lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://whoisnickasmith.com/?medz=Can-I-Buy-Viagra-In-Holland&eb4=e9 Recherche Avancée

Sega Extreme Sports

Section Test.


Benicar Prescription 9th SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Sega Extreme Sports
06/09/2001
Edité par Sega
________________________
click here. Cheap without prescription. Generic Cialis is used in men's enhancement. Only here cheapest prices on internet. Xtreme Sports
27/11/2000
Edité par Infogrames
________________________
source link chance that i'll be commenting on manchester united and a team containing a 39-year-old ryan giggs and flomax mr 400 mikrogram fiyat. Sega Extreme Sports
27/10/2000
Edité par Infogrames
________________________
here Console: Sega Dreamcast
http://folkekirkenshus.dk/?swr=Where-Can-I-Get-Bactrim-For-Guinea-Pigs&5f6=58 Genre:Sport
http://vocationist.info/?alo=Voltaren-Online-Nz-Mens&bdf=ea. Buy Kamagra Online. Search for: Menu. Home; About; Home; About; | instock🔥 |. The Lowest Prices Online, source link ,Price is special in this period.. Check More » .00 0 items; No products were found matching your selection. Categories. Développeur: Interloop
| Best Cheaps🔥 |. buy online without a doctor is prescription. ☀☀☀ How Much Is A Month\'s Supply Of Lexapro ☀☀☀,It solves the problem for you quickly.. Buy Now » Joueurs: 1 à 2
Next Day go Without - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245 Existe aussi sur: PC-

Photo de la boite de Sega Extreme Sports
Sega Extreme Sports, capture d'écran Sega Extreme Sports, capture d'écran Sega Extreme Sports, capture d'écran
Ah...Sega et ses titres arcade, c'est une longue et passionnante histoire. En prenant quelques exemples comme Virtua fighter, Sega Rally, House of the Dead, The Lost World, Virtua Cop, Crazy Taxi, Virtual On...on se rend compte que Sega maitrise le domaine de l'arcade. Et cela se vérifie sur Dreamcast avec de nombreuses adaptations. Mais quand Sega décide d'innover, de faire un titre arcade sans avoir recours à une banale adaptation, que se passe t-il ? Et bien il en résulte Sega Extreme Sports sorti en fin 2000. Alors, ça vaut le coup ?

Période noire pour Sega

Remettons-nous un instant dans le contexte de l'époque. Sega est à l'agonie, la PS2 est sortie. Maître Sega décide donc d'abattre ses quelques cartes restantes dont Virtua Tennis 2, Shenmue 2 ou encore Sonic Adventure 2. Peu après, la fabrication des consoles est stoppée et puis suit l'arrêt total du développement des jeux. Pire encore, Sega se retire définitivement du marché des consoles. Malgré tout ce scénario digne des plus grands drames qu'aie connu le monde vidéoludique, Sega veut limiter ses pertes et compte donc bien sur ses derniers titres pour remédier au déficit tant redouté.

Mi-figue mi-raisin

Extreme Sports est un jeu de sports extrêmes (tiens donc !), qui met en scène 4 athlètes (2 types et 2 filles) qui vont se tirer la bourre sur un terrain choisi au préalable, et ce, pour remporter la victoire. Voilà en gros, ce qu'est le jeu. Mais avant ça penchons nous sur le menu. La musique se veut très énergique, comme pour nous dire « Attention ça va bouger, ça va être super, on va s'éclater ! », nous y reviendrons. Le menu est simple, et assez fourni. On peut décider de faire un tour (inutile) dans les options, commencer un championnat, démarrer une partie 2 joueurs (et non, pas de 4 joueurs !), ou encore s'entraîner en time trial. Le choix du terrain se fait par tranche de difficulté. Si au départ on ne dispose que de quelques circuits, au fur et à mesure de votre progression, vous en débloquerez une bonne dizaine d'autres. Certains circuits se déroulent dans un décor paradisiaque type bord de mer et eau turquoise, tandis que d'autres prendront place dans des montagnes enneigées, les possibilités sont assez nombreuses. Ensuite il vous faut choisir votre personnage (dont les caractéristiques ne sont pas clairement définies à part leur taille et leur poids), et c'est parti. Un petit message vous donne des petites astuces pour vous aider pendant la course, sympa.

Lors d'une course, plusieurs cas de figure se présentent à vous. On peut commencer une course en snowboard, en VTT, en saut à l'élastique, en chute libre (avec parachute hein sinon on s'écrase et on a perdu), ou encore en quad. La course est en fait une succession de plusieurs sports extrêmes, d'où le nom du jeu (bien joué Sherlock). Les différentes disciplines ne sont pas dures à contrôler, mais elles n'en sont pas plus plaisantes pour autant. On se retrouve souvent relégué 15 secondes derrière les autres sans avoir réellement commis de grosse faute (de type chute ou collision avec le décor par exemple). Donc on se retrouve en général avec le grand classique : A pour sauter, gâchette droite pour accélérer, B pour frapper ses adversaires, Y pour les figures (qui vous donneront droit à un peu de boost) et X pour utiliser votre boost. Certaines disciplines comme le deltaplane sont assez dures à prendre en main, il va falloir comprendre le fonctionnement de celles-ci si vous espérez débloquer d'autres niveaux. Tiens en parlant du Delta plane, il y a un énorme souci quant à l'atterrissage à la fin de cette épreuve, je m'explique : quand on décide d'atterrir sur la zone adéquate, on peut se retrouver à perdre (Game Over sans appel) tout ça parce qu'on a atterri trop loin de ladite zone, regrettable point noir quand il s'agit de la dernière épreuve d'un circuit que vous avez mené de bout en bout. De plus, les personnages sont parfois un peu longs à la détente, ils mettent beaucoup de temps à se préparer entre chaque épreuve, ce qui est parfois frustrant.


Le moteur physique du jeu laisse à désirer, on se retrouve souvent à bloquer contre une falaise sans pouvoir s'en débarrasser (notamment en snowboard), les décors ne sont pas laids mais ont tendance à apparaître au dernier moment, ce qui complique les choses quand surgit un virage à 90° au dernier moment. L'action du jeu va assez vite et l'on ne peut pas réellement profiter du plaisir de jeu, tellement la préoccupation principale est de foncer et de tenir ses adversaires à distance.

Graphiquement

C'est joli, le frame rate est lui aussi pas mal du tout (60Hz représente), mais il y a un gros souci de clipping. En effet, le décor apparaît souvent au dernier moment ce qui rend certaines épreuves difficiles (le quad par exemple). Les personnages sont un peu raides, mais bougent plutôt pas mal. On va dire que c'est du travail « tout juste ».

Gameplay

Là encore, on va dire que c'est du « tout juste », les personnages sont capricieux et le moindre écart dans le décor peut-être fatal quant au résultat final. A noter certaines difficultés dans certaines disciplines à effectuer des figures pour gagner du boost.

Musique et bruitages

Pour ne pas changer, on va dire encore « tout juste ». Des musiques pas très inspirées, des cris de douleur et des sons très froids. Cependant, les sons liés aux différents revêtements du sol sont nombreux.


Durée de vie

Le jeu est assez dur, et ne contient pas moins de 10 grosses aires de jeu, il y a de quoi faire, d'autant plus que les différents circuits sont très variés.

Verdict

Sega Extreme Sports n'est pas un mauvais jeu quand on laisse le côté technique aux oubliettes. En revanche, quand on le regarde de plus près, il souffre de trop nombreux défauts pour réellement convaincre. Pourtant, le côté esthétique est assez séduisant, mais ça ne rattrape pas le travail bâclé dans le domaine de la maniabilité trop approximative ou des collisions pas toujours réalistes. Le gros point positif est son nombre élevé de circuits (plus d'une dizaine). En bref, un jeu sympa et fun mais loin de remplir son contrat.


Histoire -/20 : Rien à dire, désolé

Graphismes 15/20 : C'est joli, c'est fluide mais de gros problèmes de clipping par moments.

Gameplay 11/20 : On arrive à contrôler les différentes épreuves au prix de nombreux sacrifices. Les athlètes sont très longs à la détente et têtus par moments.

Musique 10/20 : Le seul mérite de la musique, c'est d'être pêchue, sinon c'est trop médiocre. Les bruitages sont nombreux et pas trop mal réussis. Ca reste tout de même moyen.

Durée de vie 16/20 : Point fort du jeu. Plus de 10 gros circuits sont à débloquer. Ils sont de plus très variés.


NOTE GLOBALE 11/20


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par MaitreCoq