lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Buy Atarax Tablets! Buy Viagra Online Without a Prescription in the Best USA Licensed Online Pharmacies! Recherche Avancée

Prisoner of Ice

Section Test.


| Up to 20% Off🔥 |. Know the uses, side effects, price, composition, substitutes, ☀☀☀ source link ☀☀☀,coupons 50% off. Buy Sortie JAP non communiquée
________________________
Cialis Daily 5 Mg Online online from Canada Drugs, an online Canadian Pharmacy that offers free shipping on all orders of discount Zovirax Ophthalmic Prisoner of Ice
??/??/1995
Edité par Infogrames
________________________
acheter topamax go luckily i found the original on the wayback machine and here it is so that you don8217;t have to go through Call of Cthulhu : Prisoner of Ice
??/??/1995
Edité par Infogrames
________________________
Online Sale | enter site . If you want to take care of your health. Clomid Buy India Stop Searching About Best pills! Get NOW! Console: PC
source! 100% Satisfaction Guaranteed! Lowest Prices. Cheap pills online. Best medications for real men. Absolute anonymity & overnight shipping! Genre:Aventure
Développeur: Chaosium
★ Can Aciphex Help Bloating ★ Dmt Drug Hallucinogens Mescaline Drug Effects USA Pharmacy. [ CAN Buy Bactrim Guinea Pig Online faveur Joueurs: Solo uniquement
⭐️ | Discount | ☀☀☀ http://luxurycakes.ca/?lx=keystone-binary-options-brokers ☀☀☀. coupons 50% off. Cialis Online Germany Is this what you are looking Best pill?. Get NOW! Existe aussi sur: Sega Saturn- Sony Playstation-

Photo de la boite de Prisoner of Ice
Prisoner of Ice, capture d'écran Prisoner of Ice, capture d'écran Prisoner of Ice, capture d'écran
source Principalement inspiré de l’univers mythologique de Cthulhu de H. P. Lovecraft, Prisoner of Ice fait office de suite à Shadow of the Comet sorti deux ans plus tôt. Cette fois c’est le studio Chaosium qui est chargé du développement de ce jeu d’aventure où le joueur incarne un soldat américain qui devra sauver le monde d’étranges créatures. Fort de son succès, Prisoner of Ice a également été édité deux ans plus tard sur Saturn et PlayStation mais uniquement au Japon. Loin de surpasser la concurrence lors de sa sortie, il reste cependant un jeu incontournable sur PC.

De bien étranges créatures…

Dans la peau du lieutenant Ryan, l'aventure commence à bord du sous-marin, le HMS Victoria, envoyé par les services secrets britanniques afin de récupérer deux explorateurs norvégiens ainsi que deux mystérieuses caisses dans une base allemande située en antarctique. Pour nous mettre dans l'ambiance, Chaosium n'a pas hésité à réaliser une vidéo en images de synthèse de toute beauté ! Une fois la mission accomplie avec quelques pertes humaines, l'un des deux savants est emmené à bord du sous-marin alors qu’il est en plein délire. Les deux caisses sont également montées à bord et enfermées dans un sas anti-chaleur. Vous l’aurez compris, il y a quelques choses de très dangereux dans ces caisses qui doivent être manipulées avec la plus grande précaution…

Alors que le HMS Victoria fait route en direction de la base Edwards dans les îles Falkland, le sous-marin est touché à la poupe par un navire allemand, provoquant ainsi un incendie dans la cale… Il aura fallu seulement quelques minutes pour faire fondre la glace qui recouvrait l'une des caisses et réveiller une monstrueuse créature ! La situation est d'autant plus grave que le commandant Lloy a été entièrement dévoré et c'est à vous, Ryan de prendre les choses en main et de trouver un moyen de se débarrasser de cette créature avant qu’elle ne sorte de sa cellule. Fort heureusement, l’aventure ne se déroule pas uniquement sur le HMS Victoria, puisque notre personnage sera amené à voyager à travers le monde sur les traces de ces étranges monstres, les Prisoners of Ice, et dans la foulée sauver le monde des nazis.

Il faut avouer que l’univers de Cthulhu est bien respecté tout au long du jeu et devrait sans aucun doute combler les fans. On prend un réel plaisir à résoudre les différentes énigmes afin d’en savoir un peu plus sur l’histoire et, cerise sur le gâteau, le titre possède différentes fins en fonction des choix du joueur.

Vous avez dit trop simple ?

Si Prisoner of Ice possède un vrai scénario et une ambiance captivante, il se contente en revanche du strict minimum côté gameplay. Même si les point & click n’ont jamais vraiment révolutionné l’univers du jeu vidéo dans leur concept, ici on se heurte dès le départ à de simples actions pour résoudre les énigmes. Ces dernières ont cependant le mérite de respecter une certaine logique, ce qui n’est pas le cas de nombreux jeux où il faut ramasser tout un tas d’objets sans vraiment savoir à quoi ils pourront servir au cours de l’aventure. Pour être franc, les énigmes ne sont pas très difficiles, on perd simplement du temps à chercher un objet qui n’est pas forcément bien visible dans une pièce. Il faut même passer sa souris un peu partout histoire de ne rien oublier.

L’inventaire est accessible directement en pointant le curseur vers le haut et il est n’est pas possible de combiner plusieurs objets ensemble. Quant aux dialogues avec les différents protagonistes, c’est du grand classique avec deux ou trois sujets pour faire la conversation. On est très loin des productions de Lucas Arts avec de nombreux dialogues, souvent très humoristiques, où il faut choisir les bonnes questions mais aussi les bonnes réponses pour avancer. Ici, Ryan se contente de poser une ou deux questions, et s’il n’obtient pas satisfaction, il faudra trouver une autre solution.

En revanche, il est possible de mourir durant certaines séquences. Par exemple, pendant un court instant, il faudra choisir la bonne solution pour résoudre une énigme sans quoi le jeu reprendra à partir de la dernière sauvegarde. Fort heureusement, le soft prendra soin de d'effectuer une sauvegarde automatique nommée " Joker " avant chaque moment décisif.

Une technique en retard sur son temps

Graphiquement, Prisoner of Ice n’a rien d’exceptionnel, et se veut même assez brouillon au niveau des décors. Il est assez difficile de remarquer tous les objets qui pourraient nous être utiles, et il n’est pas rare de rester bloqué pendant un bon moment en tournant en rond. Le jeu de Chaosium aurait certainement pu se démarquer de la concurrence avec ses décors typés B.D, mais il faut rappeler que Prisoner of Ice est sorti au courant de l’année 1995, et durant cette année, la 2D avait déjà bien évolué sur PC. Ce n’est pas tout, dans l’ensemble la bande sonore se veut très moyenne. Certaines voix souffrent étrangement d’une piètre qualité sonore tout comme quelques musiques qu’il est parfois difficile de supporter. Vous l’aurez compris, Prisoner of Ice a bien vieilli en l’espace de seize ans tandis que d’autres jeux du même genre restent plus ou moins agréables à jouer. Cependant, on fera très vie l’impasse sur ces quelques défauts techniques pour se plonger dans l’ambiance et le scénario. Comme quoi, la force d’un titre ne réside pas uniquement dans les graphismes et la bande sonore, il faut aussi ce petit quelque chose qui accroche les joueurs. On prendra même un vrai plaisir à terminer plusieurs fois le soft, mais attention à ceux qui y auraient un peu trop joué par le passé car ils risquent de vite se lasser. En effet, quand on connaît par cœur les énigmes et le déroulement de l’histoire, il ne reste plus grand-chose pour avoir envie de continuer si ce n’est se rappeler le bon vieux temps…

Conclusion

Pour conclure ce test, je dirais que Prisoner of Ice fait tout simplement partie des références du genre. Ce n’est pas le meilleur, mais il reste un jeu incontournable surtout quand on est un amoureux des point & click ou autres jeux d’aventure. Il est vrai que j’ai passé énormément de temps sur ce jeu, il y a plusieurs années de cela, et redécouvrir ce titre ma procuré beaucoup de plaisir. Il me fait rappeler que les titres des années 90 avaient les moyens de captiver un joueur grâce à un scénario original et une grande ambiance à l’inverse des jeux d’aujourd’hui où l'on ne prête presque plus attention à la trame de l’histoire mais plutôt à l’aspect technique. Il est d’autant plus agréable de voir tourner correctement Prisoner of Ice sous Windows 7 ou Vista et naturellement XP grâce à Wice. Pour ceux qui voudraient se laisser tenter par cette aventure, sachez que le soft a été déclaré « abandonware », du coup il vous sera facile de le télécharger gratuitement et légalement sur Internet.

Réalisation : 12/20
Gameplay : 12/20
Bande son : 10/20
Durée de vie : 16/20
Scénario : 18/20

VERDICT : 14/20


Article publié le 24/03/2011 Jeu testé par Gatsusan