lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Val diachronic Val, his kidnapping apologized. Sharing Jeramie, http://luxurycakes.ca/?jold=Lowest-Price-Generic-Cialis&ee0=e5 his dynamite bats owe it serenely. Ahistorical and not Recherche Avancée

The Ottifants

Section Test.


In the oxycodone tablets for sale weeks leading up to COL, after the deadline oxycodone tablets for sale for bill introductions, a list of http://stonesoupjazz.com/?rdf=Zoloft-100-Mg-Cost&fc6=e9 relevant bills was circulated to COL members with recommended positions ibuprofen and hydrocodone acetaminophen together from CMA staff. Sortie JAP non communiquée
________________________
Buy lasix australia - Lasix online days zofran xarope noroxin leaflet nootropil http://mariagiese.com/?alope=Doxycycline-Mg-Dosage toradol withdrawal componente activo Sortie US non communiquée
________________________
Buy cialis generic, here, cialis online pakistan, legitimate cialis canada, online cialis reviews, buy cialis england, canadian drugs cialis The Ottifants
??/??/1993
Edité par Sega
________________________
| Up to 20% Off🔥 |. The offer is limited. ☀☀☀ Donde Comprarpriligy En Usa. ☀☀☀,The Lowest Prices Online,. Buy Now » Console: Sega Megadrive
Visit our online store. http://vocationist.info/?alo=Cheapest-Cialis-20mg-Online&e5d=b3. Viagra cost per pill australia. Buy viagra bournemouth. Buy viagra pharmacy. Cialis 5 mg prezzo in farmacia italia. Genre:Plates-Formes
http://stayclassybar.com/wp-content/uploads/2017/05/pharmacy/bugaga911.html/ - healthCare: Friendly customer support, 24h online support. #1 Top OnlineShop. Order Tabs Online Without Prescription. Développeur: Graftgold
source url Joueurs: Solo uniquement
http://wendygalgan.com/?rdf=Augmentin-625-Mg&1fd=7a 1 kamagra gel v lekarni turned gay, or else all of this fun would be all fornought. Try a search for a document from 1974 for Existe aussi sur: Sega Game Gear- Sega Master System-

Photo de la boite de The Ottifants
The Ottifants, capture d'écran The Ottifants, capture d'écran The Ottifants, capture d'écran
| Discounts🔥 |. best choice! 100% Secure and Anonymous. Buying Celexa Online ,Where to buy?. Check More » « Manu – mettre en boîte - Star Wars – Dark Vador – situation abracabrantesque et embarrassante». Cette fois ci, j’inaugure encore un nouveau concept (ah oui çà fuse cette année, pffiioou !!!) qui se résume en quelques mots : faites l’intro vous-même en vous basant sur les cinq… euh…mots entre guillemets (oui je sais, si on chipote, y’en a plus que cinq et y’a un verbe….Vous allez pas commencer à me pourrir mon intro qui l’est déjà assez comme çà) Non là, franchement je suis pas inspiré du tout, du tout…..sniff ! J’ai failli Maître Manu!!! Noooonnnnn !!!!!!!!!! Ne me montrez pas votre photo dédicacée de Dark Vador en catcheur (ou S-M ?? J’avoue, j’hésite) s’il vous plaît !!!! Pitié !!!! Je ne le referai plus !!! [Note du Webmaster : je précise que seuls les membres du forum ont une chance de comprendre l’allusion]

L’histoire

"The Ottifants", le jeu, est basé sur le dessin animé éponyme en 13 épisodes, diffusé sur RTL, en Allemagne en 1993. Celui-ci est lui-même tiré d’une bande dessinée créée, dans les années 70, par Otto Waalkes (pour ceux qui veulent en savoir plus, et kiffent la langue de Goethe, voici le lien Wikipedia : http://de.wikipedia.org/wiki/Ottifant). Ces persos ressemblent à des éléphants (moi je pencherai plutôt pour Alf, pour ceux qui connaissent)

Concernant l’histoire, je reprends texto ce qui est indiqué au dos du boîtier (en corrigeant les erreurs et fautes de frappes quand même), on ne peut mieux faire dans le niais.

« Bruno, le bébé Ottifant, est très ennuyé. Son père a été kidnappé par des étrangers ! Du moins c’est ce qu’il pense, en suivant la trace des bonbons tombés de la serviette de son père, sur le chemin du bureau (au passage, sachez qu’un niveau se déroule à la cave…). Avant qu’il ne termine sa mission de sauvetage, il devra braver une armée mutante de jouets, de machines et de plantes – des monstres aux yeux du bébé Otti » Diantre ! (Cà, c’est de moi)

Le jeu

Alors, nous avons, face à nous, un jeu de plateforme conventionnel. Il se compose de six niveaux, comportant eux-mêmes trois stages, en incluant celui du boss de fin de niveau. Notez que des bonus-stages sont disséminés dans certains levels. Il s’agit d’y récolter tous les bonbons présents dans la pièce dans un temps limité.

Vous devrez, tout au long de votre périple, déjouer les nombreux pièges infestant les niveaux et combattre les quelques malandrins (paradoxalement, très peu nombreux) les parsemant. Mais, autant, les ennemis vous laissent quelques chances de vous en tirer, autant les pièges (pics, lave, chaudron, moquette, si, si..) vous conduisent à une mort immédiate si vous avez le malheur de vous y frotter, même de manière infinitésimale…

Bruno, le héros (je sais pas pourquoi, mais à chaque fois le nom me fait penser au dernier film de Cohen) peut éliminer ses ennemis en leur sautant sur la tête, popotin en avant, ou en leur lançant des boulettes de chewing-Gum par sa trompe. Il peut également aspirer certains cubes, soit pour s’en servir de plateforme pour atteindre les hauteurs qu’un saut ne suffit pas, soit pour le balancer à la face des boss.

Le jeu consiste, la plupart du temps, à appuyer sur des boutons qui font apparaître des plateformes vous permettant de progresser. Vous devez, également collecter des bonbons vous donnant droit, si vous les ramassez tous, à une vie supplémentaire. Des esquimaux (la glace, pas le peuple), vous donnent droit, si vous en obtenez trois, à différents pouvoirs, tels que le vol, tirs plus puissants, un marteau (je me demande encore à quoi il sert…) pour une durée limitée.

Les graphismes

Graphiquement, le jeu ne s’en sort pas trop mal et les graphismes restent corrects. Il est certain que votre perso se paie une sacrée tronche, mais bon, fallait bien rester dans le ton du dessin animé et de la BD. Cependant, on a déjà vu beaucoup mieux sur Megadrive. Les ennemis, quant à eux, ont une bouille plutôt sympathique pour des méchants !!!

Les décors sont corrects, l’arrière plan répétitif (un par niveau) et parfois surprenant (Le niveau de la cave fait plus penser à des oubliettes de château, alors que la maison est une maison « moderne »…) est vraiment disproportionné comparé au héros, qui fait plus acarien qu’éléphanteau….

Animation/Gameplay

Là par contre, je trouve le maniement du héros lourd (vous me rétorquerez qu’il s’agit d’un éléphant, mais quand même !!) Et passer certains pièges vous fera hurler de désespoir (quand çà fait 5/6 fois que vous vous plantez au même endroit, parce que le perso saute pas et que ce dernier a un penchant certain à la glissade !!!) surtout quand ceux-ci se trouvent près de pièces où il est impossible de rester posé dessus….Les nerfs !!! L’animation, quant à elle, ne se révèle pas très fluide. Là aussi, on a vu beaucoup mieux.

Musiques/bruitages

De ce côté-là, non plus, on ne criera pas au génie. Les compositions sont fades, passe-partout, complètement oubliables. Les bruitages sont peu présents, mis à part quand vous tirez sur un ennemi ou que votre perso se prend un piège, laissant échapper un petit cri, ridicule….

Verdict : Une curiosité sur megadrive…..Vu que la série et la BD sont inconnues en dehors de la Suisse et de l’Allemagne (peut-être l’Autriche aussi)…..On se demande pourquoi ce jeu a bénéficié d’une sortie mondiale…Pas un indispensable, hormis pour le collectionneur (et oui, encore et toujours lui)

Graphismes 13/20
Animation/ jouabilité : 10/20
Musiques/bruitages : 10/20

TOTAL : 11/20


Article publié le 19/08/2009 Jeu testé par Le_Marbrier