lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
source url Recherche Avancée

Mega Man X

Section Test.


http://oldiesrising.com/?how=Crestor-Online&aa7=94 RockMan X
17/12/1993
Edité par Capcom
________________________
http://spotliteme.com/?eq=cipro-hc-price&432=6c Mega Man X
??/01/1994
Edité par Capcom
________________________
go to link Mega Man X
25/08/1994
Edité par Capcom
________________________
Buy Discount Propecia Console: Nintendo Super Nes
follow url Genre:Action/Plates-Formes
http://indolivebet88.com/?lapharm=Price-Of-Proscar-5-Mg&0fe=49 Développeur: Capcom
http://straightupcigars.com/?mec=Viagra-Canadian-Pharmacy-Generic&9b8=be Joueurs: Solo uniquement
Clomid And Nolvadex Buy Existe aussi sur: Sony PSP-
Buying Ventolin Over The Counter Uk Vidéo(s) commentée(s): 1
Photo de la boite de Mega Man X
Mega Man X, capture d'écran Mega Man X, capture d'écran Mega Man X, capture d'écran
Après six épisodes sur Nes (dont les meilleurs sont le second et le troisième), le petit robot bleu de CAPCOM débarque sur la Super Nintendo. Alors que tout le monde attendait un Megaman 7 c'est un étrange Megaman X (prononcer exe et non 10 en chiffre romains) qui débarque. Pourquoi un tel changement dans la continuité des titres? Et ce nouveau Megaman vaut il le coup? Réponse dans les lignes qui suivent…

Nouveau départ, nouvel ennemi

Cette fois ci, l'action se déroule en 21XX, soit un siècle après la série des Megaman classiques. Les Dr Wily et Light ne sont plus et les exploits de Megaman semblent s'être évaporé dans l'histoire, puisque seul le génie créatif du docteur Light reste dans les mémoires. Le professeur et Archéologue Kain trouve les ruines du laboratoire de Light et se met à l'explorer, au cours de ses recherches il trouve le journal de ce dernier et apprend l'existence de la « capsule ». Après quelques jours de recherches, le Dr Kain la découvre enfin et découvre avec surprise qu'elle fonctionne encore et qu'elle contient un robot. Le scientifique apprend qu'il s'agit de X, un nouveau type de robot capable de penser par lui-même. Le Dr Light l'avait enfermé dans la capsule car il en avait peur et a préféré le tester pendant 30 ans au sein de la capsule, histoire d'être sur qu'il ne dérogerait pas à la règle numéro un de la robotique, à savoir ne jamais blesser et tuer des humains.

Mais l'archéologue le réactive, persuadé de la gentillesse de X et se met à l'étudier. Après des mois d'études, le Dr Kain arrive à mettre au point un «Reploid», un robot basé sur le système de X et tout se passe tellement bien qu'une usine de montage est créée dans l’optique de remplacer les «Mechanoid», les robots ancienne génération, par les Reploids. Mais tout ce bel idéal se brise quand deux Reploid se mettent à attaquer des humains. D'abord accident isolé, cette scène se reproduit de plus en plus souvent et les robots rebelles reçoivent le nom de Maverick. Des Reploids sains forment les Mavericks Hunter afin de protéger les humains, leur leader est Sigma, un Reploid toute dernière génération et censé être protégé contre tout risque de devenir un Maverick.

Pendant ce temps là, X se met à réfléchir sur lui même et sa destinée, pourquoi il a été crée par le docteur Light? Mais le pire arrive, Sigma devient à son tour Maverick et déclare que les humains sont inférieurs et doivent disparaître. X décide alors de prendre les armes pour se battre contre Sigma et s'engage au près des Mavericks Hunters et de leur nouveau chef, le mystérieux Zéro. Une alarme se déclenche et X va aux nouvelles. Ainsi commence l’aventure.

La première différence avec les Megaman classique réside dans le scénario bien plus travaillé ainsi que dans les personnages qui possèdent plus de profondeur. Ensuite le déroulement de l’histoire un siècle plus tard permet de lancer un tout nouveau univers sans risque de discontinuité. X est très différent de Megaman, ainsi il se pose des questions sur lui-même et ses actions, tout en possédant comme Megaman un fort sens de la justice mais sans les limites techniques de ce dernier. Zéro quant à lui est le personnage le plus charismatique du premier volet, son allure rebelle et le fait qu'on sache rien de lui (du moins dans ct épisode), le pousse au rang de personnage culte. Sigma est le nouveau méchant et il remplace le Dr Wily, il est comme X et Zéro à savoir un Reploid mais qui a mal tourné. De plus il est créé par le Dr Kain, celui qui a réveillé X et créé les Reploid faisant de Sigma une espèce de petit frère du héros, rendant ainsi son combat plus difficile de par son aspect fratricide.

Pareil et différent à la fois

Megaman X se démarque également de ces prédécesseurs par son début. Ainsi en choisissant Game Start on n'arrive pas à l'écran des boss mais directement dans un stage qui servira de tutoriel (et oui, il faut réapprendre à manier le petit robot). Après avoir passé ce stage, on arrive enfin à la sélection des boss. La seconde surprise, ces derniers ne sont plus des machins-man mais possèdent désormais des noms complet et plus orienté vers les animaux. On garde aussi le principe des armes des boss et les faiblesses entre eux mais avec une légère différence car certains boss seront horriblement difficiles sans l'arme spécifique (Spark Mandrill par exemple). Après avoir battu les 8 boss vous atteindrez la forteresse de Sigma qui comporte 4 stages. Au cours de leur exploration vous serez amené à réaffronter les 8 boss comme dans Megaman premier du nom.

Mais pourquoi tu glisse plus?

Comme dis plus haut le premier stage doit vous permettre d’apprendre (enfin réapprendre) à manier le petit robot bleu. Je vous le dis tout de suite, X ne se baissera pas, puisque tout comme c’était le cas pour Megaman, le Dr Light a oublié de lui monter des articulations dans les jambes. De plus la glissade a disparu ce qui gênera les habitués des anciens volets mais qui sera fort heureusement compensé par l’ajout de nouveautés intéressantes. Qui n'a jamais râleé contre la spécificité la plus énervante des Megaman, à savoir tomber juste au rebord d'une plate-forme? La c'est fini, car X possède la capacité de rebondir sur les murs (kickwall), ce qui vous sauvera la vie maintes et maintes fois, surtout dans le stage de Spark Mandrill. Le jeu gagne aussi en rapidité car on peut courir, enfin foncer un court moment. Il faudra cependant trouver les bottes au préalable pour obtenir cette capacité (j'y reviendrai plus tard). Contre les boss, le fait de changer d'arme en appuyant sur L ou R permet de gagner en nervosité mais attention, les jauges ne se restaurent pas entre les vies donc économisez vos pouvoirs ! Côté cadence de tir, pas de changement avec toujours les trois tirs par écran avec possibilité de charge à deux niveaux (voire trois avec le second canon).

Ouah c'est tout beau mais pourquoi tu tire la gueule X?

Maintenant venons en au détail qui sautera aux yeux directement, je parle bien entendu des graphismes. La Super Nintendo étant bien plus puissante que sa grande sœur le jeu y gagne clairement en qualité visuelle. Dès le début, du moins après la musique Capcom (le logo étant absent de la version euro), on arrive sur un écran d'ordinateur auquel quelqu'un accède, ordinateur qui nous explique le fonctionnement de X. Un autre écran nous avertit ensuite de la «dangerosité» du robot puis arrive enfin l'écran titre et la première claque. Le titre avec un splendide effet visuel, le tout sur une musique bien rock. Vous devez alorschoisir entre Game Start, Password et Option Mode. Pour revenir aux graphismes purs le choc sera grand, les décors sont riches en détails et sans couleurs flashy. Les sprites des ennemis sont très beau permettant de faire un univers plus adulte. Quant à votre héros il est magnifique, chaque partie du corps est bien détaillée mais X n'est pas Megaman. Ainsi, il adopte une pose plus guerrière et tire la tronche (mais bon c'est un robot adulte, contrairement à notre ami Rock Man). Au niveau animation c'est très fluide mais pour la version US ça ralentit dès que qu'il y a plus de trois ennemis à l'écran. A noter que ce défaut n'est pas présent en version EURO (50 Hz).

Ah mais pourquoi ma barre est toute petite?

La première fois que vous jouerez à Megaman X vous allez sans aucun doute penser que votre barre de vie est buggée, tant sa taille sera réduite au contraire de la vitesse à laquelle elle descendra. Mais rassurez vous Capcom a pensé à tout. Ainsi, dans les 8 stages bossiques, (terme déposée^^) un cœur est planqué et le récupérer augmentera votre barre de vie, introduisant ainsi une notion d’évolutivité des plus intéressantes dans le gameplay. Malheureusement votre énergie continuera à disparaître très vite surtout quand vous vous mangez un ennemi de plein fouet et la seule et unique solution pour freiner cette chute vertigineuse sera de trouver les quatre parties de la seconde armure à l'aide des capsules bleues. Dissimulé dans 4 des 8 stages bossiques, ces améliorations boosteront vos bottes (la course sera accessible), le torse qui divisera les dégâts par deux (indispensable), votre casque qui vous permettra de casser certains blocs et enfin le canon qui possédera un troisième niveau de charge (ainsi que la capacité de charger les armes des boss). Certains pouvoirs seront donc assez utiles voire indispensables pour boucler l’aventure. Mais même avec ça, n'oubliez pas que les Megaman X ne sont pas des jeux simples et perdre son énergie est plus facile que de la conserver. Si jamais vous perdez trop vite votre énergie, même avec tous les cœurs et la seconde armure, vous pourrez vous recharger à l'aide des 4 E-tanks. Il vous faudra au préalable les remplir en ramassant les capsules d'énergie quand votre jauge de vie est pleine. Ces E-tanks sont cachés parmi des 8 stages bossiques et certains nécessiteront un pouvoir afin d'y accéder.

Ça remue bien plus maintenant on dirait.

Si le jeu est plus sombre graphiquement et plus au niveau du gameplay, les musiques suivent le même chemin. Les thèmes musicaux se rapprochent plus du genre Rock et collent parfaitement à l'ambiance. Le premier Megaman X est aussi celui qui possède les meilleurs musiques de la saga surtout celle de Launch Octopus, la meilleure à mes oreilles. Le thème de Zéro et le premier stage de la forteresse de Sigma ne sont pas en reste et seront tous deux d’une grande qualité. Pour ce qui est des bruitages, ils sont de meilleure qualité que les opus Nes et inspirent plus de réalisme, comme notamment les flammes ou les missiles. On restera toutefois dans du classique qui ne cassera pas trois pattes à un canard.

Verdict

Le nouveau départ de la saga des Megaman, devenu Megaman X, n'est que pure réussite. Plus beau, Plus nerveux, Plus riche et plus long que les anciens épisodes, on peut dire que Capcom a bel et bien réussi à relancer son petit bonhomme bleu mais ôter le charme des précédents épisodes et ce qui a fait leur succès. Le seul défaut du jeu sera peut être l'absence de la glissade qui était assez utile dans les anciens Megaman mais vous surmonterez bien vite ce petit bémol pour vous adonner sans retenue à cet incontournable de la ludothèque Super Nintendo.

Graphismes: 17/20
Jouabilité : 15/20
Musiques : 19/20
Durée de vie: 14/20
Animation: 15/20
Scénario : 15/20
Total: 16/20


Article publié le 05/08/2008 Jeu testé par Aglamau