lien vers facebook lien vers twitter lien vers youtube lien vers dailymotion lien vers le forum d'Oldies Rising lien vers mail
http://agriculturatropical.org/?dhgj=Zoloft-Online-Pharmacy-No-Prescription&0a1=83 Recherche Avancée

Mega Man 3

Section Test.


Cheapest Place To Buy Accutane Online yentreve duloxetine 20mg cymbalta 60mg cap i wanted to write you the little word to help say thanks once again for your RockMan 3 : Dr. Wily no Saigo!?
28/09/1990
Edité par Capcom
________________________
Buy Brand Levitra Online precio flomax bioaigua flomax compresse 350 mg prezzo most shots of trees in the sopranos show wind flomax 350 bustine prezzo Mega Man 3
??/11/1990
Edité par Capcom
________________________
enter site Mega Man 3
20/02/1992
Edité par Capcom
________________________
http://stonesoupjazz.com/?rdf=Order-Neurontine-Overnight TrustedDrugstore. Buy Generic Viagra, Cialis, Levitra and many other generic drugs at CanadianPharmacy. Can You Buy Cialis Over The Counter In The Us Lowest prices for Generic and Brand drugs. Console: Nintendo Nes
Augmentin bid 1000 mg 10 film tablet ne http://linkwizard.us/index.php/category-table low-impact exercise can be initiated and followed by a gradual return to Genre:Action/Plates-Formes
Hyzaar Epocrates Online Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy and save money. Développeur: Capcom
http://xn--cviek-jya.eu/?ert=Can-You-Get-Pregnant-While-On-Prednisone&4a2=07 - no prescription needed, order Sildenafil (viagra) with discount 15% - low prices for all ED pills, support 245, viagra online Joueurs: Solo uniquement
Une exclusivité Nintendo Nes

Photo de la boite de Mega Man 3
Mega Man 3, capture d'écran Mega Man 3, capture d'écran Mega Man 3, capture d'écran
here. buy zithromax online with overnight shipping. zithromax online from canada. zithromax online apotheke. zithromax 500mg online. La grande force de la saga Mega Man a toujours été d’inclure dans chaque nouvel épisode de nombreuses améliorations tant au niveau de l’aspect visuel que du gameplay. Force est de constater que le troisième opus ne fait pas exception à la règle. Après un second volet ayant fait découvrir la série au grand public, notre robot favori revient donc à la charge pour, une fois de plus, sauver le monde.

Viagra Pills In Mexico Scénario (-)

Le premier choc que vous ressentirez ne se fera pas attendre, puisque vous aurez la surprise de découvrir que le Docteur Willy semble en avoir eu marre de se faire ridiculiser et a décidé de se ranger du côté des gentils. Abandonnant ses rêves emplis de mégalomanie, il s’est même associé au pacifiste Professeur Light pour construire un robot ultime, garant de la paix sur terre. Seulement, tout ne se passe pas comme prévu et huit robots devenus fous dérobent les huit cristaux nécessaires pour finaliser cette œuvre d’art, fruit de plusieurs années de travail. Notre ami Mega Man reprend donc du service et va devoir poursuivre ses désagréables congénères pour récupérer l’objet du larcin et enfin permettre à une paix durable de s’installer sur Terre. Ce scénario n’est bien entendu qu’un prétexte à l’action, et ne sera aucunement mis en valeur lors de votre partie. Toutefois, je vous révélerai sans en dire plus pour ne pas spoiler que la notion de trahison est ici introduite et que cet aspect du background inspirera grandement la trame de Crash Bandicoot 2 des années plus tard. On notera également l’apparition de nouveaux personnages et rebondissements, permettant de relancer la série scénaristiquement parlant puisque l’intrigue commençait à sentir fortement le réchauffé.

Durée de vie (17/20)

Pour mener à bien votre périlleuse mission, vous allez donc devoir parcourir huit niveaux pour envoyer chacun des huit robots ennemis à la ferraille. Mais les habitués de la saga comprendront aisément que l’aventure ne s’arrêtera pas là, et la progression sera ici plus longue encore que dans les deux premiers volets. En effet, une fois les huit affreux défaits, vous devrez refaire la moitié des niveaux précédemment bouclés pour ré-affronter quatre des huit boss présents dans Mega Man 2. Je vous passerai les détails sur la raison d’une telle chose pour ne pas vous dévoiler le déroulement de l’histoire mais ce clin d’œil à l’épisode précédent ravira sans aucun doute les fans. Vous devrez ensuite, tout comme dans les deux précédents opus, vous attaquer à la forteresse du grand méchant de l’histoire (dont je tairai le nom pour ne pas vous gâcher la « surprise ») dans laquelle vous serez mis aux prises avec pas moins de cinq robots surpuissants, pour ensuite ré-affronter les huit que vous aviez précédemment battus. Une fois cela fait, vous pourrez enfin vous mesurer aux deux boss finaux et terminer l’aventure. Si vous avez compté depuis le début de ce paragraphe, vous vous serez rendu compte par vous-même que vous aurez affaire à quasiment une trentaine de boss tous plus acharnés les uns que les autres, pour une durée de vie grandiose. On remarquera la disparition de la sélection du niveau de difficulté et les fans regretteront que le challenge ait encore baissé d’un cran par rapport au second volet, déjà réputé pour être plus accessible que le premier. Mais ce petit « défaut » aura pour effet de le rendre plus accessible que ses prédécesseurs et sera en partie gommé par la longueur de l’aventure bien plus grande, d’autant que l’on y reviendra facilement de manière régulière pour une petite partie.

Gameplay (19/20)

Concernant le gameplay, Capcom nous sert une maniabilité ayant fait ses preuves, puisqu’elle sera quasiment identique à celle des deux précédents épisodes malgré quelques ajouts. Vous dirigerez donc toujours votre personnage via la croix directionnelle et pourrez sauter (à la fois pour éviter les ennemis, atteindre les plates-formes et effectuer votre visée) et tirer, chacune de ces deux fonctions utilisant l’une des deux touches du pad Nes. Le principe cher à la série des armes des boss a également été conservé pour le plus grand plaisir des fans. Petit rappel pour ceux n’ayant jamais joué à Mega Man : à chaque boss que vous battrez, vous récupérerez une arme spéciale. La subtilité viendra du fait que chaque boss sera plus ou moins vulnérable à chacune de ces armes spéciales. Vous pourrez donc certes choisir l’ordre dans lequel vous les affronterez mais devrez tenir compte de cette particularité du gameplay au moment de prendre votre décision, puisqu’attaquer un robot avec la mauvaise arme sera nettement plus difficile que de l’attaquer avec l’équipement adéquat. Jusque là, vous avez probablement eu l’impression de relire les tests des deux précédents opus mais rassurez vous, j’en arrive aux nouveautés que propose ce troisième épisode. La première, et non la moindre, sera la possibilité via un appui simultané sur les touches bas et saut de pouvoir effectuer une glissade vers l’avant. Si cet ajout peut paraître dérisoire, il n’en sera pas moins bien vite salvateur puisqu’il prendra une place non négligeable dans vos stratégies d’esquive, en plus de vous permettre d’accéder à des endroits autrement hors de portée (les développeurs se sont en effet fait un devoir d’intégrer une multitude de passages trop bas pour être traversés debout).

La seconde nouveauté marquante sera l’apparition de Rush, robot chien de son état qui se substituera aux plates-formes bonus de Mega Man 2. Ce nouveau venu sera en effet capable de se transformer selon vos désirs , permettant à notre héros de sauter plus loin, de voler ou bien de nager avec une aisance accrue. Cet ajout sera des plus utiles et sachez que vous utiliserez votre compagnons régulièrement pour accéder à des endroits éloignés, ou tout simplement pour vous tirer d’un mauvais pas. On appréciera également l’apparition de certains ennemis vous aidant malgré eux pour peu que vous sachiez les exploiter, comme les aimants volants par exemple qui vous seront utiles pour franchir les plates-formes. Enfin, on notera l’apparition de bonus aléatoires qui prendront la forme de bidons marqués d’un point d’interrogation, rendant parfois votre survie tributaire de la chance. Les nouveautés ne seront donc pas légion mais suffisamment utiles et marquantes pour faire taire les détracteurs de la politique de Capcom consistant à ronger un filon jusqu’à l’os.

Réalisation (19/20)

L’amélioration graphique a quant à elle toujours été à l’ordre du jour entre les différents épisodes. Ce dernier opus ne déroge pas à la règle puisque si la modélisation et l’animation de notre personnage n’ont pas bougé d’un pouce, les décors se sont vus gratifiés d’une pléthore de petits détails, véritable plaisir pour les yeux. Il ne sera en effet pas rare de les voir intégrer des éléments animés, rendant le tout extrêmement plaisant et dynamique. En outre, les dégradés de couleurs utilisés auront gagné en variété, rendant les environnements nettement plus colorés et agréables à l’œil. Les ennemis ont encore gagné en taille et les sprites de certains d’entre eux seront tout simplement énormes. Enfin, on remarquera la nouvelle glissade de notre héros, petit chef d’œuvre d’animation donnant lieu à un nuage de poussière des plus sympathiques. Vous en rêviez : Capcom l’a fait… Mega Man 3 est incontestablement plus beau que ses deux prédécesseurs.

Bande son (16/20)

Côté son, l’appréciation que je vais porter est totalement subjective mais je trouve les musiques légèrement moins inspirées… En revanche, on ne peut que féliciter Capcom d’avoir conservé les bruitages si chers à la série tout en les améliorant sensiblement, déclenchant ainsi un élan de nostalgie qui pourra vous amener, une fois ce troisième épisode terminé, à ressortir les deux autres de votre placard.

Conclusion (19/20)

Tout comme ses deux prédécesseurs, Mega Man 3 est un incontournable de la 8 bits de Nintendo. Capcom est parvenu, par l’apparition de nouveaux personnages et des ajouts intéressants dans le gameplay à conserver intact l’intérêt suscité par sa série phare qui, loin de s’essouffler, se permet même le luxe de déclencher un enthousiasme certain chez tous les joueurs s’y essayant. On ne peut que s’incliner avec humilité et respect devant le savoir faire de la firme responsable des Street Fighter et autres Resident Evil, firme nous ravissant encore aujourd’hui à chaque sortie.


Article publié le 06/08/2008 Jeu testé par Manuwaza