lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://brantl.at/?new=Order-Viagra-Air-Travel - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245 Recherche Avancée

V-Rally 97 Championship Edition

Section Test.


http://ncnaglegemsandbeads.com/?medz=Cialis-Black-Market-Price-274&486=ca V-Rally Championship Edition
08/01/1998
Edité par Spike
________________________
here Need for Speed : V-Rally
30/09/1997
Edité par Electronic Arts
________________________
⭐️ | Best Cheap | ☀☀☀ source url ☀☀☀. Free shipping, quality, privacy, secure Buy Cialis Paypal Payment The Lowest Prices V-Rally 97 Championship Edition
??/07/1997
Edité par Infogrames
________________________
enter site Console: Sony Playstation
enter Effective Financial Planning. It's top to getting started along with other this article, I'm not a gigantic aficionado Genre:Course
⭐️ | Best Buy | ☀☀☀ Where Can You http://drunkenpoetcafe.com/?alope=Cialis-5-Mg-Discount-Coupon&ca0=37 ☀☀☀. Find Latest Medication For This pill Now! Where Can You Buy Viagra Développeur: Atari Corporation
How Long Should I Be Off Lexapro Before Conceiving . Buy Cheap Pills with Discount. Buy Glucophage Online Usa Find Latest Medication For This pill Now! Visa,MasterCard - Get Today! Joueurs: 1 à 2
| Best Price🔥 |. buy online without a doctor is prescription. ☀☀☀ go site ☀☀☀,The offer is limited.. Buy Now » Existe aussi sur: Nintendo Game Boy- Nintendo Game Boy Color- PC-

Photo de la boite de V-Rally 97 Championship Edition
V-Rally 97 Championship Edition, capture d'écran V-Rally 97 Championship Edition, capture d'écran V-Rally 97 Championship Edition, capture d'écran
http://newcultures.org/?pill=Propecia-Side-Effects&2da=51 Jeu de rallye par excellence avant que le maître Colin McRae n’arrive, V-Rally reste un bon titre amusant si vous aimez la discipline.

Un gameplay arcade plaisant à souhait (16/20)

Il faut le dire tout de suite à ceux qui s’attendent à une bonne vieille simulation, V-Rally n’est rien de tout cela, c’est un titre arcade que l’on pourrait comparer à Sega Rally. D’où le fait que les sensations de jeu et la prise en main soient quasi-immédiates. J’aimerais d’abord souligner que contrairement au rallye dans la réalité, V-Rally propose des courses sur des circuits fermés où vous ne serez pas seul mais face à trois concurrents ! Inutile de rappeler que les coureurs de rallye (tels notre Sébastien Loeb national) roulent seuls sur des spéciales afin de faire le meilleur temps possible (des courses contre la montre en quelque sorte). On acceptera très facilement cet écueil fait par Infogrames. En effet, les courses offrent un plaisir immédiat et la présence (directe) d’adversaires ajoute à la notion de défi. On notera aussi le compteur de temps en haut de l’écran qui vous oblige à atteindre des checkpoints le plus vite possible, arcade quoi.

V-Rally dispose de nombreuses licences ce qui permet de contrôler une Peugeot 106, une Renault Mégane de 97 (que l’on retrouvera dans Colin McRae Rally) ou encore l’indétrônable Subaru Impreza. En tout, vous pourrez piloter dix véhicules superbement modélisés. C’est peut-être peu mais il faut bien remettre V-Rally dans son époque ! Ces véhicules offrent des sensations de jeu variées du fait qu’ils n’aient pas tous la même puissance. J’en viens à vous parler du comportement de ces bolides qui apparaît (encore plus aujourd’hui) assez curieux. Les chocs avec vos adversaires enverront bien souvent votre voiture ou les leurs vers les cieux. Très légères, les citadines que vous piloterez se décrochent facilement du bitume. De plus les têtes à queue arrivent facilement, surtout aux premières courses, ceci dû en partie à une maniabilité pas si aisée, j’y reviendrai.

Bref, V-Rally ne met peut-être pas en scène les courses de rallye les plus réalistes que l’on ait vues jusqu’alors mais il permet au moins de bien s’éclater du fait de son gameplay arcade (je voudrais dire simpliste). Un plaisir de jeu qui est de plus servi par une réalisation graphique de premier ordre…

Une réalisation maîtrisée (16/20)

V-Rally appartient à une époque pas si lointaine, celle des débuts (pas les tout débuts quand même) de la Playstation. Malgré le fait, que le jeu a bien plus de dix ans, il montre encore aujourd’hui une réalisation réussie avec des décors colorés et des voitures aux nombreux détails (contrairement au médiocre titre que j’ai testé la dernière fois). D’une part, les décors sont magnifiquement modélisés. Fournis en détails et en couleurs chatoyantes, les circuits sont en plus variés ! De l’Indonésie à l’Angleterre en passant par la Suède, vous aurez droit à de la jungle, de la savane, des paysages neigeux ou montagneux et souvent de splendides panoramas. Ce n’est pas moins de 8 pays que vous pourrez visiter, pays dans lesquels des championnats de rallye se déroulent vraiment même si ici bien sûr les spéciales ne sont pas reproduites. Infogrames a préféré proposer des circuits où les décors suggéreraient le pays visité (en Indonésie la jungle et au Kenya la savane). C’est souvent réussi même si l’on se croirait en pleine jungle en Corse (premières impressions) ! Au milieu de ces parcours de toute beauté courent des bolides très bien modélisés.

Fournis en détails (stickers des sponsors, nombreuses couleurs), les dix véhicules disponibles sont rendus admirablement. Même s’ils peuvent apparaître un peu cubiques à l’heure actuelle, leurs proportions sont très bien gardées. En revanche, il ne faut pas compter sur de quelconques effets de dégâts, il était sans doute peu trop tôt. On peut conclure qu’Infogrames a pris un soin tout particulier à rendre V-Rally aussi magnifique à regarder. Doté de très bons graphismes, le soft fait honneur à la console de Sony ! Cette réalisation graphique n’a pas beaucoup vieilli aujourd’hui contrairement à la maniabilité…

Une prise en main un peu pataude (13/20)

Ayant connu le titre d’Infogrames à la grande époque, il ne m’a pas été si difficile de reprendre les choses en main même si j’ai été surpris. Il faut le dire, la prise en main n’est pas immédiate mais 30 bonnes minutes suffiront à vous accoutumer au titre. Mais avant cette demi-heure vous pesterez sans doute contre cette voiture qui braque trop provoquant ainsi d’incessants têtes à queue. Bref, la prise en main peut s’avérer moyenne même s’il ne faudra pas longtemps pour à peu près maîtriser le véhicule que l’on pilote. Bien sûr, on n’a pas là à faire à une jouabilité catastrophique contre laquelle on pestera pendant tout le jeu, seulement une maniabilité qui a pris quelques rides, ce qui ne nous empêchera pas de profiter du jeu qui par ailleurs propose une durée de vie honorable.

Un plaisir arcade desservi par une grande durée de vie (15/20)

Le mode arcade vous propose de courir des spéciales rangées en fonction de leur difficulté. Le mode championnat vous propose de participer aux huit rallyes disponibles, chacun comptant trois spéciales. A cela, on peut ajouter un mode contre-la-montre et la possibilité de jouer contre un ami dans cette épreuve. V-Rally propose ainsi un contenu très honorable sachant aussi que la difficulté va croissante.

Une bande-son très convenable (14/20)

Les bruitages des moteurs sont sommes toutes assez réussis tandis que des musiques (très) discrètes accompagneront votre périple. Mention spéciale aux bruits de la nature : le chant des oiseaux de la jungle d’Indonésie par exemple.

Conclusion (15/20)

V-Rally est un très bon titre qui ravira les amateurs de rallye. Doté d’un gameplay arcade malgré une maniabilité vieillissante et d’une réalisation graphique réussie, le titre d’Infogrames montre le talent, le savoir-faire et la passion de ses développeurs. Assez répandu sur le marché du retrogaming, je ne saurais que le recommander aux titulaires de la Playstation première du nom qui n’auraient pas encore mis la main dessus. Bon jeu à tous !


Article publié le 09/03/2009 Jeu testé par Dinuss