lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://whoisnickasmith.com/?medz=Can-I-Buy-Viagra-In-Holland&eb4=e9 Recherche Avancée

Sega Rally Championship 2

Section Test.


Benicar Prescription 9th SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Sega Rally Championship 2
28/01/1999
Edité par Sega
________________________
click here. Cheap without prescription. Generic Cialis is used in men's enhancement. Only here cheapest prices on internet. Sega Rally Championship 2
31/10/1999
Edité par Sega
________________________
source link chance that i'll be commenting on manchester united and a team containing a 39-year-old ryan giggs and flomax mr 400 mikrogram fiyat. Sega Rally Championship 2
14/10/1999
Edité par Sega
________________________
here Console: Sega Dreamcast
http://folkekirkenshus.dk/?swr=Where-Can-I-Get-Bactrim-For-Guinea-Pigs&5f6=58 Genre:Course
http://vocationist.info/?alo=Voltaren-Online-Nz-Mens&bdf=ea. Buy Kamagra Online. Search for: Menu. Home; About; Home; About; | instock🔥 |. The Lowest Prices Online, source link ,Price is special in this period.. Check More » .00 0 items; No products were found matching your selection. Categories. Développeur: Sega-AM3
| Best Cheaps🔥 |. buy online without a doctor is prescription. ☀☀☀ How Much Is A Month\'s Supply Of Lexapro ☀☀☀,It solves the problem for you quickly.. Buy Now » Joueurs: 1 à 2
Next Day go Without - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245 Existe aussi sur: Arcade- PC-

Photo de la boite de Sega Rally Championship 2
Sega Rally Championship 2, capture d'écran Sega Rally Championship 2, capture d'écran Sega Rally Championship 2, capture d'écran
Un Sega Rally par génération : telle semble être la résolution de ces messieurs de chez Sega. Voila pourquoi il aura fallu attendre la Dreamcast et l’année 1999 pour gouter aux joies de la suite du splendide jeu d’arcade sorti quatre ans plus tôt. L’attente frénétique peut parfois être un facteur de déception lorsque le jeu tant espéré arrive enfin et se révèle en dessous de nos espérances. Fort heureusement, Sega Rally 2 ne mange pas de ce pain là et a tout pour devenir aussi culte que son prédécesseur…

Durée de vie (16/20)

Le principal point faible du premier volet était indéniablement de ne proposer que trois véhicules et circuits ainsi que le seul mode arcade en solo. Les développeurs de chez Sega semblent avoir eu à cœur de tirer parti de leurs erreurs avec ce second épisode puisqu’on remarquera dès le menu principal un gros gain en termes de contenu. C’est ainsi à pas moins de quatre modes de jeu que vous pourrez vous essayer, pour des défis tous très différents les uns des autres. Le premier d’entre eux ne sera autre que le mode Arcade, directement importé des salles obscures. Le but sera simple : vous commencerez la première course à la seizième position et devrez grappiller des places tout au long des quatre circuits que vous devrez parcourir une fois chacun pour finalement vous hisser à la première place. Vous commencerez ainsi chaque course à la place à laquelle vous aviez terminé la précédente. Attention toutefois car, plus que vos quinze adversaires, ce sera bel et bien le temps votre pire ennemi. En effet, vous aurez constamment un compte à rebours vous maintenant sous pression à tout moment. Rassurez vous toutefois car franchir des checkpoints vous octroiera un sursis vous permettant de rallier la ligne d’arrivée, même si le tout restera tout de même très corsé dans l’ensemble. Vous aurez d’ailleurs la possibilité de vous exercer en effectuant une course unique contre un véhicule contrôlé par la console sur le circuit de votre choix. Rassurez vous cependant car la difficulté générale du titre pourra être paramétrée dans les options.

En plus de ce classique mode Arcade déjà présent dans le jeu originel, vous pourrez vous essayer au « Ten Year Championship » qui, comme son nom l’indique, vous proposera de disputer un championnat de dix années (ou plutôt dix championnats d’une année) pour tenter de devenir le meilleur pilote sur le long terme. Vous aurez ainsi l’occasion de vous heurter aux diverses conditions climatiques et heures (allant de la pluie à la neige et du jour à la nuit) toutes plus difficiles à appréhender les unes que les autres. Vous pourrez d’ailleurs débloquer quelques bonus (voitures et circuits) pour peu que vos performances soient à la hauteur. Egalement au programme, le mode Time Attack vous permettra de courir contre la montre sur l’un des seize circuits présents dans le mode ten years et ainsi d’améliorer vos temps petit à petit pour optimiser au mieux votre pilotage. Enfin, un mode deux joueurs en écran splitté sera lui aussi au rendez vous, et vous permettra de grandes parties entre amis lors de courses entièrement paramétrables. Vous serez en effet en mesure de régler le nombre de tours, choisir le circuit ou encore activer le « slower car boost » qui boostera la vitesse du concurrent le plus mal placé, pour relancer la course et maintenir le suspense jusqu'au franchissement de la ligne d’arrivée. Vous pourrez également opter pour des parties à deux radicalement différentes, puisque la victoire sera acquise une fois que l’écart entre les deux concurrents aura atteint une valeur donnée.

Pour ce qui est du nombre de véhicules, vous aurez le choix entre une vingtaine de bolides parmi les plus légendaires de l’histoire de l’automobile, puisqu’allant des classiques Lancia Delta et Toyota Celica (déjà présentes dans le premier opus), aux mythiques Alpine A110, Lancia Stratos et autres Peugeot 205 Turbo 16. Côté circuit, la variété sera également de mise puisque vous pourrez concourir sur pas moins de quinze circuits au tracé des plus intéressants, circuits qui se diviseront entre différentes localisations (Montagne, désert, Jungle…). Vous l’aurez compris, Sega semble avoir tiré parti de son erreur de ne proposer qu’un portage pur et dur de la version Arcade de son hit sorti en 1995, et nous offre ici une mouture Dreamcast enrichie de nombreux ajouts rendant la durée de vie de ce titre plus qu’acceptable, quoique largement inférieure à celle d’un Gran Turismo.

Gameplay (19/20)

Si le contenu a grandement été enrichi, le gameplay a quant à lui su garder cette petite touche ayant fait le succès de la série. Vous aurez ainsi droit à une maniabilité arcade laissant une grande part aux glissades pour des sensations de conduite tout simplement jouissives. Vous devrez apprendre à maitriser ces glissades pour grappiller les précieuses secondes qui vous feront défaut pour la victoire finale. Vous devrez également être très attentif à la surface sur laquelle vous conduirez, puisque la manière de conduire changera radicalement en fonction de cette dernière. Ainsi, piloter sur une route sèche sera très éloigné du pilotage sur une route enneigée ou sur du sable, votre véhicule chassant beaucoup plus sur ce type de surface. Vous devrez donc constamment adapter votre conduite en fonction de la piste sur laquelle vous vous trouverez. Fort heureusement, vous aurez la possibilité d’effectuer tout un panel de réglages sur votre chère voiture, et ainsi d’agir sur de nombreux éléments comme la suspension, la longueur de la boite de vitesse, les pneus, la direction, les freins… Si cette possibilité sera nettement moins poussée que dans Gran Turismo, elle améliorera malgré tout vos performances de manière tangible en adaptant votre voiture à votre manière de conduire et au circuit sur lequel vous devrez courir. Ce dernier point sera d’autant plus vrai qu’il vous sera possible de sauvegarder une configuration de voiture par circuit et ainsi d’effectuer des réglages précis pour chaque condition environnementale. Vous pourrez en outre opter pour une boite automatique ou manuelle, cette dernière vous permettant d’augmenter sensiblement vos performances une fois maitrisée.

Jeu de Rally oblige, vous pourrez en permanence compter sur l’aide de votre copilote qui vous préviendra légèrement à l’avance des virages, vous permettant ainsi de les anticiper efficacement. Côté contrôles, la configuration par défaut s’avèrera d’une qualité redoutable puisque la gâchette droite sera dévolue à l’accélération. Le caractère analogique de cette touche vous permettra de doser efficacement votre vitesse, et ainsi de négocier au mieux les trajectoires en courbe. D’ailleurs, la gâchette gauche attribuée au freinage vous permettra de doser tout aussi efficacement vos coups de frein. Enfin, l’utilisation d’un volant vous fera profiter au maximum de ce gameplay directement issu des salles d’arcade, vous permettant de revivre ces magnifiques sensations vous ayant couté si cher en termes de pièces à l’époque…

Réalisation (16/20)

Au niveau des graphismes, le bilan est mitigé. D’un côté, vous aurez droit à splendide une modélisation des véhicules, vous permettant de les reconnaître aisément. Rarement un tel niveau de finesse n’avait été atteint dans les textures d’un jeu de voiture, d’autant que vous aurez droit à de splendides effets, comme le décor se reflétant dans votre vitre arrière ou votre bolide se salissant pour peu que vous passiez dans une flaque d’eau. L’immersion sera d’ailleurs totale tant en vue intérieure qu’extérieure puisque l’impression de vitesse vous fera ressentir d’excellentes sensations de conduite. Les différentes pistes seront en outre agrémentées de nombreux petits détails comme par exemple des autruches déguerpissant devant vous en perdant leurs plumes, un hélicoptère de la télévision filmant vos exploits ou encore la foule en délire vous acclamant à votre passage tout en vous éblouissant par le flash de leurs appareils photo. Malheureusement, ce bilan élogieux sera légèrement entaché par quelques bugs de clipping et de saccades (particulièrement dans le mode deux joueurs qui demande plus de ressources que les autres). On regrettera également les décors qui paraitront parfois un peu vides, même si les environnements urbains foisonneront de détails en tous genres. Malgré ces quelques points négatifs, le rendu n’en demeure pas moins d’une finesse à toute épreuve et constituait une claque visuelle du même acabit que son prédécesseur à son époque. Si la 3D est bien souvent plus sujette à l’obsolescence que la 2D, Sega Rally 2 échappe à cette triste règle puisqu’il restera agréable à l’œil malgré son âge avoisinant la dizaine d’années à l’heure où j’écris ces lignes.

Bande son (17/20)

Vous conviendrez qu’il eut été dommage de gâcher une telle splendeur visuelle par un médiocre rendu sonore. Tranquillisez vous, puisque là encore le résultat est plus que réussi. Entre la voix du copilote remplissant parfaitement son rôle, et les bruitages somptueux, difficile de trouver un quelconque défaut à cette bande son. Chaque voiture sera dotée d’un bruit de moteur bien particulier calqué sur le véritable bolide dont il est issu. Le souci de réalisme est palpable et une telle débauche d’effets sonores achèvera de vous immerger totalement dans votre conduite comme si vous vous retrouviez réellement aux commandes d’une voiture en pleine course de rallye.

Conclusion (17/20)

Pour son grand retour, Sega Rally n’a pas fait les choses à moitié. Offrant au joueur des sensations de conduite dignes de celles ressenties dans les salles d’arcade, il comblera tous les fans du premier épisode tant par son contenant que par son contenu. Dommage cependant que les bons points de l’aspect visuel s’accompagnent de décors si vides et de ralentissements parfois assez gênants, ce qui n’empêchera toutefois pas Sega Rally 2 de devenir très rapidement un incontournable de votre ludothèque Dreamcast, aux côtés de grands hits sortis su’ d’autres consoles comme Gran Turismo pour ne citer que lui.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Manuwaza