lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
Zyrtec Price Malaysia Recherche Avancée

Metal Slug 4

Section Test.


get link Metal Slug 4
12/06/2002
Edité par SNK
________________________
source link Metal Slug 4
12/06/2002
Edité par SNK
________________________
http://beereading.com/?order=Buy-Atarax-Online-Uk&1e5=5c Sortie EURO non communiquée
________________________
source Console: SNK Neo Geo
http://wsicycling.com/?sopa=Generic-Zovirax-Cream&4d3=8d Genre:Action
http://thememanual.com/?buy=Should-I-Get-Back-On-Zoloft&a0b=b9 Développeur: Mega Enterprise
Buy Xenical Tablets Uk Joueurs: 1 à 2
get link Existe aussi sur: Arcade- Microsoft X-Box- Nintendo WII- Sony Playstation 2- Sony PSP-

Photo de la boite de Metal Slug 4
Metal Slug 4, capture d'écran Metal Slug 4, capture d'écran Metal Slug 4, capture d'écran
Celebrex Price In India Un jour d’octobre 2009, dans les locaux (virtuels) d’Oldies Rising.

-Manu : RRRRRHHHHH !!!!!! Enfin, te voilà ! C’est pas trop tôt !!!RRRHHHH !!!!15 jours de retard pour ton test !!!RRRHHHH !!!! J’espère que çà valait le coup d’attendre !!!RRHHH !!

-Moi : euuuhhh….Disons que j’étais un tantinet overbooké…Comme les commerçants avant Noël…Sauf que pour moi, ma période de Noël que j’ai, c’est le mois avant la Toussaints……Ce mois-ci, j’ai testé Metal Slug 4

-Manu : Soit !!! Rrrhh alors qu’est ce que cela dit ? RRhhh !!

-Moi : Bah dedans y’a une histoire de clones

-Manu : Rrrhhh ?? Des clones, çà me parle çà, et ils partent en guerre contre la République ???Rrrhhh !!!

-Moi : euh, tu serais pas un tantinet monomaniaque dès que tu enfiles ton costume de Dark Vador, toi ? Çà parle plutôt de robots, genre Terminator

-Manu : Les termites ont tort ??? Rrrhhh ???

-Moi : non TER-MI-NA-TORS…. des machines qui veulent détruire les hommes, rien à voir avec tes clones de Star Wars

-Manu : Un peu comme moi qui veut détruire les Jedis!!! RRRRhhhhhhhhh !!!

-Moi : euh …Ouais, bon laisse tomber !


L’histoire

Cet épisode de la série des Metal Slug est le plus controversé. On lui reproche, le plus souvent, son manque d’innovation….ce qui n’est pas tout à fait faux. En effet, il y a comme un relent de Metal Slug 3, un peu comme si cet épisode, faisait office d’Add-on….Et ce, d’autant plus que l’on y retrouve une connaissance de l’épisode précédent dans les ennemis…

Quoiqu’il en soit, il est sûr que niveau histoire, bah çà change pas d’un iota (dans le même temps, on s’en tape le coquillard et les parties génitales masculines avec bambou géant….Quoi !!! Je n’ai pas été impoli dans mes propos…) on trouve un pigeon qui va servir de défouloir géant. Ici, nous avons à faire à une organisation secrète (qui du coup ne l’est plus trop) répondant au nom d’Amadeus. Cette dernière a propagé un virus, pas celui de la grippe A, rassurez-vous. Il s’agit d’un virus informatique détruisant les ordinateurs du monde entier, et, en particulier, ceux des armées des différents pays. Ce qui un peu embêtant, vous en conviendrez. Au cours de vos pérégrinations, vous vous rendrez compte que vos ennemis ont quelque chose de quelque peu…cybernétiques…si, si (note pour Manu : le quelque chose de quelque peu, c’est fait exprès)

On vous charge donc d’éradiquer le problème à gros coups de flingues, missiles, lance-roquettes, char et canif si vous êtes au corps à corps….Bref tout ce qui peut servir à buter quelqu’un (virtuellement, entendons-nous bien).

Le jeu

Comme mentionné dans le paragraphe précédent, vous allez devoir faire rendre gorge à de nombreux malotrus se dressant sur votre chemin, et ce, sur les six niveaux du soft (qui eux-mêmes se composent de deux sous-niveaux) avec leur traditionnel boss de fin. Rien de bien révolutionnaire, ce qui, vous en conviendrez, apporte de l’eau au moulin de ses détracteurs. Mais dans le même temps, c’est le style de jeu qui veut çà…

Cependant, notons l’arrivée de deux nouveaux personnages, Nadia et Trevor, ainsi qu’une nouvelle arme le « Double Heavy Machine Gun ». Les autres armes ayant déjà fait une apparition dans les épisodes précédents, ou, sont des variantes de celles déjà apparues.

Les graphismes

On aura beau dire, on aura beau faire, ce Metal Slug, comme ses prédécesseurs, propose encore et toujours d’excellents graphismes, fourmillant de détails. Rien à dire, les gars de Mega Enterprise qui avaient récupéré la licence, ont bien rempli leur part de contrat. Quelques légers problèmes d’effacement de sprites, par moment, histoire de chipoter (mode my life-on : mais cela peut-être dû au fait que mon Slug soit une conversion de MVS…Du moins, c’est ce que je pense, vu qu’au lancement apparaît quelques secondes mvs version n°…Si quelqu’un peut m’apporter quelques éclaircissements, il est le bienvenue /mode my-life off).

Animation/Gameplay

De ce côté-là, on ne note pas de défauts particuliers. Tout bouge merveilleusement bien et la maniabilité est au top. Vous pouvez paramétrer les actions de chaque bouton dans le menu. La seule chose qui risque de vous arriver, est de vous mélanger les pinceaux, en appuyant sur le mauvais bouton, dans le feu de l’action. De plus, vous aurez à votre disposition un panel d’armes plutôt sympathique (j’avoue que j’ai un faible pour le char lance-missile…).

Musiques/bruitages

Là non plus, on ne trouve pas grand-chose à reprocher, on peut même dire rien à reprocher. La musique est rythmée, collant parfaitement à l’action. Les bruitages, quant à eux, sont toujours très réussis. Bref, du bon boulot.

Verdict :

Un bon Metal Slug, dans la lignée de ses prédécesseurs. Il vous fera passer un bon moment, malgré cette curieuse impression de rejouer au 3….

Graphismes 15/20
Animation/ jouabilité : 15/20
Musiques/bruitages : 15/20

TOTAL : 15/20


Article publié le 13/10/2009 Jeu testé par Le_Marbrier