lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://spotliteme.com/?eq=levitra-professional-40-mg&978=ca Recherche Avancée

Sim City 2000

Section Test.


http://eurm.or.at/?qg=Xenical-Discount&223=31 Sim City 2000
29/09/1995
Edité par Sega
________________________
http://pentian.com/?here=Walgreens-Pharmacy-Propecia&93a=94 Sim City 2000
??/??/1995
Edité par Sega
________________________
Can U Buy Neurontin Online Sim City 2000
08/12/1995
Edité par Sega
________________________
http://webbizideas.com/?where=Paracetamol-Osterreich-Online&cf8=15 Console: Sega Saturn
http://indolivebet88.com/?lapharm=Order-Voltaren-Online&0df=c1 Genre:Gestion
Buy Kamagra Jelly Australia Développeur: Maxis
http://studiomanduca.it/?eh=Celexa-Online&a86=24 Joueurs: Solo uniquement
see Existe aussi sur: Nintendo Super Nes- PC- Sony Playstation-

Photo de la boite de Sim City 2000
Sim City 2000, capture d'écran Sim City 2000, capture d'écran Sim City 2000, capture d'écran
http://agent268bet.com/?ext=How-Can-I-Buy-Levitra&091=cd Ce qui est bien avec les jeux vidéo, c’est que vous pouvez devenir n’importe qui. Par exemple, vous pouvez incarner votre héros de film préféré, l’espace de quelques heures : Dark Vador pour Manu, au hasard….Là moi, par exemple, j’incarne dans ce jeu, les rôles de Maire et d’urbaniste….J’entends d’ici (oui j’ai l’ouïe très fine) le rire narquois de Manu…. « Ouais, bah moi au moins je crée ! Je ne passe pas mon temps à tuer et à détruire, comme une certaine personne toute de noir vêtue et au souffle rauque… (…sous une armure…copyright Iam) Je suis un artiste moi, Mônsieur ! Non mais !». [EDIT DE MANU : et moi je construis un empire, c’est pas rien quand même ! :)]

L’histoire

Bon, comme je le disais dans l’intro, vous vous embêtiez et, pour sortir de cet état, vous décidâtes de devenir Maire et urbaniste, histoire de tuer le temps. Vous créâtes l’aire de votre future Mégalopole et vous laissâtes voguer votre imagination (et là j’en ai fini avec mes «bip» de «âtes» à la grande joie de tout le monde).

Le jeu

Le jeu se divise en deux grandes parties :

La première consiste à réaliser les divers scénarios proposés par le jeu, composés pour la plupart d’objectifs précis à atteindre dans un temps imparti. Si vous y parvenez, vous pourrez continuer à jouer la ville choisie ou passer à la mission suivante.

L’autre grande partie est de créer la plus grande et la plus prospère cité de la Sim Nation. Pour cela, vous devrez, dans un tout premier temps, remanier entièrement le terrain qui vous sera proposé, afin de le rendre le plus plat possible. En effet, le programme a la fâcheuse tendance de vous fournir des terrains biens vallonnés qui, certes, proposent une certaine variété dans les décors, mais sont surtout totalement inexploitables si votre but est de créer une Mégalopole, car vous perdez le max de terrain.

Donc, une fois votre terrain plat comme une alite, vous pourrez vous lancer dans la construction de zones industrielles, commerciales et résidentielles à faibles ou fortes densité, sans pour autant oublier d’alimenter celles-ci en électricité , en eau, et à les relier entre elles, ainsi qu’aux autres communes adjacentes par de belles routes ou autoroutes, ou par des transports en commun aériens (bus) ou souterrains (métro) qui vous faciliteront la circulation (mais sont plus ou moins onéreux à la construction et à l’entretien), et ce tout en veillant au bon équilibre de votre budget (et là, c’est le plus difficile…). En effet, vos administrés ont la fâcheuse tendance à vouloir le Nec Plus Ultra en services publics (Police, Pompiers, Hôpitaux, Ecoles, Université) et espaces détente (Parc, Zoo, Stade), mais sans vouloir bourse délier pour les financer. Ce qui, à terme, vous mène droit dans le mur.

Ainsi, vous pourrez répartir les impositions suivant les diverses zones, promulguer des décrets qui vous feront gagner de l’argent (contravention, TVA, légalisation des jeux d’argent…) en dépenser (publicité touristique, commerciale, carnaval, embellissement…) palier au manque d’efficacité de vos administrations (secourisme, campagne d’alphabétisation, pompiers volontaires, milice) ou freiner le développement des activités (décret anti-pollution pour les industries…)

Vous pourrez, bien évidemment émettre des emprunts (en surveillant les taux), mais attention à ce qu’ils ne précipitent votre chute, car mine de rien, ceux-ci vous plombent un budget grave. En fait, il faut être rentable le plus rapidement possible. Pour cela j’ai ma solution : d’entrée de jeu, passer le taux d’impôts de 7% à 10% minimum, cocher tous les décrets qui rapportent de l’argent ainsi que celui d’anti-pollution, après la construction de votre centrale à charbon (alors bien sur les industries s’installeront plus difficilement, mais seront propres) Gardez en tête, également, que quelle que soit la centrale électrique que vous choisirez, celles-ci ont une durée de vie de 50 ans, donc, il est important de prévoir le budget de remplacement, pour ne pas vous retrouver avec une grande ville sans électricité….

Divers bonus viendront parsemer votre parcours, souvent liés à un palier de population ou d’équipements atteints, ou encore liés aux décrets que vous avez pris. A vous de les découvrir, le premier étant votre résidence de Maire (là je ne spoile pas grand-chose, vu que vous l’obtenez très rapidement). Mais vous aurez aussi affaire au courroux de Mère Nature, par le biais de catastrophes (tremblements de terres, éruptions volcaniques, tornades…) et de nos amis aliens (attaques de vaisseaux spatiaux, genre la Guerre des Mondes) A moins que ce ne soit vous qui ne les déclenchiez, pour vous calmer les nerfs sur vos Sims.

Les graphismes

La physionomie de votre ville évoluera suivant les époques durant lesquelles vous jouerez. Les bâtiments érigés début 20ème seront totalement diffèrent de ceux du 21ème siècle. Ce qui est dommage, c’est que cela touche tous les bâtiments même les plus anciens. Ce que je veux dire c’est que vous n’aurez pas des bâtiments de chaque époque qui cohabiteront. Arrivé à un temps X, tous se modifieront, délaissant le style précédent. Le niveau de réalisme en prend un coup, pour une simulation.

Dans l’ensemble le design des bâtiments est correct, relativement varié (de la maison de campagne aux gratte-ciels, du petit commerce du coin à l’hypermarché), hormis, peut-être celui des industries, redondant. Celui sensé représenter la circulation et les véhicules, quelconque (des points bleus représentant grosso modo des silhouettes de véhicules). Si votre ville possède une marina, un port et un aéroport, quelques voiliers, paquebots et avions viendront égayer les eaux et le ciel de votre cité.

Animation/Gameplay

Euh, bah là je vais faire très court, mis à part les échafaudages, grues, avions, bateaux et les catastrophes qui vous tombent dessus, çà bouge pas beaucoup à l’écran. Mais ce n’est pas vraiment l’objectif de ce genre de jeu.

Concernant le Gameplay, je peux l’affirmer haut et fort : « La manette, c’est super pourri pour ce type de jeu ! Vive la souris, nah ! ». Cependant, çà reste jouable, mais un peu fastidieux de jongler entre les différents boutons. Il vous faudra un certain temps d’adaptation. Notez la lourdeur de certaines manœuvres : exemple : quand vous créez des zones séparées par une route, n’oubliez pas de tirer une ligne électrique au dessus de la route pour les relier entres elles, sinon, la nouvelle zone ne se développera pas. Il vous faudra, également, créer le max de pompes à eau au risque de vous retrouvez en pénurie d’eau, c’est gavant car peu réaliste : 10 pompes à eau minimum pour une ville de 3000/4000 habitants…..Vous allez avoir des zones complètes remplies par ces dernières….

Musiques/bruitages

Comme de coutume avec ce genre de jeu, vous aurez le droit à quelques secondes de musiques d’ascenseur de ci de là. Oui vous avez bien lu quelques secondes, sinon c’est le silence, ponctué de quelques timides bruitages. Bah, au moins, vous pourrez écouter la musique de votre choix sur votre lecteur MP3.

Verdict :

Si vous cherchez le must des City Builder, rabattez-vous sur City Life ou Sim City 4 sur PC. Si vous cherchez le City Builder de la Saturn, vous n’aurez guère d’autre choix. Le jeu en lui-même n’est pas mauvais, mais, malgré le terrain que vous avez à votre disposition, celui-ci se révélera rapidement trop petit pour mener à bien vos rêves d’expansion. De plus il faut l’avouer qu’on s’ennuie sec au bout d’un moment, pourtant, je l’aimais bien, moi, à l’époque ce jeu…Bof.

Graphismes 12/20
Animation/ jouabilité : 10/20
Musiques/bruitages : 5/20

TOTAL : 12/20


Article publié le 15/06/2009 Jeu testé par Le_Marbrier