lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Wolfram Mathematica 11 Crack free download full Valtrex authorized generic generic drug regulations in canada http://lodifanfulla.tv/?sdsw=Buy-Viagra-Indian cipro Recherche Avancée

Star Ocean

Section Test.


Zoloft No Prescription Star Ocean
19/07/1996
Edité par Enix
________________________
| free delivery🔥 |. 2018 is 9 Best Erection Pills That Work! 100% go ,No side effects. Check More » Sortie US non communiquée
________________________
http://cfmim.com/?pill=Propecia-Order-Online-No-Prescription&5c5=df Sortie EURO non communiquée
________________________
follow url buy cheap priligy online best place to buy priligy online 2 answered the question ldquo;is your clientsrsquo; behaviour influenced Console: Nintendo Super Nes
http://thememanual.com/?buy=Flagyl-Onlinebootycall.com&14b=1b Genre:Jeu de Rôle
http://science.maheshtutorials.com/modules/mod_articlesnod_s/tmpl/lightslider.js Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Développeur: Tri-Ace
Canadian Pharmacy Mail Order go here Online. Men's Health. Pets, Weight Loss, Personal Care, All Medications Are Certificated! Joueurs: Solo uniquement
http://uie.dk/?swq=60-Mg-Accutane-Day&b1a=0f Existe aussi sur: Sony PSP-

Photo de la boite de Star Ocean
Star Ocean, capture d'écran Star Ocean, capture d'écran Star Ocean, capture d'écran
http://brigancebrigade.org/?sdsw=Cost-Of-Doxycycline-Hyclate&18a=c2 these days, teens have so many active and empowering ways to articulate and manifest their identities ventolin makinas fiyat Pour ceux qui ne le savent pas Square-Enix, l'une des plus grosses boites de production de RPG résulte de la fusion de Squaresoft et de Enix. Avant que ces deux compagnies ne fusionnent c'était un petit peu la guerre au RPG pour le meilleur et pour le pire entre ces deux grandes boites de production. Aujourd'hui nous allons nous intéresser à l'une des franchises d'Enix, j'ai nommé Star Ocean. Connu uniquement des adeptes dans nos contrées, les jeux Star Ocean auquel ont participé des membres de Tri-Ace (Tales of Phantasia)sont passés très vite au stade ultime de référence. Et pour commencer pourquoi ne pas démarrer avec l'épisode qui a initié la série c'est à dire tout simplement Star Ocean sur SNES. Le jeu est sorti en 1996 alors que la 16 bits de Nintendo disparaissait, si bien qu'il n'a jamais été commercialisé en Europe jusqu'à sa réédition sur PSP.

Du Space-Opéra Médiéval

Le jeu se déroule sur fond de Space Opéra dans lequel deux types de personnes interagissent. Les « humains terriens » comme on pourrait les appeler sont d'un niveau technologique très avancé puisqu'ils parcourent l'espace dans de grands vaisseaux et sont régis par la confédération des planètes et le traité de non-interaction avec des planètes sous-développées. De l'autre côté les Roaxiens, tels que les humains les appellent, vivent sur une planète dite sous-développée.

C'est sur Roax que l'aventure débute avec Ratix, Milly et Dorn qui s'occupent de surveiller leur village contre les bandits. Mais voilà qu'une étrange maladie affecte un autre village au nord et qui semble transformer les habitants en pierre. Ces trois amis sont bien décidés à sauver le village de la maladie et, pour cela, se rendent en haut d'une montagne où l'on trouve une fleur capable de guérir les gens. L'ascension terminée, ils voient alors apparaître comme par magie Ronixis, un terrien. Celui-ci se propose de les aider. Il est persuadé qu'il faut remonter le temps pour trouver l'origine de la maladie. La technologie aidant ils effectuent alors un voyage dans le temps et atterrissent 300 ans en arrière.

Le scénario tient le joueur en haleine par son intensité. Différents protagonistes vous rejoindront à condition d'avoir certains autres personnages dans votre équipe. Vous ne verrez donc certains éléments du scénario que si vous avez recruté les bonnes personnes avec vous. La progression dans l'aventure est tout de même assez classique. Mon seul grand regret fut de constater que l'aspect Space Opéra sert uniquement de toile de fond puisque pratiquement toute l'aventure se déroule sur Roax, les éléments de Space Opéra paraissant de manière ponctuelle et en nombre peu conséquent. Mais cela n'entache en rien à la qualité de l'histoire qui nous est contée.

Le système de jeu

Star Ocean se classe avant tout parmi les RPG semi-temps réel (à l'instar de ToP), combat aléatoire et changement de décors pour les combats.. Il n' y a cependant pas de carte monde sur laquelle vous vous déplacez. Aux abords de chaque village, vous pouvez enclencher les « private actions » de vos personnages. Vos compagnons de route se disperseront dans le village afin de mener leur actions personnelles. Vous vous retrouvez donc seul avec Ratix Ceci permet d'approfondir les relations inter-personnages. Le système de combat de Star Ocean innove sur bien des aspects.

Vous ne contrôlez qu'un personnage sur les quatre qui composent votre équipe, les autres étant régis par l'I.A, qui de fait est ce qu'elle est censé être : artificielle. Vous pouvez tout de même leurs assigner quatre attitudes différentes. Dans la zone de combat, tout se passe en temps réel, lorsque vous choisissez un ennemi votre personnage (on va prendre Ratix) fonce sur lui tel un fou furieux pour le découper en tranches. Cependant les ennemis se déplacent eux aussi dans l'arène et en général vers vos personnages restés en retrait pour effectuer leurs sorts. Il faudra donc penser à les protéger car en général, au corps à corps, ils sont perdants. Ce système fait que les combats sont dynamiques et que l'on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Chaque personnage possède un ou plusieurs talent(s) inné(s). A la fin des combats vous gagnerez des points de technique que vous pourrez dépenser pour augmenter vos.... techniques. C'est là que le jeu gagne en profondeur et innove. Il vous faudra acheter des livres de techniques pour pouvoir avoir seulement connaissance de celles-ci. Lorsque vous dépensez vos points vous augmentez le niveau de votre technique. Certaines d'entre elles combinées vous donneront accès à des compétences liées à vos objets, telles que la duplication d'objet, l'écriture d'une musique, l'écriture d'un livre sur la compétence choisie, la création d'objets grâce à des matériaux différents. En ce qui concerne la magie, vos personnages en acquerront automatiquement en même temps qu'ils augmentent de niveau.

Si le système innove et offre de nombreuses possibilités elle ne sont malheureusement pas assez exploités. En effet vos compétences ne peuvent dépasser le niveau 10 et même à ce degré de connaissance l'art de la création est difficile et vos chances de réussite sont très faibles. De fait on passe très vite à côté et on s'en sert absolument pas. Vous préférerez vous concentrer sur les techniques de combat plutôt que sur les autres. L'exemple le plus frappant est la compétence de scout qui vous permet de réduire les embuscades, c'est à dire les combats aléatoires. Elle n'apporte rien au jeu et la réduction n'est pas absolument pas effective, vous aurez toujours des combats tous les 20 pas, soit toutes les 10 secondes (sans commentaire).

De toute beauté

Le jeu est sorti en 1996 sur la fin de vie de la console alors que la PSX s'installait peu à peu et cela se voit. Les graphismes poussent la console dans ses derniers retranchements. Le jeu est tout simplement hallucinant. Pour s'en convaincre il suffit d'observer ses personnages se refléter dans l'eau ou bien dans l'arène de combat admirer le ciel se refléter dans l'eau qui donne un aspect très contemplatif et assez étrange (dans le bon sens du terme) la première fois que l'on y pénètre. Les sprites utilisés et le chara design ressemblent beaucoup à Tales Of Phantasia, mais ce n'est pas étonnant quand on sait qu'une partie de l'équipe de Tales of Phantasia y a participé sous le nom de Wolf Team.

Joie auditive

C'est un fait, beaucoup des meilleures OST du jeu vidéo se trouvent parmi celles des RPG mais qui va s'en plaindre? Motoi Sakuraba nous offre à nouveau une bande originale exceptionnelle avec des thèmes riches en émotions et de différentes teneurs. Le jeu se paye aussi le luxe de voix numériques, les personnages criant lors de leur assaut. L'ambiance sonore colle parfaitement aux décors. La bande sonore est donc réussite à tout point de vue.

Durée de vie

Le scénario principal est de longueur raisonnable pour l'époque, comptez une vingtaine d'heures pour le finir. Cependant il y a des donjons supplémentaires qui vont vous donner du fil à retordre. En outre, on peut noter l'existence du new game +. Il y a un donjon très long qui n'est accessible qu'une fois le jeu terminé. Par ailleurs suivant votre équipe la scène de fin sera différente.

Conclusion

Star Ocean s'inscrit dans les must-have. Bien entendu le jeu n'étant jamais sorti en Europe, si vous voulez y jouer sur votre bonne vieille console à cartouche il vous faudra apprendre le Japonais ou bien y jouer sur émulateur. Pour les autres vous pourrez vous y essayer sur PSP puisque le jeu a eu le droit à un remake sur la console portable de Sony. D'une manière ou d'une autre, Star Ocean mérite d'être joué; en un seul jeu la série est devenue incontournable et ce n'est pas le quatrième épisode encore en développement au moment où j'écris ces lignes qui me fera mentir, en espérant qu'il soit à la hauteur de ce premier volet qui initia la série avec grandiose.

Histoire 17/20
gameplay 17/20
musique 16/20
graphismes 18/20
durée de vie 15/20


note globale 17/20


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Goomba_84