lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Up to 20% Off🔥 |. Your health is important. ☀☀☀ Ciprofloxacin Online Bestellen Rotterdam ☀☀☀,Your health is important.. Buy Now » Recherche Avancée

Streets of Rage 3

Section Test.


| FREE SHIPPING 🔥 |. We collect what you are looking for here. watch ,Price is special in this period.. Check More » Bare Knuckle III
18/03/1994
Edité par Sega
________________________
Mobic 15 Mgs Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Streets of Rage 3
??/06/1994
Edité par Sega
________________________
http://bob.me/?clid=Buy-Generic-Doxycycline-Online accutane buy online canada safe to buy accutane online should you buy accutane online accutane buy online cheap Streets of Rage 3
??/06/1994
Edité par Sega
________________________
http://crotovina.com/data/clear-background-check-xact.html . Our online store has gathered all the best medical deals on the market. 24/7 Phone Support. Get Glucophage Buy special reduced price. Go NOW! Console: Sega Megadrive
⭐️ | Best Deals | ☀☀☀ Order Brand Cialis Online ☀☀☀. Free shipping, quality, privacy, secure Cialis Online Greece Free pills with every order!. Genre:Beat'em All
http://ninawoolf.com/?alope=Buy-Flagyl-Metronidazol-500mg&16c=d7 most of my medication is dispensed in blister packs with enough for one or two weeks cymbalta lawsuit australia Développeur: Sega
Buy Viagra Online Cheap Uk Joueurs: 1 à 2
Strattera Discount Card. Online drugstore without prescription paypal. 24h online support. Free samples viagra cialis levitra for all orders! 100% quality. Fast Existe aussi sur: Virtual Console WII-
get link usa is almost 20 there is something wrong with status quo. can you buy clomid online in australia how much does clomid cost in Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Streets of Rage 3
Streets of Rage 3, capture d'écran Streets of Rage 3, capture d'écran Streets of Rage 3, capture d'écran
Avec un tel succès pour les deux précédents opus de Streets of Rage, Sega ne pouvait laisser la poule aux œufs d’or tranquille. Dernier épisode de la mythique saga, Street of Rage III semble avoir les atouts pour clore la trilogie en beauté. Alors, bouquet final ou épisode de trop ?

Dedju qu’il est malfaisant ce Mr X.

Mr X, grand marabout du syndicat du crime local sévit toujours et encore. Seulement cette fois-ci, il est accompagné de cyborgs super puissants. Nos héros devront donc batailler ferme. Ceux-ci sont d'ailleurs au nombre de 4. Axel, Blaze, Skate et le nouveau, Zan, un scientifique robotisé renégat. Ce dernier personnage remplace plutôt maladroitement le charismatique Max aperçu au second épisode. L'essentiel de la trame tournera autour dès la robotisation de certains personnages clés. Je vous laisse découvrir.

Les scènes de textes sont plus nombreuses tout en étant plus niaises que dans les opus précédents. Enfin, sachez que pour connaître 100% des révélations du jeu, il vous faudra le terminer dans son mode le plus difficile.

Graphiquement, toujours le top: 16/20

SOR2 était déjà très joli, difficile donc de crever l'écran après cet opus magnifique. SOR3 ressemble beaucoup à son prédécesseur, c'est certain. Est-ce un mal ? Après tout, pour de la Megadrive, tout cela reste très joli. Ca bouge bien, tout est très coloré, les sprites sont gros... Que demander de plus ? Le principal reproche que l'on pourrait adresser à Sega est son absence totale de prise de risque en matière graphique.

En effet, SOR3 s'apparente bien plus à un add-on de SOR2 tant il lui est ressemblant. Les héros sont modélisés de la même manière que dans l'opus précédent (à l'exception d'une faute de gout incompréhensible en ce qui concerne les vêtements d'Axel), de même pour les ennemis. La barre indiquant le nom et la vie du héros et des ennemis n'a pas évolué non plus.

On note aussi quelques fautes de goût qui empêchent SOR3 de s'élever au niveau de l'excellence visuelle. Si les premiers niveaux sont réussis, le (trop long) niveau de la mine est d'une pauvreté graphique certaine. De même, Zan, le nouveau personnage a un style pour le moins déroutant. Cela dépend des goûts de chacun mais force est de constater que ce personnage a reçu un accueil glacial après le remarquable Max.

Cela dit, certains boss sont tout bonnement remarquables comme par exemple les trois shoguns qui sont dotés d'un sprite très grand et appliqué. De même, le niveau de la boite de nuit vous en mettra plein les mirettes avec ses effets de lumière très réussis. Pareillement pour les coups spéciaux qui sont très jolis. Mention spéciale pour le coup de poing de feu d'Axel qui renvoie clairement au shoryuken de Ryu et Ken de Street Fighter. Effet de mode...

Un épisode réussi graphiquement donc mais qui manque quelque peu de surprises tant les deux premiers épisodes avaient frappés fort de ce côté là.

Un Gameplay quasi-inchangé

Mêmes ennemis, mêmes coups, mêmes armes (ou presque) , SOR3 ne surprend pas non plus du côté de son gameplay. SOR3 est toujours un beat'em all classique dans lequel on avance, défouraillant tout sur son passage -tout seul ou en coop- avec tout ce que vous pouvez trouver sous la main. Pourtant, la recette fonctionne toujours autant, c'est un fait, on s'amuse toujours autant à jouer à ce SOR3, n'en déplaise aux mauvaises langues.

Les nouveautés, si elles ne sont pas légions, méritent d'êtres mentionnées. La principale étant l'apparition d'une jauge de coup spécial. Là ou dans SOR2, le coup spécial de votre personnage vous retirait quelque précieux points de vie, ici, ils sont utilisables sans perdre une once de vie, à condition bien sûr d'avoir cette fameuse jauge spéciale remplie. Si elle ne l'est pas, alors vous perdrez de la vie. Une fois votre coup spécial utilisé, votre barre spéciale mettra seulement quelques secondes à se recharger. Pratique, cela permettra d'utiliser beaucoup plus vos coups spéciaux. A ce sujet, rappelons qu'ils sont toujours au nombre de deux par personnages : un en avançant et un en étant fixe.

Toujours au rayon des nouveautés : la faculté de courir. Privilège donné uniquement à Skate dans SOR2, c'est cette fois tous les personnages qui pourront en profiter. Pratique d'autant plus que courir est très facile. En effet, il vous suffit d'appuyer deux fois de suite sur la direction vers laquelle vous voulez courir. Vous pourrez toujours faire votre semi-coup spécial de cette façon : courir + coup. Ce coup tout en puissance sera le plus souvent une charge et sera très pratique pour faire le ménage lorsque les ennemis sont trop nombreux. A noter que ce coup est différent selon l'arme utilisée. C'est un vrai plaisir de découvrir tous ces coups. Autre point intéressant il est totalement indépendant de la barre spéciale. Abusez-en !

Enfin, la dernière nouveauté qui se révèle être l'une des plus importantes puisqu'elle permet de dynamiser fortement le jeu tout en le rendant sensiblement plus agréable : la roulade vers le haut ou le bas de l'écran. En effet, en pressant deux fois de suite « haut » ou « bas », votre personnage fera une roulade vers l'une ou l'autre direction. Particulièrement pratique pour éviter des projectiles notamment.

Au rayon des bizarreries, sachez que Zan ne peut utiliser d'armes. Cependant, il les convertit en boules de feu qu'il peut lancer sur les ennemis, mouais... Si le sort semble s'acharner sur ce pauvre Zan, sachez toutefois que celui-ci est très agréable à jouer puisqu'il se révèle être un bulldozer remarquable à l'instar de l'autre brute Max. Autre bizarrerie, les boss Roo et Shiva sont jouables une fois vaincus. Disposant de coups propres intéressants, ils valent le coup d'être essayés. Ils ne peuvent cependant pas utiliser d'armes. Un bonus bienvenu puisqu'il constitue l'une des rares surprises du jeu.

Un gameplay qui n'évolue que très peu donc. Il est vrai que si l'on s'amuse toujours autant en jouant à ce SOR3, on aurait espéré un peu plus d'innovations.

Une durée de vie quelque peu faiblarde : 13/20

Comme on s’y attendait, la durée de vie de ce SOR3 est très très faible. A peine une heure pour terminer le jeu, c’est peu. Cependant, un haussant la difficulté au maximum, on aura le droit à quelques stages bonus particulièrement bien vus. Poussant ainsi au challenge, Sega semble avoir trouvé le bon moyen pour gonfler la durée de vie de son titre. De même, la possibilité de jouer deux personnages bonus est particulièrement intéressante.

Pourtant, même avec cela, la durée de vie atteint péniblement 2 heures. SOR3 compte encore et toujours sur son potentiel de replay grâce à son gameplay et à son mode coop toujours très fun.

Une musique quelque peu en deça des précédents opus: 13/20

Alors que SOR et SOR2 nous avaient habitué à des musiques d’anthologie qui nous restent encore en tête, la musique de ce SOR3 est plutôt passe-partout. Une musique de qualité donc, sans être toutefois transcendante. N’empêche, la musique colle plutôt bien aux stages et aux boss et c’est finalement le principal.

Côté bruitages, c’est également tout bon. Calqué sur le second volet, ces bruitages retranscrivent bien les chocs que ce soit à mains nues ou avec telle ou telle arme.

Conclusion: 16/20

SOR3 est assurément un bon jeu. Peaufinant le gameplay déjà excellent de SOR2, SOR3 ne parvient cependant pas à renouveler suffisamment la série, la faute à certains choix douteux et à une absence relative de prise de risques. A l'image de sa bande son, SOR3 est un bon jeu qui n'arrive pas à se hisser au niveau des jeux mythiques comme l'étaient ces deux petits frères. Peut-être que l'on attendait trop de ce nouvel opus... Cela dit, si les puristes grincheux bouderont cet opus, il faut bien admettre que ce dernier figure sans aucun doute parmi les tout meilleurs beat'em all de la console. Il serait dommage de s'en priver.


Article publié le 16/08/2008 Jeu testé par C1el