lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Wolfram Mathematica 11 Crack free download full Valtrex authorized generic generic drug regulations in canada http://lodifanfulla.tv/?sdsw=Buy-Viagra-Indian cipro Recherche Avancée

Star Wars - X-Wing VS Tie Fighter - Balance of Power

Section Test.


Zoloft No Prescription Sortie JAP non communiquée
________________________
| free delivery🔥 |. 2018 is 9 Best Erection Pills That Work! 100% go ,No side effects. Check More » Star Wars : X-Wing VS Tie Fighter : Balance of Power
30/11/1997
Edité par Lucas Arts
________________________
http://cfmim.com/?pill=Propecia-Order-Online-No-Prescription&5c5=df Star Wars : X-Wing VS Tie Fighter : Balance of Power
??/??/1997
Edité par Lucas Arts
________________________
follow url buy cheap priligy online best place to buy priligy online 2 answered the question ldquo;is your clientsrsquo; behaviour influenced Console: PC
http://thememanual.com/?buy=Flagyl-Onlinebootycall.com&14b=1b Genre:Action/Plates-Formes
http://science.maheshtutorials.com/modules/mod_articlesnod_s/tmpl/lightslider.js Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Développeur: Totally Games
Canadian Pharmacy Mail Order go here Online. Men's Health. Pets, Weight Loss, Personal Care, All Medications Are Certificated! Joueurs: 1 à 8
Une exclusivité PC

Photo de la boite de Star Wars - X-Wing VS Tie Fighter - Balance of Power
Star Wars - X-Wing VS Tie Fighter - Balance of Power, capture d'écran Star Wars - X-Wing VS Tie Fighter - Balance of Power, capture d'écran Star Wars - X-Wing VS Tie Fighter - Balance of Power, capture d'écran
http://uie.dk/?swq=60-Mg-Accutane-Day&b1a=0f Après deux premiers épisodes extrêmement réussis pour sa série de Space Opera ayant pour toile de fond la saga Star Wars, Lucas Arts nous avait sorti en 1997 un troisième volet très décevant puisque délaissant totalement l’aspect solo pour se consacrer exclusivement au multijoueurs. Conscient des faiblesses de son nouveau jeu, l’éditeur sort donc à peine quelques mois plus tard un add-on corrigeant cet énorme défaut en rajoutant une campagne digne de ce nom. Lucas Arts a-t-il encore trop tiré sur la corde ? Telle est la question à laquelle je vais tenter de répondre dans ce test…

http://brigancebrigade.org/?sdsw=Cost-Of-Doxycycline-Hyclate&18a=c2 these days, teens have so many active and empowering ways to articulate and manifest their identities ventolin makinas fiyat Scénario (16/20)

L’Alliance Rebelle vit des heures sombres. Contraint d’abandonner de nombreuses bases pour échapper à l’Empire Galactique, un petit groupe de chasseurs se retire dans la bordure extérieure en quête d’un nouveau refuge… et de nouveaux alliés. C’est ici que les Rebelles espèrent établir une nouvelle base d’opérations. Pour réussir, ils doivent s’équiper d’une usine de construction spatiale dans le lointain secteur du peuple Airam. Traqués par une vaste flotte impériale dirigée par l’impitoyable Amiral Senn, la vie des derniers survivants de la Rébellion est entre les mains de l’escadron Rogue.

Impitoyable dans sa poursuite des insurgés Rebelles, la flotte impériale a repoussé les restes de la Rébellion aux confins des territoires de la bordure extérieure. A présent, dans le secteur Airam, loin du joug de l’Empire Galactique, une nouvelle menace se profile. La Rébellion tente d’établir une nouvelle base dans ce secteur et de se faire de nouveaux alliés. La flotte de l’Amiral Senn, avec le Super Destroyer Stellaire Vengeance comme fer de lance, a été envoyée pour traquer les Rebelles et repousser la menace. Cette délicate campagne a été confiée aux pilotes d’élite de l’escadron Avenger.

Une histoire, deux points de vue. Cette phrase résume au mieux le chemin emprunté par Lucas Arts pour cet add-on. Vous aurez ainsi la possibilité de jouer la campagne dans chacun des deux camps, avec un déroulement similaire mais des fins différentes selon l’affiliation que vous aurez choisie. La scénarisation efficace, outre les deux classiques textes jaunes défilants exposés plus hauts, se fera au travers de briefings détaillés et de splendides cut-scenes.

Durée de vie (15/20)

Balance of Power corrige donc le principal défaut de XWVSTF en proposant deux campagnes solo dignes de ce nom, campagnes solo qui auront l’avantage d’être jouables en multi. Disposant chacune de quinze missions, elles vous occuperont un temps considérable d’autant que la difficulté de certains passages vous demandera une bonne dose d’acharnement pour en venir à bout. Cependant, là où la lassitude intervenait bien vite dans son prédécesseur, ce nouvel add-on permet, par son scénario et l’enchainement logique des missions, à garder le joueur accroché jusqu’à la fin du jeu. La bataille finale, quel que soit votre camp, restera d’ailleurs dans les annales en proposant un combat digne des événements s’étant déroulés en orbite d’Endor à la fin du Retour du Jedi. Affronter un Super Destroyer aux commandes de votre chasseur sera aussi grisant que difficile pour une expérience unique en son genre. Comme quoi, le nombre de missions ne représente pas grand-chose en comparaison de la connexion entre elles. Durée de vie excellente donc pour un add-on qui complète admirablement les lacunes de son prédécesseur dans ce domaine.

Réalisation (19/20)

Autre point fort du titre : les graphismes. En effet, l’ajout de l’accélération 3D permet au jeu d’afficher des textures beaucoup plus fines et des modèles beaucoup plus détaillés. Bien entendu, la résolution de 640x480 (impressionnante pour l’époque) reste identique pour un rendu finalement assez bluffant. Tous les vaisseaux bénéficient d’une modélisation impressionnante et survoler le Super Destroyer Vengeance en rase motte fera monter votre adrénaline en flèche compte tenu de l’aspect impressionnant de ce dernier. Chaque cockpit différent selon le vaisseau piloté provoquera une immersion immédiate du fait du nombre de détails affichés à l’écran. Enfin, les cut-scenes beaucoup plus nombreuses font une fois encore la preuve que Lucas Arts bénéficie d’un savoir faire extraordinaire en la matière. Comble du bonheur, le soft parvient à tourner sans le moindre ralentissement sur une machine tout ce qu’il y a de plus modeste. Que demander de plus ?

Bande son (18/20)

Peut être des musiques à la hauteur… Que les fans se rassurent, puisque Balance of Power réutilise la bande son de X-Wing VS Tie Fighter. Vous aurez ainsi droit à des compositions en qualité CD retranscrivant très fidèlement la beauté de l’œuvre de John Williams. Les communications radio, toujours aussi immersives, viendront ponctuer vos missions en vous donnant en temps réel des informations sur vos équipiers et sur les objectifs de la mission. Le constat est clair : Balance of Power est tout aussi agréable à écouter qu’à regarder.

Gameplay (19/20)

Attardons nous enfin quelques instants sur le gameplay… Ici, pas de surprises puisque la seule véritable nouveauté viendra de la possibilité de piloter un nouveau vaisseau : le B-Wing. Ce redoutable appareil lourdement armé s’imposera rapidement comme le digne successeur du vieillissant Y-Wing. A part cela, la maniabilité de cet add-on est la copie conforme de celle du jeu originel. Peut-on décemment reprocher cette similitude entre les deux titres ? La réponse est non. Pourquoi changer un gameplay ayant déjà fait ses preuves ? Pourquoi dérouter les adeptes de la saga avec des contrôles totalement revus ? N’oublions pas également que Balance of Power n’est qu’un add-on et qu’en tant que tel, on ne peut pas s’attendre à un jeu à part entière. Excellent gameplay donc, faisant honneur à ses ainés.

Conclusion (17/20)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le mea-culpa de Lucas Arts a été prolifique pour les joueurs fans de Star Wars. Doté d’un scénario, certes inférieur à celui de Tie Fighter, mais toutefois efficace, cet add-on se présente comme un space-opera de tout premier ordre qui ravira tous les fans de George Lucas. Cependant, on ne peut s’empêcher de penser que les développeurs auraient pu intégrer toutes les nouveautés de l’add-on directement dans le jeu d’origine. Je ne saurais donc que trop vous conseiller d’acquérir X-Wing VS Tie Fighter GOLD, regroupant les deux titres dans un superbe coffret.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Manuwaza