lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Recherche Avancée

Sam Pyjam - Le Heros de la Nuit

Section Test.


400 Bad Request Sortie JAP non communiquée
________________________
Pajama Sam : No Need to Hide When it's Dark Outside
??/??/1996
Edité par Humongous Entertainment
________________________

400 Bad Request

Sam Pyjam : Le Héros de la Nuit

??/??/1998
Edité par Humongous Entertainment
________________________

nginx
Console:
PC
Genre:Aventure
Développeur: Humongous Entertainment
Joueurs: Solo uniquement
Existe aussi sur: Nintendo WII-

Photo de la boite de Sam Pyjam - Le Heros de la Nuit
Sam Pyjam - Le Heros de la Nuit, capture d'écran Sam Pyjam - Le Heros de la Nuit, capture d'écran Sam Pyjam - Le Heros de la Nuit, capture d'écran
Sam Pyjam : Le Héros de la Nuit fut le premier épisode de la série des Pyjama Sam sévissant depuis la fin des années quatre vingt dix sur PC. Ce soft, développé et édité par Humongous Entertainment en 1998, nous prouve une fois encore la maîtrise de ce studio en matière de point & click, chose bien peu étonnante compte tenu de la qualité de leurs anciennes productions tirant systématiquement vers l'excellence. Ce premier volet de la saga a néanmoins su se démarquer des précédents jeux du développeur, en plongeant le joueur dans un univers bien particulier, celui de la chambre sombre et angoissante que vous avez probablement tous connu lorsque vous étiez enfants. Il est donc difficile de décrire l'atmosphère d'un tel titre, mais sachez cependant que celle-ci lui permet de se créer sa propre identité à cent lieues de ce qui se faisait à l'époque. Mais trêve de parlotte, commençons sans plus attendre le test de cet opus précurseur...

Scénario : (-)

L'aventure s'ouvre sur une petite cut-scene, ma foi fort sympathique, mettant en place le scénario imaginé par les concepteurs du jeu. Voici de quoi il retourne.

Alors que Sam lit tranquillement une bande-dessinée mettant en scène son super-héros favori (en l'occurrence Pyjaman contre le super vilain Obscure), il est soudainement interrompu par sa mère qui lui intime l'ordre d'aller se coucher. Obéissant, le gamin éteint sa lumière et se blottit confortablement dans son lit. L'obscurité aidant, une étrange angoisse commence cependant à naître au fin fond de ses entrailles. Persuadé qu'Obscure, le super-méchant de sa bande-dessinée favorite, se cache dans son placard, il décide d'endosser le rôle de Sam Pyjam afin de capturer l'horrible monstre et d'ainsi mettre un terme à sa peur du noir. Pour cela, il devra emmener plusieurs objets avec lui. Tout d'abord, que serait un super-héros sans sa cape et son masque? C'est donc tout logiquement qu'il ne devra en aucun cas oublier ces deux éléments. Mais il devra également garder à portée de main sa boite à goûter, qui fera office de récipient afin d'y enfermer l'ignoble monstre. Enfin, sa lampe torche se révélera être l'arme parfaite pour affronter son redoutable adversaire.

Une fois sa panoplie réunie, Sam décide donc de partir à la rencontre du monstre. Rien ne va cependant se passer comme prévu! En effet, à peine entré dans le placard, le garnement se fait enlever et est emmené contre son gré dans le monde de la nuit, fief du terrifiant Obscure. Pour ne rien arranger, notre héros se fait voler l'intégralité de son équipement pourtant si soigneusement constitué, et ce par d'étranges arbres. Impossible dans ces conditions d'aller combattre le souverain des lieux. Votre premier but sera donc d'arpenter cet étrange endroit, afin de retrouver votre équipement et d'enfin pouvoir combattre le roi de la nuit dans les meilleures conditions possibles.

Nous sommes donc en présence d'une trame scénaristique simpliste, mais qui n'en est pas moins terriblement efficace. Avancer dans le scénario et découvrir le mystère qui entoure le personnage d'Obscure constituera un véritable plaisir, vous poussant à poursuivre l'aventure avec une soif de découverte restant intacte d'un bout à l'autre de celle-ci.

Gameplay : 15/20

Le point & click, comme la plupart des gens le savent, est un genre se jouant exclusivement à la souris (c'est d'ailleurs cette spécificité qui lui a donné son nom). Le pointeur présent à l'écran vous permettra donc de ramasser divers objets, et de commander les déplacements de votre personnage. Le but du jeu étant bien évidemment de résoudre les moult énigmes que vous rencontrerez afin d'avancer dans l'aventure, il vous faudra ouvrir l’œil pour mettre la main sur les divers items nécessaires à la résolution de tous ces puzzles. Les objets trouvés seront, une fois collectés, stockés dans un menu de sélection auquel vous aurez accès en faisant glisser votre souris en bas de l'écran. Il ne tiendra par la suite qu'à vous de les utiliser à bon escient.

A côté de cette aventure principale, le soft vous proposera une quête secondaire qui consistera à retrouver toutes les chaussettes de Sam dissimulées dans le domaine d'Obscure. Au nombre de dix, elles nécessiteront de votre part un examen minutieux de chaque tableau. En toute honnêteté, ce défi ne sera pas de tout repos, et parcourir plusieurs fois les mêmes lieux représentera une étape indispensable afin de parvenir à remplir votre tiroir à chaussettes.

S'y ajouteront également des mini-jeux sur lesquels vous pourrez vous amuser en compagnie de quelques protagonistes du jeu. A titre d'exemple, dans la forêt, il vous sera possible de faire une partie de morpion avec un grille-pain. De même, les mines contiendront une borne d'arcade sur laquelle vous pourrez vous adonner à un jeu reprenant le concept du très connu Snake. Ce sont aussi tous ces petits ajouts de contenu qui renforcent le plaisir du joueur, en variant les expériences et en renouvelant régulièrement l'intérêt du soft...

Réalisation : 17/20

En ce qui concerne les graphismes, nous sommes ici face à un travail de très bonne qualité. Comme souvent dans les point & click, chaque nouvel écran possède son propre décor, ce qui procure au joueur un magnifique sentiment de variété au sein des différents paysages. J'abordais en introduction l'extraordinaire ambiance dégagée par le soft, sachez que celle-ci doit énormément à des environnements jouissant d'une grande finesse et d'un panel de couleurs particulièrement bien choisies pour chaque tableau visité. En termes d'animation, on reste dans le même niveau de qualité avec des mouvements très convaincants et fluides, que ce soit pour le personnage principal ou pour tous les protagonistes rencontrés au fil de l'aventure. Le seul petit bémol à ce niveau réside dans la synchronisation largement perfectible des mouvements de lèvres dans les scènes de dialogues, défaut ne pesant pas bien lourd devant tant de qualités.

Humongous nous sert donc là une magnifique réalisation technique, provoquant un réel plaisir contemplatif à chaque nouveau lieu visité. Le soft n'a en outre pas pris une ride, tant et si bien qu'il a bénéficié d'une reconversion sur WII en mai 2009, soit plus de dix ans après sa date de sortie initiale.

Durée de vie : 09/20

Il fallait bien un aspect dérangeant pour mettre un terme à ce concert de louanges. Et la durée de vie est un motif tout trouvé! Vous ne passerez en effet pas plus de trois heures sur le soft. Les énigmes ne sont pas des plus complexes, loin s'en faut, et la quête secondaire des chaussettes de Sam ne rallonge pas énormément la durée de vie. Plus gênant : les énigmes et emplacements des items resteront inchangés à chaque nouvelle partie, contrairement aux anciens titres conçus par le même studio de développement. La replay value est, de fait, quasiment inexistante.

Bande son : 17/20

Mais terminer ce test sur une note négative ne serait clairement pas rendre au jeu un hommage proportionnel à ses qualités. Bouclons donc cet article avec un rapide coup d’œil sur la bande son. Sur ce point, il est évident que, à l'instar des graphismes, les musiques apportent une réelle plus-value à l'ambiance. Chacune d'entre elles correspond parfaitement à l'atmosphère du tableau auquel elle est associée. Les développeurs nous ont en outre gratifié d'un doublage français d'excellente facture, avec des doubleurs prenant leur travail très au sérieux en incarnant parfaitement leurs personnages respectifs (chose suffisamment rare, surtout à l'époque, pour mériter d'être soulignée). Une très bonne bande son donc!

Conclusion : 17/20

Avec Sam Pyjam, Humongous nous gratifie d'un excellent point & click ne reniant aucunement la bonne réputation acquise grâce à ses précédentes productions. L'atout principal du soft est sans conteste son ambiance des plus prenantes, et vous ressentirez un réel plaisir à vous plonger dans cette atmosphère générée notamment par des décors et des musiques de toute beauté. Avancer dans les différentes zones au moyen d'un gameplay simple et efficace sera en outre un véritable plaisir. Le seul petit bémol concerne la durée de vie bien trop faible qui, associée à une replay value inexistante, pourra en rebuter certains. Mais ce défaut est largement contrebalancé par les multiples qualités de ce soft que je vous conseille vivement d'essayer si un jour vous avez l'occasion d'en faire l'acquisition.


Article publié le 04/11/2012 Jeu testé par Echidner