lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Home › Форумы › Основной форум › Cheap Zovirax Pills 427320 В этой... Read more » Recherche Avancée

Mighty Morphin Power Rangers

Section Test.


enter Mighty Morphin Power Rangers
24/11/1995
Edité par Bandai
________________________
⭐️ | Best Sale | ☀☀☀ follow ☀☀☀. Cannot Find low price Best pill? Buy Cialis Online Yahoo Stop Searching About Best pill !. Mighty Morphin Power Rangers
??/09/1994
Edité par Bandai
________________________
follow url. Sales: Purchase Pills Online at The Best Prices Guaranteed. No prescription required. Non Prescription. Discreet Packaging Mighty Morphin Power Rangers
26/01/1995
Edité par Bandai
________________________
click Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save Console: Nintendo Super Nes
| free delivery🔥 |. What You are Looking Best pill? Viagra Paypal France,Online Drug Shop, Big Discounts No Prescription Required.. Buy Now » Genre:Beat'em All
Seroquel Buy Australia Développeur: Bandai
http://mo-pie.com/?qtr=Order-Himplasia-Prostate&ede=fa Joueurs: Solo uniquement
follow url Existe aussi sur: Nintendo Game Boy- Sega Game Gear- Sega Megadrive-

Photo de la boite de Mighty Morphin Power Rangers
Mighty Morphin Power Rangers, capture d'écran Mighty Morphin Power Rangers, capture d'écran Mighty Morphin Power Rangers, capture d'écran
Hada, Allan made a cold face. the girl Kelsey chasing, her flip flops in a Norvasc Online Pharmacy very irreversible way. Au milieu des années 90, les Power Rangers sont devenus un des sentai incontournables au même titre que Bioman. Qu'est-ce qu'un sentai? Je suis sûr que vous le savez. Mais si, ce sont ces séries (principalement japonaises) où les acteurs surjouent à mort et gesticulent dans tous les sens lors de leurs combats, combats qu'ils mènent affublés de jolies combinaisons moulantes au couleurs vives ; une fois le monstre en latex vaincu ce dernier devient gigantesque, la groupe de héros fait donc appel à des robots qui s'assemblent pour ne former qu'un et détruire leur ennemi, et ce à chaque épisode. La particularité de Power Rangers est qu'il s'agit d'un sentai américain, inspiré toutefois d'une série japonaise. Les adaptations de licences par Bandai sont légions, sur Super Nintendo on leur doit l'excellent Dragon Ball Z La légende Saien par exemple. Ils sont donc capables de prouesses, mais qu'en est-il dans le cas présent?

Scénario

Bon là évidemment, rien de bien exceptionnel cependant le tout est très fidèle à la série : la sorcière Rita Repulsa est libérée et installe sa base sur la Lune dans le but d'envahir la Terre. Elle va alors envoyer des monstres pour accomplir cette tâche, mais c'était sans compter sur les Power Rangers réunis par le puissant Zordon. Vu la fidélité, je ne peux pas mettre moins que la moyenne mais il est vrai que le scénario n'est pas très attirant pour un public ayant plus de 10 ans. On peut cependant trouver drôles les sentai et leurs scénarios pour le moins simplistes et manichéens.

Durée de vie (14/20)

Le jeu s'étend sur 5 niveaux de beat'em all avec un boss à chaque fois, plus 3 combats en un contre un. Les niveaux sont la ville (rue et parc), l'usine, les égouts, l'hôtel, la grotte et son laboratoire secret ; le joueur aura donc droit à une grande variété des décors, ce qui, malheureusement ne sera pas le cas des adversaires : la très grande majorité d'entre eux ne différeront que par leur couleur et leur comportement mais leur design sera le même ; pour donner quelques exemples, les ennemis gris sont ordinaires, les violets sont plus solides, les noirs possèdent un bouclier, etc... En ce qui concerne les trois combats de fin, ils se jouent à la manière d'un jeu de combat, où vous combattrez un monstre gigantesque à bord du Megazord (robot géant) dans une arène fermée.

Les niveaux sont d'une longueur raisonnable allant crescendo tout au long du jeu et il en est de même pour la difficulté. De plus, vous aurez le choix entre 5 personnages, chacun possédant ces aptitudes propres et une arme lorsqu'il se transforme en Power Rangers. De plus, les niveaux sont agréables et le jeu, malgré sa qualité toute relative a un "je ne sais quoi" qui séduit ; ce qui fait que vous vous replongerez dans le jeu de temps à autre même s'il ne possède pas la rejouabilité de grands beat'em all ou jeux de plates-formes de la console tels que Super Double Dragon ou Donkey Kong Country. Cependant, un gros défaut handicapera grandement la durée de vie, il s'agit de l'absence de mode 2 joueurs très facilement implantable dans ce soft et qui sera pourtant aux abonnés absents.

Jouabilité (15/20)

Les niveaux alternent phases de beat'em all et de plates-formes, malgré que le jeu soit beaucoup plus orienté beat'em all. En effet, vous passerez la plupart de votre temps à affronter des patrouilleurs par dizaines dans des niveaux très linéaires ; ceci dit, quelques passages de jeu de plates-formes se présenteront à vous pour diversifier le gameplay mais rien de bien méchant. Les différents stages se déroulent toujours selon le même schéma en trois étapes : vous débutez d'abord le stage en civil ; puis une fois à la moitié, vous verrez le boss mais sans le combattre, à ce moment là votre personnage se transforme en Power Rangers, forme sous laquelle vous passerez la seconde moitié du niveau ; enfin la dernière étape est le combat contre le boss. Un manque est à signaler au niveau des déplacements, ils sont impossible à réaliser dans la profondeur, ce qui constitue une grosse lacune pour un beat'em all sorti en 1994.

A présent, parlons du gameplay à proprement parler, il est on ne peut plus simple : vous vous dirigez vers la gauche ou la droite et vous vous accroupissez grâce aux touches directionnelles, sautez avec B, frappez avec Y et utilisez le coup spécial de votre personnage avec X. Ce dernier fait appel à un élément (feu, glace, foudre, pierre, énergie) associé à un animal préhistorique que représente votre personnage (tyrannosaure, tricératops, tigre à dents de sabre, mastodonte, ptérodactyle) et fait d'énormes dégâts sur tout l'écran. En adolescent quelconque, vous possédez une projection alors qu'en Ranger vous en aurez trois, déclinables grâce aux touches directionnelles, en plus de cela, la forme de Power Ranger vous permet d'utiliser un coup supplémentaire en appuyant sur haut et Y.

Comme je l'ai dit plus haut, les trois derniers niveaux se jouent à la manière d'un jeu de combat classique : en un contre un dans une arène fermée. Cependant les touches restent les même qu'en mode beat'em all ; la différence principale vient de la jauge de spécial qui se remplit durant le combat. Celle-ci comporte 4 niveaux, chacun d'eux permettant de lancer un coup spécial de plus en plus puissant selon le temps de chargement. Le gameplay est un des points forts du soft, il est simple et intuitif, et c'est ce qui permet de passer plein de bons moments à se défouler. Les phases de plates-formes viennent rompre la monotonie et la fin faisant penser à un jeu de combat est très bien pensée. Au final, on se croirait presque dans un costume moulant fluo en jouant.

Réalisation (11/20)

La réalisation ne rend pas honneur à la Super Nintendo, surtout pour un jeu sorti en 1994, les sprites sont trop petits et pas assez détaillés. En revanche, le tout est loin d'être repoussant, surtout au niveau de l'animation et du choix des couleurs qui sont relativements bons. On ressent une ambiance bien kitch à l'image de la série et donc, le style graphique donne un petit côté "fidèle à la série". Mais cet effet aurait pu être tout aussi bien rendu avec des graphismes plus soignés, il est donc dommage de ne pas en avoir fait profiter les joueurs ; cela ne fait que renforcer l'idée que les jeux à licence juteuse sont de purs produits commerciaux bâclés. Cependant, on ne peut pas reprocher un manque de fidélité par rapport à la série que ce soit au niveau des héros, des ennemis de base ou des monstres affrontés en fin de niveau, tout est tiré de la série.

Bande sonore (14/20)

La qualité, sans être mauvaise, est loin d'être au top que ce soit au niveau des bruitages ou des musiques. En fait, ça se laisse très bien écouter en jouant et le joueur sera bien entraîné par les thèmes des différents stages. Mais, point positif ou non, là encore, comme pour la réalisation, l'ensemble est très kitch. D'un côté certains trouveront ça tout simplement de mauvais goût ; d'un autre, on peut aimer que la bande son renforce l'esprit "je suis le méchant et je veux tuer les gentils" (pour plus de précisions, se référer au sketch Biouman des Inconnus). Un avantage pour les fans : le thème principal sera joué assez souvent durant le jeu notamment à l'écran titre et durant les transformations.

Conclusion (13/20)

Malgré qu'il aie quelques années de retard (réalisation et bande sonore pouvant être beaucoup mieux, pas de déplacements en profondeur et absence de mode 2 joueurs), Mighty Morphin Power Rangers est un jeu très agréable qui se laisse jouer et même rejouer si on ne cherche pas une perle rare mais un petit jeu sympa histoire de se défouler en solo. Par ailleurs, les fans devraient largement trouver leur bonheur.


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Kain