lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Noble Pharmacy Clomid Recherche Avancée

Star Wars - Shadows of the Empire

Section Test.


fastest way to get cialis Star Wars : Teikoku no Kage
14/06/1997
Edité par Nintendo
________________________
go site Star Wars : Shadows of the Empire
03/12/1996
Edité par Nintendo
________________________
http://jackhanna.com/?rqa=Buy-Cheap-Flonase&fc6=d6 Star Wars : Shadows of the Empire
01/03/1997
Edité par Nintendo
________________________
http://kariewilliams.com/?rqa=Levitra-Tablete-Za-Potenciju-103&bd8=85 Console: Nintendo 64
click here Genre:Action
Buy Viagra Over The Counter Ireland Développeur: Lucas Arts
source url Joueurs: Solo uniquement
Periactin Without A Prescription Existe aussi sur: PC-

Photo de la boite de Star Wars - Shadows of the Empire
Star Wars - Shadows of the Empire, capture d'écran Star Wars - Shadows of the Empire, capture d'écran Star Wars - Shadows of the Empire, capture d'écran
Cheap Actos 45 Mg Licence réellement très juteuse vu le succès des films, Star Wars a vu fleurir de nombreuses adaptations issues de ce fantastique univers. Jeux de course, de shoot, d’action… En 1997, Lucas Arts nous propose pour accompagner la sortie de la Nintendo 64 un jeu réellement novateur puisqu’il mélange de nombreux genres. C’est ce jeu, nommé Shadows of the Empire et adapté du roman éponyme de Steve Perry que je vais tester pour vous aujourd’hui.

Réalisation (11/20)

Parlons tout d’abord de la réalisation technique. Sur ce point le jeu alterne le bon et le moins bon. D’une part, les graphismes lors des phases de course/vaisseaux sont très soignés et vraiment agréables à regarder. D’ailleurs, le premier niveau est très réussi et vous rappellera énormément Rogue Squadron pour lequel Lucas Arts s’en est largement inspiré. Les décors sont bien rendus et les vaisseaux très bien modélisés et détaillés. Les combats spatiaux sont également superbes et ne sont pas sans rappeler la référence en la matière, j’ai nommé X-Wing Alliance. Les décors sont variés puisque vous explorerez de nombreux mondes au fil de votre aventure (Ord Mantell, Tatooine, Hoth…). Autre point fort du jeu : les ennemis sont divers et variés (Wampa, snowtrooper, droide sonde…) de même que les boss allant du bipode impérial à Boba Fett en passant par IG-88, bien connu des fans de Jedi Knight). L’impression de vitesse lors des phases de course est impressionnante, voire même un peu trop. Les mouvements des personnages sont convaincants et l’animation ne souffre d’aucune saccade. Au chapitre des points noirs, on pourra souligner des décors vraiment trop cubiques et parfois désespérément vides. De plus, lors des phases à pied, les ennemis sont parfois très mal modélisés (je pense notamment au Wampa immonde à regarder) ce qui nuit à la qualité générale de la réalisation du titre. De même les explosions sont ridiculement mal rendues et ressemblent à du vomi de bantha. Enfin, support cartouche oblige, les superbes cinématiques de la version pc laissent ici place à des images fixes sous titrées, ce qui vous laissera un énorme sentiment de frustration si vous y avez joué sur ordinateur. Réalisation ayant ses qualités et ses défauts donc.

Gameplay (12/20)

Parlons à présent du gameplay. Son principal point fort est sa richesse. En effet, le jeu alternera les phases de course (ci-contre), d’action, de combat spatial et de combat dans l’atmosphère. Lors des phases de combat spatial, c’est le plaisir qui prévaudra, l’escapade dans le champ d’astéroïdes n’étant pas sans rappeler la scène culte de l’empire contre attaque. Vous devrez dans ces moments soit contrôler votre transport corellien YT-2400, soit utiliser les tourelles pour tenir vous poursuivants à distance. La maniabilité est sympa et très précise lors de ces phases. La phase de combat dans l’atmosphère de début du jeu vous mettra aux prises avec les forces d’invasion impériales lors de la bataille de Hoth. Vous devrez alors les tenir à distance de la base pour permettre l’évacuation (notamment en enroulant vos câbles de remorquage autour des pattes des quadripodes impériaux, ci-dessous). Là aussi, grosse réussite, le snowspeeder étant facile à prendre en main, malgré l’absence de mire à laquelle vous vous ferez vite. Mais c’est dans les deux autres types de phases que le bât blesse. En effet, lors des courses en speederbikes la vitesse excessive vous empêchera de diriger correctement votre véhicules et il y a fort à parier que vous ferez connaissance avec de nombreux murs avant de voir la fin du niveau. Quant aux phases à pied, elles se transformeront en véritable cauchemar lorsque vous devrez effectuer un saut ce qui arrivera malheureusement très souvent. En effet, votre personnage aura tendance à glisser très facilement et les sauts manquent de précision de manière catastrophique, d’autant plus que vous devrez parfois les effectuer avec une contrainte de temps. A part ce problème, les passages où vous contrôlerez votre personnage à la troisième personne (ci-contre) sont assez sympathiques (même si esquiver les tirs ennemis s’avèrera extrêmement ardu), notamment grâce à la visée assistée et à l’arsenal impressionnant que vous aurez à votre disposition qui n’aura rien à envier à celui de Boba Fett. Vous pourrez en effet utiliser un blaster (n’étant pas sans rappeler celui de Han Solo), un lance-flammes, un lance-missiles et même un Jet-Pack (dont l’utilisation est bizarrement très aisée, contrairement aux sauts). Gameplay très riche donc de par la variété des phases de jeux mais qui manque cruellement de précision notamment lors es sauts ce qui vous énervera au plus haut point et pourra même pour certains d’entre vous vous faire abandonner ce jeu.

Bande Son (15/20)

La bande son, comme dans tous les jeux Star Wars est d’une grande qualité et reprend nombre des thèmes cultes des films, même si leur qualité sonore peut parfois sembler un peu limitée (surement encore une fois dû au manque de place sur une cartouche). Les musiques s’adaptent à ce qui se passe à l’écran ce qui est réellement appréciable. Les bruitages sont très convaincants de même que le doublage bien réussi, le tout étant très fidèle aux films (ah les bruits des chasseurs TIE, un vrai moment de bonheur à entendre). Bonne bande son donc qui ravira les fans de la trilogie de George Lucas.

Scénario (18/20)

Passons maintenant au scénario qui est réellement l’un des gros points forts du jeu. L’histoire se situe chronologiquement entre les épisodes 5 et 6 de la trilogie et comble ainsi le vide existant entre les deux épisodes. Vous incarnez un contrebandier du nom de Dash Rendar, qui a l’instar de Han Solo est le parfait anti-héros. Le prince Xizor (chef d'une organisation criminelle d'envergure baptisée le Soleil Noir) , voulant s’attirer les bonnes grâces de l’empereur cherche à capturer Luke Skywalker avant Vador. Vous allez donc partir en croisade contre ce nouvel ennemi de la rébellion et tout faire pour l’empêcher de mener son plan à exécution, tout en tentant d’arracher Han Solo au chasseur de primes Boba Fett avant que ce dernier ne le livre à Jabba le Hutt. Très bon scénario donc extrêmement fidèle au livre dont le jeu est tiré et qui vous plongera sans peine dans l’univers de Star Wars, avec une chute complètement inattendue et une fin peu fréquentes dans un jeu vidéo.

Durée de vie (9/20)

Au niveau de la longévité du titre, vous devrez venir à bout de dix niveaux segmentés en plusieurs stages. La difficulté est très inégale et certaines missions vous retiendront un bout de temps. De plus, vos sauts dans les gouffres vous feront perdre de nombreuses vies mais cet allongement artificiel de la durée de vie pourra vite vous énerver voire même vous faire abandonner le jeu. Au-delà de ça le jeu est relativement court le nombre de niveaux étant assez limités (même si certains sont très longs) et ne vous occupera pas très longtemps, d’autant plus que vous n’y reviendrez probablement pas une fois fini.

Conclusion (13/20)

Ce jeu malgré ses défauts reste tout de même sympathique. L’immersion dans l’univers Star Wars est immédiate et permanente. Mais le manque de précision du gameplay et quelques faiblesses de réalisation l’empêchent d’accéder au rang de hit. Dommage car il ne manque pas d’atouts. Toutefois, les fans de Star Wars seront ravis d’y jouer et passeront de très bons moments dessus, même si je leur conseillerais de le prendre plutôt sur pc pour pouvoir profiter des superbes séquences vidéos en images de synthèse.


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par Manuwaza