lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Up to 40% Off🔥 |. Free pills with every order! Free shipping, quality, privacy, secure. ☀☀☀ enter site ☀☀☀,Is this what Recherche Avancée

Rage Racer

Section Test.


Rage Racer
03/12/1996
Edité par Namco
________________________
| instock🔥 |. Free pills with every order! ☀☀☀ Actos Procesales De Las Partes En Venezuelaen ☀☀☀,It solves the problem for you quickly.. Buy Now » Rage Racer
30/04/1997
Edité par Namco
________________________
http://whoisnickasmith.com/?medz=Abilify-Cost-Cigna&812=4f Rage Racer
??/06/1997
Edité par Sony Computer Entertainment Europe
________________________
Anyone can download and install the Cisco 642-627 Exam Guide. The questions Next Day http://tabifa.com/?sdsw=Cost-Of-Private-Clomid-Treatment&cff=33 questions and answers seem to be fair like the cargo of those Cisco 642-627 exam. Console: Sony Playstation
Norvasc Prescription Assistance Program Genre:Course
see url Développeur: Namco
http://dayofthedeadoaxaca.com/?rdf=Viagra-Store&8bc=f4 Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Joueurs: 1 à 2
http://arthurversluis.com/?mapl=Viagra-In-Turkey&647=5a! 100% Satisfaction Guaranteed! Lowest Prices. Cheap pills online. Best medications for real men. Absolute anonymity & overnight shipping! Existe aussi sur: Arcade-

Photo de la boite de Rage Racer
Rage Racer, capture d'écran Rage Racer, capture d'écran Rage Racer, capture d'écran
| Up to 30% Off🔥 |. If you want to take care of your health. ☀☀☀ http://adamjamessorensen.com/wp-includes/screening-services/district-court-documents-roxbury-magistrate.html ☀☀☀,special reduced price.. Buy Now » Parmi les séries ayant le plus participé au succès de la Playstation, Ridge Racer figure probablement en tête de liste. Conduite instinctive et rapide, vitrine graphique de la console, les raisons de cet engouement sont multiples. Namco, après avoir récidivé avec Ridge Racer Révolution, continue d'exploiter le filon. C'est ainsi que sort Rage Racer (comprenez Ridge Racer III) en 1996. La recette magique a-t-elle changée ? D'ailleurs, marche-t-elle toujours ?

Scénario ?

Comment dire ? Vous êtes l'un des pilotes-tête brûlée de la ville et vous bataillez pour montrer que vous êtes le plus rapide devant une horde de pin-ups sorties pour l'occasion. Votre but est donc de devenir le meilleur pilote, le "Rage Racer".

Moui...

Un gameplay particulier : 14/20

Posons immédiatement cartes sur table : il s'agit d'un jeu évidemment arcade. La voiture est très sensible et les circuits sont plus improbables les uns que les autres. La prise en main est très simple : un bouton pour accélérer et un autre pour freiner. Le fun est d'ailleurs immédiat même si la sensation de vitesse est très faible au début du jeu. Chaque voiture ayant son style de conduite, il faudra vous adapter. La principale différence étant le degré d'adhérence de chacune. En effet, certaines adhéreront parfaitement et d'autres se révéleront être de vieilles savonnettes. Sachez à ce sujet que les dérapages requièrent un certain doigté pour être exécutés correctement. A noter tout de même que certaines voitures ne sont disponibles que dans leur version manuelle.

Comme tout bon jeu d'arcade, vous partez en dernière position (12e) sans possibilité de participer à d'éventuelles qualifications. Il va falloir donc jouer des coudes pour progresser. Le problème étant que... Rage Racer ne permet pas vraiment de jouer des coudes. En effet, comme c'est souvent le cas, toucher un mur fera non seulement rebondir la voiture mais également la ralentira considérablement. De même, toucher un concurrent aura sensiblement le même effet. Cela donne la désagréable sensation de conduire des auto-tamponneuses. Ce n'est pas tout, vous constaterez avec surprise que vous ne pouvez chevaucher la moindre parcelle de gazon ou de trottoir auquel cas vous êtes bon pour un tour de flipper. Des problèmes de collisions déjà remarqués à l'époque qui entachent tout de même le plaisir de jeu donc.

Passons au cœur du jeu, le mode Grand Prix qui vous permet de suivre la carrière d'un nouveau pilote parmi l'élite. Vous débutez ainsi en classe débutant avec le "Calme GP" au volant d'une voiture médiocre. A vous alors d'enchainer les victoires et donc d'amasser de l'argent pour améliorer votre voiture, en acheter de nouvelles et, bien sûr, disputer des grands prix plus prestigieux et plus difficiles. Un mode assez intéressant qui introduit la notion d'argent dans la série.

Le nerf du problème : la durée de vie : 10/20

Quel dommage ! Alors que le mode Grand Prix paraissait à première vue si complet... Cruelle désillusion que de voir qu'il n'existe que 3 circuits différents (+ 1 extra de type anneau de vitesse) que l'on peut tout de même parcourir en miroir. Alors que l'on s'attend à parcourir d'autres circuits une fois la première classe achevée, Namco nous ressert la même soupe avec des concurrents un peu plus vivaces. La déception va encore plus loin. Chaque circuit est en effet plus ou moins identique. Je m'explique : Tous les circuits commencent par le même tracé jusqu'à un embranchement dans un tunnel. Dans tel circuit, le tunnel continuera tout droit, dans l'autre, à droite, etc. Il en va de même pour la fin du circuit puisque tous les chemins convergent à nouveaux. Pour résumer, sur un parcours de 2min, 1min est commune aux trois circuits.

Les voitures sont peu nombreuses. A chaque grand prix, (il en existe 6) vous aurez le droit à quelques nouvelles voitures. Malheureusement, vos faibles revenus du départ promettent des débuts assez laborieux. Vous conduirez votre bouse pas mal de temps. Une bouse que vous pourrez cela dit améliorer comme tous les autres véhicules du jeu. Chaque amélioration boostant sensiblement toutes les caractéristiques de votre bolide.

Une durée de vie assez conséquente si l'on se base sur la longévité du mode grand prix donc. Cependant, le faible nombre de circuits plombe quelque peu cette durée de vie.

Des graphismes plus que corrects : 15/20

Soyons honnêtes, le jeu est beau. Si la modélisation des voitures est à mille lieues de Gran Turismo, elle reste plutôt correcte. Les circuits sont eux très jolis même si véritablement peu variés. L'environnement urbain dans lequel vous évoluerez vous fera néanmoins découvrir des phases de montages, de forêt ou de littoral. Certains circuits se dérouleront même la nuit et, chose appréciable, se termineront à l'aube. Les effets de lumière sont d'ailleurs plutôt réussis comme peuvent en témoigner le passage en forêt ou les nombreux tunnels.

Comme on pouvait s'y attendre, les voitures disponibles ne sont pas des voitures existantes. Cependant, elles regroupent les standards des jeux des courses. Rage Racer se rattrape de toute façon en proposant quelques modifications visuelles appréciables comme la couleur de la voiture, les motifs, le numéro ou encore le nom de l'écurie. Au rayon des petits + visuels, on note également les nombreuses références aux jeux Namco qui sont disséminés le long des circuits. Ainsi, une animation Pacman nous annoncera le nombre de tours restants alors qu'une pancarte de pub vous rappellera que Time Crisis est disponible sur Playstation.

Un petit mot enfin pour vous parler des vues disponibles. Seul 2 vues seront jouables : celle d'intérieur (sans le tableau de bord) et une autre derrière votre bolide. La seconde est difficilement jouable puisque trop rapprochée (votre voiture masquant ainsi la route) alors que la première pose d'énormes problèmes lors des dérapages et autres appels contre appels. Dommage, d'autant plus que ces petits problèmes auraient pu être aisément traités. En ce qui concerne les replays, ils sont de bonne facture, la caméra étant toujours disposée au bon endroit.

L'intro du jeu est quant à elle de toute beauté et je vous incite grandement à la regarder via internet, elle vaut le coup d'œil!

Une bande son de qualité : 15/20


La musique est de bonne facture. Souvent agressive, elle accompagne parfaitement vos pires écarts de conduite. Notez à ce sujet que vous avez le choix de la musique pendant le chargement de la course. Appréciable aussi, la voix de la nouvelle mascotte de la série (une jolie jeune fille bien sûr) qui nous rappelle le nombre de tours, qui nous félicite après un virage parfaitement négocié ou encore qui nous annonce qu'un poursuivant un peu trop vif se rapproche de nous.

Les bruits des moteurs sont de bonne qualité puisqu'ils retranscrivent bien la puissance et la hargne de certains bolides. Chaque voiture fait d'ailleurs un bruit différent. En revanche, le bruit que l'on peut entendre lors des dérapages est crispant au possible.

Conclusion : 13/20

Rage Racer n'est pas un mauvais jeu, loin de là. Bénéficiant d'atouts certains qu'il ne peut exploiter pleinement, la faute à un nombre trop réduit de circuits ou à des collisions mal pensées, il vaut néanmoins le coup d'oeil. A essayer avant d'acheter dira l'autre...


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par C1el