lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
 Recherche Avancée

Mobile Suit Gundam Seed

Section Test.


Traitement Par Le Viagra Kidou Senshi Gundam Seed
15/03/2003
Edité par Bandai
________________________
Transfer to the oven and bake for 10 minutes, or until cooked to your liking. Leave to rest for 10 minutes (or the amount of time Internet Viagra Pharmacy was cooked for). Roast Carrot, Parsnip, and Shallots. Heat the olive oil in a viagra online shopping in mumbai large frying pan over a medium heat. Add the all the vegetables, butter and sugar. Sortie US non communiquée
________________________
http://redapplewellness.net/?olxc=Levitra-Side-Effects-Long-Term&447=f7 online - Buy varieties of Zoloft dosages without prescription at cheapest price. Order genuine Zoloft pills to alleviate depression effectively. Sortie EURO non communiquée
________________________
http://yotayard.com/?new=Buy-Priligy-Europe&f1a=0as; Crestor Uk Sales mcri. Discussion in 'Nevada High School Basketball Forum' started by tensgimosus, Mar 30, 2018. Console: Bandai Wonderswan
Kamagra Online Bestellen Belgie http://www.eczema-natural-healing.com/images/rem-07a.jpg Delivery overnight canada zithromax - Can You Buy Without A Prescription Neglected and intentional, Dmitri scored his setbacks Sherman tested discordantly. Byronic and the dark Parnell scratch their gringo eyes or crawl furiously. Genre:Action
here on them to the exclusion of triumphs betrays a iniquitous and banal mode of thinking that runs counter onde comprar Développeur: Bandai
🔥 | Best Price | ☀☀☀ Women Viagra In India ☀☀☀. Cannot Find low price Best pill? Buy Viagra With Paypal Australia The Lowest Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Bandai Wonderswan

Photo de la boite de Mobile Suit Gundam Seed
Mobile Suit Gundam Seed, capture d'écran Mobile Suit Gundam Seed, capture d'écran Mobile Suit Gundam Seed, capture d'écran
⭐️ | Best Buy | ☀☀☀ 5c7c66444b627419eca8cd811c28efd4 ☀☀☀. Free Shipping, quality. Worldwide delivery. Buying Generic Viagra Online Si les fans de Gundam sont relativement peu gâtés au niveau télévisuel du fait du peu de séries de cette franchise diffusés en France, le constat est encore plus flagrant en ce qui concerne les adaptations vidéo-ludiques, puisque le public européen doit se contenter de jeux de combats d’une qualité discutable accompagnés de quelques jeux d’action ne retranscrivant aucunement l’ambiance des séries d’origine. Pourtant, une lueur dans la nuit se profile pour tous les amateurs d’import, une lueur appelée Kidô Senshi Gundam Seed (aussi appelé Mobile Suit Gundam Seed) et malheureusement réservée aux possesseurs d’une Wonderswan Color ou Crystal…

🔥 | Best Sale | ☀☀☀ Generic Cialis Pills ☀☀☀. coupons 75% off. Cialis Online Sydney Find Latest Medication For This pill Now!. Get Today! Scénario (19/20)

Rares sont les adaptations à suivre aussi scrupuleusement l’œuvre d’origine, puisque le scénario du jeu sera la réplique exacte de celui de la série (du moins en partie). L’action prend place dans un monde en plein conflit entre les Naturals de l’alliance terrestre et les Coordinateurs de ZAFT, humains génétiquement modifiés pour être plus résistants aux maladies et plus doués dans toutes les disciplines. De telles différences ne pouvaient qu’engendrer une guerre et un beau jour le conflit éclata : l’Alliance Terrestre envoya des missiles nucléaires détruire une colonie spatiale des Coordinateurs (Junius 7), jour qui restera dans l’histoire sous le nom de Bloody Valentine). Pour éviter qu’une telle tragédie se reproduise, les Coordinateurs mirent au point une technologie rendant toute matière atomique inefficace : les Neutron Jammer Cancelers. Si cette mesure ramena un calme éphémère dans l’espace, ce dernier ne dura pas longtemps car l’Alliance se mit, dans le but d’écraser définitivement ses ennemis, à développer de nouvelles armures mobiles de combat sur une colonie spatiale neutre (Heliopolis) : les Gundams. Au nombre de cinq, ces armes d’un nouveau genre faisaient passer toutes les mobile suits de l’époque pour des jouets, tant leur puissance de feu était énorme. Seulement, les coordinateurs eurent vent de cette menace et envoyèrent un commando d’élite pour dérober ces cinq Gundams. Mais un imprévu viendra contrer leurs plans puisqu’un Coordinateur du nom de Kira Yamato vivant sur Heliopolis pour échapper à la guerre et désireux de protéger ses amis va prendre possession de l’une des cinq Mobile Suits pour contrer l’assaut de ZAFT, qui parviendra tout de même à dérober quatre des cinq Armures. Il sera par la suite incorporé à l’Alliance Terrestre et affecté à l’Archangel, prototype de vaisseau surpuissant et devra le protéger pour permettre à ses amis de se mettre en sécurité. Kira devra se battre contre les siens pour protéger ceux qu’il aime et affronter l’un de ses amis d’enfance qui faisait partie du commando chargé d’attaquer Heliopolis. Vous l’aurez compris, la trame scénaristique de l’anime fait preuve d’une richesse tout à fait remarquable et la fidélité du jeu à cette dernière est incontestablement une très bonne chose. Le scénario vous sera exposé tout au long du jeu par des cinématiques de grande qualité et des dialogues entre les personnages des plus réussis lors des combats qui viendront ponctuer l’aventure de bien belle manière.

Durée de vie (15/20)

Le jeu se déroulera sur huit niveaux d’une difficulté très grande compte tenu du grand nombre d’adversaires que vous aurez à affronter, difficulté d’autant plus grande que les boss seront extrêmement forts. Les fans de l’anime apprécieront puisque cet état de fait offre un surplus de fidélité envers la série, l’Archangel étant toujours désespérément seul au beau milieu d’escadres ennemies avec Kira pour seule défense. Certains trouveront les niveaux répétitifs du fait du peu de variété au niveau des objectifs de mission, se résumant malheureusement à détruire tous les ennemis à l’écran. Fort heureusement, les innombrables cut-scenes rendront l’aventure très agréable à suivre et rendront le jeu bien moins monotone. A noter la possibilité de sauvegarder votre partie, ce qui vous permettra de conserver à la fois votre progression et vos scores. Une fois le jeu fini, vous aurez la possibilité de le refaire avec chacun des quatre autres Gundams (l’Aegis , le Buster, le Blitz et le Duel), ce qui allongera sensiblement la durée de vie qui est malgré tout trop courte du fait du faible nombre de niveaux.

Gameplay (19/20)

En effet, vous devrez pour votre première partie vous contenter du GAT-X105 Strike Gundam (Gundam pour General Unilateral Neuro-link Dispersive Autonomic Maneuver) que pilotera Kira Yamato. Pour votre première mission, vous devrez vous contenter de l’armement de base (à savoir les mitrailleuses placées dans la tête et les couteaux) mais aurez ensuite accès aux différents packs : le Aile Striker Pack vous permettra de voler et de vous déplacer plus rapidement, le Sword Striker Pack mettra à votre disposition une lourde épée idéale pour les combats au corps à corps et le Launcher Striker Pack comprendra un armement lourd de frappe à distance. Chacun de ces packs sera donc adapté à un certain type de mission et d’adversaire rendant le gameplay des plus riches. On aurait néanmoins apprécié de pouvoir choisir son pack comme dans la série, puisqu’il vous sera ici attribué d’office. Vous pourrez en revanche, avant chaque mission, configurer l’OS de votre Gundam en attribuant des points (les stock points gagnés durant les missions) à chacune de ses caractéristiques (puissance d’attaque, énergie, puissance des propulseurs et puissance du Phase Shift auquel je reviendrai plus tard). Ne négligez pas cette possibilité puisqu’elle sera bien souvent la clé de votre victoire (ou de votre défaite, la plupart du temps…). Le Phase Shift sera une protection activable via la touche Y3 et vous rendra beaucoup plus résistant aux attaques ennemies. Les touches A et B vous permettront d’utiliser vos armes (au nombre de deux) et un appui long sur l’une de ces touches chargera votre attaque qui n’en sera que plus dévastatrice.

Attention toutefois à ne pas abuser de toutes ces possibilités, puisque chaque action consommera de l’énergie modélisée par une jauge présente juste en dessous de la barre de vie. Si votre énergie tombe à zéro, dites adieu à votre armement et vos protections puisque vous n’aurez plus que vos poings pour vous défendre. Autant vous dire que votre situation ne sera alors guère enviable et que vous devrez donc en permanence être attentif à votre niveau d’énergie pour ne pas gâcher inutilement vos précieuses ressources. A noter que vous pourrez, via la touche Y4, demander de l’aide à l’Archangel qui fera alors usage de ses redoutables canons à positron, transformant la plupart des ennemis en tas de cendres fumantes. Enfin, vous aurez parfois droit à des séquences spéciales vous plaçant à l’intérieur du cockpit et durant lesquelles vous devrez appuyer sur une touche au moment approprié, c'est-à-dire lorsque le viseur sera verrouillé sur votre adversaire, pour déclencher un tir qui aura raison de lui. Côté maniabilité de base, le Strike se manœuvre avec une aisance et une fluidité remarquables, tant et si bien que vous pourrez avec un peu d’entrainement éviter les tirs ennemis et reproduire fidèlement les affrontements épiques de la série.

Réalisation (18/20)

Les graphismes sont également d’une grande qualité, alliant cinématiques grandioses et phases de jeu superbes tant par la modélisation des différentes Mobile Suits (que vous reconnaitrez aisément) que par l’animation fantastiquement fluide et rapide. Les décors, extrêmement variés (colonie, espace…) font parfaitement ressortir les personnages et la qualité est une fois encore au rendez vous avec un niveau de détail plus que satisfaisant. Les interventions des dialogues durant les combats vous permettront d’admirer les avatars des personnages des plus réussis de même que les dialogues très fidèles à l’anime. Cette fidélité est encore renforcée par un choix des couleurs des plus judicieux permettant une totale immersion dans l’univers Gundam. Enfin, cette débauche de détails et d’effet s’effectuera sans la moindre trace de ralentissement, pour le plus grand plaisir des fans qui pourront ainsi s’adonner à leur plaisir sans contrainte. Ce titre est l’exemple parfait de l’exploitation optimale d’une console, la Wonderswan étant ici quasiment utilisée au maximum de ses capacités.

Bande son (14/20)

Cette immersion est rendue plus totale encore par les musiques et les bruitages directement issus de l’anime. Petit bémol toutefois sur leur qualité puisque, si les thèmes seront aisément reconnaissables, leur écoute ne sera pas des plus agréables… Peut être la place occupée sur la cartouche par les graphismes de toute beauté n’a-t-elle pas permis d’intégrer des sons de meilleure qualité, faute d’une capacité suffisante en terme d’espace de stockage. Mais la bande son n’en reste pas moins satisfaisante par sa fidélité à l’anime tout à fait remarquable.

Conclusion (18/20)

Kidô Senshi Gundam Seed est sans conteste un excellent jeu, alliant une grande qualité graphique, une scénarisation efficace et un gameplay aux petits oignons à une difficulté offrant un challenge des plus corsés aux joueurs désireux de tester leurs capacités. Mais il prendra toute sa mesure entre les mains d’un fan qui ne pourra que l’apprécier du fait de son énorme fidélité envers l’anime. A conseiller surtout aux fans donc, même si les autres l’apprécieront probablement aussi…


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Manuwaza