lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://yotayard.com/?new=Mobic-Online-Australia&cdb=fe These need a good cleaning, and one of the smaller jugs... Rigid control of the people is in. Cleveland Clinic Journal of where buy accutane online Medicine 3. After consideration, I adopted some of his recommendations. Recherche Avancée

Mortal Kombat Gold

Section Test.


follow Sortie JAP non communiquée
________________________
http://necmgr.org/?poga=Seroquel-Xr-50-Mg-For-Anxiety&c7b=7e Mortal Kombat Gold
??/??/1999
Edité par Midway
________________________
| Best Buy🔥 |. Available with free Delivery & overnight shipping! ☀☀☀ go to site ☀☀☀,2018 is 9 Best Erection Pills That Work Mortal Kombat Gold
??/??/1999
Edité par Midway
________________________
🔥 | Best Price | ☀☀☀ source ☀☀☀. It solves the problem for you quickly. Cialis Online Greece coupons 75% off. Get Today! Console: Sega Dreamcast
http://oresundsfestival.com/?wqd=Cialis-Sale-Online-Canada&e1a=79 Genre:Combat
⭐️ | Best Price | http://johnmangan.org/?pharm=Viagra-Integration-Online&364=4d Singapore . 25mg-50mg-75mg-100mg and other / Online Pharmacy, Guaranteed Shipping. 24/7 Phone Support. Buy Priligy Développeur: Eurocom
⭐️ | Best Deals | ☀☀☀ Can You Buy Viagra In Usa ☀☀☀. coupons 50% off. Viagra For Sale Perth Know the uses, side effects, price, composition Joueurs: 1 à 2
Une exclusivité Sega Dreamcast

Photo de la boite de Mortal Kombat Gold
Mortal Kombat Gold, capture d'écran Mortal Kombat Gold, capture d'écran Mortal Kombat Gold, capture d'écran
Buspar 7.5mg Buy zithromax overnight delivery canada zithromax online canada can you buy zithromax over the counter in canada Sorti exclusivement sur Dreamcast en 1999, Mortal Kombat Gold est en réalité une mise à jour de Mortal Kombat 4 avec quelques combattants et arènes supplémentaires. MKG aura été certainement l’un des pires jeux de combat de la Dreamcast avec des graphismes dépassés et un manque cruel de profondeur. C’est donc avec beaucoup de courage que je m’attaque au test de ce Mortal Kombat réalisé en moins d’un an par Eurocom.

Nous y voilà, je suis sur le point de commencer le test de Mortal Kombat Gold et même si dans mes souvenirs, j’ai été vraiment très déçu par Mortal Kombat 4, je suis étrangement enthousiaste à l’idée de redécouvrir le titre sur Dreamcast. Peut être que MKG n’est pas un si mauvais jeu et qu’on peut y trouver un côté fun une fois le pad en main ? Après tout la Dreamcast est bien la reine des jeux de combat, alors il n’y a pas de raison !

Le GD-ROM inséré, le jeu laisse apparaître à l’écran le menu principal où l'on découvre un mode arcade, team, endurance, tournament et pratice. Du grand classique donc, même s’il faut reconnaître que c’est la première fois qu’on retrouve autant de modes de jeux dans un Mortal Kombat. Le mode pratice est très utile afin d’apprendre tous les coups de chaque personnage qui sont accessibles via le menu pause et, cerise sur le gâteau, Eurocom nous dévoile même les fatalités ! Avant de lancer une partie, il est fort utile d’aller jeter un petit coup d'œil dans le menu des options qui nous permet d’augmenter le nombre de crédits, de régler le niveau de difficulté allant de « very easy » à « ultimate », de retirer le sang pendant les combats et même d’accéder aux différentes vidéos de fin une fois débloquées via le Kombat Theater.

here SafeOnlineCanadianPharmacy. Buy Generic V1agra, Cial1s, Lev1tra and many other generic drugs at SafeOnlineCanadianPharmacy. Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Mais pourquoi ça va aussi vite ?

Au moment de lancer une partie en mode arcade, il est étonnant de remarquer que MKG nous propose de combattre en « 1on1 » ou « 2on2 » histoire de ressembler un peu à ce que fait la concurrence notamment chez CAPCOM et SNK. Le menu de sélection nous offre 6 nouveaux personnages dont Kitana (présente dans le code source de MK4), Mileena, Cyrax, Kung Lao, Baraka et Sektor. Puis vient le moment de choisir sa destiné avec la célèbre phrase « choose your destiny » qui correspond en réalité au nombre de combattants que nous allons affronter jusqu’au boss final. Le gameplay offre des combats ultra-rapides où il faut placer quelques combos accompagnés de coups spéciaux. Il est possible de sortir de sa poche une arme blanche ou encore de ramasser des objets répartis dans les arènes histoire de varier un peu la palette de coups. En revanche, il n’est plus possible d’enchainer continuellement son adversaire depuis l’arrivé du système « maximum dommage » qui stop instantanément un combo dès que les dégâts sont trop importants. Comme toujours on y retrouve les célèbres fatalités assez discrètes et nettement moins gores que dans les précédents épisodes. Pour finir, les combattants peuvent s’agripper et briser des membres, ce qui ajoute bonne dose de brutalité supplémentaires entre quelques giclées de sang.

Même si sur le papier MKG se présente comme un jeu novateur capable de redonner une bonne fraicheur à la série, le titre déçoit dès les premiers rounds où l’on constate avec frustration qu'il manque cruellement de profondeur. On enchaîne les combats sans grosses surprises jusqu’à se demander s’il s’agit d’un jeu réalisé par des amateurs ou si ce MKG est une bien mauvaise blague surtout qu’il ne s’agit pas de n’importe quelle licence ! On parle de bien du grand et célèbre Mortal Kombat ! Il faut savoir qu’à l’époque, Midway voulait absolument développer une version 3D de sa saga fétiche pour s’adapter au marché mais son développeur, Ed Boon, souhaitait garder l’ancien gameplay 2D dans le but de ne pas décevoir les fans. Transformer un jeu de combat 2D en 3, n’est pas une chirurgie facile, et nombreux sont ceux qui ont accumulé plusieurs échecs avant de réussir correctement l’opération. Je pense que la grosse erreur d’Ed Boon aura été de rendre le jeu beaucoup trop rapide alors que Mortal Kombat est un pur produit américain où les coups sont lents mais puissants tandis que les productions japonaises utilisent des enchaînements rapides et spectaculaires à la manière d’un Street Fighter. Or, le rythme des combats ne colle pas du tout avec le gameplay.

On est bien sur Dreamcast ?

Le reste ne s’arrange pas pour MKG avec ses graphismes complètement dépassés par rapport à la concurrence, et je dois avouer que le titre me fait beaucoup penser à Perfect Weapon développé par LTI Gray Matter en 1997, soit la même année que Mortal Kombat 4. Tous les personnages ont gardé les mêmes textures avec des animations réalisées, cette fois, par de nouveaux acteurs en utilisant la « motion capture ». La Dreamcast est atrocement sous-exploitée et il est assez étonnant que Midway ait entrepris de commercialiser MKG au lancement de la console, d’autant plus que la première version comportait de nombreux bugs et ne prenait pas en charge le VMU de SEGA.

Outre sa qualité graphique déplorable pour un jeu 128-bits, MKG contient des vidéos en images de synthèse très moyennes et entièrement en anglais sans le moindre sous-titre. On est loin des belles cinématiques de NAMCO et CAPCOM qui nous ont habitués à du grand spectacle sur les consoles 32-bits. Au final, ces séquences n’intéresseront que les fans soucieux de connaître les différents évènements de MK4. La bande-son n’a pas changé puisque les développeurs ont simplement repris tous les échantillons et musiques de Mortal Kombat Trilogy. Quant à la prise en main, le titre ne demande aucun temps d’adaptation mais parfois il n’est pas très évident de lancer certains coups spéciaux. Même avec de l’entraînement, il ne sera pas aisé de maîtriser convenablement tous les personnages tant la jouabilité se veut, par moments, hasardeuse. Au fil des combats, on se contente d’enchaîner à tout va ses adversaires sans même utiliser la gâchette gauche pour bloquer les coups. Par ailleurs, MKG n’est pas un jeu de combat très difficile et dispose de fait d'une courte durée de vie, même s’il faudra compter quelques heures pour débloquer toutes les cinématiques. Par la suite, si vous avez tout de même apprécié MKG, il est possible de continuer à se bastonner en tentant de battre son record dans les différents modes de jeux ou encore d’organiser des tournois jusqu’à 8 joueurs.

Conclusion

Finalement, j’aurai été bien naïf de penser que Mortal Kombat Gold aurait pu être un bon jeu de combat. Pourtant, Eurocom avait de bonnes idées pour faire de MKG un digne successeur des précédents volets mais voilà que le titre offre un gameplay mal adapté à son environnement 3D dénué de profondeur et des graphismes désuets. Aujourd’hui, le soft pourrait éventuellement intéresser les fins collectionneurs et autres fans de Mortal Kombat, mais pour les autres joueurs je ne saurai que trop vous conseiller de passer votre chemin et de vous diriger vers Mortal Kombat Trilogy sur Nintendo 64, PlayStation, Saturn ou PC qui vous offrira assurément une bien meilleure expérience.

Gameplay : 12/20
Graphismes : 08/20
Prise en main : 13/20
Durée de vie : 16/20
Bande son : 12/20

Verdict : 10/20


Article publié le 09/08/2011 Jeu testé par Gatsusan