lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Val diachronic Val, his kidnapping apologized. Sharing Jeramie, http://luxurycakes.ca/?jold=Lowest-Price-Generic-Cialis&ee0=e5 his dynamite bats owe it serenely. Ahistorical and not Recherche Avancée

The King of Fighters 2003

Section Test.


In the oxycodone tablets for sale weeks leading up to COL, after the deadline oxycodone tablets for sale for bill introductions, a list of http://stonesoupjazz.com/?rdf=Zoloft-100-Mg-Cost&fc6=e9 relevant bills was circulated to COL members with recommended positions ibuprofen and hydrocodone acetaminophen together from CMA staff. The King of Fighters 2003
18/03/2004
Edité par SNK Playmore
________________________
Buy lasix australia - Lasix online days zofran xarope noroxin leaflet nootropil http://mariagiese.com/?alope=Doxycycline-Mg-Dosage toradol withdrawal componente activo The King of Fighters 2003
18/03/2004
Edité par SNK Playmore
________________________
Buy cialis generic, here, cialis online pakistan, legitimate cialis canada, online cialis reviews, buy cialis england, canadian drugs cialis Sortie EURO non communiquée
________________________
| Up to 20% Off🔥 |. The offer is limited. ☀☀☀ Donde Comprarpriligy En Usa. ☀☀☀,The Lowest Prices Online,. Buy Now » Console: SNK Neo Geo
Visit our online store. http://vocationist.info/?alo=Cheapest-Cialis-20mg-Online&e5d=b3. Viagra cost per pill australia. Buy viagra bournemouth. Buy viagra pharmacy. Cialis 5 mg prezzo in farmacia italia. Genre:Combat
http://stayclassybar.com/wp-content/uploads/2017/05/pharmacy/bugaga911.html/ - healthCare: Friendly customer support, 24h online support. #1 Top OnlineShop. Order Tabs Online Without Prescription. Développeur: SNK Playmore
source url Joueurs: 1 à 2
http://wendygalgan.com/?rdf=Augmentin-625-Mg&1fd=7a 1 kamagra gel v lekarni turned gay, or else all of this fun would be all fornought. Try a search for a document from 1974 for Existe aussi sur: Arcade- Microsoft X-Box- Sony Playstation 2-

Photo de la boite de The King of Fighters 2003
The King of Fighters 2003, capture d'écran The King of Fighters 2003, capture d'écran The King of Fighters 2003, capture d'écran
| Discounts🔥 |. best choice! 100% Secure and Anonymous. Buying Celexa Online ,Where to buy?. Check More » Après un KOF2001 décevant et un épisode 2002 nettement plus satisfaisant, la nouvelle équipe SNK-Playmore tient ici l'occasion de confirmer son savoir faire avec ce KOF2003 qui clôt la série sur la Neo Geo mourante. Alors, défi relevé?

Scénario: -/20

Si KOF2003 est doté d'un semblant de scénario (des méchants qui souhaitent réveiller les forces du mal), il est ici plus qu'anecdotique puisqu'il s'agit d'un tournoi pour montrer qui c'est qui a la plus gr... pour montrer qui est le plus fort. Le boss de cet épisode ne sera pas Rugal mais Adel (son fils). La winning team est plutôt décevante puisqu'elle se compose de trois nouveaux personnages assez moches. Le premier, le leader se nomme Ash et serait français [Question à 1 Million de dollars: devinez le sexe du personnage], les deux autres personnages sont DuoLon, une sorte de sorcier se téléportant et -le plus réussi- Shen dont le design est plutôt classique (beau gosse à chemise ouverte). Pour ma part, je trouve que cette hero team manque cruellement de charisme et force est de constater que cet avis semble très répandu parmi les fans de SNK.

Un jeu très léché, la crème de la baston 2d: 17/20

Après le très moche KOF2001, SNK-Playmore semble avoir compris que la beauté graphique reste importante dans un jeu tel que KOF. Ainsi, on a le droit à de sublimes stages toujours très variés: sur un train, une plage, un toit d'immeuble, etc. On regrettera cependant qu'il n'existe qu'une dizaine de décors différents. En ce qui concerne les personnages, vous serez heureux d'entendre que les développeurs ne se sont pas contentés de ressortir une nième fois les vieux sprites du placard. En effet, nombre de personnages ont été retravaillés. Parmi les plus notables, on pensera essentiellement à Terry qui aborde ici un style très "Garou Mark of the Wolf" ou Robert, totalement refait. Certains râleront, d'autres apprécieront ces nouveaux sprites mais on ne peut que saluer l'effort fourni pour renouveler ces sprites. Rien à signaler du côté de l'animation qui s'inscrit dans la lignée des épisodes précédents. Les mouvements sont très stylisés et c'est vraiment un plaisir de voir notre perso se défouler en lançant des combos plus démentiels les uns que les autres. En ce qui concerne les effets de lumières, ceux-ci sont vraiment de qualité. Ainsi, certaines furies sont un véritable déchainement de couleurs, de flashs et d'explosions en tout genre -toujours très bien rendues- qui vous laisseront bouche bée.

Le style des personnages est toujours agréable à l'œil même si personnellement je regrette quelque peu les anciens avatars SNK. Ici, les têtes des personnages sont plutôt bizarres, SNK-Playmore féminisant un peu trop les personnages masculins. Passons, ce n'est ici que du détail.

Ce nouveau cru reste très léché et c'est de la très belle 2D qui nous est offerte ici. Certainement l'épisode le plus réussi graphiquement de la série (on s'en doutait un peu...).

Un Gameplay novateur: 16/20

Si vous êtes un habitué de la série KOF, il va falloir réapprendre quelque peu à jouer. Non, rangez ces pierres s'il vous plait, ce n'est pas grave. KOF2003, c'est toujours un jeu de baston2d en équipe ou l'on s'acharne à effectuer des quarts de cercle. On dispose toujours de deux boutons pour les coups de poings et de deux boutons pour les coups de pieds (Coup fort/faible). Rassuré ? Toujours pas ? Bien, passons aux choses qui peuvent en fâcher certains: les changements.

Vous voilà à l'écran de sélection des personnages. Comme toujours vous devez en choisir trois, mais attention, le premier personnage que vous choisirez sera le "leader" de l'équipe. A quoi sert le leader? A rien si ce n'est qu'il dispose d'une furie supplémentaire extrêmement puissante. Alors qu'une furie normale inflige 25% de dégâts environ, la furie leader ira jusqu'à ôter la moitié de la santé de l'adversaire. En contrepartie de sa puissance, cette furie est plus couteuse puisqu'elle vous fera dépenser deux barres de combos.

Bien, vous avez choisi votre équipe favorite maintenant, on vous demande de choisir leur ordre de combat et puis c'est parti, l'affrontement commence! La grande nouveauté ici, c'est que l'on peut changer de personnage pendant l'affrontement (à la manière d'un Tekken Tag) à l'aide de C+D ou B+C. Le combat ne dure ainsi qu'un seul round et il s'achève lorsque les trois personnages sont K.O. Force est de constater que ce nouveau système est bien plus dynamique que l'ancien. De plus vous pourrez même faire des "tag-combos" par le biais de la manipulation suivante: Quart de cercle avant + [C+D] ou [B+C]. Le personnage suivant se jettera sur l'adversaire et continuera l'enchaînement en cours. Assez sympathique. Pour les râleurs qui réclameraient l'ancien système de team, celui-ci est disponible dans un mode supplémentaire sur la version PS2 du jeu.

Question maniabilité, le jeu répond au doigt et à l'œil même si certains trouveront le timing d'exécution des mouvements quelque peu changé. On s'y fait très vite, aucune crainte. En revanche, petit bémol au niveau de l'équilibre des personnages. En effet, certains sont relativement pauvres et faibles (Shen, Goto) alors que d'autres sont diablement forts (Robert, Iori, Kyo, King...). De même, on notera le mid-boss particulièrement coriace alors que le boss de fin est relativement facile.

Finalement, on ne peut qu'applaudir l'équipe SNK-Playmore qui a su prendre des risques sans (trop) bousculer un gameplay original particulièrement cher aux fans de la série. Le jeu est speed, fun, dynamique et les manipulations sortent facilement: du tout bon.

Une durée de vie sans surprise: 15/20

Un mode Arcade, VS, Single battle & Practise. Le mode arcade correspond bien sur au mode de jeu principal dans lequel on se battra avec trois personnages en tag battle. Il se compose de sept stages. Assez court donc mais qu'importe puisque l'on peut recommencer encore et encore. Inutile de présenter le mode VS, parlons plutôt du mode Single Battle. Dans ce dernier vous ne pourrez choisir qu'un seul personnage (qui disposera du combo leader) et vous affronterez des personnages seuls également (A la Street Fighter). Même si le sujet n'est pas le test de la version PS2, il me parait utile de mentionner que la conversion sur la console de Sony dispose de mode supplémentaires sympathiques comme ceux-ci: Team Battle, Team Survival, Single Survival & Gallery.

Si cette version Neo Geo ne dispose pas de beaucoup de modes de jeu, il est bien difficile de décrocher de ce KOF2003 une fois que l'on a commencé à jouer. Premièrement, le nombre de personnages jouables est assez conséquent (32) et chacun adopte un style différent et des mouvements spéciaux propres. Ceux-ci sont nombreux et tous les maitriser vous demandera du temps et de l'habileté. Un challenge d'autant plus intéressant qu'il vous sera difficile de terminer le jeu en difficulté maximum. A deux joueurs, c'est le pied total et l'on s'amuse beaucoup. De belles soirées en perspective.

La bande son, cette réussite... 16/20

La encore, gros travail réalisé sur la bande son qui est vraiment de grande qualité. Certains thèmes musicaux sont exceptionnels (on pensera surtout à celui du boss final). On trouve bien sur des anciens thèmes de la série, des nouveaux thèmes, des thèmes remixés. Du bon travail. Les voix des personnages sont plutôt réussies (du moins on ne souligne pas leur mauvaise qualité) et les bruitages sont convaincants. C'est de la balle dira Kévin.

Conclusion: 17/20

Peut être pas le meilleur de la série dans le cœur des fans (le 98 étant difficilement détrônable), mais assurément le plus abouti. Tous les voyants sont au vert et la nouvelle équipe de développement signe ici avec respect la fin de la série sur la console de SNK. Vous avez une Neo Geo? Vous aimez la baston2D? Vous n'avez pas ce jeu? Alors vous méritez presque des claques.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par C1el