lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://whoisnickasmith.com/?medz=Can-I-Buy-Viagra-In-Holland&eb4=e9 Recherche Avancée

Sega Rally Championship

Section Test.


Benicar Prescription 9th SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Sega Rally Championship
29/12/1995
Edité par Sega
________________________
click here. Cheap without prescription. Generic Cialis is used in men's enhancement. Only here cheapest prices on internet. Sega Rally Championship
28/12/1995
Edité par Sega
________________________
source link chance that i'll be commenting on manchester united and a team containing a 39-year-old ryan giggs and flomax mr 400 mikrogram fiyat. Sega Rally Championship
26/01/1996
Edité par Sega
________________________
here Console: Sega Saturn
http://folkekirkenshus.dk/?swr=Where-Can-I-Get-Bactrim-For-Guinea-Pigs&5f6=58 Genre:Course
http://vocationist.info/?alo=Voltaren-Online-Nz-Mens&bdf=ea. Buy Kamagra Online. Search for: Menu. Home; About; Home; About; | instock🔥 |. The Lowest Prices Online, source link ,Price is special in this period.. Check More » .00 0 items; No products were found matching your selection. Categories. Développeur: Sega Sports
| Best Cheaps🔥 |. buy online without a doctor is prescription. ☀☀☀ How Much Is A Month\'s Supply Of Lexapro ☀☀☀,It solves the problem for you quickly.. Buy Now » Joueurs: 1 à 2
Next Day go Without - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245 Existe aussi sur: Microsoft X-Box 360- Nintendo Game Boy Advance- PC-
Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Sega Rally Championship
Sega Rally Championship, capture d'écran Sega Rally Championship, capture d'écran Sega Rally Championship, capture d'écran
Grand nom des salles d’arcade, Sega s’est toujours fait remarqué par la sortie de portages directement issus de ces dernières sur ses consoles de salon. C’est ainsi que débarqua en 1995 la version Saturn (également sorti sur PC) DU jeu de course arcade de l’époque, à savoir Sega Rally Championship qui sera considéré par beaucoup comme étant le meilleur jeu de course de la console 32 bits de Sega.

Réalisation(18/20)

Ici, pas le temps de se faire des illusions. On remarque dès la séquence d’introduction (réalisée avec le moteur 3D du jeu) que la beauté visuelle sera au rendez vous. Et cette impression sera très vite confirmée dès que vous commencerez une partie. La modélisation des véhicules est très soignée pour un jeu sorti si peu de temps après la console et l’impression de vitesse est tout simplement bluffante, surtout si vous optez pour la vue subjective. Il sera agréable de ne remarquer aucun clipping, aucune pixellisation excessive et aucun ralentissement pour un plaisir visuel hors du commun. Les décors sont eux aussi très bien modélisés et détaillés. Aucune impression de vide ne s’en dégagera puisqu’ils seront très garnis par la faune locale, des bâtiments ou bien le public en délire vous acclamant. A noter les éléments mobiles dans certains circuits comme par exemple l’hélicoptère de la télévision vous survolant pour filmer vos exploits. Le tout est très coloré et vous en mettra plein la vue. Le seul point noir que je pourrais souligner est le manque de circuits différents puisque vous n’en aurez que trois (plus un caché) ce qui limitera considérablement la variété des environnements (désert, forêt et montagne). Même remarque pour les voitures qui ne seront qu’au nombre de deux (plus une cachée), à savoir la Lancia Delta et la Toyota Celica GT. Enfin, arcade oblige, les dégâts infligés à votre véhicule ne seront pas visibles à l’écran. Malgré cela, le titre est tout de même un véritable plaisir pour les yeux et a fait l’effet d’une bombe à sa sortie en 1995 tant il était proche de la version arcade. Sans conteste l’un des plus beaux jeux de course de la Saturn (si ce n'est le plus beau).

Gameplay (18/20)

Côté gameplay, la prise en main s’avère assez ardue au tout début. En effet, contrairement à la plupart des jeux de course, vous serez ici très souvent sur des surfaces friables (comme de la terre ou du sable, par exemple) et votre véhicule chassera énormément dans les virages. Vous devrez donc apprendre à maitriser vos glissades pour ne pas vous faire distancer par vos adversaires et les mettre à profit pour négocier au mieux les courbes. Les dérapages et les contre-braquages seront ainsi une partie très importante de la jouabilité et pourront faire la différence et changer l’issue d’une course. Les sensations de conduite sont très agréables (notamment lors des fameux dérapages) et seront encore plus jouissives si vous optez pour la boite de vitesse manuelle, puisque votre maitrise sans faille des rapports pourra vous faire remporter la victoire. Le copilote aura également une place très importante puisque c’est lui qui vous préviendra des différents virages ce qui vous permettra d’anticiper les aléas de la route. Force est de constater qu’il remplit parfaitement son rôle et que son aide s’avèrera très vite précieuse lors des courbes en épingle à cheveux.

Chacune des deux voitures disponibles aura un comportement différent, notamment au niveau de l’encombrement, de l’accélération et de l’adhérence. Le véhicule bonus, la Lancia Stratos laissera littéralement sur place les deux autres tant sa puissance sera supérieure (moteur V8 de chez Ferrarri oblige). Toutefois, son maniement vous demandera, encore une fois, un petit temps d’adaptation étant donné qu’il s’agit d’une traction arrière alors que les deux autres sont des voitures à quatre roues motrices. Autre possibilité intéressante, vous pourrez effectuer des réglages sur votre bolide pour l’adapter au mieux à votre façon de conduire. Vous serez ainsi en mesure de bidouiller la transmission, la direction, les pneus, les suspensions (avant et arrière) et le moteur, puis enregistrer le véhicule ainsi créé pour ensuite le réutiliser dans les courses. Si ces réglages n’atteindront pas le même niveau d’utilité qu’un Gran Turismo, ils pourront tout de même vous faire gagner de précieux centièmes de secondes. A noter que l’utilisation de l’Arcade Racer (volant officiel de la Saturn) s’avère tout simplement formidable (même si la prise en main est assez délicate au début) et le passage des vitesses façon formule 1 est un vrai plaisir. Mais même au pad, le jeu procure de magnifiques sensations de conduite et s’inscrit comme étant une référence des jeux de Rally.

Bande son (16/20)

Pour ce qui est de la bande son, les thèmes musicaux et les bruitages (chocs, moteurs…) sont des plus immersifs et apportent un réel plus au titre, de même que la voix du copilote qui remplira son office avec les honneurs. On ressent ici l’effet du partenariat entre Sega et les constructeurs automobiles qui a clairement porté ses fruits.

Durée de vie (8/20)

Malheureusement, les choses se gâtent dès que l’on prononce les trois mots fatals : durée de vie. Sega Rally est une conversion fidèle de la version arcade et à ce titre, offre une durée de vie très courte. Le mode championship ne comprend donc que trois courses en tout et pour tout. Le principe rompt avec le traditionnel classement par points. Ici, vous commencerez la première course à la quinzième place et devrez finir la troisième épreuve à la première, sachant qu’au début de chaque course, vous gardez la place que vous aviez à la fin de la précédente. Pendant la compétition, vous devrez franchir des checkpoints dans le temps imparti sans quoi vous serez tout bonnement éliminé. La difficulté ira crescendo au fil des circuits pour attendre un niveau très élevé dans la dernière course (le désert sera très facile à cause de ses nombreuses lignes droites, la forêt aura quelques virages difficiles à négocier tandis que la montagne enchainera les virages en épingle à cheveux). Le challenge sera donc à la hauteur et vous devrez maitriser parfaitement votre bolide pour remporter la victoire, étant donné que vous partez dès le début avec un handicap.

Malheureusement, le faible nombre de circuits et de voitures porte un gros coup à la longévité du titre puisque tout le monde n’aura pas forcément envie de refaire maintes et maintes fois les mêmes courses dans les mêmes véhicules. Les modes Time Attack et Practice (qui est en fait une course simple contre un seul concurrent) rallongeront certes la durée de vie mais sans l’emmener vers des sommets. Bon point tout de même pour le mode multijoueur qui proposera trois épreuves différentes, à savoir le mode Boost (qui rendra la voiture en deuxième position plus rapide et du même coup les courses plus acharnées), un mode départ décalé pour mettre un handicap au meilleur des deux joueurs et le mode Time Lag dans lequel le vainqueur sera celui qui aura creusé un écart prédéfini entre lui et son adversaire. Ce mode deux joueurs très complet et cette petite voix vous criant de toujours améliorer vos temps sauveront les meubles mais la longévité reste malgré tout beaucoup trop courte.

Conclusion (16/20)

Ne vous faites pas abuser par la note, Sega Rally Championship est un hit incontournable de la Saturn extrêmement proche de la version disponible sur borne d’arcade… voire même trop proche. En effet, si cela est une force au niveau de la maniabilité, des graphismes et de la bande son, cette force se transforme vite en faiblesse dès lors que l’on aborde le sujet qui fâche, à savoir la durée de vie. Dommage de ne pas avoir ajouté plus de contenu puisque ce ne sont pas la voiture et le circuit supplémentaires qui vont propulser cette version Saturn vers des sommets de longévité.

Grand nom des salles d’arcade, Sega s’est toujours fait remarqué par la sortie de portages directement issus de ces dernières sur ses consoles de salon. C’est ainsi que débarqua en 1995 la version Saturn (également sorti sur PC) DU jeu de course arcade de l’époque, à savoir Sega Rally Championship qui sera considéré par beaucoup comme étant le meilleur jeu de course de la console 32 bits de Sega.


Article publié le 04/08/2008 Jeu testé par Manuwaza