lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Val diachronic Val, his kidnapping apologized. Sharing Jeramie, http://luxurycakes.ca/?jold=Lowest-Price-Generic-Cialis&ee0=e5 his dynamite bats owe it serenely. Ahistorical and not Recherche Avancée

The Legend of Dragoon

Section Test.


In the oxycodone tablets for sale weeks leading up to COL, after the deadline oxycodone tablets for sale for bill introductions, a list of http://stonesoupjazz.com/?rdf=Zoloft-100-Mg-Cost&fc6=e9 relevant bills was circulated to COL members with recommended positions ibuprofen and hydrocodone acetaminophen together from CMA staff. The Legend of Dragoon
02/12/1999
Edité par Sony Computer Entertainment Inc
________________________
Buy lasix australia - Lasix online days zofran xarope noroxin leaflet nootropil http://mariagiese.com/?alope=Doxycycline-Mg-Dosage toradol withdrawal componente activo The Legend of Dragoon
11/06/2000
Edité par Sony Computer Entertainment America
________________________
Buy cialis generic, here, cialis online pakistan, legitimate cialis canada, online cialis reviews, buy cialis england, canadian drugs cialis The Legend of Dragoon
19/01/2001
Edité par Sony Computer Entertainment Europe
________________________
| Up to 20% Off🔥 |. The offer is limited. ☀☀☀ Donde Comprarpriligy En Usa. ☀☀☀,The Lowest Prices Online,. Buy Now » Console: Sony Playstation
Visit our online store. http://vocationist.info/?alo=Cheapest-Cialis-20mg-Online&e5d=b3. Viagra cost per pill australia. Buy viagra bournemouth. Buy viagra pharmacy. Cialis 5 mg prezzo in farmacia italia. Genre:Jeu de Rôle
http://stayclassybar.com/wp-content/uploads/2017/05/pharmacy/bugaga911.html/ - healthCare: Friendly customer support, 24h online support. #1 Top OnlineShop. Order Tabs Online Without Prescription. Développeur: Sony Computer Entertainment
source url Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Sony Playstation

Photo de la boite de The Legend of Dragoon
The Legend of Dragoon, capture d'écran The Legend of Dragoon, capture d'écran The Legend of Dragoon, capture d'écran
http://wendygalgan.com/?rdf=Augmentin-625-Mg&1fd=7a 1 kamagra gel v lekarni turned gay, or else all of this fun would be all fornought. Try a search for a document from 1974 for Fin 2000, la Playstation tire ses dernières cartouches après des années de bons et loyaux services. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le feu d'artifice est exceptionnel. Ainsi, juste avant la sortie du très attendu FFIX, sort ce très bon Legend of Dragoon développé par les studios Sony encore débutants dans le domaine du RPG. Contre toute attente, celui-ci pourrait même faire de l'ombre au Mégahit de chez Squaresoft...

| Discounts🔥 |. best choice! 100% Secure and Anonymous. Buying Celexa Online ,Where to buy?. Check More » Un scénario peu original mais un background prenant: 15/20

Attention, le début du jeu est une véritable compilation des classiques des scénarios RPG. Rapidement, Le village paisible et pacifique de notre héros est attaqué et sa meilleure amie et accessoirement petite amie est enlevée par des méchants au service d'un tyran. Pour couronner le tout, Dart (puisque c'est ainsi que se nomme notre héros) semble être investi d'un pouvoir mystérieux. En effet, après avoir délivré son amie, il goûtera aux joies de la transformation en Dragoon (Chevalier-Dragon), tout comme le reste de ses camarades de combat. Après s'être débarrassé du grand méchant tyran, le héros se lance à la poursuite d'un sombre personnage aux cheveux platine (tiens tiens) auteur du meurtre du meilleur ami du héros. De même, le héros cherchera des informations sur le mystérieux "monstre du mal" qui aurait tué ses parents alors que Dart n'était encore qu'un jeune enfant. Un scénario assez classique vous l'aurez compris. Néanmoins, après une douzaine d'heures, ce dernier devient nettement plus original et travaillé. Je vous laisse le plaisir de le découvrir. Simplement, il tournera essentiellement autour de la découverte de l'histoire des Dragons, des Dragoons et de leurs ennemis jurés, les Voliens.

Le background lui est très riche et contribuera à vous plonger dans un monde fascinant. Le monde que vous parcourrez est peuplé de créatures toutes plus originales les unes que les autres et les environnements sont enchanteurs. Les personnages que vous aurez loisir de gérer dans votre équipe ont chacun leur importance quant au déroulement du scénario. Ceux-ci sont très charismatiques bien qu'un peu trop stéréotypés. Quelques exemples de personnages figurant dans l'équipe: Une brute a mi-chemin entre Jack de Tekken et Zangief de SF qui sait à peine parler correctement, une sombre jeune fille énigmatique au pouvoir des ténèbres, la petite amie du héros très douce et experte en magie curative, un maître en arts martiaux finalement assez filou (dans le style de Tortue Géniale), etc.

Un Gameplay risqué: 13/20

Si Sony est resté très classique dans certains points du gameplay, force est de constater que la volonté d'innovation est bien réelle au risque de choquer les plus puristes d'entre nous.

En ce qui concerne le déplacement dans les zones d'explorations, on a à faire à du très classique avec cependant des petits icones qui marquent les sorties de l'écran. Jeu pour assistés diront certains, élément pratique diront d'autres. Ces phases d'explorations se déroulent de façon on ne-peut plus classique même si parfois des actions contextuelles viendront pimenter votre progression (un point d'exclamation signalera alors une action contextuelle à réaliser). Durant votre périple, vous pourrez trouver de l'équipement ou des objets comme dans tout RPG. Au sujet des combats contre des ennemis classiques, il s'agit de rencontres semi-aléatoires. Petite explication: Lorsque vous évoluerez dans un donjon ou toute zone contenant des adversaires, vous ne verrez pas vos ennemis sur la zone d'exploration, simplement, vous aurez au-dessus de votre personnage un indicateur qui passera du vert (rencontre avec un ennemi envisageable) au rouge (rencontre imminente) en passant par le jaune (rencontre proche). Ainsi, vous ne serez pas pris par surprise et vous aurez le temps d'organiser votre équipe. Mais c'est une fois l’affrontement engagé que l'on peut se rendre compte du cœur de tout RPG: le système de combat.

Les combats mettent en scène 3 de vos personnages contre le ou les ennemis. L'action se joue au tour par tour et prend compte de la rapidité de vos personnages (même si aucune jauge ATB n'est visible). Lorsque c'est à votre tour d'effectuer une action, vous pourrez choisir entre: Attaquer, Défendre, Objet, Dragoon, Fuir. Non je n'ai pas oublié "Magie". Les seuls sorts que vous lancerez se feront via un objet d'attaque ou lors d'une transformation en Dragoon. Mais intéressons nous tout particulièrement aux actions propres à ce soft. La première nouveauté vient de la commande "Attaquer" qui dans ce jeu jouira d'une importance conséquente. En effet, une fois choisi cette option, votre perso se jettera sur l'ennemi et... c'est à vous de jouer! En effet à chaque attaque physique, vous devrez presser une série de boutons au bon moment pour accentuer les dégâts et réaliser des combos plus impressionnants les uns que les autres (à la manière du Renzokuken de Squall dans FFVIII). Chaque personnage disposera en moyenne de 5 Combos différents déblocables lorsque votre personnage acquierera un certain niveau. Choisissez bien votre combo favori car certains sont particulièrement difficiles à réaliser. Bien entendu, ces combos ne sont pas égaux en puissance mais plus vous réussissez un combo, plus il sera dévastateur. L'autre particularité du système de combat, la transformation en dragoon, est elle aussi très intéressante. Une fois votre personnage sous cette apparence, il ne disposera plus que de deux choix: Attaquer (Même principe que sous forme normale) et Magie. Les magies-dragoons s'obtiennent lorsque votre personnage atteint un certain niveau et sont extrêmement puissantes mais très gourmandes en MPs. Ne pensez pas en lancer une dizaine par combat, 2/3 vous videront totalement votre barre de MPs. C'est finalement là que se trouve la petite déception du système de combat puisque les Magies seront vraiment très peu nombreuses (2/3 par personnage) et sont utilisables seulement sous la forme de Dragoon.

Enfin, pour parler quelque peu des possibilités qu'offre le menu, il faudra surtout retenir que tout est ici très limité. L'inventaire se remplit beaucoup trop vite (32 objets maximum) et bien souvent, on se limite à y stocker des objets curatifs. A ce sujet, on pourra aussi mentionner qu'il existe très peu d'objets différents. En revanche, les armureries vous fourniront beaucoup d'équipement et vous aurez souvent le loisir d'améliorer vos caractéristiques par ce biais. Autre point qui mérite d'être mentionné concernant le gameplay: la Carte du Monde. Celle-ci sera également sujette aux critiques puisqu'elle ne vous offrira qu'une progression très linéaire. En effet, votre personnage ne pourra se déplacer que sur les chemins indiqués par une ligne pointillé. Problématique, puisque cela occultera une bonne partie des phases de recherches.

Finalement, le gameplay de ce LOD est agréable par son dynamisme puisque l'on est sans cesse sollicité lors des combats, mais en parallèle ce gameplay se révèle finalement assez pauvre et très assisté.

Côté graphique, un jeu sublime: 18/20

Avec ce LOD, la Playstation est poussée clairement dans ses retranchements. Comme souvent dans les RPGs, vous contrôlerez votre personnage en 3D dans un univers en 2D pré-calculée (caméra fixe donc). Si la réalisation des personnages est parfois un peu grossière, les principaux protagonistes sont bien réalisés (oubliez le SD) et se fondent plutôt bien dans les décors qui sont tout bonnement sublimes tout en étant très détaillés, variés et originaux. Ainsi, traversera une ville "flottante" ou les déplacements se feront sur une barque, une Ile-prison terrifiante ou encore une ville nichée dans une montagne de cristal. Ces environnements sont éblouissants de beauté et offrent un déluge de couleurs, toujours bien choisies. Les animations sont de très bonne facture et cela aussi bien pendant les combats que pendant les phases d'exploration. Vos personnages disposeront d'une palette de mouvements et de postures assez convaincante. Les mouvements des combos sont très stylisés et c'est un véritable plaisir de les sortir encore et encore. Quant aux effets de lumière, ils sont sublimes (mention spéciale pour les magies et les transformations en dragoon qui n'ont rien à envier aux invocations de FFIX) et donneront lieu à une véritable explosion visuelle. Enfin, on remarquera également le très grand soin qui a été accordé aux cinématiques toutes plus belles les unes que les autres. La scène d'introduction vous clouera littéralement sur place.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Sony s'est appliqué à démontrer les capacités de sa console sur ce dernier jeu.

Une durée de vie moyenne: 13/20

Vous aurez le droit dans ce LOD à une aventure s'étendant sur 4CDs. La trame principale vous occupera au moins 40 heures, durée de vie correcte pour un RPG. Sans doute un peu linéaire à cause de son gameplay relativement pauvre, le jeu n'en demeure pas agréable à suivre grâce à son univers enchanteur. La difficulté est assez inégale. Certains boss seront d'une difficulté titanesque (le fameux Super Bijou) alors que d'autres sont plutôt faciles. Sachez que vous devrez exploiter au maximum le système de combos et de dragoon pour avoir une chance de progresser dans le jeu. Le plus gros défaut vient du fait qu'il n'existe pas (ou très peu) de quêtes annexes. En effet, si l'on a le droit à quelques mini jeux sympathiques de temps à autre, n'espérez pas trouver "le donjon ultime caché". Cela s'accentue d'autant plus avec le fonctionnement de la carte du monde qui nous empêche de sortir des sentiers battus.

Cela dit, rassurez vous, la trame principale est suffisamment bien construite pour vous tenir en haleine le temps qu'il faudra.

Bande son: 16/20

Côté son c'est du tout bon. Les musiques sont vraiment très bonnes et correspondent toujours bien à l'action. Cela contribue fortement à forger cette ambiance si propre au jeu. Les bruitages sont de bonne qualité et les personnages font même entendre leur voix (en Français s'il vous plait) lorsqu'ils réalisent un combo. On pourrait ainsi regretter le fait que Sony ne se soit pas donné la peine d'inclure du son dans les dialogues à l'instar de FFX. Une bande son propre et bien adaptée à l'univers de ce soft donc.

Conclusion: 16/20

Pour son coup d'essai en matière de RPG, Sony frappe fort et signe ici et excellent jeu qui aurait pu être mythique si son gameplay avait été plus riche. Vraiment dommage puisque le jeu est vraiment très séduisant et marquera les esprits de ceux qui y ont joué. LOD constitue une expérience intéressante pour tous les amoureux du RPG et c'est pourquoi je vous le recommande chaudement.


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par C1el