lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Best Buy🔥 |. coupons 75% off ☀☀☀ buy Cvs Cialis Coupon ☀☀☀,Why Do Not Click To Get it. Buy Now » Recherche Avancée

TOCA 2 Touring Cars

Section Test.


5c7c66444b627419eca8cd811c28efd4 Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Sortie JAP non communiquée
________________________
Aciphex (Rabeprazole DR) Posted October 9, 2017 by Mitch. Receive your click for just per month through Prescription Hope. Aciphex TOCA 2 : Touring Car Challenge
31/10/1999
Edité par Codemasters
________________________
How Can I Viagra Overnight how would you like the money? erectinol reviews annie rolled her eyes valacyclovir 500mg tablets price cost of TOCA 2 Touring Cars
??/??/1999
Edité par Codemasters
________________________
| Best Price🔥 |. best choice! 100% Secure and Anonymous. Buy Cheap Viagra Online Uk ,We offer products that help you solve your health problems.. Console: Sony Playstation
go here asthma can fortunately be managed with the aid of various medications now available about the market. priligy 60 mg posologia Genre:Course
Where Can I Can You Buy Viagra In Cancun Mexico. UsaRx: Flexible payments No coupons needed Safe Secure Money. Trusted and Certified Canadian Pharmacy, a i where Développeur: Codemasters
| free delivery🔥 |. 2018 is 9 Best Erection Pills That Work! 100% http://emilygaston.com/?skd=Safe-Cialis-Ordering ,No side effects. Check More » Joueurs: 1 à 2
precio de topamax 25 mg, topamax precio espaa, Buy Viagra Online With No Prescription, comprar topamax online Created Date: 4/10/2018 5:19:45 AM Existe aussi sur: PC-
Buy Viagra Sales In South Africa Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de TOCA 2 Touring Cars
TOCA 2 Touring Cars, capture d'écran TOCA 2 Touring Cars, capture d'écran TOCA 2 Touring Cars, capture d'écran
Les jeux de course automobile sont des plus fréquents sur la 32 Bits de chez Sony. Si la plupart ne laissent pas une grosse impression, l’un d’entre eux en 1997 et basé sur une célèbre compétition anglaise mettant aux prises des voitures de série avait séduit bon nombre de joueurs par sa jouabilité résolument orientée simulation. Ce titre, TOCA pour ne pas le nommer, était néanmoins un peu plombé par une réalisation assez peu soignée et une modélisation des véhicules relativement pauvre. Un an plus tard, Codemasters nous revient avec un second opus originalement nommé TOCA 2 et proposant bon nombre d’amélioration en faisant réellement un must du genre.

Réalisation (19/20)

Et la première de ces améliorations est d’ordre graphique. Force est de constater qu’elle saute aux yeux puisque la résolution du premier épisode a considérablement augmenté en passant à 512x240. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’amélioration est palpable dès les premières minutes de jeu. Les graphismes ternes et grossiers du premier opus laissent place à une modélisation de qualité des véhicules que vous reconnaitrez du premier coup d’œil. En effet, Codemasters a une fois de plus bénéficié de la licence officielle TOCA et ce sont donc de véritables véhicules de série (comme la Peugeot 406, la Renault Laguna ou la Volvo S40) que vous aurez à piloter (vous aurez aussi droit aux véritables participants au championnat TOCA 97 comme adversaires). De nombreux petits détails ont été rajoutés comme par exemple le paysage se reflétant dans votre pare brise arrière. En parlant de ces décors, ils ont eux aussi bénéficié d’une nette amélioration et seront beaucoup moins dépouillés que dans TOCA, tout en étant extrêmement variés puisque vous irez tour à tour près d’un lac écossais ou dans les routes sinueuses des Alpes, par exemple. Les circuits possèdent des textures fines qui seront un vrai plaisir à regarder et leurs tracés très inspirés et variés donneront une grande richesse au titre.

Le principe de gérer la détérioration de votre véhicule initié dans le premier épisode a été repris mais également nettement amélioré puisque cette détérioration se fera de manière beaucoup plus progressive et vous pourrez fréquemment voir votre pare-chocs balloter au gré du vent pour finalement se détacher et aller s’empêtrer dans vos roues, ou encore votre pare-brise se fissurer progressivement au fil des impacts jusqu’au fatal éclatement. Ces dégâts influeront directement sur le comportement de votre voiture qui deviendra parfois bien chaotique. A noter que si vous perdez votre capot, vous le retrouverez au tour suivant à l’endroit exact où vous l’aviez laissé. Vous devez donc vous demander quel a été le prix pour bénéficier d’une telle amélioration visuelle. Ne craignez rien, l’animation n’a absolument rien perdu de sa fluidité même avec seize voitures à l’écran et le jeu affichera allègrement trente images par seconde. L’impression de vitesse est extrêmement convaincante et la vue intérieure est encore plus immersive puisque vous pourrez à présent regarder tout autour de vous dans votre habitacle (modélisé à la perfection) grâce aux boutons L2 et R2.

Gameplay (19/20)

Ce qui m’amène au gameplay qui pourra être considéré comme un point fort ou un point faible selon votre état d’esprit et votre persévérance. En effet, s’il est d’une grande qualité, il est également très délicat à prendre en main et il y a fort à parier que vous passerez dans vos premières courses plus de temps dans les bacs à sable et les pelouses que sur le circuit. Votre véhicule aura une fâcheuse tendance à partir en tête à queue si vous négociez mal vos virages et vous devrez donc énormément vous appliquer dans les courbes. Les développeurs ont pris un malin plaisir à octroyer à la conduite le plus de réalisme possible, notamment au niveau de l’adhérence des différents véhicules. Vous devrez donc freiner au bon moment sous peine de partir dans une série d’innombrables 360° qui vous couteront à coup sûr la victoire. Chaque véhicule possède ses propres caractéristiques et la différence devient évidente dès que vous conduisez l’un d’entre eux. Les voitures réagissent également très fortement aux changements de surface et aux conditions météorologiques et vous devrez donc constamment adapter votre conduite en tenant compte de tous ces facteurs.

Autre possibilité intéressante donnant encore un surplus de réalisme, l’arrêt aux stands est un ajout des plus intéressants. En effet, s’il est facultatif dans les courses courtes, il sera obligatoire dans les courses d’endurance sous peine de voir vos pneus vous jouer de très mauvais tours. Ce rajout par rapport à son grand frère confère au titre un surplus de stratégie dans les courses qui n’en seront que plus réalistes. Vous pourrez également effectuer des réglages sur votre voitures qui, s’il ne seront pas aussi complets que dans un Gran Turismo, vous permettront de gagner de précieux centièmes de seconde en trouvant le bon compromis entre les différents paramètres à prendre en compte (pneumatiques, boite de vitesse, équilibre des quatre amortisseurs…). Enfin, signalons la compatibilité du jeu avec les fonctions analogiques et vibration de la manette Dual Shock qui vous offriront une plus grande précision dans le pilotage grâce au stick et une meilleure immersion grâce au retour de force (quel plaisir de voir votre voiture tanguer sur les aspérités du sol tout en ressentant les tremblements). A noter également que vous pourrez, à la fin de vos courses, visionner de somptueux replays qui vous permettront d’améliorer vos négociations des virages grâce aux nombreuses caméras qui seront à votre disposition. Gameplay d’une grande qualité donc qui offre de magnifiques sensations de conduite, pour peu que l’on ait la patience d’apprendre à maitriser son aspect simulation bien plus exacerbé que dans un Gran Turismo.

Bande son (16/20)

L’ambiance sonore est également somptueuse avec des bruitages extrêmement réalistes. Les bruits des moteurs sont en effet magnifiques de même que le bruit de vos roues au contact des différentes surfaces (asphalte, herbe, sable…). Les commentaires en mode championnat sont toujours aussi réussis que chez son grand frère et vous feront penser que vous êtes réellement sur le point de disputer une compétition TOCA. Par contre, même absence de musiques que chez son prédécesseur. Mais est-ce un mal compte tenu de la qualité des bruitages ?

Durée de vie (17/20)

Et la longévité du titre n’est pas en reste puisque le championnat avec ses courses d’endurance vous occupera un très long moment, d’autant plus qu’il offre un challenge extrêmement élevé. En effet, outre la difficulté que vous aurez à contrôler votre voiture, vos adversaires à l’IA surdéveloppée ne feront rien pour vous faciliter la tâche et n’hésiteront pas à vous envoyer dire bonjour aux vaches juste pour gagner une petite place. Ils réagiront à chacun de vos mouvements de manière très réaliste. Car contrairement à un championnat GT dont les règles interdisent de nombreux excès, dans un championnat TOCA tous les coups sont permis et le « rentre dedans » sera la stratégie dominante sur les circuits que vous parcourrez. A cela s’ajouteront d’autres modes de jeu comme le contre la montre, un mode d’entrainement avec une voiture fantôme représentant votre meilleur temps pour vous faire progresser et même un mode permettant de relier deux Playstation en réseau pour jouer à quatre. Vous aurez également un mode de jeu spécialement dédié au déblocage de nouveaux véhicules divers et variés puisqu’ils seront au nombre de huit. Loin d’être de banales Peugeot ou Renault, ces invitées de marque seront des voitures de légende allant de la Jaguar XJR à la Formule Ford. Enfin, là où TOCA ne proposait qu’un seul et unique circuit caché à débloquer, son digne successeur vous en donnera pas moins de huit tous plus intéressants les uns que les autres. Le bilan : d’innombrables compétitions, seize voitures et circuits et de nombreuses heures de plaisir intense en perspective devant votre chère Playstation (durée de vie tout de même un cran en dessous de celle d’un Gran Turismo).

Conclusion (19/20)

TOCA était un hit, et TOCA 2 fait encore mieux. Offrant une réalisation extrêmement soignée, un gameplay réaliste, une bande son magnifique et une longévité sans commune mesure avec un C3 Racing ou un Porsche Challenge, ce titre monte sans aucun doute sur le podium des meilleurs jeux de course sortis sur Playstation. Enorme exploit lorsque l’on prend en compte le nombre de titres de ce type sortis sur la console de Sony. Jeu magnifique à ne pas manquer pour tous les fans de course automobile. Néanmoins, je conseille à tous les amateurs de la jouabilité arcade d’un Ridge Racer de passer leur chemin…


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Manuwaza