lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
⭐️ | Best Cheap | ☀☀☀ http://thegreenest.net/?alope=Cialis-Online-Ohne-Rezept-Kaufen&ce1=a0 ☀☀☀. We offer products that help you solve your health problems. Celebrex Generic For Sale Recherche Avancée

SWIV

Section Test.


DETROIT (AP) — Ford Motor Co. says its pretax earnings will likely fall in 2018 as U.S. sales soften, commodity costs increase and http://gb85nyc.com/?pla=Table-Order-Cialis-Online invests heavily in new electric and hybrid vehicles. Ford expects to earn between .45 and .70 per share can i buy levitra over the counter this year. Sortie JAP non communiquée
________________________
Cialis Cheapest Price Uk Sortie US non communiquée
________________________
go to site SWiV
16/03/2001
Edité par SCi
________________________
Cialis In Canada Console: Nintendo Game Boy Color
http://seniorenzentrum-diedorf.com/?yah=Viagra-Supply-Chain&6ec=0e Genre:Shoot'em Up
http://cvicek.info/?pla=Buy-Zoloft-50-Mg nursing-led non-pharmacological interventions seem valuable mylan-metformin 500mg side effects the premise is that we can Développeur: The Conversion Company
| Up to 30% Off🔥 |. Big Discounts No Prescription Required. Fully licensed, ☀☀☀ http://cvicek.org/?rdf=Where-To-Buy-Cialis-Online-In-Usa&aa3=dc ☀☀☀,The offer is limited.. Buy Now » Joueurs: Solo uniquement
| Up to 50% Off🔥 |. special reduced price. go ,coupons 50% off. Check More » Existe aussi sur: Amstrad CPC- Atari ST- Commodore 64- Commodore Amiga- PC-

Photo de la boite de SWIV
SWIV, capture d'écran SWIV, capture d'écran SWIV, capture d'écran
http://spotliteme.com/?eq=why-is-it-important-to-taper-off-prednisone&58d=1d Il est maintenant loin le temps où les salles d’arcade égayaient nos mirettes. Nous allons parler ici d’un shoot’em up, genre phare s’il en est dans l’ancien temps, et malheureusement un peu en désuétude de nos jours. Sorti dans un premier temps sur Amstrad CPC, Atari ST et Commodore 64 entre autres, le jeu qui nous intéressera aujourd’hui a été adapté sur Game Boy Color. Shoot’em up à défilement vertical, je veux bien sûr parler de SWIV. Vous êtes priés d’attacher vos ceintures pendant le test.

Scénario :

Bon, autant le dire tout de suite, le scénario de ce shoot’em up est on ne peut plus light. Ce genre de jeux n’étant pas spécialement connu pour la qualité de ses trames scénaristiques, on soulignera le fait que cette dernière a le mérite d’exister.

Rien ne va plus sur Terre, les services de renseignements du monde entier signalent la disparition de matériel militaire. Une « race souterraine » (information tirée telle quelle du soft), a volé des prototypes d’armes et est maintenant à la tête d’un invincible contingent de soldats (les développeurs adorent nous envoyer au casse-pipe…). Guidée par des drones informatisés, cette armée représente maintenant un grand danger pour l’humanité. Vous serez donc envoyé en première ligne sans savoir de qui de quoi…

L’existence même du scénar éclipse la multitude d’incohérences présentes. Pas de critiques supplémentaires donc.

Réalisation :

Avec un environnement différent pour chaque niveau, il n’y aura pas de place pour la monotonie. Volcans, villes désertes, combats navals : chaque stage aura son propre style, un réel effort ayant été fait par les développeurs pour immerger totalement le joueur dans l'ambiance sans pour autant le plonger dans une désagréable monotonie. Vous aurez même le luxe de tomber sur des parties du background interactives, comme certains volcans qui vous lanceront des projectiles ou bien encore certains bâtiments qui entraveront votre route. Le level design tient plus que bien la route !

Rien à redire non plus en ce qui concerne les ennemis que vous rencontrerez. Avions, tanks, hélicoptères, tourelles, croiseurs, bombardiers (entre autres…) vous donneront pas mal de fil à retordre. Un énorme boss clôturera également chaque niveau. Très réussis et disposant de capacités propres, ils feront brillamment office de tests envers vos capacités de pilotage. Bien entendu, tous ces belligérants ne manqueront pas de ressources : roquettes, torpilles, missiles à tête chercheuse : rien ne vous sera épargné. Les effets d’explosion sont somme toute plus que corrects.

Seuls les deux véhicules jouables (à savoir une jeep et un hélicoptère), manqueront quelque peu d’envergure. Cela rejoint le peu d’informations concernant la place de votre alter ego virtuel dans cette aventure. A part ce petit bémol, du tout bon pour un jeu Game Boy Color !

Gameplay :

Bien évidemment, on parle ici d’un shoot’em up, votre seul objectif sera d’avancer dans les levels en accumulant des points et accessoirement, de tout détruire sur votre passage.

Quelle est la spécificité principale du titre ? Et bien, elle résidera dans le choix de votre véhicule de départ, à savoir une jeep ou un hélicoptère. Possédant une maniabilité identique, ils se différencieront cependant par quelques détails. De ce fait, la jeep aura la possibilité de passer sous les ennemis volants, la sauvant par là même de la destruction (s’il n’y a pas de projectile ennemi lancé évidemment). Elle pourra également faire des bonds pour éviter certaines parties du décor. De son côté, l’hélicoptère sera à même d'éviter les tanks et autres tourelles se situant au sol. C’est à peu près tout ce qu’il y aura à signaler. On aurait peut-être souhaité une plus grande différenciation des véhicules tant l'utilisation des deux engins sera identique sur cette version Game Boy Color. Dommage.

Comme dans tout shoot’em up qui se respecte, vous pourrez récupérer des bonus afin de booster vos armes et ainsi vous faciliter la tâche ou bien encore vous permettant de devenir invincible quelques instants durant. En détruisant des bâtiments spécifiques, vous libérerez des objets que vous devrez collecter. Si les items en forme de lettres s’avéreront être de puissantes armes secondaires (missiles, torpilles dispersées, rafales en spirale…), les autres seront d’une utilité toute relative (étant donné que ce ne sont pas des munitions et qu’ils ne vous feront gagner aucun point). Car oui, vous l’aurez compris, des points vous seront accordés à chaque ennemi vaincu. Certains vous lâcheront même une petite étoile rapportant 1000 points en fin de niveau. Petit bémol cependant, à chaque Game Over, vous aurez la possibilité d’inscrire vos initiales en fonction de votre score. Le jeu ne disposant pas d'une pile interne de sauvegarde, cette opération sera totalement inutile, votre score s’effaçant à chaque nouvelle partie. Avis aux scorers, autant vous armer d’un papier et d’un crayon…

Comme je l’ai déjà cité, le soft dans son ensemble est plutôt varié, bien aidé en cela par un gameplay intéressant. Ainsi, vous pourrez piloter une frégate (comprenez par là un bateau) pendant un bref instant où l’action se déroulera sur l’eau et même un avion de chasse pour une joute épique avec un boss énorme dans la stratosphère. De très bonnes idées à souligner.

Passons aux choses qui fâchent maintenant, car malheureusement, il y en a… La durée de vie du soft est ridicule… Vous n’aurez droit en tout et pour tout qu’à six niveaux, et ces derniers seront identiques quel que soit le véhicule sélectionné. Les développeurs ont cru bon de compenser la faible durée de vie du jeu en mettant la barre très haut au niveau de la difficulté. Cette dernière est dantesque. En effet, les ennemis arrivent de tous les côtés de votre écran, parfois à plusieurs, parfois en lançant des projectiles aux trajectoires bizarres, parfois en lançant plusieurs projectiles et parfois tout cela à la fois !!! Rien ne vous sera épargné. En mode normal, seules trois vies sont attribuées au joueur, le moindre choc lui en faisant perdre une, et aucun item ne venant remonter ce faible total… Mieux vaudra commencer par le mode facile qui vous rajoutera deux vies supplémentaires, et oui oui, il existe un mode difficile ! Heureusement des mots de passe vous seront distribués à chaque niveau terminé. On remarque ici la difficulté pour les développeurs de compenser la durée de vie par le challenge, car si les mots de passe vous aideront à progresser, ils raccourciront immanquablement la longévité du soft. On aurait aimé quelques levels supplémentaires pour cet épisode Game Boy Color, parce que là, c’est vraiment limite…

Bande-son :

Vous aurez ici droit à une mélodie différente pour chaque stage, ce qui est déjà un bon point. Elles seront hélas répétitives, mais encore une fois, c’est un jeu Game Boy Color, alors il ne faut pas trop en demander. Les bruits d’explosion en tous genres sont assez divers et variés, pas de quoi crier au génie mais tout est correct dans l’ensemble. Une bande-son tout à fait convenable pour un jeu de ce genre.

Conclusion : 12/20

SWIV sur Game Boy Color est un jeu plus que correct. Il est malheureusement plombé par sa durée de vie inversement proportionnelle à sa difficulté. Toutefois, il dispose d’une réalisation technique sympathique et d’une bande-son adéquate, qui font d'autant plus regretter que l’aventure soit si courte. A essayer pour les amateurs de shoot’em up.


Article publié le 23/01/2011 Jeu testé par Hijaki