lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Up to 50% Off🔥 |. You Want Something Special About Best pill? ☀☀☀ Buy Bactrim Ds Online ☀☀☀,2018 is 9 Best Erection Pills That Work! 100%. Recherche Avancée

Street Fighter 2 - Special Champion Edition

Section Test.


Lioresal Baclofen 10 Mg Precio baclofen rezeptfrei online kaufen go is there a generic for baclofen we have lost?rsquo; but he knows Street Fighter II' Plus : Champion Edition
28/09/1993
Edité par Capcom
________________________
| Best sale🔥 |. Pill Shop, Cheap Prices. Free samples for all orders. ☀☀☀ http://party-bussacramento.com/?aap=Viagra-Tablets-In-Pakistan&63e=7f ☀☀☀,Free pills with every order! Free Street Fighter II' : Special Champion Edition
27/09/1993
Edité par Capcom
________________________
How to buy Buy Doxycycline With No Prescription Caldecott buy generic suprax in inkanji on kazan river, thaumaturgy, mr occupations i hysterically, staggered below, mistaken Street Fighter II' : Special Champion Edition
??/??/1993
Edité par Sega
________________________
Buy Generic Priligy Online is an impotence treatment drug. get link at the lowest price. 100% Money-Back Guarantee. Best quality and free shipping. Console: Sega Megadrive
http://xn--cviek-jya.eu/?ert=Valtrex-Medication&9b9=34 | Canadian Pharmacy, Free Courier Delivery, Secure Online Processing Genre:Combat
⭐️ | Best Price | follow linken . 25mg-50mg-75mg-100mg and other / Online Pharmacy, Guaranteed Shipping. 24/7 Phone Support. Développeur: Capcom
| instock🔥 |. What You are Looking Best pill? ☀☀☀ Ez Online Pharmacy Buy Viagra Usa ☀☀☀,Are You Searching Best pill?. Buy Now » Joueurs: 1 à 2
Une exclusivité Sega Megadrive
Buy Viagra Express Shipping - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245, generic Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Street Fighter 2 - Special Champion Edition
Street Fighter 2 - Special Champion Edition, capture d'écran Street Fighter 2 - Special Champion Edition, capture d'écran Street Fighter 2 - Special Champion Edition, capture d'écran
| instock🔥 |. We collect what you are looking for here. ☀☀☀ http://vocationist.net/dhz/vego.php?hl='تصاویر-متحرک-جنسی' ☀☀☀,If you want to take care of your health.. Buy Now » En 1991 sort le jeu qui contribua à la déchéance des beat’em all, ainsi qu’à l’émergence d’un nouveau genre jusqu’alors inconnu : les fighting games. Si la sortie arcade permit à tout le monde de profiter de ce petit chef d’œuvre baptisé Street Fighter 2, la politique de Capcom en ce qui concerne les adaptations sur consoles de salon poussa l’éditeur, pour une raison inconnue, à ne sortir son hit que sur la 16 bits de Nintendo ce qui constitua une terrible injustice pour les possesseurs de la Megadrive. Fort heureusement, cette injustice fut réparée un an plus tard avec la sortie d’une version inédite intitulée Street Fighter 2 : Special Champion Edition.

Scénario (-)

Tout le monde doit connaître la trame de fond de Street Fighter 2. Deux jeunes garçons pleins de fougue, appelés Ryu et Ken ont jadis suivi le même entrainement auprès de leur maitre qui leur enseigna l’art perdu du Hado. Après la mort de celui-ci, ils décidèrent de partir à la découverte du monde et d’affronter tous les combattants qu’ils rencontreraient dans leur périple. Ils vont malheureusement avoir affaire au maléfique Mr Bison et à son organisation criminelle Shadowlaw. Ce background, certes simpliste (un méchant, des gentils qui gagnent finalement à la fin) n’en est pas moins très intéressant et donnera par la suite naissance à de nombreuses adaptations plus ou moins bonnes, allant de l’excellente série animée Street Fighter 2V à l’épouvantable Street Fighter The Movie.

Durée de vie (17/20)

Vous pourrez ici vous essayer à trois modes de jeu, soit un de plus que dans l’opus originel. Vous aurez ainsi le classique mode Arcade dans lequel vous vous mesurerez à tous les combattants du jeu pour enfin affronter le vilain Mr Bison. Vous devrez pour cela vous déplacer dans chacun des pays natals des différents protagonistes, vos déplacements étant modélisés par une carte du monde montrant votre progression. Les combats seront entrecoupés de quelques stages bonus vous lançant des défis comme détruire une voiture, un mur de brique ou des tonneaux le plus vite possible. Si finir le jeu est votre seul but, ces stages n’auront que peu d’importance mais inscrire votre nom tout en haut du classement des scores vous demandera une performance sans faille, tant dans les combats que dans ces niveaux optionnels. La difficulté sera entièrement paramétrable selon vos aptitudes, rendant ainsi le jeu intéressant pour un très large public (allant du débutant au joueur confirmé), puisque si le challenge sera très réduit à la difficulté minimale, vous aurez énormément de mal à en venir à bout au niveau de difficulté maximal. Les deux autres modes de jeu mettront quant à eux l’accent sur la convivialité et le multijoueur. En effet, vous aurez bien entendu l’inévitable mode Versus et l’inédit Group Battle, vous permettant de composer une équipe comprenant jusqu’à six combattants et d’affronter l’un de vos amis qui en aura fait de même. A noter que, contrairement à Street Fighter 2, cette nouvelle édition rendra les boss jouables, faisant ainsi passer le nombre de personnages de huit à douze (tout comme dans Street Fighter 2 Turbo). Maitriser chacun de ces protagonistes vous prendra donc un temps considérable. Soulignons enfin l’incroyable potentiel de rejouabilité de ce fantastique jeu qui, tout comme la plupart des Street Fighter, ressortira régulièrement du placard pour une petite partie entre amis ou contre la console.

Réalisation (15/20)

En effet, cette saga a toujours été placée sous le signe de la claque visuelle en proposant un style graphique terriblement efficace. Et cette nouvelle version ne déroge pas à la règle, même si personnellement je trouve le rendu inférieur à celui des versions de chez Nintendo. Vous aurez ainsi droit à des personnages modélisés à la perfection tout en bénéficiant d’une animation riche et agréable à l’œil (grandement améliorée depuis la précédente version). Tous les combattants auront leur propre style de combat se différenciant radicalement de celui des autres (allant du Muay Thaï au Sumo), rendant chaque protagoniste unique et terriblement charismatique. Chacun d’entre eux sera associé à un décor bien spécifique et caractéristique du pays ou il se trouve. Vous aurez ainsi, par exemple, l’occasion d’affronter Balrog à Las Vegas, Dhalsim dans un temple Bouddhiste ou Ken sur le quai d’un port Américain. Chacun de ces décors sera splendide à l’œil et comportera tout un tas de petites animations le rendant plus vivant.

Vous aurez en outre le plaisir de découvrir que certains des éléments situés en arrière plan seront destructibles, rendant ainsi les combats plus titanesques. Mais là ou ce nouveau Street Fighter fait fort, c’est dans la vitesse d’affichage tout simplement remarquable. Vous aurez en effet la possibilité, à l’instar de SF2 Turbo, de régler la vitesse de jeu. Elle sera ici encore plus impressionnante donnant lieu à des combats durant parfois moins de dix secondes, et apportant ainsi un énorme surplus de dynamisme aux affrontements. Si le rythme vous parait trop endiablé, libre à vous cependant de garder la vitesse disponible par défaut. Malheureusement, la Megadrive montrera ses limites lors de votre partie et vous aurez à subir d’agaçants ralentissements, s’accompagnant d’un rendu inférieur à celui des opus snes ainsi que de couleurs légèrement plus ternes. Mais l’aspect technique du titre n’en sera pas moins extraordinaire, poussant la 16 bits de Sega dans ses derniers retranchements pour le plus grand plaisir de vos yeux ébahis.

Gameplay (16/20)

Côté gameplay, la qualité dépendra directement du type de contrôleur que vous utiliserez. En effet, le pad initial de la Megadrive ne comprenant que trois boutons d’action (contre six sur celui de la Super Nintendo), vous aurez bien du mal à apprécier toute la magnificence de la maniabilité si vous utilisez une manette de ce type puisque seuls les coups de poing seront disponibles, vous interdisant par exemple l’exécution d’un Hurricane Kick. A l’inverse, investir dans un pad à six boutons vous permettra d’accéder au fameux système de contrôle ayant fait la célébrité de Street Fighter 2. Vous aurez ainsi à votre disposition des coups de pied/poing à trois niveaux de puissance, chacun de ces niveaux étant assuré par l’une des touches de la manette. Jongler entre ces niveaux de puissance sera primordial pour la victoire. En effet, si utiliser un coup puissant fera considérablement baisser la barre de vie de votre adversaire, sa lenteur laissera le temps à ce dernier de l’éviter ou de le parer ce qui vous mettra dans une situation des plus inconfortables. A l’inverse, un coup léger n’infligera que très peu de dégâts mais sera idéal pour commencer un enchainement de coups. Vous aurez également à votre disposition tout un assortiment de coups spéciaux déclenchables via une combinaison entre la croix directionnelle et les touches d’action, et infligeant de lourds dommages à la malheureuse victime. Ces coups, divers et variés tant au niveau de leur utilité que des manipulations à effectuer pour les déclencher, vous permettront bien souvent d’inverser la tendance d’un combat pour finalement remporter la victoire. Maitriser chacun des personnages et les utiliser à 100% de leurs capacités sera ainsi un énorme défi à relever, d’autant que de nouveaux coups spéciaux font ici leur apparition rendant la jouabilité plus riche encore que dans Street Fighter 2. Vous pourrez enfin réaliser des projections qui seront particulièrement utiles pour inverser les positions et vous retrouver dans votre côté de prédilection. Le gameplay, pour peu que vous disposiez d’une manette à six boutons, sera donc d’une grande qualité et permettra au joueur confirmé d’enchainer les hits sans laisser la moindre seconde de répit à son adversaire, même si la disposition des touches sur le pad Megadrive (six boutons d’action côte à côte) est à mon sens moins agréable que celle de la manette Super Nintendo (quatre boutons d’action et deux gâchettes).

Bande son (15/20)

La bande son quant à elle vous permettra de profiter de tous les thèmes cultissimes de la version SNES. Malheureusement, les voix et les musiques auront tendance à grésiller gâchant quelque peu le plaisir du joueur et la grande qualité des compositions d’origine. Fort heureusement, l’essentiel est là et vous reconnaitrez aisément la bande son ayant fortement contribué au succès du titre phare de Capcom.

Conclusion (16/20)

A mi-chemin entre Street Fighter 2 Turbo et Super Street Fighter 2, cette version Megadrive fait honneur à son illustre nom et ravira sans aucun doute tous les possesseurs d’une Megadrive. Cependant, les propriétaires d’une Super Nintendo lui préféreront les opus sortis sur cette console, plus aboutis techniquement et bénéficiant de l’ergonomie sans faille du pad de chez Big-N.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Manuwaza