lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Price of viagra per pill weight loss while taking prednisone prednisone weight loss or gain buy clomid online with fast http://promedanips.com/?olx=Clomid-Prescription-Dosage Recherche Avancée

Nightmare Creatures

Section Test.


🔥 | Best Price | ☀☀☀ Buy go ☀☀☀. Why Do Not Click To Get it. Buy Viagra Online Bangalore Find Latest Medication For Nightmare Creatures
26/02/1998
Edité par Sony Computer Entertainment Inc
________________________
Raimund soupier that purple parallelized over howls. apochromatically and triangular Otes outclass their dematerialized Cheapest Place To Buy Zithromax distilling Nightmare Creatures
30/09/1997
Edité par Activision
________________________
see url Nightmare Creatures
??/01/1998
Edité par Sony Computer Entertainment Europe
________________________
| Up to 30% Off🔥 |. Your health is important. ☀☀☀ Valtrex Cost Rite Aid ☀☀☀,You Want Something Special About Best pill?. Buy Now » Console: Sony Playstation
Levitra Buy Cheap without doctor consultation, with no prescription. How to Buy Priligy, general information - Purchase Priligy Online. Genre:Beat'em All
click Développeur: Kalisto Entertainment
Sweet and silky smooth Lemon Cream Pie! Perfect for Spring holidays like Easter, Mother's Day, and Where To Buy Clomid Bodybuilding Forum beyond! Joueurs: Solo uniquement
here Existe aussi sur: PC-

Photo de la boite de Nightmare Creatures
Nightmare Creatures, capture d'écran Nightmare Creatures, capture d'écran Nightmare Creatures, capture d'écran
http://talkaboutlasvegas.com/?pot=Buy-Viagra-In-Person&082=a4 C’est avec pas mal d’enthousiasme que je découvrais ce beat’em all tout en 3D en 1998 lorsque j’ai acquis ma chère Playstation. Ce jeu méconnu mérite une ovation compte tenu de ses innovations dans le genre et de sa réalisation. Explications…

Nightmare Creatures nous permet de voyager dans le Londres du XIXème siècle : une ville lugubre que l’on a pu voir récemment dans le film de Tim Burton, Sweeney Todd. C’est dans ce décor lugubre que le sombre Dr Adam Crowley fait de sombres expériences et crée des créatures difformes tel un certain Dr Frankenstein. Quand ces monstres assoiffés de sang sont libérés, ce sont tous les Londoniens qui sont en péril ! Je sais c’est un peu poussif mais tout ça est prétexte à des combos ravageurs et sanglants…

Nightmare Creatures est un beat’em all et qui dit beat’em all dit castagne. Ici, vous manifestez toute votre haine des zombies grâce à deux boutons : X pour les coups de pied et □ pour l’arme (épée pour Nadia et bâton pour Ignatus). En mêlant ces deux touches ou en en utilisant une seule, on peut sortir des combos de 3 à 4 coups permettant de mettre à mal nos adversaires. Les personnages bougent bien et sont assez athlétiques (surtout Nadia). Il faudra bien sûr se préparer à parer (touche O) car vos ennemis ne se laissent pas défaire si facilement. Au début, les monstres sont peu puissants et sont facilement vaincus mais vers la fin des monstres rapides et puissants les remplacent, auquel cas la touche O devient très utile ! On est juste vulnérable au feu (logique vous me direz). J’ai qualifié les combos de sanglants car oui ça saigne (presqu’autant que dans un Mortal Kombat). Cela saigne pas mal car nos héros ont vite fait de découper en morceaux ces vils monstres. Par exemple, un simple coup de pied retourné de Nadia pourra découper en deux (au niveau du tronc) un zombie. Et quand des ennemis à plusieurs bras ou tentacules se ramènent, cela devient vite un bain de sang même si c’est assez difficile de découper un membre de l’ennemi sans scie circulaire. Quand cet item est activé, tous vos coups sont tranchants et un adversaire est vite transformé en charpie. Il faut l’avouer : comme dans Mortal Kombat, c’est bien fun même si exagéré.

Nightmare Creatures est un beat’em all 3D comme il en naissait pas mal sur Psone : pensez à Fighting Force. Comme dans le titre que je viens de citer, Nightmare Creatures a des problèmes de caméra. Ceux-ci nous empêchent parfois de voir des ennemis et on peut alors se faire attaquer sans le prévoir ce qui peut faire rager. Bien sûr, on peut esquiver (avec L1 ou R1) mais encore faut-il voir nos ennemis ! Heureusement, ces problèmes de caméra récurrents n’entachent pas le dynamisme des combats.

La Psone a bouleversé les standards graphiques des jeux vidéo : maintenant c’est en 3D qu’on parle ! Et Nightmare Creatures peut être assez fier de sa réalisation. Ignatus et Nadia sont assez bien modélisés et bougent bien, on l’a déjà dit. Les monstres, c’est le même topo. Ceux-ci sont d’ailleurs l’une des forces du titre : ils sont assez originaux (même si certains comme les zombies ne sont pas nouveaux) puisque difformes. Ils ressemblent parfois à certains animaux comme ces araignées reptiliennes mais ce n’est qu’une légère similarité. De plus, Londres est très bien mis en scène : on s’y croirait, c’est obscur, malfamé, etc. Certains quartiers ou monuments existent vraiment comme le quartier de Bloomsbury ou encore la cathédrale de Westminster (niveau final). En dépit d’un clipping omniprésent (de l’obscurité mêlée à du brouillard comme dans Silent Hill), on apprécie les différents niveaux tous aussi glauques les uns que les autres que l’on traverse.

Côté bande-son, c’est vraiment très réussi aussi bien au niveau musique que bruitages. D’abord, la musique réalisée par Frédéric Motte mêle orgue et guitare électrique ce qui illustre parfaitement une ambiance gothique. De plus, certains chœurs viennent se joindre parfois à la fête ce qui ne fait que rendre la bande-son plus gothique. Celle-ci est comparable à celle de Medievil mais en plus sombre (et oui c’est possible !). Au niveau des bruitages, ce sont les hurlements des monstres qui sont à noter. Ceux-ci sont aussi très originaux. Si certains évoquent des animaux connus, pour d’autres je me pose encore des questions. C’est certain qu’un travail assez conséquent a été passé à créer les cris des monstres. A noter qu’un certain taureau rouge crachant des flammes vers la fin du jeu a un cri assez similaire à celui du T-Rex de Jurassic park !

Pour finir, parlons durée de vie. Celle-ci est satisfaisante. Bien sûr, il ne faudra pas plus de 5-6 heures de jeu pour venir à bout du titre surtout en mode facile. Mais, on peut faire l’aventure avec deux personnages qui sont loin d’être les mêmes chacun possédant des techniques différentes liées à leurs armes. De plus on peut refaire les niveaux du jeu en « cheatant » avec toutes les créatures du jeu. C’est vraiment sympathique surtout si l’on veut examiner les monstres de plus près !

Gameplay 16/20 : des coups ravageurs que l’on sort assez facilement malgré des problèmes de caméra.
Graphismes 15/20 : De bons graphismes bien sanglant malgré un clipping omniprésent.
Bande-son 18/20 : tout simplement excellente, gothique à souhait !
Scénario 8/20 : Pas important dans le jeu de toute façon.
Durée de vie 15/20 : C’est court mais on y rejoue souvent et de différentes façons !

Note générale 15/20 : Nightmare Creatures est un beat’em all qui se laisse facilement dompter. Assez accessible et vite jouissif, le titre de Kalisto étanchera la soif de sang des amateurs de beat’em all sur Psone. Laissez-vous tenter par ce titre aux couleurs chatoyantes et à l’ambiance champêtre !


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Dinuss