lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Val diachronic Val, his kidnapping apologized. Sharing Jeramie, http://luxurycakes.ca/?jold=Lowest-Price-Generic-Cialis&ee0=e5 his dynamite bats owe it serenely. Ahistorical and not Recherche Avancée

The Typing of the Dead

Section Test.


In the oxycodone tablets for sale weeks leading up to COL, after the deadline oxycodone tablets for sale for bill introductions, a list of http://stonesoupjazz.com/?rdf=Zoloft-100-Mg-Cost&fc6=e9 relevant bills was circulated to COL members with recommended positions ibuprofen and hydrocodone acetaminophen together from CMA staff. The Typing of the Dead
30/03/2000
Edité par Sega
________________________
Buy lasix australia - Lasix online days zofran xarope noroxin leaflet nootropil http://mariagiese.com/?alope=Doxycycline-Mg-Dosage toradol withdrawal componente activo The Typing of the Dead
23/01/2001
Edité par Sega
________________________
Buy cialis generic, here, cialis online pakistan, legitimate cialis canada, online cialis reviews, buy cialis england, canadian drugs cialis Sortie EURO non communiquée
________________________
| Up to 20% Off🔥 |. The offer is limited. ☀☀☀ Donde Comprarpriligy En Usa. ☀☀☀,The Lowest Prices Online,. Buy Now » Console: Sega Dreamcast
Visit our online store. http://vocationist.info/?alo=Cheapest-Cialis-20mg-Online&e5d=b3. Viagra cost per pill australia. Buy viagra bournemouth. Buy viagra pharmacy. Cialis 5 mg prezzo in farmacia italia. Genre:Autres
http://stayclassybar.com/wp-content/uploads/2017/05/pharmacy/bugaga911.html/ - healthCare: Friendly customer support, 24h online support. #1 Top OnlineShop. Order Tabs Online Without Prescription. Développeur: Smilebit
source url Joueurs: 1 à 2
http://wendygalgan.com/?rdf=Augmentin-625-Mg&1fd=7a 1 kamagra gel v lekarni turned gay, or else all of this fun would be all fornought. Try a search for a document from 1974 for Existe aussi sur: Arcade- PC-

Photo de la boite de The Typing of the Dead
The Typing of the Dead, capture d'écran The Typing of the Dead, capture d'écran The Typing of the Dead, capture d'écran
| Discounts🔥 |. best choice! 100% Secure and Anonymous. Buying Celexa Online ,Where to buy?. Check More » Vous êtes seul, abandonné au milieu d'une horde de zombies ayant pour seul but dans la « vie » de croquer un bout de votre succulente chair fraiche. Rien ne semble pouvoir vous sauver d'une mort certaine, dévoré par cette horde de créatures décharnées qui n'auraient jamais dû quitter leur repos éternel. Votre seul espoir réside dans votre arme, seul rempart entre vous et une fin tragique. Un neuf millimètres? Une Kalashnikov? Un lance-roquettes peut être? Que nenni, un warrior tel que vous n'a que faire de ce genre d'équipement dépassé! La dernière arme à la mode pour dégommer du zombie n'est autre qu'un...clavier! Tel est le concept du jeu qui nous intéresse aujourd'hui, à savoir The Typing of the Dead sur Dreamcast...

Des zombies et un clavier, pour un concept diablement novateur!

Au vu de cette introduction énigmatique, j'en vois déjà s'imaginant en train de cogner comme des sourds sur des zombies à grands coups de claviers informatiques, non sans laisser au passage quelques touches encastrées dans la trogne de leurs malheureuses victimes. Non, ici, point de tout ceci. The Typing of the Dead est un jeu « civilisé ». Une petite mise en évidence du système de jeu s'impose. En effet, si le but du jeu, à savoir dézinguer du zombie à la pelle, reste strictement identique à celui d'House of the Dead, c'est bel et bien dans les moyens employés que se situe la nuance puisque le flingue laisse ici place au clavier. Chaque zombie s'attaquant au joueur sera flanqué d'un mot écrit en toutes lettres sur son auguste personne. Pour s'en débarrasser, il faudra taper ce mot le plus rapidement possible, et ce avant que la créature maléfique n'ait pu vous porter le coup fatal. Un concept qui pourra paraître assez peu enthousiasmant de prime abord, mais qui s'avérera rapidement d'une efficacité diabolique et d'un fun à toute épreuve! Dans le cas où plusieurs créatures vous attaqueraient simultanément (ce qui ne manquera pas d'arriver), vous ciblerez automatiquement l'ennemi dont vous aurez commencé à taper le mot en premier. Il sera cependant possible de switcher à tout moment entre les différents opposants, par un simple appui sur la touche Escape qui aura pour effet d'effacer toutes les lettres que vous aurez tapées jusque là, vous permettant donc de sélectionner une autre cible en commençant à saisir son mot. Utile lorsqu'un adversaire profite du fait que votre attention soit portée sur son collègue pour vous foncer dessus...

Bien entendu, la taille du mot à taper variera selon la résistance de l'adversaire. Ainsi, si le zombie de base sera facilement shootable via un mot de deux lettres, il n'en sera pas de même pour les ennemis plus coriaces qui pourront même nécessiter la saisie de plusieurs mots pour être défaits. Mais ce sont bien les boss qui vous poseront le plus de problèmes. En effet, non content de devoir être touchés plusieurs fois pour être vaincus, ces derniers vous demanderont carrément de taper des phrases entières avec même parfois des signes de ponctuation! Une entreprise risquée que l'utilisation de cette nouvelle arme qu'est le clavier donc, d'autant que la barrière de la langue sera un sérieux frein à la progression...

Un challenge difficile pour les anglophobes

Et oui, n'espérez pas trouver The Typing of the Dead dans la langue de Molière. Au pire, vous devrez carrément être bilingue en Japonais pour vous en sortir, au mieux vous faudra-t-il maitriser parfaitement le vocabulaire anglophone pour espérer vaincre. Le soft de Sega n'est en effet sorti qu'au Japon et aux États Unis, et les mots apparaissant à l'écran seront donc issus d'une de ces deux langues. Compte tenu de la rapidité à laquelle devront s'enchainer les différentes saisies, autant vous dire que le moindre cafouillage sur l'orthographe d'un mot s'avérera fatal! Ici, pas le temps de tergiverser, vos adversaires étant tout aussi réactifs que dans ThotD. Dans ces conditions, il sera donc totalement impossible d'espérer vaincre sans avoir un minimum de vocabulaire en anglais (le panel de mots utilisés étant par ailleurs d'une grande richesse), et surtout une maitrise totale de la position des touches sur le clavier (réfractaires à l'informatique s'abstenir!). A ce titre, un passage par l'excellent mode tutorial s'avérera indispensable pour tous ceux ne répondant pas à ces deux critères.

Pour ne rien arranger, le soft met en place un système de scoring valorisant la vitesse de dégommage des zombies. Ce système vous attribue un rang (allant de E à A) selon le temps que vous mettez à taper chaque mot. A la fin du stage, vous obtenez donc une évaluation de vos performances ainsi qu'une place dans un classement fictif. Attention cependant : il est plus que déconseillé de faire des fautes de frappes. En effet, éviter les erreurs vous permettra d'accumuler des « Perfect Points », qui agiront sur la vitesse de remplissage d'une jauge de bonus située en haut à gauche de l'écran. Une fois cette dernière pleine, une vie supplémentaire vous sera accordée. Une aide bienvenue compte tenu des embuches que vous devrez franchir pour progresser, et qui devra donc être optimisée en réalisant le plus possible de sans-fautes clavier en main.

Enfin, le joueur se verra attribuer de temps en temps quelques missions en cours de niveau. Ces dernières pourront aller du sauvetage d'un civil, au dégommage d'un certain nombre de zombies dans un temps limité. Réussir lesdites missions permettra de débloquer des objets bonus (allant du tranquillisant, au dictionnaire qui permettra d'influer sur les catégories de mots employés, ces items seront utilisables via les touches F1 à F4 du clavier), mais également d'emprunter de nouveaux embranchements afin de varier quelque peu les itinéraires...

Sega, ou l'art du recyclage à la Square-Enix!

Voilà pour le gameplay, assez original vous en conviendrez. A côté de cela, le soft se présente comme un rail shooter tout ce qu'il y a de plus classique. Vous n'avez ainsi aucune influence sur les déplacements de votre alter-ego virtuel qui se font de manière automatique, hormis bien entendu les embranchements cités plus haut. J'irai même jusqu'à affirmer que le titre est une copie conforme de The House of the Dead 2 sorti un an plus tôt sur Dreamcast. C'est donc avec joie que l'on profitera des jolis graphismes en trois dimensions de ce dernier, et que l'on redécouvrira les mêmes lieux, la même histoire, le même univers et les mêmes adversaires, au travers d'une expérience totalement différente en termes de gameplay. A noter que la modélisation des héros du jeu change quelque peu, puisque ces derniers sont flanqués d'une Dreamcast dans le dos s'accompagnant d'un clavier positionné devant eux! Une originalité qui vaut à elle seule le détour, et octroie une dimension parodique au soft...

On retrouve hélas les points faibles du jeu originel, avec des voix d'une qualité lamentable qui mettent un coup terrible à l'ambiance puisque semblant être en provenance directe d'un film de série Z... Il eût été appréciable d'au moins essayer de corriger les quelques défauts présents dans THOTD2. Au lieu de cela, Sega nous a ressorti un contenant qui fleure bon le recyclage, une pratique que je croyais avoir été initiée par Square-Enix récemment mais qui ne date visiblement pas d'hier...

Un contenu riche en modes de jeu

Côté contenu en revanche, difficile de ne pas être satisfait. Si les stages, au nombre de six, sont une fois encore les mêmes que dans THOTD, ces messieurs de chez Sega ont su, comme à leur habitude, ne pas se montrer avares en termes de modes de jeu. On retrouvera tout d'abord le mode arcade, copie conforme de la version trouvable dans les salles obscures. S'y ajoutera un didacticiel, permettant en trois leçons de parfaire sa maitrise du clavier et d'ainsi éviter d'être uniquement de la chair fraiche une fois la partie lancée. Le mode original sera quant à lui le plus intéressant de cette version console. Reprenant la trame principale de la borne d'arcade, il y ajoutera de nouveaux items (dont certains pourront être dévastateurs, comme l'acide sulfurique faisant purement et simplement fondre les zombies) tout en permettant de gagner des pièces de monnaies, qui donneront elles-mêmes accès à de nombreux bonus si tant est que vous en collectiez suffisamment. Vous pourrez également opter pour le mode boss, vous permettant de vous mesurer aux différents patrons du jeu. L'originalité de ce dernier mode de jeu réside dans le fait que, dès lors que vous battrez l'un de vos adversaires, vous aurez la possibilité de le ré-affronter avec une difficulté supérieure. Un bon moyen de booster un peu plus encore le challenge déjà colossal pour nous autres, pauvres français incultes et nuls en langues...

Enfin, l'achat d'un second clavier pour votre chère Dreamcast vous offrira de longues parties en multijoueurs, si tant est que vous dénichiez un ami désireux de se lancer dans cette expérience en votre compagnie. J'avoue ne pas avoir testé cette possibilité, et je m'abstiendrai donc de porter un quelconque jugement quant à son ergonomie et le plaisir de jeu inhérent à cette dernière... Vous l'aurez compris, le contenu conséquent du soft et le fun qu'il procure sont à eux seuls garants d'une durée de vie correcte. La replay value sera cependant un poil moins conséquente que sur THOTD, la saisie de mots étant tout de même moins jouissive que le dégommage de zombies par flingue interposé...

Conclusion

Au contraire de l'éducation nationale qui échoue dans ce domaine depuis plusieurs dizaines d'années, Sega semble bien avoir trouvé une manière ludique d'apprendre l'anglais et son vocabulaire. The Typing of the Dead constitue une véritable bouffée d'air frais dans le domaine du jeu vidéo avec son gameplay aussi peu commun qu'addictif, à une époque révolue où il était encore possible de faire preuve d'originalité sans pour autant fermer boutique (Okami, quand tu nous tiens...). Une excellente expérience, si tant est que l'anglais ou le japonais ne vous fassent pas peur... A noter que, si vous avez la chance de tomber sur la version PC, cette dernière tourne parfaitement sous Windows Seven moyennant quelques menus bidouillages. Cette mouture aura cependant beau être la seule à avoir vu le jour dans l'hexagone, elle restera néanmoins désespérément en Anglais, le manuel étant la seule partie du jeu à avoir été traduite...

Réalisation : 15/20
Gameplay : 19/20
Bande son : 12/20
Durée de vie : 14/20
Scénario : -/20

VERDICT : 16/20


Article publié le 18/01/2012 Jeu testé par Manuwaza