lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://cfmim.com/?pill=Buy-Cheap-Viagra-Uk-Online&119=dc Recherche Avancée

Vigilante 8 (Playstation)

Section Test.


Do you have a geek wish list? I do. It’s an ongoing thing, and cheapest go to site kamagra tablets never ends. How could it? With so many Vigilante 8
12/11/1998
Edité par Syscom Entertainment
________________________
Vigilante 8
31/05/1998
Edité par Activision
________________________
get link poceni kamagra my husband suggested closing the windows - we sleep with open windows - but that means a headache Vigilante 8
26/06/1998
Edité par Activision
________________________
Save Money | Viagra Con Ricetta Online | If you want to take care of your health. Buy glucophage canadaBuy drugs from this online drug store and get it with Console: Sony Playstation
| Best Deals🔥 |. coupons 50% off http://comstock-consulting.com/?asde=Discount-Herbal-Viagra-Viagra&38b=14 ,coupons 50% off. Check More » Genre:Action
| Up to 30% Off🔥 |. The offer is limited. Diflucan For Sale,Low Cost. Pill Shop, Cheap Prices. Free samples for all orders.. Buy Now » Développeur: Luxoflux
http://bitbybitnetworking.com/?jold=Generic-Viagra-Zenegra&182=78 to have girls? out of the box, the drone comes with two sets of rotors, all necessary plug-ins and adapters, Joueurs: 1 à 2
⭐️ | Best Price | Can I Buy Viagra From Canada Online . 25mg-50mg-75mg-100mg and other / Online Pharmacy, Guaranteed Shipping. 24/7 Phone Support. Buy Ventolin Existe aussi sur: Nintendo 64-

Photo de la boite de Vigilante 8 (Playstation)
Vigilante 8 (Playstation), capture d'écran Vigilante 8 (Playstation), capture d'écran Vigilante 8 (Playstation), capture d'écran
Doxycycline Hyclate 100mg Cap Reviews Avant d'infliger aux 128 bits des trucs comme True Crime, Luxoflux faisait des jeux de qualité. En témoigne ce Vigilante 8 (spin-off du titre culte Interstate '76, venu du monde du PC) qui nous propose de violents affrontements entre voitures customisées et surarmées au cœur de paysages désertiques.

Scénario (12/20)

Les Vigilantes forment un gang de justiciers qui font appliquer leur propre loi, là où la police se fait absente (c'est à dire un peu partout). C'est sur l'asphalte de l'Ouest américain qu'ils affrontent les Coyotes, une bande de criminels ravageant tout sur son passage. Dans une ambiance très seventies, nos pilotes passent leur temps à s'entretuer à travers divers états du sud-ouest des USA : Californie, Utah, Colorado, Nevada, Arizona et Nouveau-Mexique. Chaque personnage possède sa petite histoire, au terme de laquelle une vidéo débile (mais fort bien réalisée) nous narre les dernières aventures du bonhomme. Bien loin d'être développés, le scénario et l'histoire des personnages ne sont de toute façon guère captivants. Mais comme on s'en fiche un peu... Cela dit le background est sympa et rappelle fortement Interstate et Twisted Metal (au niveau du gameplay aussi, évidemment). On sent également l'influence de Mad Max, avec des courses-poursuites qui se terminent en explosions et des environnements désertiques ou en ruines.

Gameplay (17/20)

Vigilante 8 se présente donc sous la forme d'un jeu d'action. On pilote une voiture tout d'abord équipée d'une mitrailleuse. L'objectif principal étant bien évidemment de réduire les adversaires à des amas de métal fumant. Cela dit, selon le mode de jeu choisi, le déroulement de la partie diffère quelque peu. Intéressons-nous d'abord au solo. Il propose deux modes différents : Arcade et Quête. Dans le premier, on choisit sa caisse, ses adversaires et le terrain, et c'est parti, il faut tous les zigouiller. Le mode Quête est bien plus intéressant : chaque personnage possède sa propre aventure. Elle se compose de quatre niveaux : dans le premier, on n'aura à affronter que deux ennemis. Mais dans le second niveau ils seront trois, jusqu'à quatre pour le dernier. Cependant, selon qu'on a choisi un véhicule des Vigilantes ou des Coyotes (les bons ou les méchants), il faudra, pour les premiers, protéger des bâtiments bien précis et, pour les seconds, les détruire. Dans les faits on se concentrera surtout sur l'élimination des ennemis, mais pour les Coyotes il faudra préalablement remplir l'objectif avant d'occire le dernier adversaire (qui provoque la fin de la mission). Inutile de dire qu'incarner les Vigilantes est plus stressant, puisqu'il faut alors tuer tout le monde le plus vite possible, en faisant gaffe de ne pas tout faire exploser. Le mode Quête permet également de débloquer de nouveaux véhicules : en finissant ce mode avec deux personnages, on en débloque un nouveau. En plus des huit personnages de base, on peut ainsi en débloquer quatre autres ainsi que deux nouveaux terrains pour le mode Arcade ou le multijoueur. Cela encourage pas mal à jouer avec tous les personnages, sans quoi le jeu ne durerait pas bien longtemps.

Les combats se déroulent dans de très grandes arènes fermées. Elles sont réellement grandes, bien plus que dans Twisted Metal 2 par exemple. Mais cela ne ralentit en rien l'action : les affrontements sont très violents et très rapides. En plus de la mitrailleuse de base (aux munitions infinies), il est possible de récupérer diverses autres armes : lance-missiles à tête chercheuse, lance-roquettes (l'arme la plus dévastatrice à courte portée), mortier (toujours utile pour harceler un ennemi à longue distance), canon (très pratique car il peut tirer dans tous les sens) et enfin mines. Les véhicules se transforment ainsi en de véritables machines de guerre à côté desquelles la voiture de James Bond fait pâle figure. Il existe une dernière arme, l'arme spéciale, propre à chaque véhicule. Très puissante, celle-ci peut changer l'issue d'un combat en quelques secondes. Il y en a pour tous les goûts : un paratonnerre qui précipite la foudre sur une cible, une gatling monstrueuse, une ruche qui envoie des nuées d'abeilles, un canon laser, d'énormes missiles téléguidés... Il existe heureusement des moyens de se protéger : on peut trouver des boucliers ou des clés à molette pour rafistoler un peu sa caisse.

Tous ces ingrédients contribuent donc à créer un gameplay très fun, et on ne se lasse pas des combats endiablés qui provoquent un véritable chaos dans les arènes. Les bâtiments qui s'y trouvent sont d'ailleurs quasiment tous destructibles. Les affrontements transforment les terrains en véritables champs de ruines, et c'est un grand plaisir de voir les silos à grains ou les usines pétrochimiques exploser en recevant une roquette perdue. Vigilante 8 est donc très intéressant en solitaire, mais en ce qui concerne le multi ? Eh bien il est tout aussi réussi : à deux joueurs, les modes de jeux (Coopération et Contre) procurent autant de fun. Un détail sympa à ce propos : il est possible de choisir la division de l'écran : horizontal ou vertical, c'est assez rare pour être signalé. Le mode Coopération est similaire au mode Arcade, à ceci près qu'on est deux contre les ennemis, et le mode Contre est en fait un duel.

Le gameplay ne possède pas de véritable défaut, en dehors d'une lassitude qui pourra pointer le bout de son nez relativement tôt. Si vous étiez fan de Interstate '76, vous serez déçu que tout soit beaucoup plus simple et bourrin, beaucoup moins simulation en fait. Mais c'est un parti pris, et par rapport à ses ambitions, Vigilante 8 est totalement réussi. La maniabilité peut poser quelques problèmes au tout début, mais on s'y fait et le maniement des véhicules devient très agréable. Par contre, la physique des voitures est parfois étrange. Sous le coup des roquettes, ces dernières peuvent valdinguer à des distances incroyables en faisant des pirouettes. Il n'est pas rare non plus de traverser un adversaire si on le pousse depuis un moment, ou qu'un pont laisse tomber tous ceux qui l'empruntent ! Si vous comptez donc jouer à Vigilante 8 (ce que je vous conseille fortement), oubliez vos cours sur Newton ! Il est également rageant de voir sa voiture immobilisée à l'envers, sans qu'on puisse, apparemment, la retourner. Il m'est arrivé de rester bloqué ainsi pendant un bout de temps, avant de (miraculeusement ?) me retrouver sur mes quatre roues. Enfin, j'ai plusieurs fois constaté un bug très énervant : à la fin du dernier niveau d'une quête, l'écran se bloque, et du coup il est impossible de valider la progression, il n'y a plus qu'à tout recommencer ! Super... On pourra toujours dire que ça augmente la durée de vie...

Réalisation (16/20)

Vigilante 8 possède en tout cas une réalisation graphique très soignée. Les arènes sont détaillées et les véhicules bien modélisés. Ces derniers se déforment même au fur et à mesure qu’ils reçoivent des coups. On pourra ainsi finir par traîner un camping-car à l'arrière-train arraché, aux vitres explosées et qui répand d'énormes volutes de fumée noire. Les véhicules sont également très variés : on a quelques bagnoles très typées années 70, mais aussi un bus scolaire, une cabine de semi-remorque, une soucoupe volante, un camping-car, des voitures de sport, un van... Les décors sont du même acabit. On pourra joyeusement se poursuivre dans une exploitation agricole, une base militaire secrète, une carrière, un désert, une ville ressemblant fortement à Las Vegas, un terrain recouvert d'infrastructures pétrolières, une ville-fantôme, des pistes de ski... Non, de ce côté-là aussi Vigilante 8 réalise un quasi-sans faute.

Bande-son (16/20)

Des musiques bien funky dans l'esprit des années 70. Ca donne un mélange de rock et de disco-funk qui confère aux combats une ambiance guillerette et survoltée. En tant que musiques de jeu vidéo, je dois reconnaître que c'est une totale réussite, mais évidemment, vous ne les écouterez pas en dehors du jeu (même si c'est possible, en mettant le disque dans un lecteur CD)... Chaque personnage possède également des phrases qui lui sont propres, et qu'il déclame (en français), de temps à autres. Si ces tirades sont parfaitement ridicules, elles ont le mérite d'être amusantes et de donner du cachet au jeu. Je ne résiste pas à vous faire une petite sélection, histoire que vous mesuriez le degré de kitsch : "Peut-être moitié humaine, mais 100% femme !", "J'ai le rythme dans la peau !", "On va s'éclater ! OK ?", "Incroyable ! Les détecteurs de métaux sont vivants ?!", "N'oublions pas la mission, OK ?" ou encore "J'arrive, pauvre plouc !". Il faut bien sûr imaginer des voix complètement idiotes et surjouées. Les bruitages sont bons mais malheureusement l'un d'eux, qui survient peu de temps après l’utilisation de l’arme secondaire (par exemple avant que la roquette précédente arrive à destination), est horriblement crispant, car on l'entend à répétition durant les parties. Ca fait un truc du genre "BBEEEEIN", c'est ignoble. Outre ce petit défaut, la bande-son de Vigilante 8 est de qualité.

Durée de vie (12/20)

Il est possible de boucler le jeu en une journée (j'entends par là débloquer toutes les voitures et les circuits), à condition de jouer en mode facile. Sinon, ça prend un peu plus de temps. Le jeu se termine donc très rapidement, mais ensuite, une petite partie de temps en temps sera bien agréable, et si vous avez des amis, le multijoueur vous promet quelques belles sessions de fun pur et dur (à condition que vos potes ne soient pas découragés par la prise en main un peu rebutante au tout début). En effet, il existe trois modes spécifiques pour jouer à 4 : Rixe, c'est à dire chacun pour soi, Equipes, c'est à dire comme Rixe mais avec deux équipes de deux et enfin Seul contre tous, mode dont le nom rend superflu toute explication. En bref le multi de Vigilante 8 est vraiment très fun, surtout à 4 où l'hilarité est à prévoir (notamment en seul contre tous, plutôt marrant come mode). Si vous n'avez pas d'amis, vous pourrez toujours vous éclater avec le mode Arcade avant d'aller pleurer sur votre solitude.

Un petit commentaire au niveau du système de sauvegarde : il est possible d'utiliser des mots de passe mais ils sont tellement longs que c'en devient infernal, alors utilisez impérativement une Memory Card ! Par contre la sauvegarde n'est pas automatique, il faut donc s'en occuper manuellement en passant par les options avant de quitter ! Il m'est arrivé plusieurs fois de l'oublier et d'avoir à recommencer des quêtes ! Par contre le chargement est automatique et ça c'est très gentil de la part de Luxoflux.

Conclusion (16/20)

Vigilante 8 est un jeu fun, très fun. Sa réalisation est sans faille et son gameplay simple mais terriblement efficace. Le multijoueur est bien fendard, heureusement car en solo, c'est très vite plié.


Article publié le 07/11/2008 Jeu testé par Tony_Montana