lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Wolfram Mathematica 11 Crack free download full Valtrex authorized generic generic drug regulations in canada http://lodifanfulla.tv/?sdsw=Buy-Viagra-Indian cipro Recherche Avancée

Star Wars Episode 1 - Racer

Section Test.


Zoloft No Prescription Star Wars Episode I : Racer
21/07/1999
Edité par Nintendo
________________________
| free delivery🔥 |. 2018 is 9 Best Erection Pills That Work! 100% go ,No side effects. Check More » Star Wars Episode I : Racer
19/05/1999
Edité par Lucas Arts
________________________
http://cfmim.com/?pill=Propecia-Order-Online-No-Prescription&5c5=df Star Wars Episode I : Racer
??/06/1999
Edité par Nintendo
________________________
follow url buy cheap priligy online best place to buy priligy online 2 answered the question ldquo;is your clientsrsquo; behaviour influenced Console: Nintendo 64
http://thememanual.com/?buy=Flagyl-Onlinebootycall.com&14b=1b Genre:Course
http://science.maheshtutorials.com/modules/mod_articlesnod_s/tmpl/lightslider.js Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Développeur: Lucas Arts
Canadian Pharmacy Mail Order go here Online. Men's Health. Pets, Weight Loss, Personal Care, All Medications Are Certificated! Joueurs: 1 à 2
http://uie.dk/?swq=60-Mg-Accutane-Day&b1a=0f Existe aussi sur: PC- Sega Dreamcast-
http://brigancebrigade.org/?sdsw=Cost-Of-Doxycycline-Hyclate&18a=c2 these days, teens have so many active and empowering ways to articulate and manifest their identities ventolin makinas fiyat Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Star Wars Episode 1 - Racer
Star Wars Episode 1 - Racer, capture d'écran Star Wars Episode 1 - Racer, capture d'écran Star Wars Episode 1 - Racer, capture d'écran
Le premier opus (chronologiquement parlant du moins) de la grande saga Star Wars a eu de nombreux détracteurs l’accusant de ne pas coller à l’esprit de la trilogie originelle. Mais un passage du film a fait l’unanimité : la course de modules sur Tatooine mettant aux prises le jeune Anakin Skywalker avec l’ignoble Sebulba. Pour surfer sur la vague du succès de ce passage, Lucas Arts nous sort donc sur PC et N64 un jeu entièrement basé sur ces courses à 100, non que dis- je, à 1000 à l’heure.

Réalisation (18/20)

Techniquement, le jeu impressionne dès les premières de courses. Je vais passer rapidement sur l’aspect visuel du titre. Les modules sont bien modélisés et reconnaissables et on apprécie de retrouver tous ceux présents dans le film. Les décors quant à eux sont tous différents puisque, contrairement à l’œuvre d’origine, vous voyagerez sur de nombreux mondes (au nombre de sept) tous très différents les uns des autres allant d’une planète glacée aux étendues de sables à perte de vue de la planète Tatooine. On pourra tout de même reprocher aux décors leur aspect un peu trop cubique parfois. Mais ceci n’est que bagatelle comparé au plus gros point fort du jeu, j’ai nommé l’impression de vitesse. Le jeu dépasse en effet tout ce qui avait été fait auparavant et fera passer les bolides de F-Zero ou Wipeout pour des déambulateurs de grand-mères. Les modules peuvent atteindre les 1000 km/h et ca se sent. Jamais une impression de vitesse n’a été aussi bien rendue dans un jeu de course et vous aurez réellement l’impression d’être Anakin Skywalker lors de vos courses tant les sensations sont fortes et immersives. Dernier point, la possession de l’Expansion Pak vous donnera accès à une résolution supérieure et donc à des graphismes nettement plus fins qui n’auront pas grand-chose à envier à la version PC du jeu. Une réalisation à laquelle on aura donc bien du mal à reprocher l’aspect un peu cubique de ses décors tant ces derniers défileront vite lorsque vous serez aux commandes de votre véhicule.

Gameplay (18/20)

Pour profiter pleinement de cette superbe sensation de vitesse, le gameplay se devait d’être à la hauteur. Et fort heureusement, il se révèle d’une grande efficacité. La prise en main est facile au début, les commandes se résumant pour le joueur néophyte à celles de direction (via le stick analogique, une fois de plus très agréable à utiliser) et d’accélération. Mais pour gagner les courses les plus dures, vous devrez utiliser à bon escient les commandes de boost et de freinage pour négocier au mieux vos trajectoires et laisser sur place vos adversaires. Attention tout de même à ne pas trop abuser de la post combustion, vos moteurs risquant de prendre feu sous l’effet de la chaleur accrue. Vous devrez parfois également jouer des coudes avec vos adversaires qui feront tout pour vous envoyer dans le décor. A l’occasion de ces affrontements, votre véhicule sera parfois endommagé et vous devrez alors le réparer (sachant que la réparation vous ralentit énormément) sous peine, au mieux de dévier de votre trajectoire et au pire de tout bonnement exploser. Vous remarquerez que chaque module a ses points forts et ses points faibles, le tout étant customisable à volonté en achetant des pièces détachées au magasin de Watto grâce à l’argent récolté au fil de vos victoires. Vous aurez alors le droit entre des pièces neuves (fiables mais très onéreuses) et des pièces d’occasion (moins chères mais pouvant vous lâcher à tout moment dans une course). Vous devrez donc bien choisir vos pièces en fonction de vos besoins et de votre budget pour améliorer les points faibles de votre véhicule. A noter également les différentes caméras intérieures et extérieures classiques dans un jeu de course mais très bien choisies. Gameplay efficace et d’une grande richesse donc qui vous fera profiter au mieux de la magnifique sensation de vitesse procurée par le jeu.

Scénario (-)

Aucun scénario ici, le jeu n’étant qu’une succession de courses. Toutefois, le background Star Wars est omniprésent et apporte un réel intérêt au jeu.

Durée de vie (18/20)

La durée de vie se révèle très vite à la hauteur de tout le reste avec les quatre modes de jeu proposés par le titre. Si vous passerez assez vite sur les modes freeplay (vous permettant de faire une course libre en réglant le nombre de concurrent) qui vous servira surtout à vous familiariser avec les principes du jeu et le mode time attack présent dans tous les jeux de courses, le mode championnat vous occupera nettement plus longtemps. Il se présente sous la forme d’un mode carrière dans lequel vous devrez bien vous classer pour accéder à la course suivante. Au fil des victoires vous débloquerez de nouveaux circuits et de nouveaux modules de manière très régulière, ce qui vous poussera à vous surpasser. Si les premières courses sont très simples, la difficulté augmente graduellement et vous aurez bien du mal à gagner les courses sur chacun des 21 circuits (dont certains sont de très grande taille) que propose le titre. En effet, en plus des concurrents qui feront tout pour vous en empêcher, les circuits eux mêmes seront parfois contre vous, multipliant les obstacles mortels (rochers éparpillés sur Tatooine, glissades mortelles sur Ando Prime…). A coté de cela, de nombreux raccourcis dissimulés dans les niveaux vous permettront de grappiller de précieuses secondes qui pourront parfois faire la différence en fin de course. Enfin, dernier mode de jeu rallongeant énormément la durée de vie du jeu : le mode deux joueurs. Vous pourrez en effet affronter l’un de vos amis en écran splitté, contrairement à la version PC qui n’offrait qu’un mode multijoueurs via le réseau. Ce mode vous promettra de longues courses entre potes et du fun à la pelle. Durée de vie considérable donc qui à elle seule justifie l’achat de ce jeu.

Bande Son (19/20)

Au niveau de la bande son, pas de surprises : elle est superbe. En effet, Star Wars oblige, nous avons droit aux superbes compositions de John Williams présentes dans les films. Des thèmes musicaux superbes donc et très bien adaptés au style du jeu. Les bruitages sont également très réussis avec notamment les bruits des différents modules réellement fidèles au film. Enfin les voix, même si elles auraient pu être plus réussies, restent tout de même bonnes et ont le mérite d’être présentes. La bande son vient donc clore de manière magistrale ce déluge d’éloges envers ce jeu.

Conclusion (18/20)

Les jeux Star Wars sont parfois de mauvaises adaptations misant tout sur la juteuse licence. Il n’en est rien pour ce jeu qui, en s’inspirant d’un tout petit passage de la trilogie, a réussi à accéder au rang de hit par les sensations qu’il procure tant en mode solo que multi-joueurs. Superbe jeu de course donc dont l’énorme succès occultera totalement la sortie de ses successeurs. Carton plein pour Lucas Arts donc qui nous offre ici un jeu d’une grande qualité qui comblera les fans de Star Wars et ceux des jeux de course futuristes.


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par Manuwaza