lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Plavix Us Sales Recherche Avancée

Mike Tyson s Punch-Out

Section Test.


go site Mike Tyson's Punch-Out!!
21/11/1987
Edité par Nintendo
________________________
source url Mike Tyson's Punch-Out!!
??/10/1987
Edité par Nintendo
________________________
source Mike Tyson's Punch-Out!!
15/12/1987
Edité par Nintendo
________________________
http://talkaboutlasvegas.com/?pot=Viagra-Super-Active-Plus-Review&2e6=2e Console: Nintendo Nes
follow site Genre:Sport
here Développeur: Nintendo
Aldactone Canadian Pharmacy Joueurs: Solo uniquement
follow link Existe aussi sur: Virtual Console WII-

Photo de la boite de Mike Tyson s Punch-Out
Mike Tyson s Punch-Out, capture d'écran Mike Tyson s Punch-Out, capture d'écran Mike Tyson s Punch-Out, capture d'écran
http://itsaboutthyme.com/?order=Viagra_online_kaufen_europa&98a=c9 L'ancien grand champion de boxe (et actuel grand psychopathe) qu'est Mike Tyson a fait son apparition dans un des plus grands classiques de la Nintendo Entertainment System. « Mike Tyson's Punch Out !! » est sorti en premier lieu en 1987 avec comme vedette le célèbre mangeur d'oreille. Suite à la réputation que s'était forgé ce dernier, Nintendo a préféré arrêter la production du jeu en 1990 et le rééditer sous le simple nom de « Punch Out !! » et en ayant pris soin de remplacer leur boxeur vedette par le peu charismatique « Mister dream » qui est blond, grand, fort, au sourire Colgate (Personnellement, il me fait penser à Brandon Walsh avec plus de muscles). Mais la version qui fait l'objet du test est la première édition. Bin ouais, je préfère botter le cul de Mike Tyson que de Brandon, ça fait plus classe ! La console est allumée, la concentration est à son comble, j'entends le public qui m'acclame et qui me voit déjà nouveau champion du monde...

Premier contact

Une petite musique d'intro se fait entendre, et le portrait d'un type, vraisemblablement notre fameux boxeur déchu, fait son apparition avec un petit texte explicatif « Mike is waiting for your challenge ». De plus, ses nom et prénom sont clairement marqués en lettres vertes. Peu de place au doute, il s'agit bien de notre adversaire tant redouté. C'est alors que l'on appuie sur Start (Sinon on peut se dégonfler comme une fillette devant le portrait du pseudo-Mike Tyson, éteindre la console et se détendre avec une bonne partie de pêche avec Tonton René, bref passons). On entre directement dans le vif du sujet, on fait alors connaissance d'un petit gringalet appelé « Little Mac »(drôle de prénom je vous l'accorde) et de son entraîneur, qui ne manque pas d'encourager son protégé en secouant le poing énergiquement . Face à lui, le premier adversaire « Glass Joe », un blond avec une tête d'abruti qui a le grand honneur d'être français. Ca vaut pas Mike Tyson, mais c'est déjà ça de pris. Le match débute sur un ring tout bleu, le public hurle, la vue est de derrière Little Mac, l'ambiance qui se dégage est on ne peut plus sympathique. L'adversaire fait son show sur une petite musique, l'arbitre s'approche (Mario en l'occurrence, petit détail sympa), et prononce « fight ». Là, les choses se compliquent : j'appuie sur A et B qui correspondent respectivement à coup droit et coup gauche. Le gros problème c'est que je ne fais manifestement pas mal à mon adversaire, je dois donc procéder autrement, c'est pas le premier adversaire qui va me faire péter un câble quand même...je constate qu'avec les flèches gauche et droite, je peux esquiver d'éventuels coups venant de mon adversaire. La flèche du haut, combinée avec A ou B, portent des coups au visage. Quant à la flèche du bas, elle sert à se protéger, ou alors pressée 2 fois rapidement, elle sert à esquiver par le bas.

Le temps de bien imprimer tout ça dans ma tête, le mec d'en face a eu le temps de m'infliger une petite déculottée, et m'a mis au tapis. Il faut presser les boutons de la manette rapidement pour se relever. Je m'exécute et repars à l'assaut : enchaînements de coups droits et gauches au visage et au ventre, je m'éclate, je prends mon pied a mettre une sacrée rouste au pauvre type qui me sert d'adversaire. Mon excitation est de courte durée quand je vois mon personnage devenir tout violet et devenir complètement inactif. Après analyse de la situation, j'aperçois en haut de l'écran un nombre limité de cœurs durant le combat qui baisse à chaque fois que vous frappez dans les gants de l'adversaire qui aura su parer votre coup. Dès que le niveau atteint zéro, il va falloir esquiver les coups de votre adversaire (avec les flèches gauche et droite donc), pour redevenir opérationnel. Il va falloir donc veiller à ne pas frapper trop souvent dans les gants en alternant habilement vos coups. Le round s'achève avec toutes les cartes en mains pour mettre Glass Joe au tapis au prochain round. S'affiche alors un « menu » avec quelques informations bien utiles parfois. Votre entraîneur peut alors vous donner quelques conseils sur les points faibles de vos adversaires. L'adversaire, lui, se contente en règle générale de vous vanner ou de vous déconcentrer. Premier contact très convaincant avec un gameplay très fourni, des adversaires apparemment très charismatiques et humoristiques, des musiques entraînantes, une ambiance très chaude pour un jeu NES, bref un hit en puissance qui s'annonce dès les premières minutes de jeu, et ce n'est que le début !

Un gameplay très riche

Tout au long du jeu, on apprend à mieux maîtriser Little Mac, ainsi l'on utilise les boutons A, B, Start (super coup de la mort qui tue, ou alors « uppercut » suite à l'obtention d'une étoile au cours d'un combat) et la croix multidirectionnelle qui permet de varier les coups au cours des combats. Hé ben, tout ça avec une manette NES, fallait le faire, et de quelle manière ! Chapeau ! L'exemple type du jeu au gameplay parfait, rien à dire de plus...

De l'action, de l'action, de l'action et encore de l'action !!

Chaque combat devra être abordé différemment, ils auront chacun leur lot de surprises. En effet, chaque adversaire a sa technique qui lui est propre (comme en vrai en fait, mais encore plus qu'en vrai) : Un aura tendance à être rapide, un autre va vous envoyer au tapis en 10 secondes si vous restez tétanisé devant sa masse musculaire, tandis que d'autres auront recours à des petits tours de magie pour vous casser la figure. Comme on peut s'en douter, plus on avance, plus c'est dur !! Et certains adversaires seront coriaces au point de revenir vous défier pour un combat encore plus haut en couleurs que le précédent qui n'était qu'une mise en bouche. Les combats sont très pêchus et demanderont beaucoup d'acharnement pour trouver la technique miracle qui, couplé à votre dextérité et à votre force, terrassera votre opposant. Pour ceux à qui je donnerai envie de jouer à ce jeu, je ne spoilerai pas en vous dévoilant les adversaires ainsi que les techniques adéquates pour en venir à bout, je vous laisse le soin de découvrir tout ça par vous même.

Et graphiquement ? Ça tient la route ?

Le jeu est beau, les personnages remarquablement réalisés, leur mimiques assez comiques pour certains, le décor simple mais efficace (on aurait aimé des pin-up qui passent avec des panneaux sur lesquels sont indiqués le nombre de rounds disputés). L'animation est superbe, les détails apportés aux personnages (la rose dans la bouche de Don Flamenco lors de son show de début de match m'a toujours fait sourire).

La durée de vie

Il existe un système de passwords (Merci Nintendo!), pour ne pas avoir à tout se retapper à chaque fois. Le nombre d'adversaires étant assez conséquent, le jeu ne se plie pas en 5 minutes, il va falloir batailler ferme. De plus, le jeu possède un tel gameplay (simple mais incroyablement bien fourni), qu'il est dur de résister à se faire une petite partie de temps à autres. Gros gamers ou joueurs occasionnels (non je ne dirai jamais « casuals »), ce jeu ravira tout le monde tellement il est sympathique et simple d'accès (du moins les 3 premiers opposants).


Et Mike alors ?

Alors pour arriver jusque lui, il va falloir renverser des montagnes ! Le jeu devient ultra dur et je vous raconte pas la galère quand on se retrouve face à Mike...encore aujourd'hui je rêve de le battre. Un jour peut-être je brandirai ma ceinture de champion du monde...de Punch Out !!

Verdict

Un hit en puissance, ni plus ni moins. Un jeu qui restera dans les annales et dont on ne doit pas se priver. C'est une tuerie à tous les niveaux (Gameplay, graphismes, fluidité, très technique tout en étant simple d'accès, action à tout va...), les gens de chez Nintendo nous ont pondu là le meilleur jeu de boxe de tous les temps et je pèse mes mots.



Histoire 9/20 : Bah c'est Mike Tyson et il veut vous péter la tronche, pas très original mais bon...faut bien une histoire à tout !

Graphismes 17/20 : C'est beau, c'est fluide, c'est détaillé, c'est tout ce qu'on demande !

Gameplay 19/20 : Enorme ! Le gros point fort du jeu, sans contestation possible.

Musique 14/20 : Assez sympathiques, entraînantes, mais pas assez nombreuses.

Durée de vie 17/20 : Replay value énorme, tout prétexte est bon pour taper dans une tronche après une dure journée.


NOTE GLOBALE 18/20


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par MaitreCoq