et l'affrontement à la première personne. Les Metroïd Prime en ont bénéficié, The Conduit est peut-être le FPS le plus au point à ce niveau.
Mais il y a d'autres jeux, comme Sin & Punishment 2, Xenoblade, A Shadow's Tale ou Zack & Wiki, qui n'utilisent que le pointeur car le mouvement n'apporterait rien, sinon de la confusion, Ă  leur gameplay.

- les jeux "classiques" : ils n'utilisent ni le pointeur ni le mouvement. C'est un choix qui facilite le développement du jeu, ainsi que l'appréhension chez le joueur qui reste réfractaire aux deux icônes du gameplay de la Wii. Muramasa the Demon Blade est l'un d'eux, il y a également Sonic Colours, Smash Bros ou Little King Story. Parfois même on peut connecter le pad Gamecube.

A signaler que l'Europe est passée à côté de très peu de jeux imports. On a loupé Zangeki no Reginleiv et No More Heroes 1 non censuré, mais on a été bien servis. De toutes manières, l'écart avec les jeux import s'est globalement réduit sur cette génération.

Ensuite je pense, comme Tanuki, qu'elle ne restera pas dans les mémoires pour avoir poussé d'autres gens à jouer. Il l'avait déjà expliqué dans l'autre topic, mais en effet ceux qui ont démarré avec Wii Sports n'ont pas continué et sont restés dessus, preuve qu'ils n'en avaient un peu rien à faire au départ.
Là où on va se souvenir d'elle, c'est pour avoir été la première console de jeu à avoir misé sur le motion gaming. Elle a donc eu un florilège de jeux au gameplay et au feeling très différent des autres, pour le meilleur et pour le pire. C'est ce qui se passe avec les consoles expérimentales ! Et certains de ses jeux sont de véritables perles, les rater relève du crime.

Ce qui nous amène au topic : qu'est-ce qu'il faut pour devenir culte ?
Le pourcentage de jeux inaccessibles aurait pu être un critère déterminant. En effet la Saturn a un taux de jeux Jap Only tout simplement consternant, qui en fait une mine d'or, une terra incognita.
Mais la Dreamcast, sa petite sœur et autre console culte, a beaucoup moins ce problème. On a bien évidemment raté des jeux (Segagaga, les Sakura Taisen, Virtual On OT, et j'en passe), mais pas dans une proportion vraiment handicapante je crois. Du coup je pense exclure le critère de l'import.

En revanche, un des critères communs à la Saturn et la Dreamcast est le contexte de leur vie et de leur mort. Je ne vous la refais pas, mais ce sont en gros des consoles "maudites", des incomprises, qui sont tombées à cause du grand méchant Marketing. Elles sont devenues le symbole d'une époque révolue, et les joueurs les ont érigées en totems, en souvenir.
Or, la Wii n'a pas ce "luxe". Elle n'est pas maudite, au contraire elle a rencontré un franc succès. Elle n'a pas été victime du marketing, c'est même l'inverse pour le coup ! Ce ne serait même pas une console "victime" puisque dans son domaine elle sort grande gagnante, et les dirigeants se baigneraient dans des jacuzzis en or massif que ça ne m'étonnerait même pas.

Un autre critère serait la nostalgie. Ne nous voilons pas la face : tous les joueurs sont restés au fond d'eux de grands gosses, et en tant que tels ils ont une propension a idéaliser, glorifier tout ce à quoi ils ont joué lors de leur enfance et adolescence. C'est pour ça, entre autres, que les consoles de salon 8 et 16 bits ont un grand succès ! Et donc plus on avance dans les dates, moins les joueurs considèrent comme "cultes" les consoles et jeux. D'ailleurs, il y a fort à parier qu'ils citeront bien moins de jeux "cultes" issus de cette génération, en comparaison aux consoles de leur enfance.
Ce qui amène à un point intéressant : qu'en sera t-il des joueurs plus jeunes, qui ont découvert le JV avec les 32 bits ou ultérieurs ? Quels seront les jeux cultes pour ceux qui auront débuté sur Gamecube ? Sur PS3 ?

Ce qui montre que la "cultissitude" (marque déposée) n'est pas un critère fixe, mais variable dans le temps et dans l'espace.
"Scissor is overpowered. Rock is fine"
- Paper
Avatar de l’utilisateur
Tama
Guerrier
Guerrier
 
Messages: 210
Inscription: Jeu 18 Oct 2012 10:30
Localisation: Thurins

Re: débat: la wii, un jour adulée?

Messagede SLAINE » Mar 11 DĂ©c 2012 22:49

"Je ne parle pas de mépris pour ton expérience de jeu - qui ne regarde que toi. Si tu as eu du mal avec la Wiimote j'en suis désolé, c'est très dommage.
Je parle de mépris parce que ta phrase sous-entend que tu réduis la ludothèque d'une console à des titres navrants. C'est un procédé d'argumentation bas de plafond qui est révélateur de la pensée d'une énorme partie des joueurs modernes : le troll érigé en système de pensée. On ne sait pas, on s'en fiche et on balance des phrases assassines parce que faire le critique blasé, c'est la classe.
Tout le monde peut le faire avec toutes les consoles, c'est d'une facilité déconcertante. Et ça, ça m'exaspère."


bon, soit je me suis mal fait comprendre, soit tu ne lis pas les posts "objectivement" et tu y lis ce que tu veux bien y trouver :mrgreen: . Dans tous les cas je vais donc préciser à nouveau ma pensée ;)
A aucun moment je n'ai dénigré la ludothèque de la wii en la minimisant ... Si tu relis bien mes posts, je dis bien qu'il y a un paquet de bons jeux sur la console et que s'il y avait eu beaucoup de jeux "casuals" mals finis par les éditeurs tiers, c'est bien parce qu'il y avait des acheteurs... (d'où ma remarque sur les barbies and co) On est très loin d'un commentaire minimisant la Wii à un style de jeu totalement casual ;)

j'ai eu la console longtemps, du moins assez pour faire une bonne partie des titres que tu as cité plus loin, mais encore une fois c'est pour moi uniquement le critère de la manette à "pointeur" que je n'ai pas supporté. Après je suis père de famille et un grand enfant quand j'en ai envie, je me suis éclaté sur Wario Ware, Wii sport, Mario Party et j'en passe, en solo ou en famille ... Malgré le pointeur j'ai aimé joué à Zelda, metroid et Mario galaxy. Par contre pour les fps je reste beaucoup plus mitigé, le système de pointeur étant pour moi un obstacle difficile à surmonter pour ce style de jeu (seul métroid à mon sens été à la hauteur, quoique je préfère de loin son opus à la manette).

La saturn était en grande partie dédié aux fans de la megadrive ou de SEga et c'est certainement ce qui a fait son malheur ... Si on regarde bien Sega a fourni un nombre incalculable de jeux issus de ses licences arcades ou megadrive. Ils ont su innover avec de nouvelles licences avec plus ou moins de succès (panzer, astal, burning rangers, clockwork knight, etc...) et les éditeurs tiers ont fournis de bons jeux également. Cette console reste pour moi un cadeau énorme aux fans (plus que la dreamcast qui s'est beaucoup plus ouverte aux tous publics) qui rêvait d'une "super" megadrive. Malheureusement la playstation a frappé où il fallait en faisant dès le départ du "tape à l'oeil" avec images de synthèses, 3D à gogo, etc... Qui ne se souvient pas de Toshinden, ou de philosoma (qui n'avait que d'intérêt ses images de synthèse). Les jeunes joueurs de l'époque ont immédiatement été séduit par cette avalanche d'image et je peux les comprendre. La console a ensuite su attirer les éditeurs tiers, au détriment de Sega, et a su ensuite offrir des jeux de grandes qualités.
Je simplifie Ă  mort mais je pourrais en mettre des pages ;)
La dreamcast était déjà morte née, la playstation trop implantée ouvrait une voie royale à la PS2 qui pouvait déjà annoncer des suites attendues (metal gear, final fantasy, tekken, etc...). Sega s'est lâchée sur cette machine avec des convertions arcades de folie, des tas de nouveaux concepts de jeux, des projets de fou, mais il était trop tard ...

Pour moi Nintendo a eu beaucoup de mal à donner à sa console cette image d'une console qui plaira autant aux fans de la première heure, qu'au "tout public" qu'elle cherchait tant à conquérir. je suis sûr qu'avec plus de licences fortes un peu oublié sur Wii, on aurait dit autrement (où sont les fzéro, starfox, luigi's mansion, pikmin, kid icarus, etc... ???). C'est en cela que dans mon esprit elle représente vraiment l'opposé de ce que représentait la Saturn ...
Alors oui, il y a des jeux qui valaient vraiment le coup sur cette machine mais certains ont été adapté sur les autres consoles (murasama, epic mickey, ...), et le nombre à mon goût trop faible restant (hors jeux nintendo comme mario, zelda ou metroid) ne justifierait pas son achat ultérieur.

Je souhaite sincèrement que la Wii U revienne sur des bases que j'ai aimé chez Nintendo et qu'on retrouvait dans leurs précédentes consoles ou dans la 3Ds actuellement avec le retour de grosses licences, et le soutien des éditeurs tiers quand à la création de jeux à la hauteur de la machine ...

Sur ce, bon ciné à toi ;)
Avatar de l’utilisateur
SLAINE
HĂ©ros
HĂ©ros
 
Messages: 2073
Inscription: Lun 8 Nov 2010 11:45

Re: débat: la wii, un jour adulée?

Messagede tanuki » Mer 12 DĂ©c 2012 10:25

tout ça est très intéressant.

Pour faire un petit aparté sur la dreamcast: il nous en manque des tonnes des jeux ;) mais effectivement quelque chose dans la vie de la console participe à ne pas rendre ce paramètre prioritaire.

Pour la question des circonstances de vie et de mort, je ne sens pas ce paramètre comme très pertinent. Du moins il ne me semble pas expliquer une grosse partie d'un succès posthume. La dreamcast par exemple a démarré en trombe! elle avait même battu des records de ventes aux USA. Je pense que la qualité des titres et le côté technologique mis en avant (je vais y revenir ci-dessous) ont bien plus participé à sa renommée.

Par aspect technologique, je ne parle pas de puissance mais surtout de couleur et de rondeur. Si je devais faire un parallèle, ce serait avec Solstice sur nes, nous en parlions il y a peu. La dreamcast a produit des jeux très flashy et aux graphismes sd'une manière très personnelle. Même un jeu comme quake 3 fait ressentir ceci. Les titres étant bon (pour x ou y raisons) ils donnaient envie d'être achetés et quand on les essayait, on se retrouvait avec des images qui respiraient la bonne humeur, le fun etc. Je pense que ceci a joué le rôle de message subliminale chez les joueurs: la dreamcast est une console de la bonne humeur, du fun, des univers qui vous happent par leur représentation. Il y a quasi quelque chose de "mystique" dans les graphismes dreamcast. Nous avions affaire à un mélange de 3D et 2D. La profondeur de champs de la première et la représentation de la 2eme. En comparaison, la PS2 avait une 3D plutôt terne, j'ai envie de dire "déprimante", plus terre à terre. Du coup le côté culte pourrait provenir d'une bonne part des graphismes.
Si on y ajoute la qualité, le côté grandiloquent de certains titres et le design de la console, qui est définitivement charismatique, nous avons de bons ingrédients à la "cultitude" (déposé tanuki!)

Pourquoi la vie et la mort de la console ne me semblent pas un très fort argument?
Parce que la plupart des gens s'en fiche. j'ai connu l'Ă©poque des sorties saturn et ps1 quand les deux coutaient plusieurs milliers de francs. Et ce que j'en retiens c'est que daytona usa ne pouvait rivaliser avec tekken et ridge racer ou mĂŞme toshinden chez les gens.
L'arrivée de nouvelles licences dans les foyers fut un tsunami pour les ventes. En plus, les revues d'époques présentaient 50 jeux tiers sur ps1 et 2-3 malheureux jeux tiers sur saturn. Dans ces conditions la saturn ne pouvait survivre et les éditeurs tiers s'en sont détachés. La console était morte. Mais le plus important c'est que les gens s'en fichaient!
Par la suite, quand le tour de la ps1 fut fait, les gamers nostalgiques de l'époque 32 bits ont redécouvert la saturn, une autre 32 bits, une console qu'ils avaient vu dans les boutiques et même parfois acheté mais sans l'abreuver correctement en titres. Il était temps d'y remédier.
Ce qui pourrait démontrer que finalement la saturn est devenu culte par la simple découverte des titres manqués à cause d'une mode à l'époque: devoir posséder une ps1. Nous aurions donc un ingrédient de base assez fort: rattraper le temps perdu, réparer une erreur.
Ceci va dans le sens des jeux imports jamais édités officiellement. Là aussi nous devons réparer une erreur, celle des éditeurs qui n'ont pas amené dans nos territoires suffisamment de titres.
Image
Avatar de l’utilisateur
tanuki
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 8105
Inscription: Sam 6 Nov 2010 20:17


Retourner vers Jeux Et Consoles Next-Gen

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron