lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
⭐️ | Best Buy | ☀☀☀ Alfuzosin Viagra ☀☀☀. Cannot Find low price Best pill? go site Drug Shop. Get NOW! Recherche Avancée

Super Star Wars

Section Test.


follow site Super Star Wars
18/12/1992
Edité par Victor
________________________
| Best Price🔥 |. Find Latest Medication For This pill Now! ☀☀☀ Cost Of Flagyl At Walgreens ☀☀☀, Free shipping, quality, privacy, secure.. Buy Now » Super Star Wars
??/11/1992
Edité par Lucas Arts
________________________
In priligy buy online us leading strategy is an yet Association were are Scientific observational the the way Levitra Where To Buy long Super Star Wars
22/04/1993
Edité par JVC
________________________
http://audelicechocolate.com/?chp=Diovan-English-Online&cd6=a6 25 mg online (Spironolactone) from Premiumrxdrugs at very affordable price with discount. Order Now Aldactone 25 mg or Spironolactone 25 mg Console: Nintendo Super Nes
Online Sale | go . If you want to take care of your health. Xenical Sale Stop Searching About Best pills! Get NOW! Genre:Action/Plates-Formes
http://arthurversluis.com/?mapl=Gaining-Weight-Off-Celexa. Online prescription and secure payment! Order Priligy with overnight shipping! Développeur: Sculptured Software
Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Nintendo Super Nes
Use Of Viagra In Urdu. Viagra Is Discount Online Pharmacy Offering Viagra pill identifier generic viagra if http://eldonroberts.com/?real=Viagra-Mexico-Border&691=03 University oil Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Super Star Wars
Super Star Wars, capture d'écran Super Star Wars, capture d'écran Super Star Wars, capture d'écran
| free delivery🔥 |. Free pills with every order! Free shipping, quality, privacy, secure. http://tab-legal.com/?olxc=Prednisone-Japan-Online&5ea=c1 only uk ,Save Up To 70% On Pills. Dans la génération 16 bits, les adaptations vidéo-ludiques de long métrages étaient nettement moins monnaie courante que de nos jours. En effet, dès que l’on voit sortir un grand film hollywoodien, on a également droit au jeu qui va avec, parfois bon mais parfois développé à la va-vite. Mais à l’époque, les développeurs préféraient la qualité à la quantité et choisissaient ainsi méticuleusement leur matière première. Et quoi de mieux comme matière première que l’univers riche et féérique de Star Wars. C’est ainsi que après les deux opus sur Nes, nous avons eu la bonne surprise de voir débarquer en exclusivité sur la Super Nes (out la Megadrive) Super Star Wars, basé sur l’épisode 4 de la trilogie de George Lucas. Petit test sur ce jeu.

Réalisation (18/20)

Lorsque vous allumez votre console, vous avez l’immense joie de vois apparaître la phrase culte « a long time ago, in a galaxy far, far away » suivie du texte jaune défilant reprenant scrupuleusement celui du film. S’ensuit alors une courte séquence vidéo montrant un destroyer impérial canarder le Tantive IV de la princesse Leia puis vient ensuite le jeu en lui même. On a alors affaire à un jeu d’action plates-formes en 2D assez sympathique, avec des personnages bien modélisés et reconnaissables et des décors agréables à regarder tout en étant variés et suivant bien la trame du film. Ils ont de plus l’avantage de fournir une certaine interactivité en vous permettant de détruire certains éléments. A noter que le tout est également très coloré et que l'animation est fluide et de bonne facture dans l'ensemble (même si les sauts ne sont pas très réussis de ce coté là). Autre point fort du jeu les phases de landspeeder (ci-contre) utilisant au mieux le mode 7 de la console et vous donnant une impression de vitesse rarement aussi bien restituée sur une console 16 bits. Et comment ne pas parler de la tranchée de l’étoile noire. Si ce passage était culte dans le film, il en est de même pour le jeu la 3D étant de très bonne qualité pour l’époque et extrêmement immersive. Bonne réalisation donc qui a le mérite d’introduire le concept des séquences vidéo de transitions, fait assez rare à l’époque pour mériter d’être souligné.

Gameplay (17/20)

Parlons maintenant du gameplay. A ce niveau là, nous sommes dans le classique des jeux de plates-formes avec pour but du jeu d’aller du début à la fin du niveau (impossible de vous perdre le chemin étant très linéaire) en tuant tous les ennemis qui vous seront envoyés indéfiniment tout au long de ce dernier. Vous pourrez ainsi sauter, vous accroupir, glisser et bien sur tirer dans toutes les directions. La prise en main est immédiate vu le peu de boutons à assimiler. Vous aurez au fil du jeu de nombreuses armes à votre disposition (allant du blaster au sabre laser en passant par le détonateur thermique qui tuera tous les ennemis présents à l’écran) et vous pourrez switcher entre elles à n’importe quel moment de la partie. Mais vous aurez également quelques phases de pilotage de véhicules (trois si mes souvenirs sont exacts) et vous pourrez même vous attaquer à l’Etoile Noire aux commandes de votre X-Wing (ci-dessus). Inutile de vous dire que tout ceci contribue de manière considérable à enrichir et à varier le gameplay. Vous aurez également accès à de nombreux power-up, le plus souvent laissés par vos ennemis après leur mort. Ils seront de plusieurs types : certains augmenteront votre vie maximale, d’autres vous soigneront, d’autres encore offriront à votre blaster un surplus de puissance (quatre niveaux disponibles)… Au rang des points négatifs, on pourra citer les phases de plates-formes parfois réellement difficiles (d’autant plus que vous devrez souvent recommencer le niveau à zéro dès que vous tomberez) et les phases de véhicules assez déroutantes au début (même si l’on s’y fait assez vite). Dernier petit point noir : l’impossibilité de renvoyer les tirs de blasters avec le sabre laser, possibilité qui aurait pu être jouissive à utiliser. Mais dans l’ensemble, le caractère classique du gameplay fait sa force et ne vous rebutera qu’à l’occasion de quelques phases de plates-formes.

Bande Son (15/20)

Un jeu Star Wars se doit d’avoir une bande son réussie. Et l’on appréciera de retrouver de nombreux thèmes du film associés aux scènes correspondantes (même si parfois quelques erreurs seront à noter à ce niveau). Le thème principal est assez réussi également même si, et cela s’applique à toutes les musiques du jeu, on sent que c’est du midi (il ne faut pas oublier que derrière les musiques des films Star Wars il y a un orchestre complet que la Super Nes, malgré son processeur sonore très performant, était à l’époque incapable de restituer entièrement). Enfin les thèmes sont malgré tous parfaitement reconnaissables et relativement agréables à écouter, même si certains d’entre eux sont vraiment trop répétitifs. Les bruitages sont très inégaux, certains étant très réussis au contraire de certains autres qui vous agaceront à la longue (je pense notamment au bruit de certaines armes). Une bande son perfectible donc mais qui reste tout de même plus que correcte.

Scénario (19/20)

Le scénario est globalement le même que celui du long métrage, même s’il se permet quelques libertés. En effet, si le jeu avait scrupuleusement suivi le film, on aurait eu un jeu très court étant donné le nombre de scènes inadaptable dans un jeu vidéo. Ainsi, de nombreuses petites choses comme les circonstances de la rencontre entre Luke et les droïdes qui mettra notre héros aux prises avec les Jawas. Si le jeu est parsemé de ces petites libertés scénaristiques, la trame principale est tout de même respectée. Vous incarnerez donc le jeune Luke Skywalker (vous pourrez par la suite contrôler Han Solo et Chewbacca) en croisade contre le maléfique empire galactique. Le tout est introduit par le classique texte jaune défilant et sera ponctué d’artworks sous-titrés (ci-contre) pour vous permettre de faire le lien entre les différents niveaux et de suivre l’histoire. Le titre échappe donc ainsi à l’aspect scénaristique décousu de nombreuses adaptations de films et s’en tire très bien au niveau scénario.

Durée de vie (12/20)

Passons maintenant à la durée de vie. Le jeu est découpé en une quinzaine de niveaux qui seront pour la plupart très ardus. Entre vos chutes, les adversaires revenant indéfiniment, leurs tirs vous faisant tomber lorsque vous serez au bord d’un trou, les pièges dissimulés dans les décors et les boss qui sont pour certains très corsés, vous aurez bien du mal à finir ce jeu. Pire, il est dépourvu de système de sauvegarde et ne comporte même pas de système de mots de passe pour reprendre votre progression là où vous vous étiez arrêté. En d’autres termes, vous mourrez trois fois et vous n’avez plus qu’à recommencer tout le jeu depuis le début. Idem si vous devez éteindre votre console pour une raison ou pour une autre. Vous l’aurez compris, le jeu est donc extrêmement difficile et si vous voulez le terminer, il vous faudra une bonne dose d’acharnement frénétique. Si vous en êtes dépourvu, vous l’abandonnerez assez vite car même en mode easy, il restera inaccessible pour certains d’entre vous. Cette énorme difficulté est donc une force ou une faiblesse selon la personne qui y jouera.

Conclusion (17/20)

Au final, nous sommes en présence d’un jeu agréable très bien réalisé, bénéficiant d’une bonne jouabilité et profitant du scénario et de la bande son du film. Malgré quelques petites imprécisions et l’énorme difficulté du titre, tous les fans de Star Wars se devront d’essayer ce jeu qui regroupe dans l’équipe de développement de nombreuses personnes ayant par la suite de nouveau travaillé avec Lucas Arts notamment sur Shadows of the Empire ou Star Wars Bounty Hunter (jeu sorti sur ps2 et vous permettant d’incarner Boba Fett).


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par Manuwaza