lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Can I Get Flonase Over The Counter Recherche Avancée

Test Drive 2 - The Duel

Section Test.


| FREE SHIPPING 🔥 |. Online Drug Shop, Big Discounts No Prescription Required. ☀☀☀ Does Medicare Cover Cialis For Bhp ☀☀☀,We have Sortie JAP non communiquée
________________________
http://straightupcigars.com/?mec=Zithromax-Online-Australia&e54=37 Test Drive II : The Duel
??/??/1992
Edité par Ballistic Software
________________________
🔥 | Best Cheap | ☀☀☀ Where Can I Buy Zovirax Generic ☀☀☀. You Want Something Special About Best pill? Where Can I Buy http://tbamail.com/?sdsw=Cialis-In-Lausanne&fb6=94 Test Drive II : The Duel
??/??/1992
Edité par Ballistic Software
________________________
http://folkekirkenshus.dk/?swr=How-To-Get-Zoloft-Without-Insurance&246=d4 Console: Sega Megadrive
Viagra Online Kaufen Paypal Bezahlen Genre:Course
Pfizer Viagra India Price TrustedDrugstore. Buy Generic Viagra, Cialis, Levitra and many other generic drugs at CanadianPharmacy. Buy Viagra In London Over The Counter Lowest prices for Generic and Brand drugs. Développeur: Distinctive Software INC.
go here provided by homeless organization pragulic, these tours aren39;t your typical jaunts around charles bridge and the castle Joueurs: Solo uniquement
Online Sale | watch . If you want to take care of your health. Asacol Sales Representative Stop Searching About Best pills! Get NOW! Existe aussi sur: Amstrad CPC- Atari ST- Commodore 64- Commodore Amiga- MSX- Nintendo Super Nes- PC- ZX Spectrum-
enter - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245, Canada Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Test Drive 2 - The Duel
Test Drive 2 - The Duel, capture d'écran Test Drive 2 - The Duel, capture d'écran Test Drive 2 - The Duel, capture d'écran
Qui n’a jamais rêvé de conduire une voiture de rêve, répondant au doux nom de Ferrari, Porsche ou Lamborghini ? Il est vrai que ce genre de privilèges n’est réservé qu’à un très petit nombre d’êtres humains, suffisamment fortunés pour pouvoir se permettre de dépenser quelques centaines de milliers d’Euros dans leur moyen de locomotion. Fort heureusement, les éditeurs de jeux vidéo se sont fait un devoir depuis des années de proposer des simulations s’approchant énormément de la réalité, et permettant au joueur de virtuellement réaliser ce rêve. Et quand on peut en prime se permettre de laisser les flics sur place, c’est encore meilleur…

Réalisation (17/20)

Plus qu’un jeu de course ordinaire, Test Drive II se présente donc comme un véritable simulateur de conduite offrant un réalisme jamais atteint auparavant à l’époque de sa sortie (en 1992 pour la version testée ici). Faisant suite à un premier volet déjà culte sorti cinq ans plus tôt, le soft de Distinctive Software a su reprendre les forces de son prédécesseur tout en l’améliorant grandement pour en faire un véritable incontournable de la console. Dès les premières secondes de jeu, vous serez ainsi instantanément immergé dans votre conduite et ressentirez presque les mouvements de votre voiture lors de virages un peu brusques. La raison d’une telle immersion est simple. Contrairement à la plupart des jeux de course sortis sur consoles 16 bits, les développeurs ont ici pris le parti de proposer une vue intérieure du véhicule. Le résultat s’avère incroyablement réussi, puisqu’une montagne de petits détails ont été pensés pour vous permettre de vous plonger dans le jeu sans aucune retenue. Votre habitacle sera ainsi très vivant et interactif, et c’est avec un ébahissement sans limites que vous admirerez votre volant et votre levier de vitesses bouger en temps réel, de même que les aiguilles de votre tableau de bord qui vous indiqueront toutes les informations indispensables à votre conduite, ou encore votre rétroviseur qui verra la route défiler dans votre sillage.

Au-delà de ces fioritures, c’est bel et bien au niveau de l’animation que le jeu étonne. En effet, là où Race Drivin’ nous offrait un framerate asthmatique rendant la conduite totalement impossible, ce Test Drive II fait très fort avec une impression de vitesse tout simplement époustouflante. Les décors ont également fait l’objet d’un soin tout particulier, et le sentiment de vide et de dépouillement qui se dégageait du jeu susnommé n’a ici pas cours tant les environnements se renouvelleront souvent au fil des kilomètres avec une foule d’éléments en tous genres apparaissant régulièrement. On appréciera d’ailleurs leur tracé des plus inspiré, basé sur des courbes et un relief qui mettra vos nerfs à rude épreuve. Bref, le résultat aussi immersif que fluide ne pourra que satisfaire les joueurs avides de simulation, d’autant que le gameplay du soft est largement à la hauteur de sa plastique…

Gameplay (19/20)

Le déroulement des courses est en effet passionnant. Oubliez les épreuves sans surprises d’un Gran Turismo. Vous concourrez certes contre un seul adversaire (d’où le titre du jeu, The Duel) mais d’autres obstacles imprévus viendront se mettre en travers de votre route. D’une part, vous devrez tenir compte du trafic habituel de la route sur laquelle vous vous trouvez. Vous rencontrerez ainsi beaucoup de voitures conduites par d’honnêtes citoyens dont la fâcheuse tendance à respecter les limitations de vitesse vous demandera des réflexes hors du commun. C’est en effet à un véritable slalom que vous devrez parfois vous livrer pour éviter ces agaçants escargots, sans pour autant vous retrouver encastré dans un arbre ou une falaise, synonyme de perte d’une vie.

La menace la plus dangereuse ne viendra cependant pas de ces gêneurs, mais bien des forces de l’ordre qui verront vos prouesses d’un bien mauvais œil. En effet, vos excès de vitesse ne passeront pas inaperçu et vous vaudront d’être poursuivi par ces chers gardes-champêtres dès que vous enfreindrez le code de la route. Vous serez heureusement avertis un court laps de temps avant d’atteindre ces derniers par votre détecteur de radars. Deux solutions s’offriront alors à vous. La première sera de freiner afin de revenir à une vitesse plus raisonnable (sachant que les limitations en vigueur vous seront régulièrement indiquées par des panneaux placés sur le bas-côté). La seconde, autrement plus fun, consistera à choisir l’option du délit de fuite et à laisser sur place ces pauvres fonctionnaires et leur poubelle à roulettes. Si vous optez pour cette dernière solution, veillez bien à ne pas vous faire rattraper auquel cas vous devrez payer une amende, voire aller en prison si vous êtes considéré comme un récidiviste (prison synonyme de game over) !

Enfin, votre dernier adversaire sur la route ne sera autre que votre jauge d’essence. Vous ne pensiez tout de même pas qu’un bouffe-gasoil comme le bolide que vous serez amené à conduire pourrait rouler des heures sans faire le plein ? Vous devrez donc régulièrement vous arrêter aux stations-service pour remplir votre réservoir sans quoi vous devrez faire face à une panne sèche. Côté commandes de base, le soft contient tous les atouts nécessaires à un jeu de course. Vous pourrez donc choisir votre bolide parmi les trois disponibles (Porsche 959, Ferrari F40 et Lamborghini Diablo), chacun disposant de caractéristiques lui étant propres (accélération, vitesse de pointe, distance de freinage…). Vous pourrez donc choisir votre voiture en fonction de votre manière de conduire. Une fois votre dévolu jeté sur l’un de ces bijoux, la seconde caractéristique à ne pas négliger sera le type de transmission. En effet, une boite automatique sera idéale pour les débutants mais vous ne pourrez optimiser vos temps au maximum qu’en choisissant une boite manuelle vous permettant de passer vos rapports au centième de seconde près. Attention toutefois, car laisser votre compte-tours s’emballer aura pour effet de cramer purement et simplement votre moteur ! Rarement un jeu de course n’avait à l’époque atteint un tel niveau de réalisme, tant au niveau de la réalisation que du gameplay. On est clairement en présence d’une véritable simulation automobile, et non d’un nième jeu d’arcade…

Bande son (13/20)

Ce sentiment sera largement renforcé par le vrombissement de votre moteur. Là où la plupart des jeux de ce type sortis dans les années 90 proposaient des bruitages s’apparentant plus à un moteur de tondeuse à gazon qu’à de véritables bijoux de la technologie, ce Test Drive II fait encore une fois très fort avec des bruitages hors du commun. Vous ressentirez réellement la puissance de votre véhicule ne demandant qu’à vous faire basculer du côté obscur de la conduite, au grand désarroi de la maison poulaga qui n’aura même pas le temps de voir votre plaque. Les musiques, très inspirées, rythmeront parfaitement vos courses et leur donneront une dimension cinématographique. Cette bande son frisant l’excellence est hélas handicapée par deux caractéristiques gênantes. D’une part, les bruits de freinage feront bien pâle figure en comparaison de ceux dégagés par votre mécanique. D’autre part, la grande qualité des compositions aura bien du mal à faire oublier leur faible nombre (uniquement trois en tout et pour tout).

Durée de vie (7/20)

Malheureusement, ce nombre de trois semble avoir eu une importance toute particulière pour les créateurs du jeu. Vous n’aurez ainsi accès qu’à trois voitures et trois circuits différents, pour un contenu pouvant paraitre bien maigre. La possibilité de disputer ces trois pistes en contre la montre viendra bien étoffer un peu le panel de possibilités offertes par le soft mais ce dernier restera malgré tout insuffisant, d’autant que l’absence d’un mode deux joueurs ne vous permettra pas de prolonger l’expérience.

Conclusion (14/20)

Ce contenu limité représentera bien le seul bémol de cette performance de haut vol. Offrant une immersion sans faille basée sur une réalisation splendide et un gameplay aux petits oignons, Test Drive II est sans conteste la simulation de course automobile la plus aboutie du début des années 90. A essayer et à consommer sans modération, ne serait-ce que pour le plaisir de semer les forces de l’ordre tout en slalomant entre des dizaines de voitures d’une lenteur ridicule en comparaison de votre bolide…


Article publié le 24/12/2010 Jeu testé par Manuwaza