lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
follow link Recherche Avancée

Robotrek

Section Test.


Do You Need A Prescription For Ventolin In Ireland Slap Stick
08/07/1994
Edité par Enix
________________________
Celebrex Prescription 2014 Robotrek
??/10/1994
Edité par Enix
________________________
Asacol Prescription Ubersetzung Sortie EURO non communiquée
________________________
http://eurm.or.at/?qg=Buy-Bactrim-Sulfamethoxazole&547=9a Console: Nintendo Super Nes
watch Genre:Jeu de Rôle
http://straightupcigars.com/?mec=Cheap-Generic-Viagra-Canadian-Pharmacy&dd7=5c Développeur: Quintet
Crestor Cost Comparison Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Nintendo Super Nes

Photo de la boite de Robotrek
Robotrek, capture d'écran Robotrek, capture d'écran Robotrek, capture d'écran
go site -Manu : RRHHH !!! Tu es très en retard jeune Padawan !!!!RRRHHH !!!
-Moi : Ouuiii Maître !
-Manu : RRHH ??? Bah depuis quand tu m’appelles Maître toi ?? RRHH ??
-Moi : Depuis que j’ai vu le côté obscur du RPG.
-Manu : Une daube ? RRHHH !!!Encore !!!
-Moi : Non, non, pas une daube. C’est plus pernicieux que cela. Ce jeu me torture littéralement l’esprit.
-Manu : RRRHH !!!! Vraiment ???? RHHH !!! Continue, çà m’intéresse RRRHHH !!!! L’arme ultime contre les Jedis, peut-être !!! ZZZZHHHH !!(dégaine son sabre laser)
-Moi : Tiens, vous avez un nouveau sabre laser ??
-Manu : oui, c’est le Père Noël qui me l’a amené, ainsi qu’une nouvelle Etoile de la Mort !!! RRHHH ! N’est-ce pas merveilleux !!! RRRHHH !!!Quel homme attentionné !! RRHH !!
-Moi : Où çà une Etoile de la Mort ???
-Manu : Bah là, sur le bureau !! RRHH !!
-Moi : ah !!! OK !!! Celle en Lego !!! J’ai eu peur un instant !!
-Manu : oui, celle là même…Je n’ai pas dû être assez précis dans lettre que je lui avais adressée RRHHH !!! Mais l’attention y est, c’est le principal RRHHH !!


Seroquel Xr Positive Reviews L’histoire

Loin, très loin dans une galaxie lointaine, existait une planète appelée Quintenix (y’a eu du brainstorming là, çà se sent). Sur celle-ci se trouvait une ville appelée Rococo. Cette planète pouvait être considérée comme un véritable paradis, grâce à sa technologie très développée, mais, depuis peu, cette dernière subit l’invasion de pirates qui se font appeler « Hackers ». Ces derniers, sèment la terreur, et les habitants de Rococo ne savent pas ce qu’ils leur veulent. En fait vous apprendrez au cours de l’histoire, que ces faquins de pirates recherchent une pierre nommée Tetron. M’est avis qu’il y a encore une histoire d’un gars qui veut diriger le monde….

Vous êtes « le nom que vous voulez entre les guillemets », fils du grand inventeur, le Docteur Hakihabara (sic). Vous venez d’emménager dans la ville de votre natale de votre père, que celui-ci avait dû quitter à cause des dommages collatéraux que la mise au point de ses inventions créait. Vous, ce qui vous botte le plus, c’est la robotique. Dans votre labo, vous créez des robots à partir d’à peu près n’importe quoi grâce à votre machine qui ressemble furieusement à une manette Super Nintendo…. Autant dire, que dans un premier temps, les habitants sont plutôt réticents par rapport à votre installation en ville…En particulier, le Maire de la cité et son Conseiller le Docteur Einst, scientifique de son état…

…Jusqu’au jour où quatre jeunes enfants de la cité décident de découvrir le repaire secret des Hackers. L’éminent scientifique n’arrivant pas à dégager l’entrée des grottes où sont retenus les jeunes aventuriers, vous décidez d’aller les chercher…

Le jeu

Nous sommes, ici, face à un RPG mâtiné d’un soupçon de Tactics. En effet, lors de vos pérégrinations dans les contrées hostiles de votre patelin, les ennemis sont visibles à l’écran. A vous de vous débrouiller pour les surprendre, afin d’avoir l’avantage au combat. L’ensemble baigne plutôt dans la bonne humeur générale. Notez que pour explorer les maisons de Rococo, vous devez sonner à la porte avant d’entrer.

Comme je l’ai déjà dit, vous êtes plutôt doué en robotique. En fait, tout l’équipement de votre robot, c’est vous qui le créerez à partir de vos lectures dans les bibliothèques, chez vous, mais aussi chez d’autres habitants. Ainsi, vous ferez évoluer, l’armure, l’armement. En lisant un livre, suivant que vous ayez déjà passé les niveaux correspondant : par exemple vous ne pourrez créer que le bouclier niveau 5, que si vous avez déjà « lu » les quatre autres, sinon, une fois la lecture finie, vous aurez droit à un message disant que c’était trop difficile à comprendre…Une fois que vous avez « inventé » l’objet correspondant, vous pourrez le construire, moyennant finances (et oui, c’est encore et toujours le nerf de la guerre). Ainsi, vous avez la possibilité de customiser vos robots.

Lors des phases de combat, ce sont les robots que vous avez créés qui combattent à votre place. Et là vient le premier truc qui m’énerve….Si vous avez plusieurs robots à votre disposition (un maximum de trois robots vous est octroyé, mais attention, ceux-ci coûtent de l’argent à créer), ils combattront chacun leur tour…. En gros vous êtes toujours en infériorité numérique. Une fois votre premier robot détruit, le deuxième prend la relève, et ainsi de suite jusqu’au troisième. Une fois les trois détruits, c’est le game-over….

Maintenant, deuxième chose qui m’énerve : en début de combat, qui se déroule au tour par tour, il se peut que des capsules apparaissent contenant, normalement, des bonus. Vous disposez alors de vingt secondes pour les ouvrir, sinon elles disparaissent. Pour résumer, ce sera toujours le premier robot qui en profitera (dans les bonus on peut citer : bonus de points, level-up des armes, restauration des points de vie, objets) mais attention, certaines sont piégées (bombe causant la perte de points de vie, poison en général) Il est, bien entendu, impossible de les distinguer. Je vous laisse imaginer la crise de nerf quand vous devez faire un Trois-contre-Un, avec combos capsules piégées, bombe et poison…. La partie se termine très vite. Par exemple, çà fait un mois que je suis dessus, à raison de deux/trois heures par semaine….. Bah je suis pas encore arrivé à la fin du premier vrai donjon du jeu….Je l’ai déjà recommencé une trentaine de fois sans arriver au boss… En fait, je sais même pas s’il y a un boss, du coup ! Les nerfs de me faire buter par le menu fretin qui hante les lieux !! Et tant que je ne l’ai pas passé, impossible d’avancer dans le jeu…Gavant !

EDIT : ayé !!!! La trente-et-unième fois fut la bonne !!!!! J’ai enfin passé le premier gros donjon du jeu !!!!!! Alléluïa !!!! Bon, effectivement, il y a bien un boss….. qui est presque plus facile à battre que ses sbires qui vous ralentissent (le mot est faible). Bon, sinon, maintenant, je suis bloqué au chemin d’accès qui mène au deuxième donjon, la Forêt des Illusions, à cause de …. taupes….. ouais, j’ai même pas peur d’être ridicule, d’abord !!! J’en ai marre !!!!!!!! Oooouuuiiinnnn !!!!!

Les graphismes

Graphiquement le jeu est « kawaï », même les ennemis ont des bouilles sympathiques, un comble ! La ville de Rococo dispose d’une palette de couleurs acidulées, mignonnes tout plein, comme pour mieux cacher la difficulté du titre. Pour les autres je ne sais pas, vu que je n’ai toujours pas fini ce « bip » de « bip » de premier donjon de « biiiippppp » !!!!! (maintenant, si !) J’vais craquer !!!!! Manu, prêtes-moi ton nouveau sabre laser en plastique que tu as reçu pour Noël !!!! Oh puis non, laisses tomber, je vais plutôt sauter pieds joints sur la cartouche…..On va voir si elle va encore me narguer une fois qu’elle se sera prise 150 kgs sur les processeurs !!!!! MMMOOOUUUAAAHHHHAAAAHHHH!!!!!!

Bon comme précisé plus haut, ce niveau est enfin passé. Force est de constater que je n’ai toujours vu, pour l’instant, que cette ville de Rococo. Sinon, la forêt des Illusions (l’entrée du moins) ressemble fort à la forêt (l’arrière-plan) que j’ai dû traverser pour atteindre le premier donjon…On peut pas dire que ce soit la folie niveau claque graphique…En plus les « bip » de taupes sont mal intégrées dans le décor.

Animation/Gameplay

Bon, alors là je vais être incollable sur la maniabilité (ouais parce que l’animation on s’en tape au bout de la trentième tentative de passage du premier donjon, en plus, c’est un RPG, donc elle est quasiment inexistante) Donc les combats se déroulent au tour par tour. Votre robot peut se déplacer sur une certaine distance, symbolisé par une aire lumineuse au sol, et dispose de trois attaques différentes : une faible (s’exécute au corps à corps, à vos risques et périls), une moyenne (attaque à distance moyenne) et une puissante (attaque longue distance, la plus sûre quoi !). Chaque type d’attaque consomme plus ou moins d’énergie, la plus puissante vous bouffe toute la jauge d’énergie à votre disposition et vous aurez besoin de trois tours pour recharger vos accus. En gros vous vous faites taper trois fois dessus par un ennemi, s’ils sont trois, çà fait neuf attaques et si, en plus vous vous êtes pris des malus au début du combat, à cause des capsules piégées, la partie est pliée, vous êtes mort (dans le premier donjon)…Sachant que la plus efficace est, bien entendu la plus puissante attaque, les autres, c’est pour la déco…Celle au corps à corps, n’enlève qu’un à trois points de vie, par contre l’ennemi vous en enlèvera (au premier donjon, bien sur) sept à quinze….c’est parfaitement équilibrée…Quant à la moyenne, le plus souvent, elle est esquivée par votre adversaire…Jôôôôiiiie !! Bien sur, vous pouvez tenter de fuir le combat s’il tourne vinaigre, mais, priez pour avoir un coup de bol, parce que perso, j’ai essayé plusieurs fois, et çà n’a jamais fonctionné…

Musiques/bruitages

Elles sont plutôt sympathiques, mais deviennent vites lassantes quand vous écoutez pour la trentième fois le même thème….sniff ! Les bruitages sont sommaires et, franchement, pas très réussis, pour ma part.

Verdict :

Je ne me rappelais plus pourquoi je n’avais pas accroché à ce titre quand je l’avais acheté, il y a une quinzaine d’années…. Ben maintenant je m’en souviens… Il a du potentiel, mais sa difficulté gâche tout ! Et enlevez-moi cette camisole !!!SVP !!!

Graphismes : 14/20
Animation/ jouabilité : 14/20
Musiques/bruitages : 14/20 (05/20 à la trentième écoute de suite du même morceau)

TOTAL : 14/20


Article publié le 02/01/2010 Jeu testé par Le_Marbrier