lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://whoisnickasmith.com/?medz=Can-I-Buy-Viagra-In-Holland&eb4=e9 Recherche Avancée

Sega Worldwide Soccer 98

Section Test.


Benicar Prescription 9th SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Sega Worldwide Soccer '98
03/05/1998
Edité par Sega
________________________
click here. Cheap without prescription. Generic Cialis is used in men's enhancement. Only here cheapest prices on internet. Sega Worldwide Soccer '98
??/??/1997
Edité par Sega
________________________
source link chance that i'll be commenting on manchester united and a team containing a 39-year-old ryan giggs and flomax mr 400 mikrogram fiyat. Sega Worldwide Soccer '98 Club Edition
??/??/1997
Edité par Sega
________________________
here Console: Sega Saturn
http://folkekirkenshus.dk/?swr=Where-Can-I-Get-Bactrim-For-Guinea-Pigs&5f6=58 Genre:Sport
http://vocationist.info/?alo=Voltaren-Online-Nz-Mens&bdf=ea. Buy Kamagra Online. Search for: Menu. Home; About; Home; About; | instock🔥 |. The Lowest Prices Online, source link ,Price is special in this period.. Check More » .00 0 items; No products were found matching your selection. Categories. Développeur: Sega Sports
| Best Cheaps🔥 |. buy online without a doctor is prescription. ☀☀☀ How Much Is A Month\'s Supply Of Lexapro ☀☀☀,It solves the problem for you quickly.. Buy Now » Joueurs: 1 à 4
Une exclusivité Sega Saturn

Photo de la boite de Sega Worldwide Soccer 98
Sega Worldwide Soccer 98, capture d'écran Sega Worldwide Soccer 98, capture d'écran Sega Worldwide Soccer 98, capture d'écran
Next Day go Without - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245 Un an après avoir sorti Sega Worldwide Soccer 97, l’éditeur au hérisson bleu nous revient avec la mouture 98 de son célèbre jeu de foot. Au programme, pas mal de petites améliorations contribuant à corriger quelques uns des défauts de son prédécesseur le rendant ainsi nettement plus attirant que ce dernier.

Réalisation (17/20)

La première des améliorations susnommées se situe au niveau de la réalisation technique. Les graphismes s’avèrent un poil plus détaillés que dans son prédécesseur même si la différence est loin d’être flagrante. Les pelouses ont également subi un léger lifting, de même que l’animation puisque la motion capture est ici utilisée rendant les mouvements plus réalistes. Les joueurs en eux même sont toujours aussi bien modélisés ainsi que leurs tenues que vous reconnaitrez aisément. On remarquera toujours le même souci du détail de la part des développeurs, notamment au niveau des ombres des joueurs extrêmement bien rendues et mobiles selon l’angle d’éclairage. Quelques changements sont cependant à déplorer. D’une part, on remarque la disparition des petites animations à chaque but qui avaient un caractère hautement immersif. D’autre part, la séquence d’introduction en images de synthèse est nettement moins réussie que celle de SWWS97 qui était un vrai plaisir à regarder. A noter également quelques petits bugs mineurs comme le ballon qui « transpercera » parfois le filet, de même que quelques petites erreurs de traduction dans le manuel (en défense, en offense…). Mais malgré cela, le jeu reste magnifique et il s’en dégage un véritable parfum d’arcade qui vous fera penser que vous vous trouvez devant une borne.

Gameplay (15/20)

Et cette impression est fortement renforcée par le gameplay qui s’avère nettement plus agréable que celui du précédent épisode. La jouabilité est toujours aussi intuitive et la prise en main immédiate. Ce sera un vrai plaisir que de déborder avant d’effectuer un centre que l’un de vos coéquipiers reprendra par une magnifique reprise de volée en ciseaux. On remarquera également l’ajout de la feinte de corps dans le panel technique des joueurs (qui était très limité dans l’opus 97) qui vous permettra de tenter votre chance en un contre un en ayant une chance de passer, même si votre joueur est moins rapide que le défenseur. Ceci augmentera considérablement le nombre de vos possibilités face à un adversaire. Les passes sont également mieux gérées et arriveront plus souvent à destination que dans l’opus précédent où elles laissaient une grosse part au hasard. Autre bon point, Sega a eu l’intelligence de reprendre le principe de pouvoir changer de stratégie pendant le match sans avoir à passer dans le menu (par un simple appui sur les touches X, Y ou Z) ce qui vous permettra de vous adapter rapidement à toutes les situations et qui, bien utilisé, posera de nombreux problèmes à votre adversaire. L’arbitrage, quant à lui, pourra être un bon ou un mauvais point selon votre façon de jouer. En effet, il sera extrêmement laxiste et largement digne de la Premier League. Gameplay amélioré et globalement agréable donc même s’il sera tout de même trop facile de marquer en débordant, défaut apparemment typique des SWWS.

Bande son (14/20)

La bande son a également été pas mal améliorée. Ainsi, vous aurez un second commentateur pour vous présenter le match. Les commentaires ont, me semble t’il, gagné en dynamisme et les ambiances des stades se sont grandement améliorées par l’ajout de chants de supporters. Côté musiques, ce sont quasiment les mêmes que dans le 97 ce qui est pour moi une bonne chose étant donné que je les avais trouvé satisfaisantes. Bande son un peu améliorée donc mais qui malgré cela reste tout de même grandement perfectible (notamment au niveau du brouhaha dans les stades toujours aussi monotone et agaçant).

Durée de vie (13/20)

La durée de vie est sans doute le point qui a le plus évolué. En effet, là ou le précédent opus ne proposait que quarante huit équipes nationales, réduisant ainsi considérablement le nombre de mode de jeux, ce nouvel épisode vous permettra également de jouer avec l’une des vingt équipes du championnat de France de l’époque. Les modes de jeu en sont considérablement étoffés puisqu’en plus des matchs amicaux (à vous les PSG-OM !), Coupe du Monde, Tournoi International (sorte de Championnat International) et Tirs au But, vous pourrez à présent disputer une saison du Championnat de France avec votre club favori. Ceci augmentera considérablement la durée de vie du titre et relancera son intérêt. Autre nouveauté intéressante, l’ajout de deux nouveaux stades dont le nombre passe donc de trois à cinq, vous permettant de varier un petit peu plus les plaisirs. Seulement voila, il est très regrettable de n’avoir inclus que le championnat de France. En effet, force est de constater que les grandes équipes de l’époque sont ailleurs (Juventus de Turin, Inter de Milan, Real de Madrid, FC Barcelone…). On ne peut que regretter cette décision des créateurs du jeu puisqu’au niveau du contenu, ce volet s’avère encore largement en dessous d’un Fifa. Dommage également de ne pas avoir intégré un mode Coupe de France car limiter l’utilisation des clubs à une compétition en restreint considérablement l’utilité. Enfin, dernière déception, la licence est toujours aux abonnés absents et vous devrez vous contenter de patronymes parfois hautement fantaisistes (sachant toutefois que, comme dans l’épisode 97, un petit passage dans l’éditeur de joueurs pourra résoudre le problème, même si vous aurez ici les joueurs de vingt équipes supplémentaires à renommer). A noter tout de même que le mode multijoueur à deux, trois ou quatre est toujours aussi sympa et vous fera passer de grands moments de convivialité avec vos amis fanas de foot. La durée de vie s’avère donc un poil meilleure que celle de SWWS97 grâce à l’ajout de vingt nouvelles équipes mais reste tout de même à cent lieues de celle d’un Fifa.

Scénario (-)

Football game so no scenario ;)

Conclusion (15/20)

Sega Worldwide Soccer 98 tente donc de corriger les défauts qui avaient considérablement affaibli son prédécesseur. S’il y parvient en partie en nous offrant un titre au gameplay amélioré et à la bande son moins monotone, le contenu (malgré quelques ajouts) s’avère toujours un peu faible et poussera les acheteurs potentiels dans les bras d’EA Sports et de son Fifa. Dommage il se dégage toujours de ce titre cette ambiance de salle d’arcade caractéristique du savoir-faire de Sega en la matière.


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Manuwaza