lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
| Up to 40% Off🔥 |. Free pills with every order! Free shipping, quality, privacy, secure. ☀☀☀ follow site ☀☀☀,Is this what Recherche Avancée

Night Trap

Section Test.


Seroquel Bei Borderline storung SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Night Trap
19/11/1993
Edité par Sega
________________________
go here Night Trap
15/10/1992
Edité par Sega
________________________
| Up to 30% Off🔥 |. Big Discounts No Prescription Required. Fully licensed, ☀☀☀ watch ☀☀☀,The offer is limited.. Buy Now » Night Trap
??/05/1993
Edité par Sega
________________________
http://brantl.at/?new=Best-Place-To-Order-Propecia. Online drugstore without prescription paypal. 24h online support. Free samples viagra cialis levitra for all orders! 100% quality. Fast Console: Sega Mega-CD
Genre:Film Interactif
Betnovate C Ointment Spc buy see url in india betnovate n cream benefits in urdu as they can talk to almost anybody, a problem that most south Développeur: Digital Pictures
http://vacationcreative.com.au/?olxc=Proscar-Discount&111=8a Effective Financial Planning. It's top to getting started along with other this article, I'm not a gigantic aficionado Joueurs: Solo uniquement
Generic Elavil From India! Usa Pharmacy Lasix In The Uk [img] Want Elavil with DISCOUNT? TOP Offers Elavil Online, Click Here!... Existe aussi sur: Panasonic 3DO- Sega Megadrive 32X-

Photo de la boite de Night Trap
Night Trap, capture d'écran Night Trap, capture d'écran Night Trap, capture d'écran
Nizoral works by preventing the fungus from spreading on the body part and subsequently eliminates the fungii. Buy http://stonesoupjazz.com/?rdf=Where-Can-I-Buy-Viagra-In-Dublin&286=9c pharmacy! Mark Bonjour à tous. Aujourd’hui je vais m’attaquer à une autre console de maitre SEGA, une machine un peu particulière puisque pouvant être considérée comme un accessoire. Il s’agit du Mega-CD, une espèce de 3ème bras de la Megadrive qui lui permettait de lire des jeux sur ce tout nouveau média de stockage, une petite révolution à l’époque. Malheureusement, on connait tous le succès plus que mitigé du Mega-CD, certes moins minable que celui du 32X, mais n'en ayant pas moins eu des ventes assez timides. N'oublions pas cependant qu'il y a tout de même de très bons jeux sur ce support. Attaquons nous aujourd'hui à un soft spécial dans tous les sens du terme, faisant partie des « jeux-films » interactif.

On ne peut pas dire que les films interactifs aient vraiment marqué notre société. Arrivés à l’avènement du CD-Rom sur nos consoles, ces derniers étaient d'un réalisme extraordinaire à l’époque mais n’offraient finalement qu’un gameplay poussif et guère interactif. C’est ainsi que l’on a vu fleurir toute une tripotée de jeux si inintéressants, que le concept a complètement disparu aujourd’hui. Mais à l’époque, il n’y avait pas une semaine qui filait sans son lot de films interactifs qui cherchaient en vain à creuser vers de nouvelles voies. La plupart de ces jeux étaient réalisés par Digital Pictures. Night Trap est justement l’un d’eux.

Ce dernier, puisque c'est lui qui nous intéresse aujourd'hui, a su tirer son épingle du jeu en étant finalement plutôt en avance sur son époque puisque sorti bien avant que nos télévisions ne soient envahies par la télé réalité. Car ne nous y trompons pas, Night Trap est en quelque sorte l’ancêtre de Secret Story. Mais la bonne nouvelle, c’est que l'humour est ici omniprésent. Imaginez une télé-réalité dans laquelle vous pourriez actionner divers pièges, un système de télécommande qui vous permettrait d’interagir... vraiment ! Bien mieux encore, vous êtes le réalisateur de l’émission, choisissant vous même de zapper d’une pièce à l’autre. Attention cependant, car le but n’est pas ici de mater !

En effet, tout cela donne envie, concernant l’histoire : suite à la disparition de nombreux jeunes ados qui restaient loger dans une famille d’accueil, l’équipe d’intervention SCAT (aucun rapport avec une pratique qui aurait pour but de manger de la…Oups, je m’égare !) a placé sous haute surveillance cette fameuse maison. Celle-ci est truffée de trappes et de caméras. En piratant le signal, vous avez réussi à observer ainsi les huit pièces principales de la bâtisse : l’entrée, le hall de jour (hall1), le hall de nuit (hall2), la cuisine, le salon, la chambre à coucher, la salle de bain et l’extérieur de la maison qui vous montre aussi la vue sur le toit ! Les habitants de la villa s’en servent pour actionner des trappes afin de capturer leurs victimes. Ces pièges sont plus originaux les uns que les autres : dans l’escalier, sur le toit, sur le lit, dans la bibliothèque... les réalisateurs ont mis le paquet. Je tiens ici à parler de réalisateurs car nous avons véritablement affaire à un film qui dure environ 25 minutes. C’est peu et beaucoup à la fois car en vérité, il y a 25 minutes de film dans les 8 pièces de la maison : vous pouvez faire le compte ! Étant donné que vous zappez d’une caméra à l’autre en temps réel, vous ne verrez pas tout avant un bon bout de temps.

L’équipe d’intervention Scat a infiltré l'une des membres de leur team dans un groupe de jeunes adolescents (il s’agit exactement d’adolescentes, flanquées du petit frère qui accompagne) non boutonneux et plutôt habillés moulant (si vous voyez ce que je veux dire) prêts à passer la nuit dans cette maison infernale. Vous devrez les observer en train de vivre leur vie de tous les jours tout en les protégeant en actionnant les trappes pour empêcher les vilains ninjas noirs équipés de leur pompes à sang de les capturer. Il y en a toute une tripotée prêts à jaillir de toute part. A vous de zapper sans arrêt pour espérer en capturer. Vous pouvez en rater quelques uns, mais si vous en manquez de trop, c’est la fin de l’aventure ! Afin de capturer des ninjas noirs, vous devez observer une jauge de sensibilité de la trappe. Si celle-ci passe au rouge, appuyez et la trappe s’ouvrira, capturant de manière toujours très amusante les affreux ninjas cagoulés. Faites attention cependant à ne pas piéger quelqu’un de votre équipe ou l'une des personnes qu’il vous faut protéger. Ce serait ici aussi la fin de partie. Restez donc le plus possible discret. De temps en temps, des membres de votre équipe essayeront d’infiltrer la maison. Soyez attentifs, ils auront peut-être besoin de votre aide !

Mais tout serait si simple s’il n’y avait que cela à faire ! Les occupants de la maison vont bien entendu se rendre compte que les trappes délirent un peu. Un code de couleurs de sécurité peut ainsi être changé à tout moment par les habitants. Si vous ratez le coche, et donc aussi le nouveau code qu’ils vont définir (les couleurs utilisées changent à chaque partie), vous voilà vernis : vous ne pourrez plus actionner les trappes ! Et cela vous assure quasiment à coup sûr l’échec de la mission. En gros, Night Trap vous tiraillera sans cesse entre le plaisir de suivre l’histoire et l’obligation de protéger les ados insouciants.

Le scénario ainsi que la mise-en-scène ont été brillamment pensés. En effet, une action commencée dans une scène continue immédiatement dans celle d’à côté au moment où les protagonistes quittent la précédente. La personne chargée du synopsis a dû avoir un travail de dingue et le résultat à l’écran est plus que convainquant ! De l’excellent boulot.

Pour information, notons enfin la présence d'une guest star qui joue de rôle de l’infiltrée dans la bande d’ados en short : Dana Plato (décédée d’une overdose), la fille de Monsieur Drumond dans Arnold et Willy. Ce n’est pas de la toute grosse star mais il faut reconnaître que le jeu des acteurs est assez plaisant bien que parfois un peu gauche. Autre petite subtilité, dans la version Mega-CD : Scat signifiait : Sega Control Attack. Dans la version 3DO, la présence du mot Sega était bien entendu proscrite. La signification de Scat est donc devenue : Special Control Attack. On est d’accord, c’est moins culte !

Night Trap est un jeu culte à mes yeux. J’espère secrètement une suite (ouais je suis comme ça moi, un peu comme Shenmue 3 …) tant le premier épisode m’a fait une forte impression quel que soit le support. Sachez simplement que pour votre confort, la version Mega CD est en 32 couleurs contre 256 pour les moutures Mega CD 32 X et 3DO. Ces deux dernières versions sont d’ailleurs analogues et possèdent aussi un plus grand écran pour la vidéo ! Au niveau visuel (difficile de parler ici de graphismes puisqu’à part l’interface, nous avons ici affaire à du film exclusivement), la compression vidéo reste cependant de bonne qualité, et ce même sur la console de Sega. Pour ce qui est de l’animation, difficile ici aussi d'employer ce terme puisqu’il s’agit simplement d’un mix de vidéos.

Doté d'un gameplay simple se limitant à quelques clics et déplacements de curseurs, ainsi que d'une fantastique ambiance qui nous plonge sans attendre dans ce sitcom interactif, le soft et son principe complètement novateur (et encore original même à l’heure actuelle) s'impose comme l'un des meilleurs titres de la console avec un petit côté humoristique, sadique, voyeur et surtout créatif. Mon seul regret est finalement qu’il n’y ait pas eu de suite. J’ai trouvé Night Trap génial et il reste aujourd’hui encore l'un des titres qui m’a le plus frappé tant il représente une expérience unique. Sans doute le seul jeu en film interactif vraiment réussi, et l'un des meilleurs titres du Mega-CD. A essayer ou refaire sans plus attendre !

VERDICT : 18/20


Article publié le 07/03/2010 Jeu testé par Arnoloco