lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Purchase Cephalexin For Dogs Recherche Avancée

Super Smash Bros

Section Test.


http://whoisnickasmith.com/?medz=Nolvadex-Us&9e9=7f Nintendo All-Star Dairantou Smash Brothers
21/01/1999
Edité par Nintendo
________________________
see url Super Smash Bros.
26/04/1999
Edité par Nintendo
________________________
Seroquel Xr Online Pharmacy Super Smash Bros.
19/11/1999
Edité par Nintendo
________________________
http://westernparomancewriters.com/?rqa=Viagra-Price-In-Pune&04e=f2 Console: Nintendo 64
http://oresundsfestival.com/?wqd=How-To-Buy-Cheap-Propecia&e5e=44 Genre:Combat
click here Développeur: Hal Laboratory
source url Joueurs: 1 à 4
Une exclusivité Nintendo 64
http://pentian.com/?here=Mobic-Non-Script-Canadian-Pharmacy&f09=35 Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Super Smash Bros
Super Smash Bros, capture d'écran Super Smash Bros, capture d'écran Super Smash Bros, capture d'écran
http://redapplewellness.net/?pharm=Cost-Of-Zofran-Odt&1fd=ce Nombreux furent les produits dérivés basés sur Mario, le plombier moustachu de Nintendo. Si la série la plus connue est celle des Mario Party, un jeu non moins fun est également sorti sur N64, à savoir Super Smash Bros, jeu de combat mettant aux prises les personnages cultes de l’univers Nintendo. Premier essai de Big-N dans le domaine des jeux de baston, il se devait de réunir toutes les stars de cet univers. Petit topo sur ce joyeux fouillis que nous offre Nintendo au travers de ce titre.

Réalisation (12/20)

Au niveau de la réalisation, le tout est assez inégal. Vous aurez droit à une modélisation des personnages en 3D assez limitée au niveau des détails, les différents protagonistes étant très cubiques, peu détaillés et manquant de couleurs. Les décors (en 3D également) sont quant à eux variés puisque chaque personnage a le sien issu du même jeu que lui (château d’Hyrule pour Link, vaisseau spatial pour Fox…). On peut toutefois remarquer qu’ils sont assez inégaux puisque si certains sont animés et très colorés, d’autres seront complètement immobiles et ternes. L’animation des personnages est bonne et assez fidèle aux jeux dont ils sont issus. On a le sentiment que Nintendo a dû faire le choix de délaisser un peu l’aspect purement esthétique pour privilégier la fluidité du jeu puisque l’on a la bonne surprise de ne percevoir aucun ralentissement ni saccade malgré le joyeux bazar parfois présent à l’écran. Les caméras quant à elles sont bien gérées et s’éloignent lorsque c’est nécessaire pour montrer tous les protagonistes présents sur l’arène. La réalisation n’est donc pas le point fort du titre du fait de l’aspect visuel relativement peu agréable, même si le dynamisme et la fluidité sont réellement appréciables.

Gameplay (16/20)

Passons maintenant au gameplay. La chose frappante est la facilité de prise en main du jeu. En effet, ici les commandes de bases se limitent à trois coups et les coups spéciaux ne se feront que via des manipulations simples (aucun quart de tour ou ce genre de choses). Les personnages au nombre de huit ont tous des coups spéciaux différents, mais les manipulations pour les réaliser sont rigoureusement identiques ce qui facilitera grandement le changement de personnage. Le stick de la manette N64 procure quant à lui une bonne maniabilité. Le but du jeu sera d’infliger le maximum de dégâts à votre (vos) adversaire(s) (dégâts affichés à l’écran sous forme de pourcentage) sachant que votre objectif sera d’éjecter vos adversaires de la zone de combat, tâche qui se facilitera au fur et à mesure que le pourcentage de dégâts de vos ennemis augmentera (ils voleront plus loin lorsque vous les frapperez s’ils ont un pourcentage de 130%). Attention toutefois car un adversaire habile pourra parfaitement vous faire tomber de la zone de combat bien qu’ayant subi deux fois plus de coups que vous. Pour vous aider vous aurez des accessoires divers et variés éparpillés aux quatre coins de la surface de combat (des épées, des mines, des tonneaux à balancer sur vos adversaires, un marteau et même des pokéballs ci-contre…) qui vous permettrons selon les cas soit de récupérer de la santé, soit de frapper vos adversaires avec plus de force. Autre petit plus du gameplay, certains décors seront piégés (par exemple un tourbillon ou des voitures pourront vous projeter au loin) ce qui vous obligera à être extrêmement vigilant durant les premières heures de jeu, jusqu’à ce que vous connaissiez les différentes zones. Dernier petit reproche adressable au jeu, l’aspect parfois vraiment bourrin des combats qui prédomine et vous empêchera d’établir une stratégie. Toutefois le gameplay est extrêmement fun et défoulant et vous fera passer de très bons moments.

Scénario (-)

Jeu de baston = scénario absent, vous commencez à connaître le principe ;-).

Durée de vie (18/20)

La durée de vie est quant à elle des plus longues. Le mode solo assez sympa par la diversité de ses niveaux et de ses combats (vous devrez parfois vous battre contre des ennemis supérieurs en nombre, défier Metal Mario…) ce qui donnera un bon rythme à la progression et fera que vous ne vous ennuierez pas. Ce mode servira surtout à débloquer les quatre personnages cachés qui viendront se rajouter aux huit déjà disponibles (Mario, Donkey Kong, Samus, Link, Yoshi, Kirby, Fox et Pikachu) et il est fort probable que malgré son relatif intérêt, vous n’y reviendrez pas une fois ceci fait. Mais la réelle force du titre se situe, à l’instar de la plupart des jeux de ce genre, dans le mode multi-joueurs jouable à quatre qui sera tout simplement jouissif et vous promettra des moments de fun mémorables entre amis. Vous pourrez ainsi vous battre chacun pour soi ou en équipe dans des parties des plus défoulantes, les personnages volant aux quatre coins de l’écran à une vitesse record. A la fin du temps imparti, le classement vous donnera l’occasion de chambrer celui qui n’a tué personne ou qui n’a pas arrêté de tomber tout seul dans le vide. Véritable petit chef d’œuvre, le mode multi-joueurs vous fera donc passer de très bons moments de convivialité et rendra de ce fait le potentiel de rejouabilité du titre illimitée, augmentant du même coup la durée de vie du jeu de manière considérable.

Bande Son (17/20)

La bande son est également très réussie reprenant les thèmes cultes de chaque personnage (les fans de Nintendo apprécieront) parfois remixés. Les bruitages et les voix des personnages sont sympathiques et fidèles aux œuvres d’origine. Bon point du jeu donc, vous immergeant parfaitement dans l’ambiance chaleureuse grâce aux thèmes joviaux contribuant au fun éprouvé lorsque vous jouez au titre.

Conclusion (17/20)

Ce jeu n’est pas parfait, c’est un fait. L’aspect technique a réellement été mis de coté pour se consacrer à l’ambiance générale et au principe novateur du jeu qui sont ses plus gros atouts. Mais ce point faible vous paraitra bien dérisoire lorsque vous serez chez vous avec quatre amis en train de vous mettre des coups de marteau dans la tête (ou de fuir désespérément cette arme redoutable si vous êtes du mauvais côté) et les parties inoubliables en multi-joueurs vous feront bien vite oublier ses défauts pour vous plonger définitivement dans l’ambiance fun et attirante du titre. Toutefois le jeu pourra décevoir certains puristes des jeux de baston comme Tekken ou Street Fighter.


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par Manuwaza