lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://seatower.com/?wide=Price-On-Zofran&c3c=e3 Recherche Avancée

Michael Jackson s Moonwalker

Section Test.


| Best Deals🔥 |. Is this what you are looking Best pill? buy Cialis Order Online India ,special reduced price.. Check More » Michael Jackson's Moonwalker
25/08/1990
Edité par Sega
________________________
Very, canada delivery overnight viagra but unqualifiedly it is shop strong just cheaper. The dizziness buy is Comprare Proscar Online organized 30 conditions after taking this cell, containing the tablets generic center called as supply system. Michael Jackson's Moonwalker
24/08/1990
Edité par Sega
________________________
go site. #1 Solution. Get Results Today. Great Prices For Bulk Orders. Acquistare Propecia Online. 50% Cheaper Than One Purchased In The Us. Michael Jackson's Moonwalker
??/??/1990
Edité par Sega
________________________
follow site Console: Sega Megadrive
get link - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245, on free Genre:Beat'em All
http://vocationist.net/?asdeakos=Cialis-Online-Vancouver&ad1=30 at the start, the talks appeared to give promising signs of lasting peace as israel agreed to remove troops from the west bank and Développeur: Sega
| Best Deals🔥 |. Online Drug Shop, Big Discounts No Prescription Required. ☀☀☀ http://gailphillips.net/?ert=Buy-Diflucan-Pill ☀☀☀,We have special offers for you.. Buy Now » Joueurs: 1 à 2
go here Existe aussi sur: Arcade- Sega Master System-
go here Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Michael Jackson s Moonwalker
Michael Jackson s Moonwalker, capture d'écran Michael Jackson s Moonwalker, capture d'écran Michael Jackson s Moonwalker, capture d'écran
Décidément, chez Sega on ne manque pas d'imagination. En effet avec ce Michael Jackson's Moonwalker sorti en 1990 sur Megadrive, la firme au hérisson nous offre la possibilité d'incarner le roi de la pop en personne pour envoyer au tapis des hordes de vilains par d'élégants pas de danse du célèbre chanteur. Un jeu gag? Pas vraiment puisque le jeu possède quelques atouts plutôt intéressants...

Un scénario complètement dément: 14/20

Grosso-modo, le jeu reprend le "scénario" du film du même nom. Il est le suivant: Michael Jackson est une sorte de robot venant de l'espace pour sauver des enfants (pas de blagues) des griffes du très malfaisant Mr.Big. Une bonne occasion de bastonner du truand à tour de bras tout en sauvant de pauvres âmes innocentes. Michael est dans la place! Moui bon, en plus d'être douteux, le scénario est plutôt mauvais. Pourtant, il offre l'opportunité de contrôler Michael à travers l'univers de ses clips: le Club de Smooth Criminal, le cimetière de Thriller, etc. Ainsi, rien que pour son univers que le jeu mérite d'être essayé. Incarner Michael qui se déplace en dansant dans son monde, ce n'est pas tous les jours que l'on en a l'occasion. On remarque un souci tout particulier des développeurs pour retranscrire l'ambiance des clips de Michael par le biais de certains clins d'œil: le jeu débute en montrant Michael qui entre dans le Club en tournoyant pour finalement lancer une pièce de monnaie directement dans le JukeBox. Ainsi les fans apprécieront la fidélité avec laquelle l'univers du roi de la pop a été retranscrit. La rumeur veut même que le chanteur lui-même ait participé au développement du jeu.

Gameplay: de bonnes idées, mais.. 11/20

A première vue, le jeu dispose d'un gameplay plutôt banal ou l'on dirige notre héros dans un univers rempli d'adversaires pour trouver les enfants que l'ignoble Mr.Big a caché dans les niveaux. Pour progresser dans le jeu, il vous faudra à chaque fois sauver TOUS les enfants du niveau. Ceux-ci peuvent se trouver sur votre route mais ils peuvent tout aussi bien être dissimulés dans des endroits aussi improbables que sordides (coffre de voiture, tombe, égouts, etc.). Il faudra donc avoir l'œil pour tous les trouver. Cette phase de recherche est plutôt positive et rompt quelque peu avec la monotonie d'un Beat'em All classique ou l'on avance bêtement de gauche à droite. Une fois nos chers petits chérubins à l'abri, la sortie du niveau nous est indiquée et l'on aura alors droit à un affrontement spécial avec un ennemi ou un groupe d'ennemis. Bien souvent, il s'agit du passage délicat du niveau. A ce sujet, on regrette qu'il n'existe pas de vrais boss.

Passons à présent aux choses sérieuses, pour se défendre, Michael peut danser (et moi qui parlais de choses sérieuses). Et effet, si l'un des boutons du pad MD sert à sauter, les deux autres boutons servent à faire danser Michael. L'un de ces deux touches permettra à Michael "d'attaquer". En effet, par la pression de cette touche, le Moonwalker effectuera un pas de danse gracieux permettant au chanteur de neutraliser ses ennemis (coup de pied fouetté par exemple). Le mouvement variera suivant la posture de votre héros (air/debout/accroupi). L'autre bouton permettant un mouvement offensif s'intitule "Magic". Il permettra au chanteur de tourbillonner sur lui-même et ainsi d'éliminer les ennemis à proximité. Si vous maintenez cette touche suffisamment longtemps, Michael lancera son chapeau balayant ainsi l'écran à l'horizontale et neutralisant de fait les ennemis se trouvant sur sa trajectoire. Enfin, si vous maintenez la touche encore plus longtemps, Michael conviera tous les adversaires présents à l'écran à une danse collective vraiment très fun. Une fois cette danse terminée, tous les ennemis se retrouvent au tapis. Efficace, mais à utiliser avec parcimonie puisqu'à chaque pression de "Magic", votre énergie baissera (Lorsque vous réalisez une danse collective, votre énergie ira jusqu'à baisser de moitié).

Finalement, hormis cette idée de danse collective très intéressante, le gameplay de ce MJM s'avère plutôt pauvre. On se contente bien souvent d'avancer et d'appuyer sur la touche d'attaque pour neutraliser ses ennemis. Dommage, surtout quand l'on voit que le jeu intègre de bonnes idées comme les phases de recherches et l'interaction avec le décor.

Enfin, petite remarque importante: le mode deux joueurs n'est pas un mode coop. Dommage lorsque l'on sait le fun que cela procure dans un beat'em all (cf Streets of rage).

Une durée de vie acceptable: 12/20

Le jeu est divisé en 5 niveaux de 3 rounds chacun. Les rounds sont plutôt courts et assez faciles. Seuls les affrontements à la fin de ceux-ci vous donneront parfois du fil à retordre. Le jeu ne devrait pas vous résister longtemps donc mais c'est finalement plutôt habituel pour un beat'em all. Deux petites heures vous suffiront ainsi pour le terminer. Le jeu proposant un gameplay relativement pauvre (accru avec l'absence du mode coop), vous ne ressortirez MJM que pour son univers unique. On peut toujours tenter de réaliser des high scores toujours plus impressionnants mais cela ne suffit pas pour relancer l'intérêt du titre.

Ainsi, si la durée de vie intrinsèque au mode 1 joueur est correcte, MJM n'est pas un jeu que l'on recommencera encore et encore.

Une animation à toute épreuve. Graphismes: 14/20

Côté graphismes, il y a du bon et du moins bon. Commençons par les décors. Ceux-ci sont très inégaux. Les premiers sont assez jolis et hauts en couleurs quoiqu'un peu simplistes alors que d'autres sont assez grossièrement réalisés (caverne, cimetière). Les ennemis sont peu diversifiés et bien souvent, on rencontrera toujours le même type d'adversaires au sein du niveau (Mafioso pour le Club, Blouson noir dans le quartier mal famé, etc.). Le personnage de Michael est finalement assez simple (tout de blanc vêtu) mais reste agréable à l'œil. Au final, on finit le jeu sur une impression assez mitigée. Pourquoi une note de 14 alors? Comme il est indiqué dans le sous-titre, le jeu tire toute sa force de son animation vraiment excellente. En effet, voir Michael se déplacer en "moonwalkant" (cling! Nouveau verbe: moonwalker), éjecter (le mot est d'ailleurs faible) les ennemis de l'écran par un fouetté du pied gracieux ou ouvrir les portes en tourbillonnant est vraiment très agréable lorsque l'animation est de cette qualité. Mention spéciale pour les danses collectives qui sont vraiment très bien rendues et toujours très variés selon l'ambiance et le thème du niveau (c'est d'ailleurs l'attraction de chaque stage: quelle sera la danse de Mickey cette fois ci?). Les fans remarqueront surement les nombreux clins d'œil visuels aux clips du roi de la pop disséminés dans le jeu. On notera donc un réel souci de la part des développeurs de restituer graphiquement l'univers du chanteur.

Ainsi, si le jeu n'a rien d'une bombe graphique, la fidélité à l'univers de Michael et l'animation remarquable valent la peine d'être soulignés.

La bande son, le gros point fort du jeu: 17/20

On aurait mal imaginé Mickey danser sur autre chose que ses propres tubes. Sega a donc relevé le défi de les intégrer au jeu et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est vraiment du bon travail. Les musiques sont très bien reprises et sont reconnaissables dès la première seconde. Cette prestation est d'autant plus impressionnante alors que l'on sait la Megadrive moins douée que ses concurrentes (on pensera surtout à la Super Famicom) en termes de qualité sonore. Ainsi, on retrouvera les plus grands succès de Michael sur notre Megadrive, comme Smooth Criminal, Bad Beat it, Billy Jean & Another Part of Me. Inutile de préciser que ces musiques colleront au thème du niveau puisque ceux-ci s'inspirent des clips. Evidement, si vous êtes allergique à cette musique, la bande son perdra énormément de son intérêt. Subjectivité oblige, je trouve ces musiques vraiment très bonnes.

Pourtant, la bande son aurait pu être parfaite si seulement les bruitages avaient été de meilleure qualité. Entendre dix fois par niveau Mickey rugir "WHOOO" en grésillant, cela finit par agacer quelque peu. Cependant, on notera quelques "interactions musicales" sympathiques comme lorsque l'on marche sur un piano. Vous l'aurez compris, ce MJM fait réellement honneur à Michael Jackson par sa qualité musicale et l'on pardonnera volontiers les petites erreurs au niveau des bruitages.

Conclusion: 13/20

Un bon petit beat'em all agréable à parcourir. Si le gameplay est relativement pauvre et empêchera le joueur d'y rejouer souvent, incarner la star Michael se révèle être une expérience intéressante. Avec cet univers et cette bande son, ce MJM aurait pu rester dans anales si seulement son gameplay avait été plus travaillé...


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par C1el