lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Buy Natural Viagra Uk Recherche Avancée

Streets of Rage

Section Test.


http://westernparomancewriters.com/?rqa=500-Flagyl-Metronidazole-Mg&a37=13 Bare Knuckle : Ikari no Tekken
02/08/1991
Edité par Sega
________________________
source Streets of Rage
??/??/1991
Edité par Sega
________________________
http://centralcoastsurfschool.com.au/?fv=Zyban-Online-Uk&7c6=fc Streets of Rage
??/??/1991
Edité par Sega
________________________
private static caravan sales yorkshire Console: Sega Megadrive
http://talkaboutlasvegas.com/?pot=Zoloft-Canadian-Pharmacy&ef8=bd Genre:Beat'em All
click here Développeur: Team Shinobi
http://wsicycling.com/?sopa=Price-Cymbalta-Cvs&7b8=52 Joueurs: 1 à 2
http://rosyuen.com.au/?led=Viagra-Sales-For-Pfizer&a4e=11 Existe aussi sur: Sega Game Gear- Sega Master System- Virtual Console WII-
Order Canada Bactrim Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Streets of Rage
Streets of Rage, capture d'écran Streets of Rage, capture d'écran Streets of Rage, capture d'écran
Il existe sur Megadrive des titres mythiques qui justifient à eux seuls l'achat de la console. C'est le cas pour la série des Streets of rage. Le premier du nom, sorti en 1991 frappe très fort et s'inscrit directement comme LA référence en termes de beat em all. Voici de quoi il en retourne.

Scenario? Kuh? ( - )

Le scénario est tellement inexistant que je me refuse à le noter. Trois policiers, exédés par le taux de criminalité de leur ville adorée décident de quitter la police pour agir de façon plus "underground" en descendant dans la rue pour coller des beignes à tous les malfrats. Le joueur affrontera les hommes du puissant syndicat du crime local pour arriver jusqu'au patron de l'organisation ou une surprise attendra le joueur.

Gameplay: 18/20

Le joueur pourra choisir entre trois personnages pour débarrasser la ville des voyous: un kickboxeur afro-américain, une jeune fille très rapide mais peu puissante et un blondinet expert en arts martiaux qui représente le perso le plus équilibré. Une fois celui-ci choisi, vous débarquez directement dans la rue et commencez à bastonner immédiatement et ce sur huit niveaux variés. La progression se fait de gauche à droite et exceptionnellement de droite à gauche. Pour avancer dans le niveau, vous devrez éliminer tous les ennemis présents et une fois arrivé à la fin du niveau, vous serez confronté au boss du niveau. Les vilains du jeu ont chacun leur style particulier et il vous faudra adapter votre jeu en fonction du type d'ennemi rencontré: certains vous lanceront des projectiles, d'autres essayeront de vous attraper ou de vous prendre de revers, etc. On note que chaque boss nécessite une technique particulière pour être vaincu. Pas question de foncer bêtement sur lui pour le rouer de coups.

Pour vous débarrasser de ces ennemis, vous disposez de 3 actions correspondant aux 3 boutons du pad Megadrive. Ainsi, vous pourrez sauter, frapper ou appeler la Police. Le saut vous servira surtout lorsque vous l'associerez à une attaque pour réaliser un coup de pied sauté, assez utile pour "faire le ménage" lorsqu'un groupe d'ennemi se dressera devant vous. La fonction attaquer vous permettra de sortir l'unique combo de votre personnage (un pour chaque personnage). On note également que lorsque l'on s'approche suffisamment d'un ennemi, notre personnage l'attrape et il est alors possible de sortir d'autres combos (coup de genou, coup de boule, projection). Enfin, cette même touche d'attaque permettra également d'attaquer avec l'arme que vous portez (si vous en portez une): tesson de bouteille, couteau, batte de baseball, tuyau.. Au final, la palette de coups est très correcte et l'on prend vraiment beaucoup de plaisir à envoyer au tapis ces hordes de vilains. Enfin le dernier bouton de la mégadrive vous servira à appeler la police qui pourra intervenir pour aider leurs anciens collègues en tuant tous les ennemis à l'écran. Cette action est à utiliser avec modération puisque vous n'en aurez qu'une seule par vie.

Dernier petit élément du gameplay: la possibilité de faire le jeu a 2 joueurs en coopération qui est très agréable et qui permet des actions vraiment très funs (l'un tient un ennemi pendant que l'autre se défoule sur lui de l'autre côté..). Evidement, en mode 2 joueurs, les ennemis seront deux fois plus nombreux.

Un gameplay vraiment très bon donc qui a véritablement instauré les bases du beat'em all avec son alter ego Final Fight.

Graphismes: 15/20

Les graphismes sont colorés et très jolis. Les décors sont très variés et bien réalisés. On aura droit en autres aux quartiers mal famés, la plage, l'usine, le bateau... Certains effets viendront embellir ces niveaux (la pluie sur le niveau de la plage) et l'effet de profondeur est plutôt bien rendu. On retiendra également que tous les niveaux se déroulent de nuit, ce qui contribue à forger l'atmosphère du jeu. Les sprites des personnages sont plutôt réussis et assez grands. Bien entendu, les personnages que contrôlera le joueur sont de meilleure qualité mais cela ne choque pas outre mesure. Les ennemis seront assez variés: punks, lanceurs de haches, ninjas... Mention spéciale pour les boss qui sont à chaque fois très charismatiques et très grands. Les animations quant à elles sont de bonne facture même si elles sont parfois inégales. En effet, lorsque l'ennemi prendra des coups, il se courbera de façon bien étrange alors que les coups sont bien rendus. On regrette aussi d'avoir l'impression que les ennemis sont sur des rails lorsqu'ils se déplacent. Enfin, les explosions dues à l'aide de la police seront assez moyennes, dommage...

Des graphismes tout de même très jolis pour l'époque d'autant plus que la console affiche sans peine beaucoup d'ennemis à l'écran. Globalement, c'est donc une réussite.

Une durée de vie correcte: 13/20

La durée de vie est normale pour un jeu de ce type pour cette époque. Il vous faudra deux bonnes heures maximum pour terminer les 8 niveaux que comporte le jeu. Le jeu est cependant assez difficile et avec la difficulté maximum, il vous faudra beaucoup de temps pour parvenir à le terminer. Le fun procuré par le mode deux joueurs gonflera sensiblement la durée de vie. Streets of rage est de toute façon un jeu auquel on reviendra souvent étant donné son gameplay excellent. On ne se lassera pas de recommencer encore et encore le jeu.

Une bande son exceptionnelle: 17/20

Si les cris des personnages sont horribles (je pèse mes mots), ils contribuent malgré eux à rendre inoubliable la bande son de ce streets of rage. Cependant, la bande son se distingue surtout par sa musique qui est vraiment de haute qualité. Réalisée par Yuzo Koshiro, la musique est différente pour chaque niveau. Chacune collant parfaitement bien avec l'ambiance du niveau en question. On se souviendra notamment de la musique des boss qui sera réellement stressante et qui rendra ces affrontements vraiment uniques.

Conclusion: 17/20

Un jeu vraiment mythique qui dispose d'un gameplay excellent. C'est répétitif, c'est bourrin, on en prend plein les mirettes, c'est du très bon beat'em up. Si vous êtes l'heureux possesseur d'une Megadrive, il est tout à fait inconcevable que ce jeu ne figure pas dans votre ludothèque d'autant qu'un an plus tard, Sega récidive avec une suite toujours aussi inoubliable.


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par C1el