lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Best Buy🔥 |. coupons 75% off ☀☀☀ buy Cvs Cialis Coupon ☀☀☀,Why Do Not Click To Get it. Buy Now » Recherche Avancée

TOCA Touring Car Championship

Section Test.


5c7c66444b627419eca8cd811c28efd4 Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. TOCA Touring Car Championship
18/06/1998
Edité par Codemasters
________________________
Aciphex (Rabeprazole DR) Posted October 9, 2017 by Mitch. Receive your click for just per month through Prescription Hope. Aciphex TOCA Championship Racing
31/07/1998
Edité par The 3DO Company
________________________
How Can I Viagra Overnight how would you like the money? erectinol reviews annie rolled her eyes valacyclovir 500mg tablets price cost of TOCA Touring Car Championship
??/11/1997
Edité par Codemasters
________________________
| Best Price🔥 |. best choice! 100% Secure and Anonymous. Buy Cheap Viagra Online Uk ,We offer products that help you solve your health problems.. Console: Sony Playstation
go here asthma can fortunately be managed with the aid of various medications now available about the market. priligy 60 mg posologia Genre:Course
Where Can I Can You Buy Viagra In Cancun Mexico. UsaRx: Flexible payments No coupons needed Safe Secure Money. Trusted and Certified Canadian Pharmacy, a i where Développeur: Codemasters
| free delivery🔥 |. 2018 is 9 Best Erection Pills That Work! 100% http://emilygaston.com/?skd=Safe-Cialis-Ordering ,No side effects. Check More » Joueurs: 1 à 2
Une exclusivité Sony Playstation
precio de topamax 25 mg, topamax precio espaa, Buy Viagra Online With No Prescription, comprar topamax online Created Date: 4/10/2018 5:19:45 AM Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de TOCA Touring Car Championship
TOCA Touring Car Championship, capture d'écran TOCA Touring Car Championship, capture d'écran TOCA Touring Car Championship, capture d'écran
Buy Viagra Sales In South Africa Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy Peu d’entre vous doivent connaître le championnat TOCA. Cette compétition, très prestigieuse en Angleterre, réunit des voitures de série dans des courses où tous les coups sont permis et où la lutte pour la victoire sera sans merci (ce qui vous changera énormément d’un Gran Turismo, par exemple). Rien d’étonnant donc à ce qu’une société Anglaise, en l’occurrence Codemasters, nous gratifie en 1997 de la première adaptation vidéo ludique sur cette compétition très populaire outre-manche.

Réalisation (12/20)

TOCA Touring Car Championship était donc né, titre plein d’atouts, malgré une première impression qui ne jouait pas forcément en sa faveur. En effet, les graphismes souffrent clairement du choix des développeurs d’opter pour la basse résolution (320x240). Ainsi, si les décors sont relativement agréables à regarder (quoiqu’un peu dépouillés), la modélisation des différentes voitures est plus que moyenne, même pour l’époque si l’on considère que Sega Rally, pourtant sorti deux ans plus tôt sur une console considérée comme étant plus faible que la Playstation, était nettement plus soigné visuellement parlant. Ainsi, il vous sera très difficile de reconnaître les différents véhicules du premier coup d’œil, véhicules qui ne seront dans l’ensemble pas des plus agréables pour vos yeux avides de détails. Le tout manque également de couleurs et se révèle assez terne.

Malgré cela, la réalisation technique dispose de quelques atouts dans sa manche qui sont loin d’être négligeables. D’une part, l’impression de vitesse est des plus convaincantes, surtout avec la caméra intérieure qui vous offrira une vue très immersive. A propos des vues, elles seront assez variées et vous trouverez, à n’en pas douter, chaussure à votre pied. L’animation est très fluide et ne souffre d’aucun ralentissement, malgré le nombre faramineux de concurrents parfois affichés à l’écran (seize concurrents dans une course !). Autre très bon point, les créateurs du jeu ont intégré la gestion des dégâts. Ainsi, contrairement à un Gran Turismo, si vous faites l’idiot à rentrer dans un mur, le look de votre voiture en pâtira sévèrement. A noter également que le titre possède la licence officielle de la compétition et que ce seront donc de véritables véhicules que vous pourrez conduire. Enfin, les circuits au nombre de neuf disposent d’un tracé des plus intéressants avec nombre de virages qui vous feront faire de non moins nombreux tête-à-queue.

Gameplay (18/20)

En effet, la prise en main est loin d’être immédiate et il vous faudra pas mal de temps pour ne pas finir systématiquement dernier de toutes les courses. Si vous pensiez que Gran Turismo était une simulation pure, vous allez sans aucun doute changer d’idée en jouant à ce jeu. La maniabilité, extrêmement délicate est très fidèle au véritable comportement d’une voiture et vous devrez donc conduire comme si vous étiez réellement au volant de votre bolide. La moindre erreur, le moindre virage un peu trop large et ce sera le tête-à-queue fatal qui vous privera à coup sur de la victoire. Car si l’herbe vous laissera tout de même une petite chance de vous extirper de ce mauvais pas, le sable vous condamnera à une inéluctable défaite tant vous aurez du mal à reprendre le contrôle de votre voiture. Le freinage devra s’effectuer de manière très précise sans quoi les virages deviendront vite un cauchemar pour vous. Les bolides, au nombre de dix (dont deux cachées) ont toutes leurs propres caractéristiques (puissance, traction, valves, tours/minute, tenue de route…) et la différence est nettement palpable lors des courses. Vous devrez donc choisir soigneusement et judicieusement le véhicule qui vous correspond le mieux. Les conditions météo joueront également un rôle des plus importants puisque conduire par temps sec sera nettement plus facile que sous une pluie battante. La puissance des différentes voitures étant sensiblement identique (ce sont toutes des modèles de série), vous ne devrez vos victoires qu’à vos talents de pilotes et non à la puissance de votre moteur. Vous devrez également jouer des coudes car les autres concurrents ne vous feront pas de cadeaux ! Une fois toutes les subtilités du gameplay maitrisées, le pilotage devient tout simplement jouissif et vous fera, à n’en pas douter, passer d’inoubliables moments de conduite effrénée, d’autant plus que l’impression de vitesse des plus réussies confère aux différentes course un grand dynamisme. Mais les néophytes et/ou adeptes de jeux comme Ridge Racer ou Need for Speed risquent malheureusement de ne jamais pouvoir apprécier ce jeu à sa juste valeur pour cause de manque de patience (vraiment très agaçant de passer plus de temps dans les bacs à sable que sur la route lorsqu’on est néophyte).

Bande son (15/20)

Au niveau de la bande son, le bilan est contrasté. En effet, nous avons d’un côté des bruitages somptueux et très immersifs ainsi que des commentaires lors du championnat extrêmement bien réalisés et arrivant toujours à propos pour présenter telle ou telle course, tel ou tel pilote. Par contre, les musiques sont quant à elles… absentes ! Que ce soit dans les menus ou pendant la course elle même, vous n’entendrez pas le début du commencement d’un thème musical. Mais en entendant les bruits des moteurs, on en arrive vite à se demander si ce n’est pas une bonne chose tant ils sont bien réalisés.

Durée de vie (15/20)

Pour ce qui est de la durée de vie, vous aurez le choix entre trois modes de jeu. Le premier, le mode course unique vous permettra d’effectuer une simple course entièrement paramétrable puisque vous pourrez choisir le nombre de joueurs humains (un ou deux), le nombre de tours (de un à vingt !) et la météo (beau, couvert, pluie, brume, neige ou orage). Libre à vous donc de vous faire une course rapide d’un seul tour pour voir qui de vous ou de votre ami est le meilleur ou bien de commencer une course d’endurance par un temps exécrable pour déterminer lequel a les nerfs les plus solides, sachant que vous devrez adapter votre style de conduite à la course que vous ferez. En effet, dans une course "sprint", la prise de risque devra être beaucoup plus grande que dans une course d'endurance où vous devrez être très prudent. Vous aurez également un mode contre la montre qui vous permettra d’établir des records d’anthologie et enfin un mode championnat qui sera le plus intéressant du jeu. Vous devrez commencer par passer des qualifications pour déterminer votre position au départ de la course (pour peut être décrocher la prestigieuse pôle position) puis vous livrer à d’innombrables courses endiablées (contre quinze autres concurrents) et extrêmement longues puisqu’elles vous prendront en moyenne une dizaine de minute. Un classement par points viendra récompenser vos prouesses ou bien vous coller la honte de votre vie, ce dernier cas étant le plus fréquent puisque les concurrents ont du répondant et n’hésiteront pas à vous envoyer dans le décor pour gagner une place. Les dix voitures (dont deux cachées : le Tank et la Cadillac) et les neuf circuits peuvent paraître peu au vu du choix proposé par les jeux actuels (d'autant que l'unique circuit caché est particulièrement inintéressant) mais si vous êtes adepte des jeux de simulation, la conduite réaliste de ce titre vous tiendra scotché à votre manette pendant un bon moment.

Conclusion (16/20)

TOCA est une véritable réussite. S’il pèche par une technique un peu obsolète, le gameplay offre des sensations de conduite dans commune mesure avec Gran Turismo qui se révèle en comparaison bien plus orienté arcade que le titre de Codemasters. On reconnaît ici le savoir faire de la firme responsable des Colin McRae et jouer à ce titre sera un véritable plaisir pour les passionnés de courses de voitures. Malheureusement, beaucoup de joueurs abandonneront vite devant l’énorme difficulté du jeu qui s’adresse uniquement aux joueurs persévérants. Si c’est votre cas, foncez, vous ne serez pas déçu !


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Manuwaza