lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
go to link Recherche Avancée

Perfect Dark

Section Test.


http://datasciencemelbourne.com/?pot=Buy-Herbal-Viagra-Viagra&eba=7d Perfect Dark
21/10/2000
Edité par Nintendo
________________________
Order Imodium A-d Perfect Dark
22/05/2000
Edité par Nintendo
________________________
see url Perfect Dark
30/06/2000
Edité par Nintendo
________________________
Buy Atarax Online Console: Nintendo 64
see Genre:FPS
http://indolivebet88.com/?lapharm=Does-Cephalexin-Reduce-Milk-Supply&ebb=9e Développeur: Rare
http://straightupcigars.com/?mec=Ciprofloxacin-Online-Order-Zara&d65=fd Joueurs: 1 à 4
Une exclusivité Nintendo 64

Photo de la boite de Perfect Dark
Perfect Dark, capture d'écran Perfect Dark, capture d'écran Perfect Dark, capture d'écran
http://beereading.com/?order=How-To-Get-Propecia-In-Canada&322=f0 Après un Goldeneye reconnu par tous comme étant un jeu en or (et sans doute aussi la meilleur adaptation de James bond), Rare ne s'est pas arrêté en chemin et quelques années plus tard nous a gratifié d'un titre que beaucoup considèrent comme la suite spirituelle de Goldeneye. Aujourd'hui encore les fans ont du mal à se mettre d'accord sur lequel est le meilleur des deux, Goldeneye ou Perfect Dark. Chacun y allant de ses propres expériences et souvenirs pour justifier son choix. Les néophytes se poseront donc la question suivante : ce jeu porte-t-il bien son nom ou bien pas du tout? Je vais donc tenter de répondre dans ce test.

follow link Un agent secret mais pas discret

L'histoire se passe dans le futur en Amérique. Vous incarnez une jeune femme qui répond au doux nom de Joanna Dark. A l'instar de James Bond Joanna Dark est un agent secret, qui travaille au sein de l'institut Carrington. Son patron, Daniel soupçonne un puissant groupe industriel de recherche, la Datadyne Corporation de travailler avec les extra-terrestres à des fins peu conventionnelles. Lorsque Daniel reçoit un signal de détresse depuis le QG de la DataDyne d'un certain Dr Caroll, il décide d'envoyer Joanna Dark sur place. A partir de cet instant, les évènements vont s'enchaîner petit à petit avec une cohérence certaine et une montée en puissance, entraînant l'Institut Carrington et toute l'Amérique dans une histoire à la Independance Day. Je ne révélerai rien d'autre car l'histoire mérite amplement qu'on la découvre au fur et à mesure par soi-même.

Le Noir Parfait

Le jeu est donc un FPS, comprenez un jeu de tir à la première personne. Il se divise en deux modes : le mode solo et le mode multi, appelé « simulateur de combat ». Nous allons parler ici du premier. Le mode solo est donc le mode histoire. Il se compose de 17 missions dans la veine de Goldeneye, c'est à dire que suivant le niveau de difficulté vous aurez plus d'objectifs à remplir et les ennemis seront plus forts et plus nombreux. Tous les styles sont représentés : infiltration, libération, espionnage, bourrinage, etc. Chaque arme a deux utilisations, à vous de mettre à profit de ce plus non négligeable. Le scénario est calibré à la manière d'un long métrage d'espionnage aussi vous aurez des scènes d'infiltration suivies de scènes d'explosion et de fusillade. Vous n'êtes pas entièrement seul car Jonathan, un autre agent secret vous aidera de manière ponctuelle ainsi que Elvis, un extra-terrestre. Vous avez également la possibilité de faire le jeu mode coopération, c'est-à-dire faire l'histoire à deux. Si vous préférez vous combattre l'un et l'autre il y a le mode contre-opération où l'un des joueurs incarne Johana tandis que l'autre incarne les ennemis. Moins amusant que le mode coop, il offre tout de même plus de challenge que contre l'ordinateur.

Johana se dirige au doigt et à la manette sans problème. La maniabilité identique à Goldeneye est un gage de qualité surtout qu'elle a été affinée avec en plus l’ajout de la localisation des dégâts. Tirez dans l'arme de votre adversaire et celui se rendra les mains en l'air. A vous de décidez si vous le gardez en vie ou pas. Cela n'a d'autre incidence que si vous lui tirez dans la main il souffrira, de même si vous tirez dans le pied et, au bout d'un moment pourra sortir une arme de poing caché et répliquera.

Attention chéri ça va fragger

Passons au mode multijoueur qui est un vrai bonheur. Deux styles de jeu s'offrent à vous : le challenge et le classique. Le mode challenge vous permet seul ou à plusieurs en par équipe de couleur de compléter des objectifs particulier. Au programme du classique comme le vol de mallette, le deathmatch, le roi de la zone et d'autre nouveau comme le contre-hacker ou encore le décapsuleur. Ce mode permet de débloquer des triches et des bonus pour le mode classique.

Venons-en à ce mode classique. Là vous aurez le choix entre le challenge, démarrage rapide, charger une partie et réglage avancé. Concrètement, le « démarrage rapide » permet jouer une partie type déjà programmée dans le jeu avec peu de paramètres modifiables. « Charger partie » permet de charger les paramètres d'une partie préparée et enregistrée au préalable. Et « réglage avancé » est l'option qui permet le mieux d'apprécier le travaille de Rare, vous pouvez presque tout paramétrer dans celui-ci. Vous pouvez créer un profil et vos statistiques de joueur seront enregistrées à chaque partie. Vous pouvez obtenir des étoiles vertes (précision), jaunes (tête), rouges (tueur), bleues (survivant) et augmenter dans le classement, le but étant de devenir numéro 1 et d'avoir le statut de Dark. Le bots nommés ici simulant peuvent être paramétrés allant de pacifique à Dark en passant par difficile. On peut également leur attribuer un style particulier comme agressif, vengeur, etc et modifier leurs attributs physiques ainsi que leur tête. Vous pouvez également choisir le nombre d'armes ainsi que le type parmi un éventail conséquent tel que le lance-grenade, les couteaux, le magnum, le far-sight, l'avenger, les pistols...

Une ambiance géniale

Perfect Dark possède une ambiance puissante et indubitable. L'univers proposé et riche. Les graphismes sont de toute beauté et le jeu utilisé à fond l'expansion pak. Les effets de destructions, de lumières ou de brouillard sont très jolis et renforcent le réalisme. Les adversaires se meuvent bien et l'animation est réaliste et parfaite malgré quelques bugs graphiques à signaler par-ci par-là notamment les ennemis qui traversent le mur quand on les tue, même si la plupart du temps ils glissent le long de celui-ci, laissant une trace de sang derrière. Le jeu ne ralentit par même lorsque vous êtes nombreux sur la carte.

Niveau sonore, aucun problème. La qualité est au rendez vous que ce soit au niveau des musiques ou des effets sonores tel que les gémissements des gardes qui s'écroulent sous vos balles ou le bruit de vos armes, différent à chaque fois et facilement reconnaissable. Petit plus pour les amateurs du genre, il est possible de jouer avec deux manettes et avoir un stick analogique dans chaque mains. Ce qui est vraiment jouissif même si au début cela demande un sérieux temps d'adaptation, une fois maîtrisé le plaisir est presque indescriptible tant le jeu rend une nouvelle dimension excellente. Prenez un ami de votre niveau et les parties seront endiablées.

le jeu qui dure

C’est bien là que le jeu prend toute sa dimension. Non seulement le mode solo est long et, avec ses trois niveau de difficulté, va vous donner du fil à retordre mais en plus, le mode multijoueur est l'un des meilleurs toutes consoles confondus. On passe des heures et des heures dessus sans jamais s'ennuyer. Le plaisir est intense à chaque partie.

Verdict

Pour ma part je place Perfect Dark au dessus de Goldeneye car les maigres défaut de dernier ont été corrigé dans Perfect Dark et, par ailleurs le mode multijoueur est beaucoup plus étoffé et complet. Avoir une Nintendo 64 sans ce jeu ne serait que pure bêtise. Il reste pour moi le meilleur FPS console auquel j'ai pu jouer. Quand on voit les modes multijoueurs des jeux sorties après Perfect Dark, la plupart sont bien fade et manque cruellement de contenus et n'atteignent pas les qualités exceptionnelles du jeu de Rare. Jetez vous sur ce jeu vous ne serez pas déçu!

Histoire 18/20
Graphismes 18/20
Gameplay 19/20
Musique 16/20
Durée de vie 20/20

Note globale 19/20


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Goomba_84